Forum Tunisien de Discussions Libres et Constructives
AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Voilà où va nous mener la politique d'ouverture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
cioran
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Voilà où va nous mener la politique d'ouverture   5/9/2007, 18:22

TunisianMan a écrit:

il l'est d'autant plus que le phenomene a comencé egyptien et non tunisien

je n'ai pas bien compris Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TunisianMan
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 467
Age : 48
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Voilà où va nous mener la politique d'ouverture   5/9/2007, 19:02

TunisianMan a écrit:
cioran a écrit:
TunisianMan a écrit:

sait tu au moins de quoi tu parles?
50 ans de modernisation parti en friche a cause de deux années de matraquage cathodique, de quel conscience parles tu?

je ne prends pas le train ne marche et je n'irai jamais jusqu'à croire que tout allait bien dans le meilleur des mondes jusqu'à ce que ces enfoirés d'islamistes viennent foutre la merde, une lecture critique de ce que tu appelles 50 de modernité montre que ce qui se passe n'est pas tout à fait étranger à la politique menée par le gouvernement et ce depuis le régne de bourguiba.

il l'est d'autant plus que le phenomene a comencé egyptien et non tunisien

laissant bourguiba tranquille je voulais dire que le phenomene est etranger et non comme tu l'affirme "n'est pas tout a fait etranger a ...." puisqu'il et il est egyptien a l'origine voire saoudien avec abdelwahab et le wahabisme, et aucun pays de l'afrique du nord voire de l'afrique noire voire du proche orient voire de l'asie du sud n'a engendré les premiers islamistes, c'est dire quel point la modernité a choqué les mususlmans qui se croyait la meileure umma parmis les umam.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cioran
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Voilà où va nous mener la politique d'ouverture   5/9/2007, 19:13

TunisianMan a écrit:
[

laissant bourguiba tranquille je voulais dire que le phenomene est etranger et non comme tu l'affirme "n'est pas tout a fait etranger a ...." puisqu'il et il est egyptien a l'origine voire saoudien avec abdelwahab et le wahabisme, et aucun pays de l'afrique du nord voire de l'afrique noire voire du proche orient voire de l'asie du sud n'a engendré les premiers islamistes, c'est dire quel point la modernité a choqué les mususlmans qui se croyait la meileure umma parmis les umam.

ce constat est une lapalissade l'islam politique dans sa version actuelle s'est nourri de l'idéologie des frères musulmans. Mais je ne peux pas laisser Bourguiba tranquille sur ce point car le bourguibisme qui sévit encore aujourd'hui est responsable de ce qui se passe, l'étouffement des libertés, la chasse aux sorcières contre la gauche, la technicisation des esprits sont tous des éléments qui permmettent aujourd'hui à des idées rétrogrades et obscures comme celles que portent la grande majorité des islamistes de trouver leurs chemin dans l'esprit des tunisiens.

Tu ne peux pas cher TM diagnostiquer un mal et te restreindre à une seule explication de sa source. la critique doit être globale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TunisianMan
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 467
Age : 48
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Voilà où va nous mener la politique d'ouverture   5/9/2007, 19:20

et es autres pays et les autres peuples il avait un bourguiba aussi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max
Maitre du Monde
Maitre du Monde


Masculin Nombre de messages : 6294
Age : 97
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Voilà où va nous mener la politique d'ouverture   5/9/2007, 19:28

TunisianMan a écrit:
et es autres pays et les autres peuples il avait un bourguiba aussi?

L'allemagne vient d'echapper a un attentat terroriste islamiste !! et je ne pense pas que bouguiba n'ait qqe chose a voir avec ca !!

Comment peut on penser qu'inclure les islamistes dans la vie politique ne pourrait qu'ameliorer la situation !! Ye5i l'exemple du Maroc ne sert pas de lecon ??? lezem on paye par des vies humaines une experience (qui pourrait etre irreversible) avec les islamistes ??

En europe apres avoir subi le nazisme .. ils ont tous retenu la lecon et on tout simplement interdit les partis nazis dans la vie politique !!! pourtant ils restent des etats democratiques !! l'islamisme et toutes ses victimes equivaut au nazisme et il n'est pas anti-democratique d'interdire les partis islamiste bien au contraire il en va du salut de la nation !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cioran
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Voilà où va nous mener la politique d'ouverture   5/9/2007, 19:51

TunisianMan a écrit:
et es autres pays et les autres peuples il avait un bourguiba aussi?


l'histoire des peupules dont tu parles a un trait commun; des régimes autocratiques et liberticides
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TunisianMan
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 467
Age : 48
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Voilà où va nous mener la politique d'ouverture   6/9/2007, 00:54

cioran a écrit:
TunisianMan a écrit:
et es autres pays et les autres peuples il avait un bourguiba aussi?


l'histoire des peupules dont tu parles a un trait commun; des régimes autocratiques et liberticides

yovhorli tu ne peux pas le dire comme ça sur bourguiba, tu serais injuste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TunisianMan
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 467
Age : 48
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Voilà où va nous mener la politique d'ouverture   6/9/2007, 00:57

TunisianMan a écrit:
cioran a écrit:
TunisianMan a écrit:
et es autres pays et les autres peuples il avait un bourguiba aussi?


l'histoire des peupules dont tu parles a un trait commun; des régimes autocratiques et liberticides

yovhorli tu ne peux pas le dire comme ça sur bourguiba, tu serais injuste.

je m'explique au temps de bourguiba l'oppostion etait oppostion et la liberté politique du moins dans les campus universitaire n'a rien avoir avec les etudiants clonés d'aujourd'hui je crois que le bouillonnement intellectuel au temps de bourguiba etait evident. rien a voir avec taw.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cioran
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Voilà où va nous mener la politique d'ouverture   6/9/2007, 10:37

TunisianMan a écrit:
cioran a écrit:
TunisianMan a écrit:
et es autres pays et les autres peuples il avait un bourguiba aussi?


l'histoire des peupules dont tu parles a un trait commun; des régimes autocratiques et liberticides

yovhorli tu ne peux pas le dire comme ça sur bourguiba, tu serais injuste.

Magnifier l'histoire est encore plus injuste, bourguiba a façonné la tunisie dans ses bon côtés mais aussi dans ses mauvais: il a personnifié le pouvoir à son image, il a cultivé l'esprit de cour, il a toujours refusé la critique et il a riposté avec violence quand son trône était menacé la grève générale de l'UGTT, les évènements du pains et surtout il a cultivé un dédain du peupule et une politique d'élite dont nous payons un lourd tribu aujourd'hui.

Bourguiba est le père de la nation je l'admet et je suis fier de l'héritage qu'il nous a légué mais pour lui faire honneur il faut exercer le droit d'ingratitude et critiquer son leg.

Tu ne peux pas dire que la décadence est intervenue d'une manière brutale et fortuite avec l'apparition du discours ilslamiste, ce que je défed est qu'il y a malgrè tout un terrau fertile dans lequel les idées les plus obscures se développent et que ce climat peut s'explisuer par le fermeture politique et la confisaction des libertés qui sévit en tunisie depuis longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TunisianMan
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 467
Age : 48
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Voilà où va nous mener la politique d'ouverture   6/9/2007, 13:08

cioran a écrit:
TunisianMan a écrit:
cioran a écrit:
TunisianMan a écrit:
et es autres pays et les autres peuples il avait un bourguiba aussi?


l'histoire des peupules dont tu parles a un trait commun; des régimes autocratiques et liberticides

yovhorli tu ne peux pas le dire comme ça sur bourguiba, tu serais injuste.

Magnifier l'histoire est encore plus injuste, bourguiba a façonné la tunisie dans ses bon côtés mais aussi dans ses mauvais: il a personnifié le pouvoir à son image, il a cultivé l'esprit de cour, il a toujours refusé la critique et il a riposté avec violence quand son trône était menacé la grève générale de l'UGTT, les évènements du pains et surtout il a cultivé un dédain du peupule et une politique d'élite dont nous payons un lourd tribu aujourd'hui.

Bourguiba est le père de la nation je l'admet et je suis fier de l'héritage qu'il nous a légué mais pour lui faire honneur il faut exercer le droit d'ingratitude et critiquer son leg.

Tu ne peux pas dire que la décadence est intervenue d'une manière brutale et fortuite avec l'apparition du discours ilslamiste, ce que je défed est qu'il y a malgrè tout un terrau fertile dans lequel les idées les plus obscures se développent et que ce climat peut s'explisuer par le fermeture politique et la confisaction des libertés qui sévit en tunisie depuis longtemps.

ecoute cioran tu ne peux pas etre aussi absolutiste et m'accuser de maginfier l'histoire, je n'ai rien magifier du tout, j'ai dit que ton raccourcis concerant le fait que l'apparition des islamistes est une resultante de la politique de bourguiba n'est pas vrai, or c'est un phenomene partagé par tout les pays a majorité musulmanes, celui qui a payé le plus lourd tribu est l'algerie et c'est quand celle ci a decidé de relaiser une ouverture politique. ça c'est l'histoire aussi que personne ne peux deformer ou nier.

et je n'ai pas dit que la decadence est venu de maniere brutale et fortuite mais je dis que le phenomene a été suivi et on y adheré plus au moins masssivement alors que ni les courants socalistes ni communistes ni liberaux ni aucun autre courant politique ne l'a été.

alors pourquoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cioran
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Voilà où va nous mener la politique d'ouverture   6/9/2007, 13:43

TunisianMan a écrit:

ecoute cioran tu ne peux pas etre aussi absolutiste et m'accuser de maginfier l'histoire, je n'ai rien magifier du tout, j'ai dit que ton raccourcis concerant le fait que l'apparition des islamistes est une resultante de la politique de bourguiba n'est pas vrai, or c'est un phenomene partagé par tout les pays a majorité musulmanes, celui qui a payé le plus lourd tribu est l'algerie et c'est quand celle ci a decidé de relaiser une ouverture politique. ça c'est l'histoire aussi que personne ne peux deformer ou nier.

et je n'ai pas dit que la decadence est venu de maniere brutale et fortuite mais je dis que le phenomene a été suivi et on y adheré plus au moins masssivement alors que ni les courants socalistes ni communistes ni liberaux ni aucun autre courant politique ne l'a été.

alors pourquoi?

je ne dis pas que la politique de bourguiba explique l'engouement autour des islamistes, je dis qu'il a participé à créer un terrau fertile à ces idées en étouffant les libertés.

pour les autres idéologies c'est simple, la déconvenue du nationalisme socialiste arabe a condamné les idées socialistes à la marginalité en plus de la répression dont a été victime la gauche tunisienne dans les anéées soixante dix. Le libéralisme est quant à lui une idéologie nouvelle qui n'a pas encore de figure ni 'avatar connue pour la diffuser et la défendre.

pour le cas de l'algérie, l'ascencion du FIS était du à un vote contestataire du peuple contre la main mise des généraux et la misère dans laquelle vivait le peuple algérien ensuite il faut souligner le double discours du FIS qui a appelé à refuser les régles du jeu démocratiques qui ont conduit à son accession à la scène publique.
le succès du FIS s'explique par la misère du peuple, par la corruption, l'ignorance dans laquel le peuple algérien a été maintenue tout cela a contribué à créér un terrau pour le développement des islamistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elmet-heni
Australopithecus
Australopithecus


Masculin Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Voilà où va nous mener la politique d'ouverture   6/9/2007, 17:54

j'ai toujours considéré (et je continue à le faire) que les "islamistes" ce sont des gens manipulables qui font leur sale boulot (consciemment ou inconsciemment) pour le compte d'autres forces qui oeuvrent dans l'ombre.
des pions dans un jeu qu'ils ignorent ses règles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BoukhaGold
Homonculus Belli
Homonculus Belli


Féminin Nombre de messages : 1630
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Voilà où va nous mener la politique d'ouverture   6/9/2007, 18:16

elmet-heni a écrit:
j'ai toujours considéré (et je continue à le faire) que les "islamistes" ce sont des gens manipulables qui font leur sale boulot (consciemment ou inconsciemment) pour le compte d'autres forces qui oeuvrent dans l'ombre.
des pions dans un jeu qu'ils ignorent ses règles

bien sur !!! tout à fait d'accord !!!

les wahhabites oeuvrent pour le compte du baron Darkonen et 5oumeyni fut l'amant de Marka Ragnos fumeur


et bien sur la marmotte tjs dans les Alpes pour le compte de Milka

fumeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'aigle
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 378
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Voilà où va nous mener la politique d'ouverture   6/9/2007, 22:28

TunisianMan a écrit:
TunisianMan a écrit:
cioran a écrit:
TunisianMan a écrit:

sait tu au moins de quoi tu parles?
50 ans de modernisation parti en friche a cause de deux années de matraquage cathodique, de quel conscience parles tu?

je ne prends pas le train ne marche et je n'irai jamais jusqu'à croire que tout allait bien dans le meilleur des mondes jusqu'à ce que ces enfoirés d'islamistes viennent foutre la merde, une lecture critique de ce que tu appelles 50 de modernité montre que ce qui se passe n'est pas tout à fait étranger à la politique menée par le gouvernement et ce depuis le régne de bourguiba.

il l'est d'autant plus que le phenomene a comencé egyptien et non tunisien

laissant bourguiba tranquille je voulais dire que le phenomene est etranger et non comme tu l'affirme "n'est pas tout a fait etranger a ...." puisqu'il et il est egyptien a l'origine voire saoudien avec abdelwahab et le wahabisme, et aucun pays de l'afrique du nord voire de l'afrique noire voire du proche orient voire de l'asie du sud n'a engendré les premiers islamistes, c'est dire quel point la modernité a choqué les mususlmans qui se croyait la meileure umma parmis les umam.



أكيد انّ ظاهرة الحركات الإسلامية بالمجتمعات العربية لها خصائصها المختلفة عن بقيّة المجتمعات "الإسلامية"، خاصّة مع ما خلّفته نكسة 67 من شعور بالهزيمة والإحباط أدّى الى تراجع المشروع الوحدوي العربي الحداثي امام زحف الفكر الإسلامي المحافظ المدعوم بزخم نجاح ثورة الخميني في ايران سنة 79. اذ تعزّز شيئًا فشيئًا هذا الشعور بضرورة العودة الى الدين وقيم "العصر الذهبي" كسبيل اوحد لتحقيق "النصر على الأعداء"، ولا يجب ان ننسى في هذا الصدد ماكان من اشعاع لمقاومة "المجاهدين الأفغان" وانتصارهم على السوفيات_بدعم غربي_ في افغانستان..، كلّ هذه العوامل وغيرها، ساعدت على الصعود المدوّي للتيّارات الإسلامية منذ أواخر السبعينات واستحواذها على موقع التيّار الحامل لآمل التغيير والإنتصار الذي كانت تلعبه التيّارات القومية واليساريّة في الخمسينات والستينات والسبعينات...

اذن أعتقد أنّه لا يجب النفي المطلق للمؤثّرات غير العربية في تطوّر هذا التيّار، إغلى جانب دور الثورة الخمينيّة، هناك ايضًا أثر أفكار أبو العلاء المودودي_الهندي_ الذي ابتدع مفهوم "الحاكمية لله"_ والذي اعتمده سيّد قطب زعيم الإخوان المسلمين في مصر في فترة تشدّده كردّ على قمعهم من نظام عبد الناصر...

لكن الأكيد ايضًا، انّ عدم قدرة الأنطمة العربية على تحقيق التحوّل الديمقراطي والعدل الإجتماعي الذيْن وعدتا بهما اثر الإستقلال قد ضاعف من تنامي التيّارات الإحتجاجية في المجتمع، وآخرها الإسلام السياسي...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TunisianMan
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 467
Age : 48
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Voilà où va nous mener la politique d'ouverture   8/9/2007, 00:40

Success of Turkey’s AK Party must not dilute worries over Arab Islamists


By Mona Eltahawy

Wednesday 5 September 2007






It has been unsurprising that since Abdullah Gul became president of
Turkey on 27 August that much misguided analyses has been wasted on how
"Islamists" can pass the democracy test. His victory was bound to be
described as the "Islamist" routing of Turkish politics. And Arab
Islamists - in the form of the Muslim Brotherhood, their supporters and
defenders - were always going to point to Turkey and tell us that we’ve
been wrong all along to worry about the Arab Islamist’ alleged
flirtation with democracy. "It worked in Turkey, it can work in the
Arab world," they would try to assure us.


Wrong. Wrong. And wrong.

Firstly, Gul is not an Islamist. His wife’s headscarf
might be the red cloth to the bull of the secular nationalists in
Turkey, but neither Gul nor the AK Party which swept parliamentary
elections in Turkey in June, can be called Islamists. In fact, so
little does the AK Party share with the Muslim Brotherhood - aside from
the common faith of its members - that it’s absurd to use its success
in Turkish politics as a reason to reduce fears over the Muslim
Brotherhood’s role in Arab politics.

The three litmus tests of Islamism will prove my point: women and sex, the "West", and Israel.

As a secular Muslim who has vowed never to live in
Egypt should Islamists ever take power, I never take lightly any
attempt to blend religion with politics. So it has been with a more
than skeptical eye that I’ve followed Turkish politics over the past
few years.



But the 2004 reforms to Turkey’s Penal Code which were
passed by an AK Party-dominated parliament have been nothing short of
miraculous. To appreciate how the AK Party has turned upside down
Islamist notions on women and their rights to sexual autonomy - and
thereby signaled its own distance from Islamism - consider the
following, quoted from the European Stability Initiative (ESI) June
2007 report "Sex and Power in Turkey: Feminism, Islam and the Maturing
of Turkish Democracy":

All
references to vague patriarchal constructs such as chastity, morality,
shame, public customs or decency had been eliminated from the Penal
Code.


The
new Penal Code treats sexual crimes as violations of individual women’s
rights and not as crimes against society, the family or public morality.


It
criminalised rape in marriage, eliminated sentence reductions for
honour killings, ended legal discrimination against non-virgin and
unmarried women, criminalised sexual harassment in the workplace and
treated sexual assault by members of the security forces as aggravated
offences.


Provisions on the sexual abuse of children have been amended to remove the possibility of under-age consent.

As well as highlighting the AK Party’s willingness to
traverse far beyond any Islamist notions of women’s rights, the reforms
also signaled the party’s ability to listen and to work with Turkish
civil society, particularly women’s groups which so successfully
lobbied and campaigned for the reforms that they have since emerged as
influential political players in their country.

No wonder the ESI described the changes as revolutionary.

"It was not just a victory for Turkish women, but also
for Turkish democracy," said the ESI, a Berlin-based non-profit
research and policy institute. "With the new Penal Code, Turkey’s
legislation entered the post-patriarchal era."

In stark contrast, patriarchy stubbornly maintains its
stranglehold on legislation in the Arab world, helped to no end by
increasingly vocal Islamist groups which take it as a point of pride to
stand in the way of legislation that would - God forbid! - boost
women’s rights.


In Kuwait, just ask women about the Islamist
parliamentary deputies who until last year blocked legislation giving
them the right to vote. In Jordan, ask women who but Islamist
parliamentarians consistently reject moves to toughen sentences against
honour crimes and who besides the Islamists opposes legislation
granting women the right to divorce. And in Egypt, where the Muslim
Brotherhood are the largest opposition bloc with 88 members, little
attention is paid to women’s rights.


Yes, Gul and Prime Minister Recep Tayyep Erdogan both
were members of the unabashedly Islamist Welfare Party which first
entered the Turkish parliament in 1991 before it was ousted by Turkey’s
infamously secular army and subsequently banned from politics by the
country’s Supreme Court in 1997. But at the time of its demise, Welfare
Party debates on women still centered on whether a man was permitted to
shake hands with a woman. Now, both men belong to a party that has
placed women as the equals of men

After authorities closed down the Welfare Party, Gul
and Erdogan joined its successor, the Virtue Party, which in 2001 ended
up splitting into two new parties. One was the AK Party, to which Gul
and Erdogan called like-minded reformers, fed up with the traditional
Islamists views of party elders.

While the Welfare Party used to emphasise that a
woman’s place was at home with her family, and while it didn’t have a
single woman among its 62 members of parliament when it first made it
there in 1991 and while it continued to count not a single woman among
its 158 deputies in 1995 when it was the largest party in the Turkish
parliament, the AK Party followed a starkly different path on women. It
had 71 founding members in 2001, of whom 12 were women (half with
headscarves, and half without).

As the ESI report points out, the AK party programme
avoided direct reference to Islam, proclaiming adherence to Turkey’s
secular traditions and promising to encourage women to participate in
public life and be active in politics; to repeal discriminatory
provisions in laws; to work with women’s NGOs; and to "improving social
welfare and work conditions in light of the needs of working women".

How was the AK Party able to pull all that off? Enter
the "West", in the form of the European Union and Turkey’s
determination to join it. Gul himself has been a key player in
promoting Turkey’s ambitions to become a member of the pan-European
bloc. As foreign minister, he helped secure European Union-accession
talks for Turkey. And don’t forget it was Gul who facilitated the
defection of fellow moderates from the overtly Islamist Welfare
PartyWhile the Muslim Brotherhood and Arab Islamists pride themselves
on virulent anti-Western stances - it seems at times that a twin
obsession with women and the West is the defining characteristic of
Arab Islamists - the AK party has been listening to both women’s groups
and the European Union, which had demanded a reformed Penal Code as a
prerequisite to starting talks in 2005 on allowing Turkey into its club.

Internally, modern Turkish politics for decades now
have been shaped by the secular vision of its founder Kemal Attaturk.
In effect a fundamentalist mix of secularism and nationalism, Kemalism
has created a Muslim majority-country where the army has toppled four
governments since 1960 for being too religious; where women cannot wear
headscarves in government buildings or public schools; and where
writers and intellectuals can face jail time, or worse, if they dare to
question Kemalist state tenets such as denial of the Armenian genocide
and the systematic discrimination against the country’s Kurds.

Kemalism might have made inroads in the metropolises of
Turkey but it brought little comfort for the uneducated and poor women
of the countryside whose lives continue to be determined by archaic
codes of honour. While their urban sisters were forced to shun the
headscarf as a divisive religious symbol, girls and women in the
countryside were subject to arbitrary virginity tests and the death
sentences of their families for the merest suspicions of violating
family honour.

Legislation alone doesn’t fix such problems of course -
and Turkey must continue to improve its human rights record,
particularly with regard to Kurds - but it’s a start and it’s a safety
net for those who worry that the law leaves them vulnerable to Islamist
machinations. And it’s a start that puts Turkey miles ahead of the Arab
world and its increasingly vocal Islamists.

In Egypt for example, the secular-in-name regime of
President Hosni Mubarak has for years now fought the Islamist influence
of the Muslim Brotherhood with a conservative and increasingly
hysterical interpretation of Islam that is painful to watch. The regime
has filled Egyptian television screens with conservative clerics whose
views are shameful in a country that is home to al-Azhar, the Sunni
bastion of learning which supposedly prepares clerics from around the
Muslim world to lead their flock.



Whereas Turkey has criminalized rape in marriage, in
Egypt we witness ever more outlandish fatwas. Witness the
breast-feeding fatwa which declared that unmarried men and women could
be alone together in an office at work without violating Islamic law as
long as the woman breast-fed her male colleagues five times. Or the
urine fatwa in which the Mufti of Egypt wrote in a book, and then
retraced after an outpouring of ridicule, that drinking the urine of
the Prophet Muhammad was deemed a blessing.


Such an environment can never produce the monumental
changes that propelled Gul and Erdogan from the Welfare Party to the AK
Party.

The irony for Egypt is that a few years ago, several
members of the Muslim Brotherhood did indeed try to engineer a similar
movement to that Gul and Erdogan led away from traditional Islamism.
The founders of the Wasat Party in Egypt say they left the Muslim
Brotherhood after they became disillusioned with the authoritarianism
of its Supreme Guide. They invited Christians to join them and applied
for a license to operate as a political party. Their applications have
repeatedly been rejected by the parliamentary committee which oversees
the approval of new parties in Egypt. Not surprisingly, the committee
is dominated by the ruling National Democratic Party. In other words,
the government decides who can and can’t be its legitimate opposition.

And the reason the Wasat party has consistently been
blocked is quite simple - allowing a moderate Islamist party to
function in Egypt would scuttle Mubarak’s bogeyman scenario, the one in
which he plays the good guy to the Muslim Brotherhood’s bad guy and
successfully scares his western allies into believing he is the only
alternative to fundamentalist lunatics. It is a game that many Arab
dictators successfully play.

Attitudes towards religion in Turkey and Egypt are
likewise poles apart. According to the ESI report, a recent survey in
Turkey shows Turks are becoming more religious in private - the number
of people who say that they are ‘very’ or ‘quite’ religious increased
from 31 to 61 percent between 1999 and 2006.

But the same survey shows that support for the secular
state has grown stronger. In 1991, 21 percent of Turks polled said they
supported Shariah (Islamic law), but that figure fell to 9 percent in
2006. Judging from the fuss over Gul’s wife’s headscarf - which will
make her the first First Lady of modern Turkey to cover her hair - you
would think that veiling was on the rise. In fact, the same survey
shows the number of women appearing uncovered in public increased from
27 percent in 1999 to 37 percent in 2006. In Egypt, an estimated 80
percent of women now cover their hair in public.

The final litmus test of Islamists that the AK Party
has scuttled is Israel. Turkey is a long-time ally of the Jewish state,
much to the chagrin of many of its neighbours which behave as if it’s a
duty of every Muslim-majority country to hold the same stance on Israel
as the frontline Arab states which have fought several wars against it.
The AK Party has not given any indications that it will change Turkey’s
stance on Israel.

In an interview in June 2005, the Muslim Brotherhood’s
deputy supreme guide Mohammed Habib told me if the Muslim Brotherhood
ever came to power they would put to a popular referendum the Camp
David peace treaty that Egypt signed with Israel in 1979. It was the
first peace accord between an Arab country and Israel.

"The Zionist entity has raped the land of Arabs and
Muslims. Power is the only language that the Zionist entity
understands. How can we recognize it (the treaty)? Who has recognized
Camp David ? Have the people? We will put it to the people as a
referendum of course. The people are the ones who decide and have the
right to determine this. If the people say no there won’t be a treaty,"
Habib told me.

That fact that the deputy leader of a political
organization would not, in the year 2005, even utter the name of
another country was the least worrying aspect of his statement. Such a
revisionist attitude towards internationally recognised treaties
reflects both the recklessness and the stubborn denial of reality that
has become a trademark of many Arab Islamists.

And there you have it - women, the West and Israel. The AK party happily fails the Islamist test on all three.
http://www.middleeasttransparent.com/article.php3?id_article=2033&lang=en
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OverDrive
homulus magnus celer


Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Voilà où va nous mener la politique d'ouverture   8/9/2007, 23:56

Très intéressant l'article. Je ne savais pas plein de choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exupérence
Homo Genius
Homo Genius


Féminin Nombre de messages : 2119
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Voilà où va nous mener la politique d'ouverture   9/9/2007, 01:47

je crois que je n'aurais pas dû entrer ici ...
avant toute chose, je ne suis pas une défenseuse des islamistes, qu'on soit bien d'accord
vos discours sont à mourir de rire! alors comme ça, on éradique un problème par la solution finale? foutons les tous dans des camps billéhi, avec leurs graisses on fera du savon (excellent car elle sera riche en sel), les cheveux ça peut toujours servir à des perruques et les corps fourniront de l'énergie (un combustible quoi) ...
ce n'est pas en dissuadant quelqu'un de manière répressive qu'on va obtenir quelque chose, avec cette méthode il n'y a que de la frustration qui est cultivée (et on n'en manque pas dans notre cher et paisible pays). l'islamisme n'a jamais disparu de la Tunisie, et encore moins à la suite de la politique répressive. si les pays que t'as cité, cher stan, ont été touché c'est à cause de la frustration aussi: qui se fait exploser, pose des bombes machintoussa? des gens qui ne connaissent rien à l'islam, qui n'ont reçu aucune éducation islamique, et des bouseux ont en profité pour leur lavé leurs cerveaux. évidement, je ne t'apprend rien, tu sais comment ça marche. quand quelqu'un comme je ne sais plus comment il s'appelle, 'fin l'islamiste qui vit en Angleterre et qui a une émission télé, dit un truc comme: si tu veux un pays où le pêché sévit (ou quelque chose du genre, je ne me rappelle plus très bien) 3alayka bi tounes ... c'est comme ça qu'on frustre les gens ...
vous croyez vraiment que interdire une quelconque forme d'expres​sion(qu'elle soit bonne ou mauvais) résoudra quelque chose? non, je suis désolée, la solution aux problèmes est peut être à long terme mais elle est unique: l'éducation (y a aussi l'écoute, mais bon, c'est une méthode plus difficile à mettre en place). s'il y a eu des attentats, c'est parce que les gens n'ont reçu aucune éducation, que ce soit en France, en Angleterre, en Espagne ou n'importe où. En Allemagne il y a un cours qui s'appelle "éducation religieuse" mais il est facultatif et en plus, c'est ou ça ou la philo ou d'autres cours du genre (les allemands ont eu de très grands philosophes, mais leur manière de faire étudier la philo n'est pas ce qu'il y a de meilleur, c'est juste un débat en fait ...). pour ce qui est du Maroc, vu le bon nombre de bidonvilles qu'il y a, je suppose que tous les enfants issus de là bas ne vont pas à l'école, et je ne sais pas trop comment se passent leurs cours d'éducation islamique, 'fin bref, je me répète je sais, mais voilà quoi, c'est désolant de lire des trucs pareils venant de personnes se disant ouvertes, tolérantes et autres niaiseries du genre, votre anti-islamisme est obsessionnel, c'est à se demander si vous vous rendez compte des fois de ce que vous débitez
une dernière chose à celui qui l'a dit (ai pas retenu le nom): toi aussi t'es un animal, il n'y a pas un 6 è règne qui s'appelle humain ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lounge.ulik.fr/Exuperence
El_Manchou
Homo Genius
Homo Genius


Masculin Nombre de messages : 4407
Localisation : Damous el Hajja
Emploi : Chasser le 5wenji et la voilée
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: Voilà où va nous mener la politique d'ouverture   9/9/2007, 12:52

Lady Godiva a écrit:
la solution aux problèmes est peut être à long terme mais elle est unique: l'éducation (y a aussi l'écoute, mais bon, c'est une méthode plus difficile à mettre en place). s'il y a eu des attentats, c'est parce que les gens n'ont reçu aucune éducation, que ce soit en France, en Angleterre, en Espagne ou n'importe où.
voilà encore un discours démagogique qui tente de dédouaner les 5wenjeyyas.
non, s'il y a des attentats, c'est parce qu'il y a des gens fous !

c'est simple, regarde les kamikazes du 11 septembre, ils étaient en grande partie saoudiens, riches, élevés et éduqués, qui ont suivi des études à l'étranger ( le terroriste Atta était architecte.... ) et le dernier attentat suicide au maroc, le mec venait des familles aisées et non pas de sidi moumen......

bref, cette idéologie fachshiste, il faut l'éradiquer à la racine du mal !Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rap125.com
TunisianMan
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 467
Age : 48
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Voilà où va nous mener la politique d'ouverture   9/9/2007, 15:10

si l'islamisme a tenté les plus demuni au debut, cete ideologie transcende toutes les classes socieles d'un pays le but final n'est que l'etablissment d'un khalifa.

le communisme a été irradiqué apres un longue guerre froide de plusieurs dizaine d'années arme nucleaire a l'appui alors pourquoi pas l'islamisme?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exupérence
Homo Genius
Homo Genius


Féminin Nombre de messages : 2119
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Voilà où va nous mener la politique d'ouverture   9/9/2007, 19:03

je suis désolée TM mais y a encore des communistes, et faut pas confondre toutes les branches du communisme
ensuite, aisé ne veut pas forcément dire éduqué
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lounge.ulik.fr/Exuperence
l'aigle
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 378
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Voilà où va nous mener la politique d'ouverture   9/9/2007, 21:48

TunisianMan a écrit:

le communisme a été irradiqué apres un longue guerre froide de plusieurs dizaine d'années arme nucleaire a l'appui alors pourquoi pas l'islamisme?


وبآما حقّ تقرّر انّك تعمل هذا الكلّ في عوض ماتخلّي الناس يقرّروا مصيرهم بأنفسهم؟

علاش ماتحاولش تقنع النّاس بمضار الإسلام السياسي؟

علاش ماتحاولوش تفهموا الواقع وتغيّروه نحو الأفضل من غير حلول استئصالية وعنيفة ومن غير عقلية وصاية على ضمائر النّاس؟

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TunisianMan
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 467
Age : 48
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Voilà où va nous mener la politique d'ouverture   10/9/2007, 01:07

Lady Godiva a écrit:
je suis désolée TM mais y a encore des communistes, et faut pas confondre toutes les branches du communisme
ensuite, aisé ne veut pas forcément dire éduqué

quand j'ai parlé de communisme je voulais dire ceux qui detenait le pouvoir et le communisme d'Etat.

et quand jai parlé de l'islamisme transcendant toutes les couches sociales ma classification n'etait pas economique donc je parlais des couches eduqué aussi pas specialement aisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sam
Australopithecus
Australopithecus


Féminin Nombre de messages : 71
Localisation : looking for a better life..
Emploi : waiting for Godot...
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Voilà où va nous mener la politique d'ouverture   17/9/2007, 19:27

grrrrrrrrr mete5demch el vidéo!!
chféha aman :s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghoul
Homo Pacificus
Homo Pacificus


Masculin Nombre de messages : 2552
Age : 43
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Voilà où va nous mener la politique d'ouverture   18/9/2007, 11:53

Lady Godiva a écrit:
je suis désolée TM mais y a encore des communistes, et faut pas confondre toutes les branches du communisme
ensuite, aisé ne veut pas forcément dire éduqué

Ceux qui ont perpetré (et raté) les derniers attentats de Londres étaient des médecins, ils ont grandi et vécu en Grande Bretagne et étaient à priori integrés... quelle éducation tu veux leur donner de plus???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exupérence
Homo Genius
Homo Genius


Féminin Nombre de messages : 2119
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Voilà où va nous mener la politique d'ouverture   18/9/2007, 23:13

une éducation d'ouverture :-/ j'sais pas moi, leur apprendre à lire le coran et non pas à écouter les idioties de petits cons qui n'ont rien à faire
ils sont médecins, pas chercher! ça veut dire que leur formation a été une formation d'apprentissage si tu vois ce que je veux dire.
'fin, j'sais pas comment exprimer ça mais, on va dire, ce n'est pas parce que t'es médecin que ton esprit est """""éduqué""""" (entre guillemets parce que je n'ai pas trouvé d'autres mots, donc qu'il n'est pas vraiment approprié)
scratch il va me falloir une formation accélérée d'expression apparemment ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lounge.ulik.fr/Exuperence
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Voilà où va nous mener la politique d'ouverture   Aujourd'hui à 07:23

Revenir en haut Aller en bas
 
Voilà où va nous mener la politique d'ouverture
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dublin nous voilà !
» Le Politique selon Platon
» Fils de politique méritocratie
» oune video eud tcheu nous
» Approche socio-politique de l'Asie musulman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternatif :: Société :: Points de Vue-
Sauter vers: