Forum Tunisien de Discussions Libres et Constructives
AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Citations et extraits DE CE QUE VOUS LISEZ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
lilia
Homo Addictus
Homo Addictus
avatar

Féminin Nombre de messages : 1290
Age : 32
Date d'inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Citations et extraits DE CE QUE VOUS LISEZ   22/6/2008, 02:20

Holy Trousers a écrit:
Alors ils te plait le livre ?


la question est pour Diaphanous ou moi ? mais bon je vais répondre ds tous les cas Smile : oui oui et ouiiiiiiiiiiii

je développerai une autre fois dans le topic approprié
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Holy Trousers
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 2545
Age : 30
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: Citations et extraits DE CE QUE VOUS LISEZ   22/6/2008, 02:32

nawarra a écrit:
Holy Trousers a écrit:
Alors ils te plait le livre ?


la question est pour Diaphanous ou moi ? mais bon je vais répondre ds tous les cas Smile : oui oui et ouiiiiiiiiiiii

je développerai une autre fois dans le topic approprié
Non c'est a toi que je l'aie demandee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilia
Homo Addictus
Homo Addictus
avatar

Féminin Nombre de messages : 1290
Age : 32
Date d'inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Citations et extraits DE CE QUE VOUS LISEZ   23/6/2008, 02:43

encore une autre de "Ce que Tunis ne m'a pas dit"

"Il est des temps que les horloges ne sonnent pas, des temps infus entre les acrobaties des aiguilles d'une montre. Des temps inscrits dans l' infiniment petit et qu'aucune ingéniosité humaine n'est en mesure de capter. De ces temps indicibles et versatiles qui passent comme des soupirs, comme des soupçons, comme des parfums, comme des regards..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phidias
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 5257
Localisation : ... dans le désert
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Citations et extraits DE CE QUE VOUS LISEZ   2/7/2008, 22:52

"Peut-être l'origine de toutes les difficultés humaines se trouve-t-elle dans notre propension à sacrifier toute la beauté de nos vies, à nous emprisonner au milieu des totems, tabous, croix, sacrifices du sang, clochers, mosquées, races, armées, drapeaux, nations, afin de dénier que la mort existe, ce qui est précisément notre unique certitude."

James Baldwin, auteur américain (mort en 1987)
La prochaine Fois, le feu
... summum de la pensée de défenseur des droits civiques de cet auteur.

_________________
Vivre et laisser Vivre !
=> http://blog-alternatif.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilia
Homo Addictus
Homo Addictus
avatar

Féminin Nombre de messages : 1290
Age : 32
Date d'inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Citations et extraits DE CE QUE VOUS LISEZ   3/7/2008, 12:39

" Il est des blessures violentes, des blessures fulgurantes qui entraînent la mort. Leur territoire : l'histoire vacillante. il en est d'autres qui, quand elles n'achèvent pas l'être agressé, traînent en lui, dans l'étendue de son corps et de son âme, polluent sa mémoire et entachent son destin; elles évoluent; elles transforment et , au moment où l'on peut croire à leur cicatrisation, elles réapparaissent sous d'autres formes, avec une autre violence moins évidente, moins apparente; une violence sourde, profonde, diffuse et invisible. On parle alors de séquelles."

La plus haute des solitudes - Tahar BEN JELLOUN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Datura
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Féminin Nombre de messages : 316
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Re: Citations et extraits DE CE QUE VOUS LISEZ   31/7/2008, 17:21

Ce n'est pas l'une de mes lectures actuelles, mais j'aime beaucoup.

Mon bonheur venait de ce que chaque source me révélait une soif, et que, dans le désert sans eau, où la soif est inapaisable, j'y préférais encore la ferveur de ma fièvre sous l'exaltation du soleil. Il y avait, au soir, des oasis merveilleuses, plus fraîches encore d'avoir été souhaitées tout le jour. J'ai, sur l'étendue sablonneuse, au soleil accablée et comme un immense sommeil - mais tant la chaleur était grande, et dans la vibration même de l'air, - j'ai senti la palpitation encore de la vie qui ne pouvait pas s'endormir, à l'horizon trembler de défaillance, à mes pieds se gonfler d'amour.

André Gide - Les nourritures terrestres


Puis plus tard... Non, ce ne fut ni diminution de désirs, ni satiété, que je sentis venir avec l'âge; mais, souvent, escomptant sur mes lèvres avides l'épuisement trop prompt du plaisir, la possession me paraissait de moindre prix que la poursuite et j'en venais de plus en plus à préférer à l'étanchement la soif même, à la volupté sa promesse, à la satisfaction l'élargissement sans fin de l'amour.

André Gide - Les nouvelles nourritures


Redressez-vous donc, fronts courbés ! Regards inclinés vers les tombes, relevez-vous ! Levez vous non vers le ciel creux, mais vers l'horizon de la terre. Vers où te porteront tes pas, camarade, régénéré, vaillant, prêt à quitter ces lieux tout empuantis par les morts, laisse t'emporter en avant ton espoir. Ne permets pas qu'aucun amour du passé te retienne. Vers l'avenir, élance-toi. La poésie, cesse de la transférer dans le rêve; sache la voir dans la réalité. Et si elle n'y est pas encore, mets-l'y.

André Gide - Les nouvelles nourritures
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Datura
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Féminin Nombre de messages : 316
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Re: Citations et extraits DE CE QUE VOUS LISEZ   1/8/2008, 20:28

Krishna's Child a écrit:
Je n'ai pas aime lire Kundera. Ni son style d'ecriture ni ce qu'il raconte, meme si c'est parseme ca et la de phrases interessantes.

Je ne sais pas ce qu'il veut dire mais pour moi ce qui est vrai la-dedans, c'est que apres une trahison (tromperie dans un couple, mais aussi pour d'autres types de relations - affaires par exp), le couple est fragilise parce que la partie trahie ne se sent plus en securite, elle va chercher a equilibrer en cherchant un appui sentimental ailleurs (souvent un leurre d'ailleurs), et se sent "liberee" de ses engagements (exprimes ou tacites) envers l'autre.
La reaction en chaine est possible, si on ne fait pas l'effort (effort sur soi, effort de comunication) de l'arreter: la trahison peut se banaliser, perdre son aspect exceptionnel et dramatique... et il n'y a plus de couple.

Cependant je ne suis pas d'accord quand il dit que c'est irreparable. Le temps cicatrise tout (meme si parfois il faut beauuucoup de temps). A condition de le vouloir tous les deux, de le vouloir tres fort. En realite il est impossible de revenir au status quo ante, parce que l'experience laisse des traces et change tout le monde. Disons qu'il est possible de se dire: "A partir de ce jour c'est une relation nouvelle que nous commencons. Le passe ne s'effacera pas. Il a fait de nous ce que nous sommes aujourd'hui, et ceux que nous sommes devenus s'aiment et veulent construire quelque chose."

Je reconnais que c'est difficile et que peu de gens en sont capables, perso j'en connais tres peu qui ont suffisament de force morale.
En ce qui me concerne, c'est Coelho que je n'ai pas du tout aimé lire. Il semble méconnaître le sens du mot subtilité. Discours naïf, simplet, attendu, maladroit, et j'en passe...
Kundera, a contrario, est un écrivain qu'il faut savoir lire entre les lignes, si l'on veut réellement apprécier (et savourer) la portée philosophique de ses écrits. Un peu comme chez Kafka. Smile

Maintenant, je pense, contrairement à toi, que la trahison est bel et bien irréparable. Mais irréparable dans le sens où la relation (professionnelle, amoureuse, ou amicale) ne sera plus jamais la même, quand bien même la personne trahie choisirait de pardonner. La confiance en l'autre - vase de porcelaine que l'on brise, et que l'on tente de recoller par la suite - ne sera jamais parfaitement rétablie, quoi que l'on fasse, sa fragilité est renforcée, et les cicatrices restent (qu'elles soient apparentes ou tapies dans l'ombre).

Cela dit je ne pense pas que c'est là que Kundera a voulu en venir par cette phrase. Selon lui (et selon ma propre interprétation de ses paroles), la trahison est créatrice de possibilités.
C'est à dire que si je trompe un être qui m'accordait sa pleine confiance, ne serait-ce qu'une unique fois (et qu'importe si cette personne ne vient pas à le savoir), il y a de grandes chances pour que cette première fois en entraîne d'autres (mêmes minimes) car une porte a été ouverte, qu'on le veuille ou non, et en ce sens, il devient impossible de faire marche arrière et de revenir à l'ordre établi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phidias
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 5257
Localisation : ... dans le désert
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Citations et extraits DE CE QUE VOUS LISEZ   3/8/2008, 02:33

Camellia a écrit:
En ce qui me concerne, c'est Coelho que je n'ai pas du tout aimé lire. Il semble méconnaître le sens du mot subtilité. Discours naïf, simplet, attendu, maladroit, et j'en passe...

bisou Camellia, je savais que tu avais le sens des belles lettres Wink . Pour moi Coelho est un auteur largement surestimé pour toutes les raisons que tu indiques. Il écrit comme s'il voulait faire la synthèse de St Exupéry et de Gibran, mais sans avoir les bagages "roots" suffisant pour traduire une sinçère et profonde émotion.

En revanche, j'ai bien aimé Les nourritures terrestres de Gide, surtout que j'ai lu ce livre à la suite de plusieurs livre de Nietzsche. Duquel Gide était très influençé. Donc il y avait une intéressante continuité. Et avec le temps, je garde une bonne appréciation de ce texte. Qui lui a une vraie pertinence (pas comme Coelho enervé )

"Après avoir passé par un si grand nombre de sensations, l'âme ne peut que s'en irriter et en exige de plus en plus violentes, jusqu'à l'épuisement total."
Dostoïevski, Le Joueur.
Roman de 1866 où l'écrivain russe traite le thème du jeu (la roulette) dans les salons aristocratiques, passion fatale dont il est lui-même maladivement épris. Réussite ou mise à mort, Dostoïevski décrit la démesure, l'outrance, les tensions paroxystiques de cette soif du risque, de ses enjeux du jeu ...
Le texte est court (moins de 100 pages), je le recommande à tous les obsédés des jeux (de nos jours les consoles ont remplacés les roulettes)

_________________
Vivre et laisser Vivre !
=> http://blog-alternatif.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sof
Homulus Administratus
Homulus Administratus
avatar

Masculin Nombre de messages : 2314
Age : 37
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Citations et extraits DE CE QUE VOUS LISEZ   10/4/2009, 12:48

"Suppose que tu rencontres un fou qui affirme
qu'il est un poisson et que nous sommes tous des poissons. Vas-tu te
disputer avec lui ? Vas-tu te déshabiller devant lui pour lui montrer
que tu n'as pas de nageoires ? [...] Si tu ne lui disais que la vérité,
que ce que tu penses vraiment de lui, ça voudrait dire que tu consens à
avoir une discussion sérieuse avec un fou et que tu es toi-même fou.
C'est exactement la même chose avec le monde qui nous entoure. Si tu
t'obstinais à lui dire la vérité en face, ça voudrait dire que tu le
prends au sérieux. Et prendre au sérieux quelque chose d'aussi peu
sérieux, c'est perdre soi-même tout son sérieux. Moi, je dois mentir
pour ne pas prendre au sérieux des fous et ne pas devenir moi-même fou"
Milan Kundera - Risibles Amours

_________________
الحجاب لا بدّ يزول، باش يزول، و يِلزمو يزول
بورڨيبة [size=17]13/08/1960
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilia
Homo Addictus
Homo Addictus
avatar

Féminin Nombre de messages : 1290
Age : 32
Date d'inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Citations et extraits DE CE QUE VOUS LISEZ   1/6/2009, 03:58

Durant ces années d'équitation, nous aurons échangé des sourires, parfois une main levée, souvent juste un signe du menton - pour dire qu'on s'est vus.
Qu'on s'est reconnus ? Sans doute. Sans plus.
Il est de mon silence, et peut-être de mon acceptation des choses.
Il est de sa solitude, de sa misère que rien ne distrait, comme de nos désirs, de nos hâtes; c'est une attente, plus ou moins sonore.
Lui, avec le sable dans la paume, nous avec le vent aux épaules. Qui est meilleur sablier?
Un matin, sellant mon cheval, j'avais pensé: "Dans vingt ans, un autre fils du silence prendra le relais..."


1 bis, rue Abou-Nawas . Olympia Alberti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OverDrive
homulus magnus celer
avatar

Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 42
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Citations et extraits DE CE QUE VOUS LISEZ   1/6/2009, 11:06

Je n'ai pas aimé ce que j'ai lu des nourritures terrestres de André Gide. rien à voir avec Nietzsche.
(Mon souvenir est que je n'ai pas été trop emballé par sa façon d'exprimer l'exaltation, l'impression qui m'est apparue est que j'ai senti qu'il était homosexuel à partir du texte).
J'ai lu Kundera, j'ai senti qu'il se la pète un peu, très satisfait de faire le nihiliste impassible. Je n'ai pas fini le dernier chapitre de "l'insoutenable légèreté de l'être". Il voulait me donner "les réponses" mais j'ai décroché avant et je ne voulais pas lui donner cette satisfaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tunisienne
Homulus Foetus
Homulus Foetus
avatar

Féminin Nombre de messages : 22
Age : 28
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: Citations et extraits DE CE QUE VOUS LISEZ   24/1/2010, 17:45

un extrait de "la prière de l'absent" de "Taher Ben Jelloun"
Ils n avancèrent point;même s ils avaient voulu aller au delà de la ligne tracée par la viande morte,ils n auraient pas pu;quelque chose les retenait avec force et même les tirait en arrière.Un mur de verre,invisible,était ainsi dressé entre eux et le sud.Des camions militaires recouverts de bâches se dirigeaient vers tan Tan.Ils n essayaient même pas de prendre un autre chemin,tant ils se sentaient empêchés de continuer le voyage.Ils n arrivaient ni à l'expliquer ni à en parler,ils se savaient saisis par la même impossibilité,la même violente interdiction.
Depuis le séjour à Marrakech,il s était passé tant de choses étranges que les ancêtres avaient du leur retirer la protection de la bénédiction.S'étaient ils égarés?Avaient ils échangé d itinéraire sans l'accord des sages?Ils ne se sentaient pas dépassés par cet événement silencieux et brutal,mais réduit à peu de chose,rendus sans ménagement à leur être initial,à l'image pâle de ce qu'ils espéraient devenir.Ils se sentaient abandonnés,vidés des convictions et vérités qui les maintenaient en vie sur le chemin des origines.Tout se démolissait en eux,lentement,avec le sentiment de l'irréversible.Ils se désagrégeaient,se fêlaient peu à peu.Leur peau n allait pas tarder à se craquer sous l'effet de la chaleur et à cause de la difficulté à respirer.Ils allaient dépérir selon un processus lent et selon les lois de la défaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sof
Homulus Administratus
Homulus Administratus
avatar

Masculin Nombre de messages : 2314
Age : 37
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Citations et extraits DE CE QUE VOUS LISEZ   27/1/2010, 19:04

Elle demanda donc à son père s'il lui arrivait de prier. Il dit: «Autant prier Edison quand une ampoule grille.»
Milan Kundera (La valse aux adieux)

_________________
الحجاب لا بدّ يزول، باش يزول، و يِلزمو يزول
بورڨيبة [size=17]13/08/1960
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chidd-min-ghadi
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Masculin Nombre de messages : 858
Age : 31
Localisation : l'olympe
Date d'inscription : 18/08/2009

MessageSujet: Re: Citations et extraits DE CE QUE VOUS LISEZ   26/2/2010, 22:33

En outre son explication me sembla à ce point là si évidente que l'humiliation de ne pas l'avoir trouvé tout seul céda la pas à l'orgueil d'être dans le coup et il s'en fallait de peu que je ne m'en félicitasse moi même pour ma finesse d'esprit .Telle est la force du vrai ... qui se diffuse de soi même.

Le nom de la rose - Umberto eco

Il m'a bien fait marrer ce passage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belial
Homulus Administratus
Homulus Administratus
avatar

Masculin Nombre de messages : 1722
Age : 61
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Citations et extraits DE CE QUE VOUS LISEZ   26/2/2010, 22:56

Je n'ai pas lu le livre mais je te conseille de voir le film basé sur le même livre, un chef-d'oeuvre.

_________________
"Plus vous serez fanatiques, plus vous serez éclairés !"

http://belialmv.blogspot.com/

http://www.metal-waves.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.metal-waves.com
chidd-min-ghadi
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Masculin Nombre de messages : 858
Age : 31
Localisation : l'olympe
Date d'inscription : 18/08/2009

MessageSujet: Re: Citations et extraits DE CE QUE VOUS LISEZ   26/2/2010, 23:15

j'te fais confiance ..je le mettrais demain soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sof
Homulus Administratus
Homulus Administratus
avatar

Masculin Nombre de messages : 2314
Age : 37
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Citations et extraits DE CE QUE VOUS LISEZ   4/3/2010, 17:02

Le fait est que j'avais toujours la main où il n'y avait rien chez elle, et qu'elle avait placé sa main où cela n'était pas tout à fait de même chez moi.

Diderot (Jacques le fataliste et son maitre)

_________________
الحجاب لا بدّ يزول، باش يزول، و يِلزمو يزول
بورڨيبة [size=17]13/08/1960
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chidd-min-ghadi
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Masculin Nombre de messages : 858
Age : 31
Localisation : l'olympe
Date d'inscription : 18/08/2009

MessageSujet: Re: Citations et extraits DE CE QUE VOUS LISEZ   30/4/2010, 23:18

on ne sait pas ce que peut faire un corps !! spinoza

j'aime bien ce passage parcequ'il est clair que spinoza ,tout comme nietzsche quand il dit "l'étonnant c'est le corps" ,appelle les philosophes à connaitre le corps avant de s'occuper de l' âme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sof
Homulus Administratus
Homulus Administratus
avatar

Masculin Nombre de messages : 2314
Age : 37
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Citations et extraits DE CE QUE VOUS LISEZ   28/5/2010, 18:16

Citation :
Le crime de penser n'entraîne pas la mort. Le crime de penser est la mort. Maintenant qu'il s'était reconnu comme mort, il devenait important de rester vivant aussi longtemps que possible.

Citation :
Syme avait disparu. Un matin, il avait été absent de son travail.
Quelques personnes sans cervelle commentèrent son absence. Le jour
suivant, personne ne mentionna son nom. Le troisième jour, Winston se
rendit au vestibule du Commissariat aux Archives pour regarder le
tableau des informations. L’une des notices contenait une liste
imprimée des membres du Comité des Échecs dont Syme avait fait partie.
Cette liste paraissait à peu près semblable à ce qu’elle était
auparavant. Rien n’avait été raturé. Mais elle avait un nom en moins.
C’était suffisant. Syme avait cessé d’exister, il n’avait jamais
existé.

George Orwell - 1984

_________________
الحجاب لا بدّ يزول، باش يزول، و يِلزمو يزول
بورڨيبة [size=17]13/08/1960
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sof
Homulus Administratus
Homulus Administratus
avatar

Masculin Nombre de messages : 2314
Age : 37
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Citations et extraits DE CE QUE VOUS LISEZ   11/9/2010, 22:11

il la convainquit que les coups que l'on tire sont comptés dès notre naissance et que les coups que l'on ne tire pas, quelle qu'en soit la raison, personnelle ou étrangère, volontaire ou forcée, sont à jamais perdus. Son mérite à elle fut de l'interpréter au pied de la lettre.
Gabriel Garcia Marquez - L'Amour aux temps du choléra

_________________
الحجاب لا بدّ يزول، باش يزول، و يِلزمو يزول
بورڨيبة [size=17]13/08/1960
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
silentObserver
Homulus Foetus
Homulus Foetus
avatar

Féminin Nombre de messages : 5
Age : 25
Localisation : Oran Algerie
Emploi : Etudiante
Date d'inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: Citations et extraits DE CE QUE VOUS LISEZ   21/4/2011, 17:04

j'ai tant aimé ce passage,portant un véritable message de tolérance et d'humanisme: "allumées en un mème lieu se trouvent dix lampes.toutes sont de formes différentes,mais quand on voit la lumières qu'elles répandent ensemble il est impossible de dire quelle lumière provient de telle ou telle lampe particulière. Dans le domaine de l'esprit on ne trouve pas le moindre cloisonnement, pas la moindre individualisation" Jalal Ed-Din Rûmi (extrait du livre :"Bouddhisme et Islam le choix du dialogue" )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilia
Homo Addictus
Homo Addictus
avatar

Féminin Nombre de messages : 1290
Age : 32
Date d'inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Citations et extraits DE CE QUE VOUS LISEZ   13/5/2011, 01:15


"Ce jour là, les Lengaine l'emportaient, c'était une vraie gifle pour les Macqueron. Hors d'elle, Coelina comparait la maigreur jaune de sa fille, déjà ridée, à la bonne mine de la fille des autres, fraîche et rose. Est-ce que c'était juste, ça ? une noceuse sur qui les hommes passaient du matin au soir, et qui ne se fatiguait point! une jeunesse vertueuse, aussi abîmée à coucher seule, qu'une femme vieillie par trois grossesses! Non, la sagesse n'était pas récompensée, ça ne valait pas la peine de rester honnête chez ses parents!"

La Terre, Zola


Smile))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Citations et extraits DE CE QUE VOUS LISEZ   

Revenir en haut Aller en bas
 
Citations et extraits DE CE QUE VOUS LISEZ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Vous lisez quoi en ce moment ?
» Quelle presse lisez-vous ?
» les journaux !
» Vous lisez quoi en ce moment ?
» vous lisez quoi comme magazines feminins ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternatif :: Culturiosités :: Littérature et Créations Littéraires-
Sauter vers: