Forum Tunisien de Discussions Libres et Constructives
AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Encore une honte journalistique - copier/coller men wikipédi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
El_Manchou
Homo Genius
Homo Genius
avatar

Masculin Nombre de messages : 4415
Localisation : Damous el Hajja
Emploi : Chasser le 5wenji et la voilée
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Encore une honte journalistique - copier/coller men wikipédi   28/11/2007, 11:35

En recherchant des infos sur Zembra, je suis tombé sur un article d'un journal tunisien
http://www.webmanagercenter.com/management/article.php?id=35981
et en regardant de près l'article, on s'aperçoit que 90% de l'artcile est un copié/collé de Wikipédia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Zembra

Article de Wikipédia
Citation :

Zembra (زمبرة) est une île rocheuse située dans le nord-est du golfe de Tunis.
Située à 15 kilomètres de Sidi Daoud et à 55 kilomètres du port de La Goulette, elle représente le prolongement naturel de la péninsule du cap Bon. Sa superficie est de 391 hectares. L'îlot de Zembretta, situé à environ 8 kilomètres à l'est, a une superficie de deux hectares.
Doté d'un écosystème spécifique et assez fragile, l'île de Zembra est classée par l'Unesco, depuis janvier 1977, comme aire protégée[1]. Le parc national qui regroupe les 2 îles est créé par le décret présidentiel du 1er avril 1977.
Zembra présente une côte fortement accidentée avec des falaises
se prolongeant sous la mer jusqu'à -50 m. Vue de loin, elle donne l'air
d'une grande masse rocheuse de 435 mètres d'altitude prenant une forme
de pyramide et entourée de 2 rochers : l'Eutorche (au nord) et la
Cathédrale (à l'ouest). Elle se caractérise par un couvert végétal sous
forme de maquis
dense et par la présence de plantes très rares. On y trouve, également,
des invertébrés et des mammifères terrestres introduits par l'homme
comme le lapin de garenne, le mouflon corse, le rat noir et le chat haret. Par ailleurs, située sur la voie de migration médiane entre la Tunisie et le détroit de Sicile, Zembra accueille également plus de 25 000 couples d'oiseaux migrateurs qui nichent souvent dans les falaises rocheuses[1]. Les puffins cendrés y forment la plus grande colonie de toute la mer Méditerranée[1]. Enfin, les dauphins ne cessent, jusqu'à aujourd’hui, de fréquenter les zones entourant l'île.
C'est une véritable forteresse naturelle qui est aujourd'hui entre les mains de l'armée tunisienne. Sur la côte sud de l'île on distingue les traces d'un port antique.


Article Tunisien sur WebManagerCenter
Citation :

Tourisme écologique : Un Chinois s’intéresse à Zembra


Un investisseur chinois, Li Ruo
Hong, chef d’un groupe d’investissement international, projette de réaliser
dans l’île de Zembra une station de tourisme écologique et de santé haut de
gamme. Le magnat chinois, qui a présenté, vendredi 23 novembre, les
esquisses de son projet au président Ben Ali, s’est engagé à «préserver les
spécificités naturelles et écologiques de l'île et à protéger ses sites
classés ‘’patrimoine mondial par l'Unesco’’».


Pour mémoire, Zembra est une île
rocheuse située au nord-est du Golfe de Tunis couvrant une superficie de 391
hectares. Située à 15 kilomètres de Sidi Daoud (Cap Bon) et à 55 kilomètres
du port de La Goulette, elle représente le prolongement naturel de la
péninsule du Cap Bon.

L'îlot de Zembretta, situé à
environ 8 kilomètres à l'est, a une superficie de deux hectares.

Dotée d'un écosystème spécifique
et assez fragile, l'île de Zembra est classée par l'Unesco, depuis janvier
1977, comme aire protégée.

Le parc national qui regroupe les
2 îles est créé par le décret présidentiel du 1er avril 1977. Zembra
présente une côte fortement accidentée avec des falaises se prolongeant sous
la mer jusqu'à -50 m. Vue de loin, elle donne l'air d'une grande masse
rocheuse de 435 mètres d'altitude prenant une forme de pyramide et entourée
de 2 rochers : l'Eutorche (au nord) et la Cathédrale (à l'ouest). Elle se
caractérise par un couvert végétal sous forme de maquis dense et par la
présence de plantes très rares. On y trouve, également, des invertébrés et
des mammifères terrestres introduits par l'homme comme le lapin de garenne,
le mouflon corse, le rat noir, le chat haret.

Zembra accueille également plus
de 25.000 couples d’oiseaux migrateurs qui nichent souvent dans les falaises
rocheuses. Les puffins cendrés y forment la plus grande colonie de toute la
mer Méditerranée.


A moyen terme, tout porte à
croire que les touristes chinois ne manqueront pas de s’intéresser davantage
à la Tunisie, et ce d’autant plus que ce produit entre également dans le
cadre de la diversification de l’offre tunisienne en matière de tourisme.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rap125.com
Hyperion
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Féminin Nombre de messages : 3432
Age : 39
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Encore une honte journalistique - copier/coller men wikipédi   28/11/2007, 11:46

c'est peut etre lui qui a écrit l'article de wikipedia

_________________
cul qui gratte doigt qui pue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghoul
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 2552
Age : 43
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Encore une honte journalistique - copier/coller men wikipédi   28/11/2007, 13:53

supracrevette a écrit:
c'est peut etre lui qui a écrit l'article de wikipedia

Un journaliste tunisien qui fait quelque chose gratuitement?? ça existe?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KoSkSi
Hémilus Tunizikus
Hémilus Tunizikus


Masculin Nombre de messages : 165
Localisation : sur une playlist Winamp 2.95
Emploi : vendeur de zlébya à la chantilly
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Encore une honte journalistique - copier/coller men wikipédi   29/11/2007, 22:23

http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Zembra&diff=23480113&oldid=20910179

a gauche la derniere version avant l'info du projet , a droite l'actuelle .

Ceci dit , les prouesses du copier/coller de nos torchons ne sont plus à vanter pig

je me rappelle une fois , un scandal eclaté dans un forum de foot , duquel un journal a piqué des images , a modifié une bande portant le nom du forum (source) et a meme ajouté en signature de l'article l'article le nom d'un photographe local hihi

tesma3 biha "la culture de la médiocrité" No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.TuniZika.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Encore une honte journalistique - copier/coller men wikipédi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Encore une honte journalistique - copier/coller men wikipédi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MAP recette..; copier coller
» Le vol de bande passante
» [résolu]Fiches individuelles Heredis
» Dédoublonner un fichier Excel
» Créer une icône de raccourci dans la barre des tâches.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternatif :: Actualités :: Actualité Nationale-
Sauter vers: