Forum Tunisien de Discussions Libres et Constructives
AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Snobisme Culturel et prétention élitiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shad' Ow
Homo Addictus
Homo Addictus
avatar

Féminin Nombre de messages : 1658
Age : 33
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Snobisme Culturel et prétention élitiste   6/9/2007, 23:37

Qu'en pensez-vous?

Apparemment un tel phénomène est de plus en plus répandu..

Le snobisme n'est plus le lot des têtes d'oeuf qui ne trouvent pas autre chose pour se faire valoriser que de donner l'illusion d'être supérieurs aux autres par l'attitude..

le snobisme culturel et la manie élitiste sont à la mode..

Certaines manifestations de culture semblent être très "prisés", et on jette la pierre aux autres avec mépris et dédain.

Exemple, la musique écoutée est devenue un prétexte à catégorisation des gens. écouter et apprécier des tubes à la mode est devenu une tare, oooh mella thaw9, mella en7itat boudeur , pour faire bon chic bon genre, il faut aller dénicher des trucs du fin fond de la Barbatopie que personne ne connait et exhiber fièrement sa prise, un peu à la manière des chasseurs de trésors à la Phileas Fogg qui doivent faire leurs preuves pour etre admis aux clubs select.

il y a des auteurs que tout le monde lit pour faire "bien" (KafKa, Paolo, etc..), des chaines de télé, des sujets de discussion, et j'en passe.

faire évoluer la culture populaire (si tant est que ça s'appelle évolution), la diversifier, oui, mais pourquoi ne pas faire le cumul afin de l'enrichier au lieu de la déformer en ayant "honte" d'avouer aimer le mezoued ou d'écouter mosaîque en voiture remz ..

en parcourant certains sujets du forum, j'ai plus ou moins constaté en gros une forme de discours élitiste où l'on reprochait aux tunisiens leur manque de culture ou de profondeur, en particulier dans le domaine religieux.
je trouve ça extrêmement hautain et prétentieux, et injuste, de dire ça dans un pays où théoriquement tout le monde a accès à l'information, peut-être, mais dans la pratique, il n'en est rien.
tout dépend de la famille où on nait, de la ville où on grandit.
L'accès à la culture est très variable d'une région à une autre en Tunisie.

J'habite une petite ville pas très éloignée de la capitale, mais aucune activité n'y est proposée.. pas de salle de cinéma, pas de librairie avec autre chose que les fournitures scolaires ou les traités religieux et autres riwayèt 3abir wou ad'ham sabri hihi , pas de publinet (ptet' qu'il y en a depuis l'année dernière scratch ), rien. et ça se ressent chez les habitants. toute discussion portant sur quelque chose d'autre que le foot wella etta9Ti3 wettarych est en général réglée par un commun accord sur une référence à la religion ou aux moeurs sociales sans aucune dimension profonde.
Je remercie ma maman pour m'avoir permis de voir un peu plus loin que le bout de mon nez, mais est-ce une raison pour tomber dans l'élitisme?

cette attitude ne déforme-t-elle pas la culture en la faisant au service d'une image sociale, la reléguant ainsi au même rang qu'une bagnole ou un compte bancaire?

y a-t-il des "degrés" de culture?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bettewettes.canalblog.com
OverDrive
homulus magnus celer
avatar

Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Snobisme Culturel et prétention élitiste   7/9/2007, 01:34

C'est explicable dans le cadre du mimétisme social et de l'ascension sociale. On peut essayer "d'habituer ses goûts" ou de changer ses goûts pour être dans le "bon ton" avec la classe sociale admirée à laquelle on voudrait appartenir ou afficher son appartenance.

Le snobisme ou le besoin de différenciation est toujours là.
Il y'a peut être des gens dans le "fake it untill you make it". Ils essayent d'apprendre à apprécier l'art d'élite comme les mets délicats qu'ils sont supposés apprécier. La bonne façon de se tenir, savoir apprécier certains produits. Un peu de sophistication qui n'est pas nuisible.

Le besoin de différentiation peut pousser à se distancier par rapport à certaines formes de musiques ou de folklores.
Le snobisme n'est pas mauvais en soi, ni bien en soi. Il montre le sens de la norme, de ce qui est sensé être valorisable et présentable.

Les gens continuent en privé à croquer des pommes sans les couper en morceaux, écouter certaines musiques ou avoir certains comportements.

Des fois le "fake it" l'emporte et les gens n'intègrent pas réellement les "supposés valeurs" de cette classe d'élite. Juste un masque qui cache une transition sociale qui n'a pas eu lieu en fait.

Les gens pour qui en dehors du "bon ton" il ne y'a point de salut, ils se crispent à l'idée d'être emporté par un rythme de mezoued.
Pour certains masqués, le mezoued est un prétexte pour nier la transition sociale carrément, plus facile pour eux.
On peut apprendre à mieux se servir du snobisme, apaiser les dieux du mezoued et du bon ton.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyperion
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Féminin Nombre de messages : 3432
Age : 39
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Snobisme Culturel et prétention élitiste   7/9/2007, 10:10

Il y a un truc vraiment naze et qui va dans le même sens de ta remarque : les jeunes qui se croient rebelles et qui veulent être originaux mais qui au final se ressemble comme deux goutte d'eau, les mecs à barbe, tshirt hardous, cheveux long, ils aiment le rock, le cinéma, les même auteurs, les même films...Les filles souvent les cheveux courts, kholl fi 3inihom, echarpe mta3 falastin...
N'empeche que je trouve aussi naze que des generations entières ne s'interesse qu'au foot, clip mta3 tma3jin et les chaines i9ra...y a tellement de choses intéressantes dans la vie ... je trouve que c'est abrutissant, ça rend les gens bornés et peu ouvert sur le reste du monde, ça cultive les préjugés...

_________________
cul qui gratte doigt qui pue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TunisianMan
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 467
Age : 49
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Snobisme Culturel et prétention élitiste   7/9/2007, 16:48

Shad' Ow a écrit:
Qu'en pensez-vous?

Apparemment un tel phénomène est de plus en plus répandu..

Le snobisme n'est plus le lot des têtes d'oeuf qui ne trouvent pas autre chose pour se faire valoriser que de donner l'illusion d'être supérieurs aux autres par l'attitude..

le snobisme culturel et la manie élitiste sont à la mode..

Certaines manifestations de culture semblent être très "prisés", et on jette la pierre aux autres avec mépris et dédain.

Exemple, la musique écoutée est devenue un prétexte à catégorisation des gens. écouter et apprécier des tubes à la mode est devenu une tare, oooh mella thaw9, mella en7itat boudeur , pour faire bon chic bon genre, il faut aller dénicher des trucs du fin fond de la Barbatopie que personne ne connait et exhiber fièrement sa prise, un peu à la manière des chasseurs de trésors à la Phileas Fogg qui doivent faire leurs preuves pour etre admis aux clubs select.

il y a des auteurs que tout le monde lit pour faire "bien" (KafKa, Paolo, etc..), des chaines de télé, des sujets de discussion, et j'en passe.

faire évoluer la culture populaire (si tant est que ça s'appelle évolution), la diversifier, oui, mais pourquoi ne pas faire le cumul afin de l'enrichier au lieu de la déformer en ayant "honte" d'avouer aimer le mezoued ou d'écouter mosaîque en voiture remz ..

en parcourant certains sujets du forum, j'ai plus ou moins constaté en gros une forme de discours élitiste où l'on reprochait aux tunisiens leur manque de culture ou de profondeur, en particulier dans le domaine religieux.
je trouve ça extrêmement hautain et prétentieux, et injuste, de dire ça dans un pays où théoriquement tout le monde a accès à l'information, peut-être, mais dans la pratique, il n'en est rien.
tout dépend de la famille où on nait, de la ville où on grandit.
L'accès à la culture est très variable d'une région à une autre en Tunisie.

J'habite une petite ville pas très éloignée de la capitale, mais aucune activité n'y est proposée.. pas de salle de cinéma, pas de librairie avec autre chose que les fournitures scolaires ou les traités religieux et autres riwayèt 3abir wou ad'ham sabri hihi , pas de publinet (ptet' qu'il y en a depuis l'année dernière scratch ), rien. et ça se ressent chez les habitants. toute discussion portant sur quelque chose d'autre que le foot wella etta9Ti3 wettarych est en général réglée par un commun accord sur une référence à la religion ou aux moeurs sociales sans aucune dimension profonde.
Je remercie ma maman pour m'avoir permis de voir un peu plus loin que le bout de mon nez, mais est-ce une raison pour tomber dans l'élitisme?

cette attitude ne déforme-t-elle pas la culture en la faisant au service d'une image sociale, la reléguant ainsi au même rang qu'une bagnole ou un compte bancaire?

y a-t-il des "degrés" de culture?

c'est moi qui a dit qu'on majorité les gens ignore la religion, et ce n'etait ni par snobisme ni par elitisme, c'est tout simplement effroyable qu'on puisse se declarer musulman ce que fait la majorité des msusulmans et qui livre cet aspect imposant de leur identité aux autres, c'est doublement effroyable d'une part la religion c'est personnel et en repond ndividuellement et d'autres part on la livre aux autres parce qu'on ce dit qu'on en maitrise pas le sujet.

sinon pour le mezwed j'aime bien le duo habbouba ziad gharsa "rawa7 mnissoug ammar"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bleach
Homo Mollis
avatar

Masculin Nombre de messages : 892
Age : 29
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Snobisme Culturel et prétention élitiste   7/9/2007, 18:39

J'ai tape une plus longue redaction mais ma connexion merde, donc je suis un peu degoutte.
Mais je vais essayer de recommencer quand meme.

Deja que t'as souleve pleins de points dans ton sujet ow, donc je vais parler (pour la deuxieme fois mbawwez ) de quelques uns.

Le mezoued, O Notre Identite Bafouee:

Citation :
faire évoluer la culture populaire (si tant est que ça s'appelle évolution), la diversifier, oui, mais pourquoi ne pas faire le cumul afin de l'enrichier au lieu de la déformer en ayant "honte" d'avouer aimer le mezoued
Pour ce qui est de ma part, je ne pense pas que parce que le mezoued fait partie (de loin) de mon "background" qu'il faudrait que je me decarasse a le faire evoluer, ou l'apprecier.
Personellement, j'ai quelques criteres (lyriques et musicaux) pour que je puisse apprecier une musique et je trouve que le mezoued n'en satisfait aucun.
Mais reste qu'il y a un artiste, plutot deux qui sont tunisien et qu'e l'on peut ressentir un esprit berbero-tunisien (si j'ose dire) dans leur travail.
Ce sont Mohamed Zin ElAbidine (l'excellentissime album de Carthage a Ef'riqueya) et quelques albums d'Anouer Brahem.

Ce qui est pour Mosaique FM, ils ont un but.
Ce n'est pas de faire "evoluer" les tunisiens culturellements, mais de leur donner ce qu'ils attendent (la majorite, du moins).
Et ils remplissent parfaitement, leur objectif.



Ou est donc la culture?:
Citation :
J'habite une petite ville pas très éloignée de la capitale, mais aucune activité n'y est proposée..
Le monde se divise en trois partie, selon moi:
- La ou la culture* est favorisee, elle constitue meme une priorite. La culture devient lucrative, et les investissements y relatant sont "juteux". (L'Europe, L'Amerique du Nord, et quelques pays de l'amerique centrale et du sud)
- La ou la culture* n'est pas favorisee, mais qui reste quand meme trouvable "grace" aux investissements etrangers. Et comme a dit Palahniuk: La ou il y a McDonald, y aurait surement Virgin Mediastore derriere. (Certaines regions d'asie, le moyen orient et les pays de golf (m.a.p: L'arabie Saoudite, l'Iran, etc))
-La ou la culture* n'est pas favorisee, on s'en fout meme et chaque tentative de la "redresser" n'est qu'un essai foireux. (L'Afrique, m.a.p: l'Afrique du Sud)

C'est moche, je sais. Et j'ai prefere dire que c'est selon moi pour ne pas creer des conflicts avec d'autres qui ne partagent pas le meme avis que moi (quoique j'ai raison et eux tort).

*Livres (investissement des maisons d'editions), Musique et Films (supports, concerts et evenements) et biensur Internet.



Comment en finir avec ce "manque de culture":
Aucune idee.
De ce que j'ai constate, c'est plutot une conscience collective, une maturite economique (relativement biensur) et enfait c'est tout un ensemble.



y a-t-il des "degrés" de culture?:
Biensur, ow.

Comme devant un film ou une piece de theatre, les spectateurs varient entre celui qui vient pour ronfler et frimer avec le billet d'entree apres, celui qui vient qui essayent de comprendre mais il n'y arrive pas, celui qui croient tout comprendre mais qu'en verite il est tout a fait a cote de la plaque et celui qui arrive a s'approcher de la vision qu'a le createur de l'oeuvre.
Ceci s'applique a toutes formes de culture, des livres jusqu'a la musique en passant par les vestiments.



Finalement:
Le manque de profondeur en Tunisie existe bel et bien...
... tout comme n'importe ou ailleurs.
Biensur comme en tout, il y a "des degres de manque de profondeur" mais avant de raler sur les chaines et les radios "qui abrutissent le peuple", sachez que si le peuple (ou une partie plus ou moins majoritaire du peuple) n'avait pas envie et/ou n'etait pas prepare a s'abrutir, ces chaines auraient fait faillite.

Voila, concernant le snobisme culturel. J'ai senti que c'est un mini coup de gueule mais sinon si tu pouvais expliquer un peu plus.


Dernière édition par le 7/9/2007, 20:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BoukhaGold
Homonculus Belli
Homonculus Belli
avatar

Féminin Nombre de messages : 1630
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Snobisme Culturel et prétention élitiste   7/9/2007, 18:59

ouallahi 7achma ala rou7i emma...
la culture..c comme taba3 jben riki...etnejjem etghatti bih chatr 5obza boukilou ala toulha emma houa asslou el dergoumet baguette


timide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shad' Ow
Homo Addictus
Homo Addictus
avatar

Féminin Nombre de messages : 1658
Age : 33
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Snobisme Culturel et prétention élitiste   7/9/2007, 20:52

naaaaa, bande d'amateurs de mezoued, lol...

je ne l'ai cité qu'en exemple, rahou..

OverDrive: tu as tout à fait saisi ce que je voulais dire..
Sauf qu'à côté des classes sociales "classiques", une nouvelle classe est en train d'émerger, un peu à cheval sur les autres classes, celle des marginaux et des intellectuels, dont a décrit Supra plus ou moins un des innombrables clichés. Ceux qui rejettent toute culture considérée "naze" comme tu dis, et qui se forcent à adopter une certaine culture pour faire "bien". c'est ce qui me parait incongru. on laisse sa classe sociale décider pour soi ses goûts et ses penchants?

je ne cherche pas à critiquer ceux qui cherchent culture ailleurs par goût de le faire, mais ceux qui le font pour suivre une mode, et snobent ceux qui ne le font pas.

TunisianMan: je ne visais personne en particulier Smile mais en revoyant le ton que tu as utilisé, ce n'est pas tout à fait ce qu'on comprend, mais bon, là n'est pas le sujet, et c'est peut-être ce qui a donné une teinte de coup de gueule à mon propos.

Admettre des degrés de connaissance ou d'approfondissement revient à admettre également des degrés de discussion et de débats.


Bleachounet: j'ai l'impression que tu fais le procès de la culture tunisienne, toi..
pour la 2432 fois el mezwed c'était juste un exemple à la limite du caricatural hihi , mosaîquefm est effectivement un exemple non de snobisme culturel, mais de culture populaire snobée par "principe" et non par "choix" des "bon chic bon genre" version intello.
le "manque de culture", le "où est donc la culture", ce n'est pas vraiment là la problématique, mais est-ce que celui qui croit avoir compris la pièce peut priver celui qui a ronflé de son droit d'expression libre de son avis sur la question?
tu crois que celui qui a avalé tout un pichet de café ak7el 9otran avant d'entrer au théâtre, pour faire semblant d'être attentif alors qu'il lutte pour garder les yeux ouverts, tu crois qu'il a plus de "mérite" et de "culture" que celui qui ronfle allègrement et sans complexes? (bon, ya3tih essahha, il sait que la caféine est un excitant)


Biensur comme en tout, il y a "des degres de manque de profondeur" mais avant de raler sur les chaines et les radios "qui abrutissent le peuple", sachez que si le peuple (ou une partie plus ou moins majoritaire du peuple) n'avait pas envie et/ou n'etait pas prepare a s'abrutir, ces chaines auraient fait faillite.

en fait, c'est un cercle vicieux..
dans un pays comme le notre, la seule culture populairement disponible est celle diffusée par les médias (internet n'étant "disponible" que depuis moins d'une génération). c'est les médias qui vont développer les goûts des masses et leur offrir l'unique espace de choix culturels. et les médias ont tendance à suivre les goûts des gens. ça revient à chercher qui de la poule ou de l'oeuf est venu le premier, de chercher quand est-ce que ça a "dégringolé".


Si tu n'as pas compris ce qui me dérange exactement, c'est la mise en service de la culture au profit d'une quelconque ascension ou appartenance sociale, wou ki tji tdo99 tu trouve le tronc creux et pourri (une vraie culture implique ouverture et tolérance, pas élitisme).

désolée quand un truc m'agace, j'ai du mal à m'exprimer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bettewettes.canalblog.com
Bleach
Homo Mollis
avatar

Masculin Nombre de messages : 892
Age : 29
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Snobisme Culturel et prétention élitiste   7/9/2007, 21:38

Je suis pour ce que des gens appellent "l'elitisme culturel".
Et je suis un fervent du "ta gueule, gros con".

Entendons-nous bien sur la difference entre celui qui a ronfle et celui qui lutte pour garder les yeux ouverts.
Il n'y en a aucune, tous deux sont des gros cons potentiels.

Le premier gros con potentiel, celui qui a renfle, est le genre de critiques qui donnent leurs avis sur une quelconque oeuvre sans qu'ils aient pu prendre la peine de la visionner, la gouter, l'ecouter bref la scruter de fond en comble.

Le deuxieme gros con potentiel, est celui qui lutte pour garder les yeux ouverts, et apres croyant qu'il a compris l'oeuvre se permet de baragouiner quelques conneries.

Ces deux gros cons nuisent a l'art et la culture sous le protectorat de liberte d'expression.

Un exemple qu'Ow sait tres bien d'une variete de ces gros cons, le journaliste qu'a entame un raid sur le metal et les groupes de metal (en tous genres et sous toutes formes).
La, faut avouer point de liberte d'expression.
Et quand on seme la pourriture on recolte la merde.

Ceci, pour la liberte d'expression et comment peut-elle nuire.

Pour le coup de gueule, je comprend tout a fait.
La pseudo elite qui pullule sur les rues de Tunis.
Quelques gigolos snobinards qui s'octroient la culture alors qu'ils n'en ont rien pige.
Aaaaaaaah qu'ils me manquent ces p'tits rigolos.

Bah c'est une autre forme de gros cons.

Pour finir, l'elite n'est pas une mauvaise "classe" en soi, elle permet de passer le relais a ceux qui suivent mais des qu'une nuisance essaye de s'y infiltrer...
... La, faut bien l'exterminer.

P.S.: Je suis tout a fait contre le snobisme culturel gratuit. La culture et l'art ne doivent en aucun cas devenir un outil de frime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OverDrive
homulus magnus celer
avatar

Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Snobisme Culturel et prétention élitiste   8/9/2007, 00:48

Pardon Bleach,
T'as qu'un seul calibre pour les cons dans le rayon .. des gros cons par là des gros cons par çi.
chmeta
En fait, l'élitisme de certains se limite à des postures. Il ne y'a pas de goût ou de culture derrière. Ils jouent les snobs avec quelques artifices mais cela ne trompe que les gens qui croient à leurs mises en scène et qui ne sont pas mieux loti qu'eux en terme de culture ou savoir vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
uno nessuno cento mila
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Snobisme Culturel et prétention élitiste   8/9/2007, 14:29

Bleach a écrit:
J'ai tape une plus longue redaction mais ma connexion merde, donc je suis un peu degoutte.
Mais je vais essayer de recommencer quand meme.

Deja que t'as souleve pleins de points dans ton sujet ow, donc je vais parler (pour la deuxieme fois mbawwez ) de quelques uns.

Le mezoued, O Notre Identite Bafouee:

Citation :
faire évoluer la culture populaire (si tant est que ça s'appelle évolution), la diversifier, oui, mais pourquoi ne pas faire le cumul afin de l'enrichier au lieu de la déformer en ayant "honte" d'avouer aimer le mezoued
Pour ce qui est de ma part, je ne pense pas que parce que le mezoued fait partie (de loin) de mon "background" qu'il faudrait que je me decarasse a le faire evoluer, ou l'apprecier.
Personellement, j'ai quelques criteres (lyriques et musicaux) pour que je puisse apprecier une musique et je trouve que le mezoued n'en satisfait aucun.
Mais reste qu'il y a un artiste, plutot deux qui sont tunisien et qu'e l'on peut ressentir un esprit berbero-tunisien (si j'ose dire) dans leur travail.
Ce sont Mohamed Zin ElAbidine (l'excellentissime album de Carthage a Ef'riqueya) et quelques albums d'Anouer Brahem.

Ce qui est pour Mosaique FM, ils ont un but.
Ce n'est pas de faire "evoluer" les tunisiens culturellements, mais de leur donner ce qu'ils attendent (la majorite, du moins).
Et ils remplissent parfaitement, leur objectif.



Ou est donc la culture?:
Citation :
J'habite une petite ville pas très éloignée de la capitale, mais aucune activité n'y est proposée..
Le monde se divise en trois partie, selon moi:
- La ou la culture* est favorisee, elle constitue meme une priorite. La culture devient lucrative, et les investissements y relatant sont "juteux". (L'Europe, L'Amerique du Nord, et quelques pays de l'amerique centrale et du sud)
- La ou la culture* n'est pas favorisee, mais qui reste quand meme trouvable "grace" aux investissements etrangers. Et comme a dit Palahniuk: La ou il y a McDonald, y aurait surement Virgin Mediastore derriere. (Certaines regions d'asie, le moyen orient et les pays de golf (m.a.p: L'arabie Saoudite, l'Iran, etc))
-La ou la culture* n'est pas favorisee, on s'en fout meme et chaque tentative de la "redresser" n'est qu'un essai foireux. (L'Afrique, m.a.p: l'Afrique du Sud)

C'est moche, je sais. Et j'ai prefere dire que c'est selon moi pour ne pas creer des conflicts avec d'autres qui ne partagent pas le meme avis que moi (quoique j'ai raison et eux tort).

*Livres (investissement des maisons d'editions), Musique et Films (supports, concerts et evenements) et biensur Internet.



Comment en finir avec ce "manque de culture":
Aucune idee.
De ce que j'ai constate, c'est plutot une conscience collective, une maturite economique (relativement biensur) et enfait c'est tout un ensemble.



y a-t-il des "degrés" de culture?:
Biensur, ow.

Comme devant un film ou une piece de theatre, les spectateurs varient entre celui qui vient pour ronfler et frimer avec le billet d'entree apres, celui qui vient qui essayent de comprendre mais il n'y arrive pas, celui qui croient tout comprendre mais qu'en verite il est tout a fait a cote de la plaque et celui qui arrive a s'approcher de la vision qu'a le createur de l'oeuvre.
Ceci s'applique a toutes formes de culture, des livres jusqu'a la musique en passant par les vestiments.



Finalement:
Le manque de profondeur en Tunisie existe bel et bien...
... tout comme n'importe ou ailleurs.
Biensur comme en tout, il y a "des degres de manque de profondeur" mais avant de raler sur les chaines et les radios "qui abrutissent le peuple", sachez que si le peuple (ou une partie plus ou moins majoritaire du peuple) n'avait pas envie et/ou n'etait pas prepare a s'abrutir, ces chaines auraient fait faillite.

Voila, concernant le snobisme culturel. J'ai senti que c'est un mini coup de gueule mais sinon si tu pouvais expliquer un peu plus.
cheers

Shad'Ow a écrit:
J'habite une petite ville pas très éloignée de la capitale, mais aucune activité n'y est proposée.. pas de salle de cinéma, pas de librairie avec autre chose que les fournitures scolaires ou les traités religieux et autres riwayèt 3abir wou ad'ham sabri hihi , pas de publinet (ptet' qu'il y en a depuis l'année dernière scratch ), rien. et ça se ressent chez les habitants. toute discussion portant sur quelque chose d'autre que le foot wella etta9Ti3 wettarych est en général réglée par un commun accord sur une référence à la religion ou aux moeurs sociales sans aucune dimension profonde.
Je remercie ma maman pour m'avoir permis de voir un peu plus loin que le bout de mon nez, mais est-ce une raison pour tomber dans l'élitisme?

tu sais Ow, plein de gens se trouvent dans ces conditions et quelques uns en sortent plus forts, plus cultivés, plus riches de ceux qui trabbew fil 9ton et qui ont eu tous les moyens de se développer..

je reviendrai à ce sujet Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shad' Ow
Homo Addictus
Homo Addictus
avatar

Féminin Nombre de messages : 1658
Age : 33
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Snobisme Culturel et prétention élitiste   8/9/2007, 15:39

uno nessuno cento mila a écrit:

tu sais Ow, plein de gens se trouvent dans ces conditions et quelques uns en sortent plus forts, plus cultivés, plus riches de ceux qui trabbew fil 9ton et qui ont eu tous les moyens de se développer..

je reviendrai à ce sujet Wink

je sais. je ne suis pas en train de défendre une cause ou de me ou chercher aux autres une excuse pour être "culturellement médiocre" (perso j'assume, j'ai pas de problèmes hihi ), mais c'était juste pour signaler l'inégalité de la répartition des "moyens" de se cultiver. vous n'avez pas l'air de vous en rendre compte...
perso j'ai passé toute mon adolescence à attendre que je sorte du bled et maintenant une bonne partie de mon budget étudiante passe chez les bouquinistes, les graveurs, la connexion internet ( chmeta )...
j'ai l'impression d'avoir trop perdu de temps, il y a tellement de choses à connaitre et je suis si vieille mbawwez .

quelqu'un qui bute sur les festivals, les salles de cinéma, les bibliothèques et autres médiathèques partout où il va a plus de chances de s'y intéresser que quelqu'un qui a grandi dans une absence totale d'interêt à la culture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bettewettes.canalblog.com
Shad' Ow
Homo Addictus
Homo Addictus
avatar

Féminin Nombre de messages : 1658
Age : 33
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Snobisme Culturel et prétention élitiste   8/9/2007, 15:43

Citation :
Un exemple qu'Ow sait tres bien d'une variete de ces gros cons, le journaliste qu'a entame un raid sur le metal et les groupes de metal (en tous genres et sous toutes formes).
La, faut avouer point de liberte d'expression.
Et quand on seme la pourriture on recolte la merde.


pas_d'humeur


pas_d'humeur

.
.
.
.

cho asma3 ya chesmek lweh les cordes sensibles taw pas_d'humeur
oui bon c'est sa faute aussi, ma3lih ken il se mêle pas de ce qu'il sait pas, pourquoi le pétage plus haut que son c** mbawwez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bettewettes.canalblog.com
BoukhaGold
Homonculus Belli
Homonculus Belli
avatar

Féminin Nombre de messages : 1630
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Snobisme Culturel et prétention élitiste   8/9/2007, 15:51

Shad' Ow a écrit:


quelqu'un qui bute sur les festivals, les salles de cinéma, les bibliothèques et autres médiathèques partout où il va a plus de chances de s'y intéresser que quelqu'un qui a grandi dans une absence totale d'interêt à la culture.


ce mm kkun a ce trésor abruticulturel ke peut être endemol prod' et clones ossi si tu vois ce ke je veux dire...
en guise d'exemple bête et méchant..dans la Belle Province ou j'habite il te faut d'ètre proactif pour trouver la culture telle ke je la conçois et pourtant les kebecois sont parmis les plus creatifs du monde francophone !!!
mais kand tu vois en grande affiche une presentation de DoN Juan de molière...crois moi tu biffurk sur un after sur le toit d'un bar à écouter du hip hop et à te noyer dans de la bière pour oublier la médiocrité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phidias
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 5257
Localisation : ... dans le désert
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Snobisme Culturel et prétention élitiste   10/9/2007, 21:48

Snobisme culturel et prétention élitiste font partie de la diversité naturelle et nécessaire pour une communauté
c'est une façon de se définir, de se démarquer pour certains individus, d'affirmer sa personnalité
une individuation

aussi une appréciuation morale est-elle utile ?


ce forum ALTERNATIF peut être considéré comme élitiste comparé à MAC125 par exemple

le snobisme assumé peut être un style, un art de vivre,

_________________
Vivre et laisser Vivre !
=> http://blog-alternatif.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Snobisme Culturel et prétention élitiste   

Revenir en haut Aller en bas
 
Snobisme Culturel et prétention élitiste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'IABD et la numérisation du patrimoine culturel européen
» ECHANGE CULTUREL
» Le pays Granvillais cherche un réveil culturel.
» À l’occasion de la Nuit des musées 2010, le centre culturel Tjibaou ouvre ses portes au public : La quête du feu
» AG du Centre Socio-Culturel des Avenières et Veyrins-Th.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternatif :: Société :: Points de Vue-
Sauter vers: