Forum Tunisien de Discussions Libres et Constructives
AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 tahayûj

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Phidias
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 5257
Localisation : ... dans le désert
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: tahayûj   8/7/2007, 17:27

Furies amoureuses et sensualités jouissives, vies sentimentales sans tabou ni croisades morales, jouissantes douceurs du contact charnel, la littérature offre de vivants manifestes, tendres et vigoureux, à la culture des plaisirs et à la science du coït ...

Profitons de l'expression libre de ce forum pour s'offrir les textes chantant l'amour et ses variations libertines et érotiques ... transgressives agapes de l'esprit où hommes et femmes sont maîtres de leurs désirs et aspirent à une vie sexuelle épanouie !

Commençons avec un délicieux et explicite extrait des très raffinées Mille et Une Nuits :

"Et aussitôt, elle vint à moi, et me prit, et se renversa sur moi, et me frotta avec une passion étonnante. Et moi, ô mon seigneur, je sentis mon âme qui se logeait toute dans ce que tu sais, et j'accomplis l'ouvrage pour lequel j'étais requis et la besogne dont j'avais la commande, et je réduisis ce qui jusque là était du domaine de l'irréductible, et j'abatis ce qui était à abattre, et je ravis ce qui était à ravir, et je pris ce que je pus, et je donnais ce qu'il fallut, et je me levais, et je m'étendis, et je fonçai, et je défonçai, et j'agaçai et je forçai, et je farçis, et j'amorçais, et je renforçais, et j'agaçai, et je grinçai, et je renversai, et javança et je recommançai, et tellement, ô mon seigneur le sultan, que, ce soir-là, celui que tu sais fut tellement le gaillard qu'on nomme le bélier, le forgeron, l'assomeur, le calamiteux, le long, le fer, le pleureur, l'ouvreur, l'encorneur, le frotteur, l'irrésstible, le bâton du derviche, l'outil prodigieux, l'éclaireur, le borgne assaillant, le glaive du guerrier, l'infatigable nageur, le rossignol moduleur, le père au gos cou, le père aux gros nerfs, le père aux gros oeufs, le père au turban, le père au crâne chauve, le père aux secousses, le père aux délices, le père des terreurs, le coq sans crête ni voix, l'enfant de son père, l'héritage du pauvre, le muscle capricieux, et le gros nerf de confiture. Et je crois bien, ô mon seigneur le sultan, que ce soir-là chaque surnom fut accompagné de son explication, chaque vertu de sa preuve, et chaque attibut de sa démonstration."


Dernière édition par le 9/7/2007, 19:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sword
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Masculin Nombre de messages : 199
Age : 37
Localisation : USA
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: tahayûj   9/7/2007, 00:53

Pour rester dans la poésie :

http://www.dailymotion.com/video/x24co1_max-boublil-ce-soir-tu-vas-prendre

Ok, je sors ! :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shad' Ow
Homo Addictus
Homo Addictus
avatar

Féminin Nombre de messages : 1658
Age : 33
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: tahayûj   9/7/2007, 01:02

heuu... Le contenu déconseillé aux moins de 18ans ne devrait pas être signalé par un panneau indicateur? ange


bon ok poussez-pas, je connais la sortie ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bettewettes.canalblog.com
OverDrive
homulus magnus celer
avatar

Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: tahayûj   9/7/2007, 02:06

insomnie pour les moins de 18 ans

hihi

l'objet vibratosphérique et les lèvres au beurre de cacao qui sucent le choupa choups en dessinant un sourire icecream
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyperion
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Féminin Nombre de messages : 3432
Age : 39
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: tahayûj   9/7/2007, 11:41

Phidias a écrit:
Furies amoureuses et sensualités jouissives, vies sentimentales sans tabou ni croisades morales, jouissantes douceurs du contact charnel, la littérature offre de vivants manifetes, tendres et vigoureux, à la culture des plaisirs et à la science du coït ...

Profitons de l'expression libre de ce forum pour s'offrir les textes chantant l'amour et ses variations libertines et érotiques ... transgressives agapes de l'esprit où hommes et femmes sont maîtres de leurs désirs et aspirent à une vie sexuelle épanouie !

Commençons avec un délicieux et explicite extrait des très raffinées Mille et Une Nuits :

"Et aussitôt, elle vuint à moi, et me prit, et se renversa sur moi, et me frotta avec une passion étonnante. Et moi, ô mon seigneur, je sentis mon âme qui se logait toute dans ce que tu sais, et j'accomplis l'ouvrage pour lequel j'étais requis et la besogne dont j'avais la commande, et je réduisis ce qui jusque là était du domaine de l'irréductible, et j'abatis ce qui était à abattre, et je ravis ce qui était à ravir, et je pris ce que je pus, et je donnais ce qu'il fallut, et je me levais, et je m'étendis, et je fonçai, et je défonçai, et j'agaçai et je forçai, et je farçis, et j'amorçais, et je renforçais, et j'agaçai, et je grinçai, et je renversai, et javança et je recmmançai, et tellement, ô mon seigneur le sultan, que, ce soir-là, celui que tu sais fut tellement le gaillard qu'on nomme le bélier, le forgeron, l'assomeur, le calamiteux, le long, le fer, le pleureur, l'ouvreur, l'encorneur, le frotteur, l'irrésstible, le bâton du derviche, l'outil prodigieux, l'éclaireur, le borgne assaillant, le glaive du guerrier, l'infatigable nageur,le rossignol moduleur, le père au gos cou, le père aux gros nerfs, le père aux gros oeufs, le père au turban, le père au crâne chauve, le père aux secousses, le père aux délices, le père des terreurs, le coq sans crête ni voix, l'enfant de son père, l'héritage du pauvre, le muscle capricieux, et le gros nerf de confiture. Et je crois bien, ô mon seigneur le sulan, que ce soir-là chaque surnom fut accompagné de son explication, chaque vertu de sa preuve, et caque attibut de sa démonstration."
J'adore le style Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phidias
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 5257
Localisation : ... dans le désert
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: tahayûj   9/7/2007, 19:56

ShadOow a écrit:
heuu... Le contenu déconseillé aux moins de 18ans ne devrait pas être signalé par un panneau indicateur? ange


bon ok poussez-pas, je connais la sortie ^^

au contraire
cette littérature est nécessaire à la formation culturel des plus jeunes Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoubeïr
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Masculin Nombre de messages : 191
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: tahayûj   9/7/2007, 19:57

il a oublié une appelation: sidi bou 9obba, litterallement le pere au dome
remz
ok je sors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phidias
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 5257
Localisation : ... dans le désert
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: tahayûj   12/7/2007, 01:33

Lucrèce, philosophe épicurien romain du 1er siècle avant JC, décrit dans l'extrait ci-dessous d'un de ses poèmes érotiques, la force vitale amoureuse et ses étreintes passionnées, son illusion aussi, génératrice d'angoisse par l'effort déséespéré des amants pour se prendre et s'aimer, quite à se blesser, se meurtrir ...

"Enfin leurs membres s'enlacent, enfin ils jouissent de leur florissante jeunesse, et voici que le corps pressent l'imminence du plaisir : oui, Vénus va ensemencer le champ de la femme, et ils étreignent avidement leurs corps, ils mêlent la salive de leurs bouches, ils aspirent l'air sur ces lèvres où ils écrasent leurs dents. En vain : de ce corps, ils ne peuvent rien arracher, aucune parcelle, et leur corps, ils ne peuvent l'enfoncer tout entier dans un autre corps, ils ne peuvent l'abîmer en lui.

Enfin, quand les nerfs ne peuvent plus contenir le désir qui les tend, quand ce désir explose, il se fait un répit; un court moment, la violence de l'ardeur se calme. Et puis c'est le retour de la même rage, de la même frénésie ! Le véritable objet de leur désir, ils le cherchent encore, sans le trouver, incapables de découvrir le moyen de vaincre le mal: aveugles, égés, ils se consument, rongés d'une invisible et profonde blessure."

_________________
Vivre et laisser Vivre !
=> http://blog-alternatif.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoubeïr
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Masculin Nombre de messages : 191
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: tahayûj   13/7/2007, 19:19

Citation :
ils mêlent la salive de leurs bouches

mais pourquoi donc l'ont ils l'ont appellé le french kiss scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phidias
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 5257
Localisation : ... dans le désert
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: tahayûj   14/7/2007, 17:37

Le poète français Paul Verlaine, grand consommateur … d’absinthe, sait faire flirter l’amour et l’érotisme, le lumineux et le scabreux, la candeur sentimentale aux désirs intenses d’une sexualité presque obscène, comme tout au long de ce poème écrit entre deux séjours des hôpitaux parisiens :

« Régals
Croise tes cuisses sur ma tête
De façon à ce que ma langue,
Taisant toute sotte harangue,
Ne puisse plus que faire fête
A ton con ainsi qu’à ton cul
Dont je suis l’à-jamais vaincu
Comme de tout ton corps, du reste,
Et de ton âme mal céleste,
Et de ton esprit carnassier
Qui dévore en moi l’idéal
Et m’a fait le lus putassier
Du plus dur, du plus lilial
Que j’étais avant ta rencontre
Depuis des ans et puis des ans.

Ô ton con ! qu’il sent bon ! J’y fouille
Tant de la gueule que du blaire
Et j’y fais le diable et j’y flaire
Et j’y farfouille et j’y bafouille
Et j’y renifle et oh ! J’y bave
Dans ton con à l’odeur cochonne
Que surplombe une motte flave
Et qu’un duvet roux environne
Qui mène au trou miraculeux,
Où je farfouille, où je bafouille,
Où je renifle et où je bave
Avec les soins méticuleux
Et l’âpre ferveur d’un esclave
Affranchi de tout préjugé. »


Femmes, 1890.

Cette impudique fête des sens dévoile une facette plus trash du clochard céleste Verlaine, vierge folle et prince des poètes, à une époque bien bourgeoise (le XIXième siècle français) où la liberté sexuelle était encore souvent frileuse et régulièrement censurée. Ce qui poussait les artistes à se libérer des tenants des bonnes mœurs par la clandestinité et ses modes d’expression … alternatifs.

_________________
Vivre et laisser Vivre !
=> http://blog-alternatif.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoubeïr
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Masculin Nombre de messages : 191
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: tahayûj   15/7/2007, 13:40

Shocked je croyais que verlaine etait homo et en couple avec Rimbaud
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phidias
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 5257
Localisation : ... dans le désert
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: tahayûj   15/7/2007, 15:10

Zoubeïr a écrit:
Shocked je croyais que verlaine etait homo et en couple avec Rimbaud

Verlaine avait une sexualité assez désordonnée
il n'était pas homo au sens actuel mais plutôt un jouisseur selon les opportunités qui se présentaient
son couple avec l'homme aux semelles de vents a duré moins de 2 ans
et c'est lui qui était le "passif" d'où son surnom de vierge folle donné par Arthur "l'époux infernal"
par ailleurs il a été marié 4 ans à une femme

_________________
Vivre et laisser Vivre !
=> http://blog-alternatif.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phidias
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 5257
Localisation : ... dans le désert
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: tahayûj   19/8/2007, 22:29

Poursuivons notre anthologie de la littérature amoureuse…avec Guillaume Apollinaire.

Guillaume Albert Vladimir Apollinaire de Kostrowitsky est né à Rome en 1880 d’un officier italien et d’une Polonaise. Il a été précepteur, employé de banque, journaliste, critique, éditeur, conteur, ami des peintres et des artistes de son époque (l’avant-garde du Paris 1900 ; Picasso, Vlaminck et Braque en particulier ; Alfred Jarry ; Max Jacob ; Eric Satie; Dufy également), de l’art naïf à l’art nègre, du fauvisme au cubisme, bien évidement poète moderne et surréaliste (il est l’inventeur du mot « surréalisme »), soldat aussi, mais surtout amoureux fou, et parfois furieusement érotique, de Louise de Coligny-Châtillon, une belle aristocrate divorcée, la Lou des Poèmes à Lou (recueil de poèmes écrits entre deux combats, sur le front, d’octobre 1914 à janvier 1916) dont voici un extrait :

Je t’adore mon Lou et par moi tout t’adore
Les chevaux que je vois s’ébrouer aux abords
[…]
Le soleil qui descend lentement devant moi
Les fantassins bleu pâle qui partent pour le front pensent à toi
Car ô ma chevelure de feu tu es la torche
Qui m’éclaire ce monde et flamme tu es ma force
[…]
La vulve des juments est rose comme la tienne
Et nos armes graissées c’est comme quand tu me veux
Ô douceur de ma vie c’est comme quand tu m’aimes
[…]
Tu es pour moi la vie cependant qu’elle dure
Et tu es l’avenir et mon éternité
Toi mon amour unique et la seule beauté



Il s’était engagé dans la Grande Guerre en 1914 et mourra de ses blessures à la tempe (datant de 1916) et de l épidémie de grippe espagnole en 1918 deux jours avant l’armistice.
Lui qui avait écrit à sa Lou : « Tes seins sont les seuls obus que j’aime » …

_________________
Vivre et laisser Vivre !
=> http://blog-alternatif.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaaboura
Homulus Kaaborus
Homulus Kaaborus
avatar

Masculin Nombre de messages : 646
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: tahayûj   21/8/2007, 10:24

Le livre tunisien par excellence en matière d'érotisme et de sexualité, date du 16ème siècle (selon toute vraisemblance). Il a été écrit par le Cheikh Mohamed Nefzaoui! Des propos explicites, dont les différents noms connus pour les organes génitaux masculins et féminins!!

Texte intégral en arabe disponible >>ICI<<

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OverDrive
homulus magnus celer
avatar

Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: tahayûj   21/8/2007, 11:15

kaaboura a écrit:
Le livre tunisien par excellence en matière d'érotisme et de sexualité, date du 16ème siècle (selon toute vraisemblance). Il a été écrit par le Cheikh Mohamed Nefzaoui! Des propos explicites, dont les différents noms connus pour les organes génitaux masculins et féminins!!

Texte intégral en arabe disponible >>ICI<<
La première fois que je suis tombé dessus c'était en anglais chmeta
J'ai retrouvé des termes du dialecte tunisien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phidias
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 5257
Localisation : ... dans le désert
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: tahayûj   21/8/2007, 12:41

OverDrive a écrit:
kaaboura a écrit:
Le livre tunisien par excellence en matière d'érotisme et de sexualité, date du 16ème siècle (selon toute vraisemblance). Il a été écrit par le Cheikh Mohamed Nefzaoui! Des propos explicites, dont les différents noms connus pour les organes génitaux masculins et féminins!!

Texte intégral en arabe disponible >>ICI<<
La première fois que je suis tombé dessus c'était en anglais chmeta
J'ai retrouvé des termes du dialecte tunisien.

et est-ce qu'il en existe une version en lettres latines svp ?
(je suis curieux de découvrir l'érotisme littéraire tunisien study )

_________________
Vivre et laisser Vivre !
=> http://blog-alternatif.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phidias
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 5257
Localisation : ... dans le désert
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: tahayûj   26/8/2007, 22:41

… autre texte d’Apollinaire à sa Lou

[…]
Ah ! Ah ! te revoilà devant moi toute nue
Captive adorée toi la dernière venue
Tes seins ont le goût pâle des kakis et des figues de barbarie
Hanches fruits confits que je les aime ma chérie
L’écume de la mer dont naquit la déesse
Evoque celle-là qui naît de ma caresse
Si tu marches Splendeur tes yeux ont le luisant
D’un sabre au doux regard prêt à se teindre de sang
Si tu te couches Douceur tu deviens mon orgie
Et le mets savoureux de notre liturgie
Si tu te courbes Ardeur comme une flamme au vent
Des atteintes du feu jamais rien n’est décevant
Je flambe dans ta flamme et suis de ton amour
Le phénix qui se meurt et renaît chaque jour
[…]

_________________
Vivre et laisser Vivre !
=> http://blog-alternatif.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OverDrive
homulus magnus celer
avatar

Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: tahayûj   27/8/2007, 02:32

Phidias a écrit:
OverDrive a écrit:
kaaboura a écrit:
Le livre tunisien par excellence en matière d'érotisme et de sexualité, date du 16ème siècle (selon toute vraisemblance). Il a été écrit par le Cheikh Mohamed Nefzaoui! Des propos explicites, dont les différents noms connus pour les organes génitaux masculins et féminins!!

Texte intégral en arabe disponible >>ICI<<
La première fois que je suis tombé dessus c'était en anglais chmeta
J'ai retrouvé des termes du dialecte tunisien.

et est-ce qu'il en existe une version en lettres latines svp ?
(je suis curieux de découvrir l'érotisme littéraire tunisien study )
J'ai trouvé des versions papier mais pas de version éléctronique en Français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phidias
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 5257
Localisation : ... dans le désert
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: tahayûj   27/8/2007, 09:27

OverDrive a écrit:
J'ai trouvé des versions papier mais pas de version éléctronique en Français.

de la vraie contre-culture donc ...

je vais rechercher de mon côté à Paris

_________________
Vivre et laisser Vivre !
=> http://blog-alternatif.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaaboura
Homulus Kaaborus
Homulus Kaaborus
avatar

Masculin Nombre de messages : 646
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: tahayûj   30/8/2007, 19:50

Un aperçu limité d'extraits de ce livre (entre autres contes) est disponible sur Google books
>>ICI<<

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phidias
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 5257
Localisation : ... dans le désert
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: tahayûj   17/9/2007, 02:25

Le Lai du Chèvrefeuille

[…]
De ces deux, il en fut ainsi
Comme du chèvrefeuille était
Qui au coudrier s’attachait :
Quand il s’est enlacé et pris
Et tout autour du fût s’est mis,
Ensemble peuvent bien durer.
Qui plus tard les veut détacher,
Le coudrier tue vivement
Et chèvrefeuille mêmement.
« Belle amie, ainsi est de nous :
Ni vous sans moi, ni moi sans vous ! »


Marie de France
(vers 1170)

_________________
Vivre et laisser Vivre !
=> http://blog-alternatif.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phidias
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 5257
Localisation : ... dans le désert
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: tahayûj   23/9/2007, 18:29

L’élégie romaine parle d’amour et de sexe ; elle en parle sur tous les tons. Properce, jeune poète de l’époque de l’empereur Auguste, est l’un de ses plus grands représentants

Abandon amoureux
Si donc, ma chère, tu persistes à coucher vêtue, tu sauras, je le jure, de quoi sont capables mes mains ! Et je déchirerai ta robe et, si la colère m’emporte, tu pourras montrer à ta mère, le lendemain, les meurtrissures de tes bras !
Eh quoi ! tes seins sont encore fermes, ils ne t’interdisent pas les jeux amoureux ! laisse donc cette pudeur à celles qui ont enfanté.
Ah, tant que le destin nous le permet encore, laisse nos yeux se rassasier de nos amours !
Elle s’approche, la longue nuit, elle vient vers toi ; aucune aurore ne lui succèdera … Ah ! si tu voulais, nous serions enchaînés l’un à l’autre, et ces liens, aucune aurore, jamais, ne pourrait les défaire. Aimons-nous, je t’en prie, comme ces couples de colombes où mâle et femelle ne font qu’un.


Properce, Elégies (-1er siècle), Livre I, 15

_________________
Vivre et laisser Vivre !
=> http://blog-alternatif.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phidias
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 5257
Localisation : ... dans le désert
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: tahayûj   24/9/2007, 19:53

LES REGRETS – 91

Ô beaux cheveux d’argent mignonnement retors !
Ô front crêpe et serein ! et vous, face dorée !
Ô beaux yeux de cristal ! ô grand bouche honorée,
Qui d’un large repli retrousses tes deux bords !

Ô belles dents d’ébène ! ô précieux trésors,
Qui faites d’un seul ris toute âme enamourée !
Ô gorge damasquine en cent plis figurée !
Et vous, beaux grands tétins, dignes d’un si beau corps !

Ô beaux ongles dorés ! ô main courte et grassette !
Ô cuisse délicate ! et vous, jambe grossette,
Et ce que je ne puis honnêtement nommer !

Ô beau corps transparent ! ô beaux membres de glace !
Ô divines beautés ! pardonnez-moi, de grâce,
Si, pour être mortel, je ne vous ose aimer.

Joachim du Bellay (1522-1560)

_________________
Vivre et laisser Vivre !
=> http://blog-alternatif.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OverDrive
homulus magnus celer
avatar

Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: tahayûj   25/9/2007, 02:00

Un violant à peine voilé puis un hystérique chmeta
merci Phidias lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phidias
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 5257
Localisation : ... dans le désert
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: tahayûj   25/9/2007, 09:16


OverDrive a écrit:
Un violant à peine voilé puis un hystérique chmeta
merci Phidias lol!

... ainsi est l'Amour chmeta

_________________
Vivre et laisser Vivre !
=> http://blog-alternatif.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: tahayûj   

Revenir en haut Aller en bas
 
tahayûj
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternatif :: Culturiosités :: Littérature et Créations Littéraires-
Sauter vers: