Forum Tunisien de Discussions Libres et Constructives
AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Me Béchir Essid bâtonnier de l'Ordre des avocats

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sof
Homulus Administratus
Homulus Administratus
avatar

Masculin Nombre de messages : 2314
Age : 37
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Me Béchir Essid bâtonnier de l'Ordre des avocats   5/7/2007, 13:15

Je ne connaissais pas le personnage et je ne connais pas vraiment la valeur et l'influence du poste. Mais l'article de l'excellent Ridha Kefi m'a interpelé :

Citation :
Les mots et les choses
Que peut faire le nouveau bâtonnier ?
Par : Ridha KEFI

L'élection de Me Béchir Essid au poste de bâtonnier de l'Ordre des avocats a été, pour beaucoup, une réelle surprise. Et pour cause : l'heureux élu a déjà occupé ce poste pendant trois ans, entre 2001 et 2004, et son mandat fut marqué par une rupture du dialogue entre l'organisation professionnelle et le pouvoir politique.



Sa réélection, qui plus est par un écart de 108 voix par rapport à son principal concurrent, Me Charfeddine Dhrif, candidat proche du RCD (parti au pouvoir), ne risque-t-elle pas de tendre davantage les relations, déjà assez tendues, entre la profession et les autorités publiques ? Celles-ci, qui ne cessent de reprocher aux avocats la politisation excessive de leur mouvement, ne risquent-elles pas de voir dans la réélection de Me Essid, qui est une figure de l'opposition radicale, une réaction de dépit voire un acte de protestation ? Certains le craignent sérieusement.

Nous ne voulons pas porter de jugement sur la personne de Me Essid. Ce dernier est un vieux routier de la profession. Et même si nous ne partageons pas certaines de ses positions politiques, notamment son panarabisme désuet et anachronique, nous ne pouvons que louer sa rigueur morale, souvent soulignée par ses pairs.

En votant pour lui, beaucoup de ses jeunes collègues ont peut-être vu en lui le modèle de l'homme qui ne transige pas avec les principes. Ils ont peut-être voulu aussi rendre hommage à son parcours politique, qui l'a amené plusieurs fois en prison, sous l'ancien et le nouveau régime.

Mais ces qualités humaines et professionnelles que l'on attribue à Me Essid, et dont on peut estimer qu'elles existent aussi chez d'autres de ses collègues, suffiraient-elles à justifier sa réélection à un poste aussi important, aussi «exposé» et qui exige autant de probité que de modération, autant de flexibilité que de sens du compromis. Car, le nouveau bâtonnier va devoir prendre part bientôt à des négociations avec les autorités publiques sur des sujets aussi délicats que le statut de l'avocat, l'élargissement de son champ d'activité, sa prise en charge par le système d'assurance maladie, l'amélioration de sa situation matérielle, etc. Me Essid est-il le mieux placé pour faire avancer la cause des avocats et obtenir les meilleurs avantages pour eux, sachant que son prédécesseur, Me Abdessatar Ben Moussa, longtemps présenté comme un homme du compromis, n'y est pas parvenu ? Certains en doutent sérieusement...

L'élu a certes eu l'intelligence - et le doigté - de placer son second mandat sous le signe du «dialogue profond, objectif et global avec toutes les instances officielles», affirmant, dans sa première déclaration à la presse, que «le dialogue est (sa( conviction et la négociation (sa( méthodologie» (voir ''Le Temps'' du 3 juillet). Mais, au-delà des bonnes intentions de Me Essid, dont nous n'avons aucune raison de douter, ne pourrait-on pas craindre que les circonstances moyennement agitées de sa réélection et la rigidité intellectuelle que beaucoup lui reprochent ne braque davantage ses détracteurs, qui sont nombreux à l'intérieur et à l'extérieur du Conseil ? Cela n'aurait-il pas pour conséquence de renvoyer aux calendes grecques les négociations tant attendues sur l'avenir de la profession d'avocat, qui traverse aujourd'hui une double crise d'identité et de croissance ? Est-ce là l'objectif recherché par les électeurs de Me Essid ?

Ces questions doivent être posées, ne fut-ce que pour essayer de comprendre les motivations qui ont présidé au vote des avocats et d'anticiper les évolutions à venir, si tant est que celles-ci puissent être prévisibles.

On peut espérer cependant que le profil des autres membres du Conseil, dont cinq sur sept sont considérés comme des professionnels modérés - en attendant de connaître les six autres membres qui seront élus dimanche - , permettrait d'arrondir les angles et de mettre de l'huile dans les rouages, de manière à maintenir les passerelles du dialogue entre les hommes en robe noire et les autorités publiques.

Je ne saurais conclure cette chronique sans dire aussi un mot sur les conditions dans lesquelles s'est déroulée la dernière assemblée générale du Conseil de l'ordre des avocats. Je n'y ai certes pas assisté personnellement. Mais à en croire les confrères qui ont suivi ses travaux, ceux-ci se sont déroulés dans une atmosphère relativement démocratique. Cela a permis à toutes les parties de s'exprimer librement selon des règles établies d'avance et acceptées de tous. Le dépouillement des bulletins de vote s'est déroulé également dans le respect des règles de la transparence. Résultat: les élus ont été, pour ainsi dire, «bien» élus. Ce qui, sous ces latitudes, constitue une sacrée réussite. Les avocats peuvent en être fiers. Ne montrent-ils pas ainsi la voie à d'autres corps de métier ?

Cela dit, on doit à la vérité de ne pas passer sous silence les écarts de conduite, notamment les violences verbales et physiques qui ont émaillé les travaux de l'assemblée et qui ont vu certains avocats, à court d'argument, recourir aux coups de poing et aux croche-pieds pour faire taire certains de leurs collègues qui ne partageaient pas leur point de vue ou empêcher un journaliste de faire son métier.

On se consolerait cependant en pensant que ces excès ont été le fait de quelques éléments de choc, extrémistes de chaque camp, qui ne font pas honneur à leur métier. Ils seraient donc à mettre sur le compte du dur apprentissage de la démocratie...
source : Le Temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghoul
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 2552
Age : 43
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Me Béchir Essid bâtonnier de l'Ordre des avocats   5/7/2007, 14:14

Citation :

Sa réélection, qui plus est par un écart de 108 voix par rapport à son principal concurrent, Me Charfeddine Dhrif, candidat proche du RCD (parti au pouvoir), ne risque-t-elle pas de tendre davantage les relations, déjà assez tendues, entre la profession et les autorités publiques ? Celles-ci, qui ne cessent de reprocher aux avocats la politisation excessive de leur mouvement, ne risquent-elles pas de voir dans la réélection de Me Essid, qui est une figure de l'opposition radicale, une réaction de dépit voire un acte de protestation ? Certains le craignent sérieusement.

Et pourquoi on reprocherait à une organisation syndicale d'être politisée alors que l'espace politique souffre de l'absence d'une réelle d'opposition? N'est-ce pas le sens même d'une organisation appartenant à la société civile que d'être un interlocuteur respecté de l'Etat qui peut parfois s'opposer au pouvoir politique??? A quoi servirait une société civile qui ne fait qu'avaliser les décisions gouvernementales et applaudir pendant les meetings??

Au moins, l'absence de véritables partis politiques pourrait alors être palliée par une représentation quelconque du peuple : des avocats, des journalistes, des syndicalistes, des hommes d'affaires, des militants écologistes...etc. C'est tordu comme système mais c'est toujours mieux que cette ambiance de faux consensus. Peut être ça permettrait de cultiver quelques graines d'un débat public.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
uno nessuno cento mila
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Me Béchir Essid bâtonnier de l'Ordre des avocats   5/7/2007, 14:34

Ghoul a écrit:
Citation :

Sa réélection, qui plus est par un écart de 108 voix par rapport à son principal concurrent, Me Charfeddine Dhrif, candidat proche du RCD (parti au pouvoir), ne risque-t-elle pas de tendre davantage les relations, déjà assez tendues, entre la profession et les autorités publiques ? Celles-ci, qui ne cessent de reprocher aux avocats la politisation excessive de leur mouvement, ne risquent-elles pas de voir dans la réélection de Me Essid, qui est une figure de l'opposition radicale, une réaction de dépit voire un acte de protestation ? Certains le craignent sérieusement.

Et pourquoi on reprocherait à une organisation syndicale d'être politisée alors que l'espace politique souffre de l'absence d'une réelle d'opposition? N'est-ce pas le sens même d'une organisation appartenant à la société civile que d'être un interlocuteur respecté de l'Etat qui peut parfois s'opposer au pouvoir politique??? A quoi servirait une société civile qui ne fait qu'avaliser les décisions gouvernementales et applaudir pendant les meetings??

Au moins, l'absence de véritables partis politiques pourrait alors être palliée par une représentation quelconque du peuple : des avocats, des journalistes, des syndicalistes, des hommes d'affaires, des militants écologistes...etc. C'est tordu comme système mais c'est toujours mieux que cette ambiance de faux consensus. Peut être ça permettrait de cultiver quelques graines d'un débat public.

oui, en apparence c'est un moyen comme un autre (peut etre l'un des rares qui nous reste) d'expression d'une "représentation quelconque du peuple" qu'est dans ce cas l'ordre des avocats.. mais il ne faut pas oublier que souvent, par leur habilité à tisser les plaidoyers, nos avocats se retrouvent aussi à défendre des extrémistes activistes en les faisant passer pour des victimes du non respect des droits de l'homme.. je ne connais pas le personnage
Citation :
"Me Essid, qui est une figure de l'opposition radicale"
et donc je ne sais pas si l'expression de l'ordre un pas en avant pour la démocratie ou un pas en arrière dans la modernité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Che_Guevara
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 367
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Me Béchir Essid bâtonnier de l'Ordre des avocats   5/7/2007, 14:59

uno nessuno cento mila a écrit:
Citation :
"Me Essid, qui est une figure de l'opposition radicale"
et donc je ne sais pas si l'expression de l'ordre un pas en avant pour la démocratie ou un pas en arrière dans la modernité...

يا أنو ضاهرلي فيك ما فهمتش آش قال معارض راديكالي مش معناها خوانجي، لأنو بشير الصيد قومجي من جماعة الناصريين، مواقفو ما تعجبنيش بالكل خاصة دفاعو المستميت على الديكتاتويات ألا يعتبرها هو قومية و خاصة الديكتاور صدام حسين و الحكم البعثي في سوريا
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoubeïr
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Masculin Nombre de messages : 191
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Me Béchir Essid bâtonnier de l'Ordre des avocats   5/7/2007, 18:03

ena wallahi ce qui m'etonne vraiment c'est les deffendeurs des totalitarismes qui pronent la democratie.

moi aussi je ne le connais pas, mais mes amis avocats ne l'aiment pas, d'ailleurs je ne sais pas quel taux de votes a t'il eu dans la region de Sfax, il pretendent qu'il n'est pas pragmatique et qu'il n'a rien ramené concerant les revendications des avocats.

un syndicat d'avocat est la pour deffendre les interets de la profession et de ceux qui sont dans la profession, or voter pour Essid pour marquer son desaccord avec le pouvoir sur des dossiers qui ne concerne en rien la profession d'avocats, je crois que c'est ailleurs qu'il aurait fallu le faire, dans les partis politiques par exemple comme ça ils les ferons sortir de leur lethargie puisque les avocats sont trés politisés.

d'ailleurs ce que je ne comprends pas c'est pourquoi le pouvoir ne reponds pas positivement aux demandes des avocats qui sont trés realisables, je ne comprends pas pourquoi il veut les avoir comme une arrete de travers.

Citation :
on doit à la vérité de ne pas passer sous silence les écarts de conduite, notamment les violences verbales et physiques qui ont émaillé les travaux de l'assemblée et qui ont vu certains avocats, à court d'argument, recourir aux coups de poing et aux croche-pieds pour faire taire certains de leurs collègues qui ne partageaient pas leur point de vue ou empêcher un journaliste de faire son métier.

a3tiwhom ban definitif chnouwa il 7ala hevi Evil or Very Mad malla
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sof
Homulus Administratus
Homulus Administratus
avatar

Masculin Nombre de messages : 2314
Age : 37
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Me Béchir Essid bâtonnier de l'Ordre des avocats   5/7/2007, 18:09

Zoubeïr a écrit:

Citation :
on doit à la vérité de ne pas passer sous silence les écarts de conduite, notamment les violences verbales et physiques qui ont émaillé les travaux de l'assemblée et qui ont vu certains avocats, à court d'argument, recourir aux coups de poing et aux croche-pieds pour faire taire certains de leurs collègues qui ne partageaient pas leur point de vue ou empêcher un journaliste de faire son métier.

a3tiwhom ban definitif chnouwa il 7ala hevi Evil or Very Mad malla

7ala !

Ce que j'apprecie chez Ridha Kefi, c'est qu'il parle de ces choses, il ouvre la voix (même timidement et avec beaucoup de diplomatie pour ne pas dire langue de bois), et parle de choses dont on ne parlait pas dans la presse tunisienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exupérence
Homo Genius
Homo Genius
avatar

Féminin Nombre de messages : 2119
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Me Béchir Essid bâtonnier de l'Ordre des avocats   5/7/2007, 18:57

hum
je crois que vous n'avez pas trèèèès très bien compris l'enjeu de ces élections, d'après ce que j'ai compris de l'explication de mon popa, c'est qu'en fait, ça voulait dire qu'il reste encore des élections libres en Tunisie. il y avait un choix entre un avocat de la cour du roi et un avocat qui ne fait pas partie de l'aristocratie (c'est juste pour illustrer et faire plus soft évidement). Béchir Essid est peut être critiquable, mais au moins, il fait partie de l'opposition et il est là l'intérêt (surtout qu'il a emporté les élection avec un écart assez grand)
euuh bon, j'avoue que j'ai lu en diagonal tous ce qui a été dit, et donc je m'excuse si c'est ultra-superficiel
*out*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lounge.ulik.fr/Exuperence
sof
Homulus Administratus
Homulus Administratus
avatar

Masculin Nombre de messages : 2314
Age : 37
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Me Béchir Essid bâtonnier de l'Ordre des avocats   5/7/2007, 19:07

Lady Godiva a écrit:
hum
je crois que vous n'avez pas trèèèès très bien compris l'enjeu de ces élections, d'après ce que j'ai compris de l'explication de mon popa, c'est qu'en fait, ça voulait dire qu'il reste encore des élections libres en Tunisie. il y avait un choix entre un avocat de la cour du roi et un avocat qui ne fait pas partie de l'aristocratie (c'est juste pour illustrer et faire plus soft évidement). Béchir Essid est peut être critiquable, mais au moins, il fait partie de l'opposition et il est là l'intérêt (surtout qu'il a emporté les élection avec un écart assez grand)
euuh bon, j'avoue que j'ai lu en diagonal tous ce qui a été dit, et donc je m'excuse si c'est ultra-superficiel
*out*

Non je trouve au contraire que c'est très pertinent ce que tu dis : le point très positif à relever en premier est qu'il y a bien eu des élections libres dans notre cher pays !

(je n'irais pas jusqu'à dire que je préfère quelqun de très criticable juste parcequ'il a été élu,, et de toute façon je n'ai aucun élément qui me permette de critiquer ou non Mr Essid puisque je ne le connais pas)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoubeïr
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Masculin Nombre de messages : 191
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Me Béchir Essid bâtonnier de l'Ordre des avocats   6/7/2007, 14:45

de toutes façons puisqu'il n'est pas islamiste.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoubeïr
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Masculin Nombre de messages : 191
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Me Béchir Essid bâtonnier de l'Ordre des avocats   6/7/2007, 14:48

je veux dire vis a vis du pouvoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'aigle
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Masculin Nombre de messages : 378
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Me Béchir Essid bâtonnier de l'Ordre des avocats   1/9/2007, 01:36

رضا الكافي بالرغم إختلافي الشديد معاه في بعض المسائل، يُعتبَر من أجرأ الصحفيين غير المحسوبين على المعارضة، لكنُّه ساعات يكثّرلها بالديبلوماسيّة. كيف تقرا مقاله وحديثه عن العلاقة بين العمادة والحكومة تفهم منُّه انّ المشكلة في المحامين وهذاكه علاش لازمهم عميد مرن باش ينجّموا يتفاهموا مع السلطة اللي واضح من قرارتها الأخيرة_خاصّة موضوع المعهد العلى للمحاماة_ أنّها قرّرت تصفية استقلالية المحاماة من خلال التحكّم في عمليّة الدخول الى المهنة. يعني اذا كان العميد السابق عبد الستّار بن موسى اللي ماهوش معارض وتّم إنتخابه بأصوات المحامين التجمّعيين ماوصلش لحلّ مع السلطة واضطرّ للدخول في إضرابات وإعتصامات واضرابات جوع حتّى..كيفاش يلزمُه يكون هالعميد المعتدل باش تقبل بيه الحكومة؟
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El_Manchou
Homo Genius
Homo Genius
avatar

Masculin Nombre de messages : 4421
Localisation : Damous el Hajja
Emploi : Chasser le 5wenji et la voilée
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: Me Béchir Essid bâtonnier de l'Ordre des avocats   1/9/2007, 12:02

j'ai pas compris, le type est bâtonnier ou politicien ? c'est grave d'utiliser des postes non voués à faire de la politique......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rap125.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Me Béchir Essid bâtonnier de l'Ordre des avocats   

Revenir en haut Aller en bas
 
Me Béchir Essid bâtonnier de l'Ordre des avocats
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un film... qui nous fait réfléchir à la production agricole
» Les sites et blogs qui font réfléchir
» Rafraîchir bébé
» Une petite pensé entendu hier qui m'a fait réfléchir
» héloïse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternatif :: Actualités :: Actualité Nationale-
Sauter vers: