Forum Tunisien de Discussions Libres et Constructives
AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Votre dernier film

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 24 ... 43  Suivant
AuteurMessage
H.L
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Masculin Nombre de messages : 124
Date d'inscription : 08/07/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film   1/3/2008, 00:08

Dìaphanous a écrit:
supracrevette a écrit:
Dìaphanous a écrit:
Hmmm... la graine et le mulet... :-/

t'as pas aimé ?


non, je l'ai trouvé d'une lenteur terrible et puis... voilà... c'est pas trop mon truc :p

Je suis allé le voir hier soir.....je suis assez decu aussi , surtout par le déroulement du scenario
J'ai beacoup aimé le jeu tres naturel des acteurs , avec des scénes vraiment poignantes et emouvantes , on en oublierait que c'est un film...
J'ai détésté parcontre la scene de la "danse du ventre" c'est ......disons....."Chastement pornographique" et "artistiquement nauseabond"

Enfin....a voir quand meme khatini
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dìaphanous
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Féminin Nombre de messages : 332
Age : 30
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film   1/3/2008, 00:48

H.L a écrit:
J'ai détésté parcontre la scene de la "danse du ventre" c'est ......disons....."Chastement pornographique" et "artistiquement nauseabond"

lol on ne peut trouver meilleure description :p

en fait, ce qui donne cet aspect 'naturel', c'est cette sorte d'atmosphère bruyante et chaotique... un peu trop 'mfarfcha', à mon goût (ça fait 'documentaire')... et ça dure tellement que c'en est lassant...

Ah et... kraht 7aja esmha kosksi, surtout qu'on avait une faim de loup, ma copine et moi :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
H.L
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Masculin Nombre de messages : 124
Date d'inscription : 08/07/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film   1/3/2008, 01:49

aye aye les pauvres....nous on avait super chaud , la salle etait pleine a craquer pourtant c'etait la seance de 21H30
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OverDrive
homulus magnus celer
avatar

Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 42
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film   1/3/2008, 02:45

La graine et le mulet...
Bon il y'a la scène du début que je n'avais pas prévu. on peut dire qu'il capte l'attention du spectateur dès le départ Very Happy .
Je ne l'ai pas trouvé long par contre. J'avais faim aussi à cause du couscous et les scènes de repas familial. Je l'aime bien le film et il m'a touché. Le film comme la première scène ne fait pas de chichi, comme le couscous il ne faut pas craindre les calories pour l'apprécier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
H.L
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Masculin Nombre de messages : 124
Date d'inscription : 08/07/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film   1/3/2008, 02:57

Ce n'est pas le film qui semble long , juste certaines scenes qui sont vraiment lourdes a finir (comme celle de la danse du ventre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phidias
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 5257
Localisation : ... dans le désert
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film   1/3/2008, 10:05

Pour critique de ce film, j'ai bien aimé celle de l'alternaute Ismaël, où il explique justement ce parti pris symbolisé par la bouche et le ventre :

Citation :
LA GRAINE ET LE MULET D’Abdellatif KECHICHE
Un film corporel
Comme celle de Jallel dans « La faute à Voltaire » et celle de Krimo dans « L’esquive », la quête du Slimane de « La graine et le mulet » ne s’accomplira qu’en dehors de lui. Ces trois personnages silencieux au milieu de mondes bouillonnants ne s’adapteront finalement pas. Le tragique moderne est l’impossibilité d’accomplir le destin que l’on s’est choisit ; et les films d’Abdellatif Kéchiche, des récits individuels inachevés au sein d’un monde qui n’attend plus. Les représentations se feront toujours en autant de célébrations collectives dont seront systématiquement exclus ceux pour qui subsiste encore une forme naïve d’espérance en soi, donc en l’autre. La ronde populaire sur « Margot » de Brassens, la pièce de Marivaux et la danse du ventre sont les supplétifs collectifs à la défaite des personnages principaux.

Dans « La graine et le mulet », beaucoup de mots. De la musique aussi. Mais aucun de ces mots, aucune de ses musiques ne sont extra-diégétiques. Pas de voix-off et extrêmement peu de son hors-champ (mis à part les deux premières minutes). L’image est toujours à la source du son, qu’il soit parole, note ou bruit. Le plan contenant en son sein, sa propre voix. Comme si ce n’est pas le personnage qui parle mais l’image elle-même.

Physionomie du verbe
« La source », le rafiot que Slimane se met en tête de transformer en restaurant, charrie sur ses parois sa propre histoire. Slimane la charrie dans ses rides et ses blessures. L’erreur de ce dernier est celle d’avoir cru « se recycler » comme il recyclerai le bateau, c’est-à-dire en silence, c’est-à-dire en passant une couche de peinture. Or, l’on sait qu’ « Un bateau çà dépend comment on l’arrime au port de justesse. » Slimane aurait dû garder le silence, mais pour lever les voiles vers la mer, comme « le vieil homme » d’Hemingway.

Slimane a choisit sa voix en Rym. Plus que sa porte parole, sa porte silence aussi, quand le mot qui faillit laisse la place au corps transit. Elle est sa continuation. Un serpent qui charme les musiciens s’affalant tour à tour à ses pieds, non une jeune femme charmée par la musique. Ce renversement de la figure féminine, déjà esquissé dans les précédents films et affirmé dans celui-ci, aura lieu au même moment que le changement de la forme du langage. De l’abstraction de la langue, à l’action des corps. Que l’image n’arrive plus à contenir de la même manière. Elle s’éloigne de Slimane au fil de sa course éperdue et alors qu’elle guettait les visages, elle doit à la fin se démultiplier en différents points du corps de Rym pour voir les moindres ondulations de sa danse tout aussi éperdue. « Muscle du verbe ». Langage du silence.

Si Kéchiche fait sienne l’affirmation du poète portugais : « Le réel, c’est le mot », il n’en continue pas moins la réflexion en posant une hypothèse de cinéma : le mot, c’est le visage.

Cartographie des visages
Il est vrai que « La graine et le mulet » commence par un gros plan sur le genoux d’une femme. Suivront quelques instants plus tard, deux gros plans sur les fesses d’un homme puis celles de la même femme dont on déjà vu le genoux. Ceci étant, parti pris a été celui des gros plans sur les visages qui constituent une partie écrasante du long métrage. Se dessine alors au fil de l’écoulement des plans une cartographie des visages, dont la bouche est l’épicentre. Le réalisateur français né à Tunis n’obéit pas à l’assertion de son homologue suisse né à Paris en « filmant les visages comme des paysages ». Il les filme comme des territoires, dont la bouche serait la frontière.

En effet, le choix de figures rudes, parfois ridées, en plus d’imprégner l’image d’une forte charge charnelle, propose une relecture du concept identitaire, en tant que qualité individuelle dont le corps peut être une des expressions les plus immédiates, les plus brutes, mais aussi bien sûr, les plus brutales. Le gros plan devient ainsi un moyen d’étude géographique de cette nouvelle donnée politique : qu’est-ce que les racines à l’ère de la production globalisée d’images ? Dans ce contexte, la bouche joue un rôle que l’on pourrai qualifier de double, presque vaginal, de contenu et de contenant. Par cela même, elle est en même temps ce qui unit et ce qui désunit.

Cette polyvalence de la bouche sera battue en brèche par une autre forme ronde, non creuse : le ventre qui, lui, n’est pas l’espace des contraires mais uniquement celui de la faim, ou du désir, sa forme sublimée. La bouche : fenêtre ouverte. Le ventre : fenêtre fermée.

Pornographie du récit
Un peu à la manière de « Faces » de Cassavetes, le récit de « La graine... » est subdivisé en un certain nombre de moments paroxystiques, agencés en gros blocs narratifs, presque hermétiques les uns aux autres. Ce qui advient en dehors de ces blocs ne nous est présenté que très évasivement à une ou deux reprises seulement. L’entre-image est marginalisé au profit d’imposants morceaux d’espace et de temps qui existent par eux-mêmes en tant que vecteurs de sens et qui explorent la réalité en tant qu’au-delà de l’ennui. Ces vagues océanes et sémantiques ne viennent de surcroît buter sur aucun récif narratologique mais s’épuisent naturellement dans l’écume de leur discours. Il est important ici de signaler qu’à l’intérieur des séquences, un travail de montage d’orfèvre est paradoxalement effectué. Sorte de polissage d’une pierre précieuse brute en un diamant lisse.

Le dédoublement de l’action dans la dernière séquence est ainsi d’autant plus marquant qu’il installe une progression depuis le mouvement de la bouche seule, au mouvement du corps entier. Orgiaque d’une part, pathétique de l’autre. Morbide dans les deux cas. Où l’aliénation au ventre décidera du comportement de tous et de la fin de Slimane.

Ces trois importants partis pris de mise en scène font du troisième long métrage de Kéchiche, une expérience viscérale de cinéma, où le corps et ses sens sont mis à l’épreuve, d’un côté et de l’autre de l’écran, en une progression et un télescopage savants de sensations et de sentiments, parfois contraires, parfois complémentaires.
Le travail de sculpture, tant sur la langue, que sur la mise en scène, interroge d’une manière particulière, la capacité du cinéma a encore puisé dans la réalité, la matière première de ses rêves, qui sont devenus des cauchemars.

Dìaphanous : il y a effectivement une atmosphère bruyante et chaotique, mais beaucoup mieux maîtrisée que dans l'Esquive, son film précédent, et qui est le style du réalisateur. Beaucoup de spectateurs sont aussi gênés par ce style. Dommage ...

Pour Supra, la fin est importante car elle donne son sens au film. Donc cours vite retourner le voir ... Smile

_________________
Vivre et laisser Vivre !
=> http://blog-alternatif.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HannibalBarca
Rei Militaris Genius
Rei Militaris Genius
avatar

Masculin Nombre de messages : 460
Age : 36
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film   1/3/2008, 11:49

j'ai aimé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kahéna
Homo Addictus
Homo Addictus
avatar

Féminin Nombre de messages : 1914
Age : 100
Localisation : Behind you
Emploi : legal
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Votre dernier film   3/3/2008, 00:27

Hé bien je suis allée voir là le film de Khechiche, j'ai trouvé ça moyen j'ai vu des films tunisiens (Halfaouine,Fatma,Satin Rouge,la saison des hommes,silence des palais) que j'ai davantage apprécié et 2h c'est trop,j 'ai vraiment eu le sentiment d'attendre aussi restau mon couscous,mon estomac criant en plus famine!L'actrice qui joue le role de Rim aurait d'ailleurs du faire un petite régime!

Il y a qd meme de l'humour,la salle et moi meme avons plusieurs fois ri,le jeu des acteurs est tres bon et ça fait drole de trouver un Deschiens dans le film,les scènes sont si vivantes qu'on aurait dit un documentaire, ça crie bcp aussi et ça se déchire puis qu'il y est question d'adulteres.

C'est le premier film que je voyais de Khéchiche mais apparemment les magrhébins dans ses films n'arrivent jamais à percer dans la vie,pas tres optimiste tt ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phidias
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 5257
Localisation : ... dans le désert
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film   3/3/2008, 01:12

Kahéna a écrit:
Hé bien je suis allée voir là le film de Khechiche, j'ai trouvé ça moyen j'ai vu des films tunisiens (Halfaouine,Fatma,Satin Rouge,la saison des hommes,silence des palais) que j'ai davantage apprécié

je précise que c'est un film français et qu'il faut le voir comme ça
ça évite les malentendus

même s'il traite d'un sujet lié à la Tunisie

_________________
Vivre et laisser Vivre !
=> http://blog-alternatif.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kahéna
Homo Addictus
Homo Addictus
avatar

Féminin Nombre de messages : 1914
Age : 100
Localisation : Behind you
Emploi : legal
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Votre dernier film   3/3/2008, 01:51

C'est tu as raison le réalisateur est franco-tunisiens, les fonds proviennent de la télévision française et l'histoire se déroule à Sète. Je me suis dit d'ailleurs que je n'aurais jamais dit que les films de Polanski étaient polonais...je ne sais pas comment on détermine la nationalité d'un film est ce que ça se juge en fonction du lieu et de la nationalité du scénariste/réalisateur ou aussi de l'origine des financements?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phidias
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 5257
Localisation : ... dans le désert
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film   3/3/2008, 02:19

c'est la Production (donc l'argent) qui donne sa nationalité au film

et certainement pas le lieu, ce qui aurait fait de Star Wars 4 un film americano-tunisien vu que des scènes ont étés tournées à Tataouine Smile
ni la nationalité du réalisateur, beaucoup de réalisateurs non us tournent des films identifiés exclusivement US
ni l'histoire, l'Alexandre d'Oliver Stone n'est pas un film macédonien mais bien américain Very Happy

pour la Graine et le Mulet, je t'ai fait la remarque car je crois que ce film s'adresse plus à un public "français" que tunisien et que ce serait un malentendu de le regarder comme tu regardes Halfaouine
l'attente serait forcément déçu
et à ce sujet je trouve que Khéchiche filme bien la France,
beaucoup d'alternautes ont évoqués l'aspect formel presque documentaire du film

_________________
Vivre et laisser Vivre !
=> http://blog-alternatif.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kahéna
Homo Addictus
Homo Addictus
avatar

Féminin Nombre de messages : 1914
Age : 100
Localisation : Behind you
Emploi : legal
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Votre dernier film   3/3/2008, 13:04

J'ai fait ma petite recherche sur la nationalité des films, cette question a fait l'objet de debats au Sénat ,en France ce qui fonde la nationalité française d'un film c'est la nationalité de la société de production à travers la nationalité de ses producteurs ou
gérants ou directeurs qui peuvent etre français ou ressortissants de l'UE
http://www.senat.fr/rap/r02-276/r02-27628.html

+ article sur la proposition de réforme:http://www.objectif-cinema.com/horschamps/002.php
Par Yann RAYMOND


L’accélération des phénomènes de concentration remet en cause, en raison de l’internationalisation des films, l’idée qu’un film puisse être identifié en fonction de sa nationalité. A l’heure actuelle, les films se divisent en deux catégories, les " régionaux " et les " internationaux ". Ce tracé grossier est volontaire mais reflète, à s’y méprendre, la majorité des films qui sortent en salle depuis quelques années. Youssef Chahine disait lors d’un colloque international (1), " le capitalisme aujourd’hui pousse les masses à la compétition " et parfois à leur destruction. Le système économique dans lequel nous vivons, basé sur l’économie de marché, encourage l’internationalisation de l’industrie. Le développement des réseaux de communication et l’implantation du modèle occidental dans le monde conduisent progressivement tous les pays à adopter l’économie de marché. Le terme de " région " ne s’applique plus à la Provence mais à une étendue beaucoup plus grande, la France. Le monde se divise en zones économiques dont la puissance de chacune d’entre elles est déterminée par le taux d’inflation, la quantité d’échanges en bourse, etc. L’économie est un mode de censure pour le cinéma (français). Mais " cette emprise, pour être extrêmement massive […] est-elle pour autant " Collective " ? " (2). Certains acteurs de l’industrie cinématographique française tentent de se détacher de ce mouvement cyclonique qui aspire tout le monde vers des schémas industriels et filmiques semblables.


Dans ce contexte, faut-il modifier la manière dont la nationalité d’un film est déterminée ?

Prenons un exemple industriel classique : l’automobile.

L’identité d’un film est déterminée en fonction de la provenance des fonds. Il est considéré de nationalité française lorsque au moins 50% des investissements sont français. Cette définition de la nationalité d’un film, le différencie des autres produits industriels. Prenons l’exemple d’une automobile. Le critère déterminant pour définir son origine est sa valeur ajoutée. Une voiture est française si son prix de vente inclus au moins 50% de valeur ajoutée en France. C’est-à-dire que l’ensemble des moyens utilisés pour assembler, construire et vendre cette voiture est assurée à majorité sur le territoire français. Cela comprend, entre autre, la provenance des pièces détachées de la voiture, la conception du véhicule, etc. A titre d’exemple, Renault vient de racheter la société Nissan. Les voitures issues de cette dernière possèdent dans leur prix de vente une valeur ajoutée au Japon supérieur à 50%. Par conséquent cette voiture est considérée de nationalité japonaise et non française. Prenons l’exemple de l’usine Ford située dans la région Aquitaine. Bien que l’investissement proviennent des Etats-Unis, siège de la société Ford, la construction, l’assemblage, etc. sont effectués en France.

De ce fait, le film se différencie des autres produits qui prennent en considération le critère de la valeur ajoutée pour définir son origine. Favoriser les investissements étrangers dans l’industrie cinématographique française passe par un assouplissement des réglementations en vigueur. L’objectif est de maintenir et d’encourager une progression de l’emploi dans le secteur du cinéma. Dans ce cas, l’Etat pourrait adapter le critère de la valeur ajoutée comme c’est le cas dans la majorité des secteurs, à l’industrie du cinéma. Cette décision engendrerait une fuite des capitaux vers l’étranger beaucoup moins importante qu’elle ne l’ait actuellement. De nombreux films français, dans cette perspective, comprendraient des temps de tournage en France supérieurs à ceux d’aujourd’hui, afin de bénéficier de la nationalité française. Par exemple : Jeanne d’Arc de Luc Besson.



(1) & (2) Le cinéma vers son deuxième siècle, Colloque International,
les 20 et 21 mars 1995, Ed. Le Monde


.

http://www.zerodeconduite.net/blog/index.php?itemid=18505
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The_Acro_bat
Homo Addictus
Homo Addictus
avatar

Masculin Nombre de messages : 1437
Localisation : Nulle part ailleurs
Emploi : Tire-fesses
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film   3/3/2008, 18:55

Bienvenue chez les ch'tis de Dany Boon



A voir et a revoir absolument, un film francais comme on n'en voit pas tout les jours, tres bien fait et a mourir de rire Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arabasta1.blogspot.com/
Max
Maitre du Monde
Maitre du Monde
avatar

Masculin Nombre de messages : 6294
Age : 97
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film   3/3/2008, 19:14

The_Acro_bat a écrit:
Bienvenue chez les ch'tis de Dany Boon



A voir et a revoir absolument, un film francais comme on n'en voit pas tout les jours, tres bien fait et a mourir de rire Very Happy

samedi il y avait tellement de monde devant la salle que je n'ai pas pu rentrer ... je laisse ca au WE prochain

_________________
Toute société qui prétend assurer aux hommes la liberté, doit commencer par leur garantir l'existence Léon Blum

La femme est l'égale de l'homme, elle n'a donc pas besoin d'un bout de chiffon pour se cacher

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
trainspotting
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Féminin Nombre de messages : 939
Age : 36
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: Votre dernier film   4/3/2008, 16:26

J'ai vu "La graine et le mulet" ce samedi. J'avais des doutes avant de le voir mais je dois dire qu'à ma surprise j'ai fini par aimer le film .
Probablement parce qu'il m'a rappelé un film scandinave je crois que ça s'appelait " au loin s'en vont les nuages" un film lent au possible tout était en silence , dans la monotonie des scènes quotidiennes, mais c'est cela qui montrait le caractère et la beauté des personnages , Un couple de personnes simples qui ne demandent pas grand chose, juste pouvoir gagner leur vie en travaillant et rester ensemble.
C'est grâce à cette lenteur qu'on finit par s'attacher à la simplicité des personnages et qu'on suit angoissé l'aggravation de leur situation, avec même une bonne dose d'humour (inattendu vu le caractère des personnages mais bienvenue ) et quand à la fin pointe une lueur d'espoir on en danserait presque
Cette méthode a aussi été utilisé chez les frères dardenne sur Rosetta et le fils par exemple.

La graine et le mulet a été construit de la même façon , des gens ordinaires qu'on suit dans leur vie quotidienne , sauf que comme ils sont tunisiens ça ne se passe pas dans le silence mais dans les cris , les rires , les plaisanteries , les cachotteries.
La situation dégénère : chômage , suspens est ce qu'il aura ses autorisations pour le resto est ce que la première soirée se passera bien.
Et à la fin pointe une lueur d'espoir et on se prend à rêver que tout s'arrangera pour eux hors caméra (comme si les personnages avait une vie en dehors de la pellicule)
Je ne me suis rendu compte de la ressemblance de structure entre ces différents films qu'en voyant l'insistance avec laquelle on filmait la scène du couscous du dimanche.

Ceci dit la méhtode fonctionne bien dans le quotidien pas dans l'évènement , la scène de la danse du ventre par exemple n'aurait pas dû être filmée avec autant d'insistance , car il s'agît du premier pas vers l'espoir d'un dénouement heureux, pas d'une scène quotidienne. Et là le réalisateur romp le charme avec ses spectateurs, et c'est bien dommage.

Voilà merci de m'avoir fourni matière pour le prochain article de mon blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clairobscur.bloguez.com
prunelle
Australopithecus
Australopithecus
avatar

Féminin Nombre de messages : 94
Age : 47
Localisation : Tunis
Emploi : assistante de direction
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film   4/3/2008, 16:54

trainspotting a écrit:
J'ai vu "La graine et le mulet" ce samedi. J'avais des doutes avant de le voir mais je dois dire qu'à ma surprise j'ai fini par aimer le film .
Probablement parce qu'il m'a rappelé un film scandinave je crois que ça s'appelait " au loin s'en vont les nuages" un film lent au possible tout était en silence , dans la monotonie des scènes quotidiennes, mais c'est cela qui montrait le caractère et la beauté des personnages , Un couple de personnes simples qui ne demandent pas grand chose, juste pouvoir gagner leur vie en travaillant et rester ensemble.
C'est grâce à cette lenteur qu'on finit par s'attacher à la simplicité des personnages et qu'on suit angoissé l'aggravation de leur situation, avec même une bonne dose d'humour (inattendu vu le caractère des personnages mais bienvenue ) et quand à la fin pointe une lueur d'espoir on en danserait presque
Cette méthode a aussi été utilisé chez les frères dardenne sur Rosetta et le fils par exemple.

La graine et le mulet a été construit de la même façon , des gens ordinaires qu'on suit dans leur vie quotidienne , sauf que comme ils sont tunisiens ça ne se passe pas dans le silence mais dans les cris , les rires , les plaisanteries , les cachotteries.
La situation dégénère : chômage , suspens est ce qu'il aura ses autorisations pour le resto est ce que la première soirée se passera bien.
Et à la fin pointe une lueur d'espoir et on se prend à rêver que tout s'arrangera pour eux hors caméra (comme si les personnages avait une vie en dehors de la pellicule)
Je ne me suis rendu compte de la ressemblance de structure entre ces différents films qu'en voyant l'insistance avec laquelle on filmait la scène du couscous du dimanche.

Ceci dit la méhtode fonctionne bien dans le quotidien pas dans l'évènement , la scène de la danse du ventre par exemple n'aurait pas dû être filmée avec autant d'insistance , car il s'agît du premier pas vers l'espoir d'un dénouement heureux, pas d'une scène quotidienne. Et là le réalisateur romp le charme avec ses spectateurs, et c'est bien dommage.

Voilà merci de m'avoir fourni matière pour le prochain article de mon blog
j'y étais aussi et c'était super Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bellyassine
Homo Addictus
Homo Addictus
avatar

Masculin Nombre de messages : 1005
Age : 97
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Votre dernier film   4/3/2008, 19:08

je viens de voir sweet novembre,avec keanu reeves et charlize theron!!!!

on m a tellemnt rabbaché que c t un film anormal,que g été assez decu!!

les premieres 1h 30 du film st tellement ennyante que j ai failli dormir,par contre la derniere demi heure est magnifique!!!

Dc malgré tt un film a voir,pour les plus sentimentaux!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exupérence
Homo Genius
Homo Genius
avatar

Féminin Nombre de messages : 2119
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film   5/3/2008, 00:45

Dìaphanous a écrit:
H.L a écrit:
J'ai détésté parcontre la scene de la "danse du ventre" c'est ......disons....."Chastement pornographique" et "artistiquement nauseabond"

lol on ne peut trouver meilleure description :p

en fait, ce qui donne cet aspect 'naturel', c'est cette sorte d'atmosphère bruyante et chaotique... un peu trop 'mfarfcha', à mon goût (ça fait 'documentaire')... et ça dure tellement que c'en est lassant...

Ah et... kraht 7aja esmha kosksi, surtout qu'on avait une faim de loup, ma copine et moi :D
9otlek ijew m3ana boudeur
bon ben même chose et même avis mbawwez (oui, rien vu depuis :-/ )
sinon, j'ai adoré le jeu des acteurs! surtout la jeune fille!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lounge.ulik.fr/Exuperence
H.L
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Masculin Nombre de messages : 124
Date d'inscription : 08/07/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film   5/3/2008, 01:32

bellyassine a écrit:
je viens de voir sweet novembre,avec keanu reeves et charlize theron!!!!

on m a tellemnt rabbaché que c t un film anormal,que g été assez decu!!

les premieres 1h 30 du film st tellement ennyante que j ai failli dormir,par contre la derniere demi heure est magnifique!!!

Dc malgré tt un film a voir,pour les plus sentimentaux!!!!

Je confonds toujours sweet november avec "Last september" qui est aussi un film tres romantique et poignant a voir aussi d'ailleurs

PS:keanu reeves beurk ...a part quand il a joue le fameux "kevin lomax" , son seul veritable grand role a mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bellyassine
Homo Addictus
Homo Addictus
avatar

Masculin Nombre de messages : 1005
Age : 97
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Votre dernier film   5/3/2008, 12:20

ok ce aprem je me matterai last september!!!

sinon pour les acteurs,keanu reeves je deteste aussi et meme charlize theron,hormis ce film,je trouve pas qu elle soit tres bonne...actrice bien sur!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
H.L
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Masculin Nombre de messages : 124
Date d'inscription : 08/07/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film   5/3/2008, 12:27

Elle a joue dans un film qui s'apelle "Bith 2010" vraiment magnifique a voir absolument!!!
Film emouvant et tres profond!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bellyassine
Homo Addictus
Homo Addictus
avatar

Masculin Nombre de messages : 1005
Age : 97
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Votre dernier film   5/3/2008, 12:35

ok je le regarderai demain!!!

deja qu a la base je deteste regardé des film alors m en matter 2 ds l aprem ca fera trop!!


sinon il y a un film pas mal,un film d action et assez emouvant avec eva mendes:my own night world!!!

Pour les fans d eva mendes la premiere scene est....captivante!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
H.L
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Masculin Nombre de messages : 124
Date d'inscription : 08/07/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film   5/3/2008, 12:57

LOL je vois deja le tableau!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyperion
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Féminin Nombre de messages : 3432
Age : 39
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Votre dernier film   9/3/2008, 11:22

The_Acro_bat a écrit:
Bienvenue chez les ch'tis de Dany Boon



A voir et a revoir absolument, un film francais comme on n'en voit pas tout les jours, tres bien fait et a mourir de rire Very Happy

Je l'ai vu il est marrant hihi ahh !!!!!
Je l'ai vu à la grande salle du cinéma mk2 bibliothèque, plus de 10 jours après sa sortie c'était archi plein, on a pas trouvé deux places cote à cote avec mon mari et pour sortir il a fallu faire la queue pendant 10 mn tellement y avait du monde.

_________________
cul qui gratte doigt qui pue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kahéna
Homo Addictus
Homo Addictus
avatar

Féminin Nombre de messages : 1914
Age : 100
Localisation : Behind you
Emploi : legal
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Votre dernier film   9/3/2008, 21:36

Chat noir chat blanc de Kusturica ,j'ai adoré,j'avais vu qq scènes déjà à la tv sans jamais le voir entier. Vraiment un plaisir de voir ce film si original et plein d'humour comme à son habitude.

Puis Dieudonné "dépot de bilan" j'avais vu déjà des extraits à cause de son spectacle à Paris de l'an passé où il avait choisi les meilleurs blagues.

Un etxrait qui m'a amusé,c'est des personnes qui se regroupent pour le culte de RIEN et qui sont issues de diverses croyances/origines et on a une femme qui s'appelle Sarrah qui a été déjuivisée par sa mere en sanction de son mariage avec un musulman et le gourou de RIEN lui demande avant pourquoi elle priait:

"- Oui je priais..pour demander quoi? Pour demander à Dieu ben... qu'il me protège moi et ma famille....non pas les autres.
Mais voilà je dirais...en retour de cette demande on entendait rien...c'est ça qui m'a mis la puce à l'oreille"


Dernière édition par Kahéna le 9/3/2008, 22:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Votre dernier film   

Revenir en haut Aller en bas
 
Votre dernier film
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 43Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 24 ... 43  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternatif :: Culturiosités :: Cinéma, Spectacles & Médias-
Sauter vers: