Forum Tunisien de Discussions Libres et Constructives
AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tuenti plus fort que Facebook?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kahéna
Homo Addictus
Homo Addictus
avatar

Féminin Nombre de messages : 1914
Age : 100
Localisation : Behind you
Emploi : legal
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Tuenti plus fort que Facebook?   7/9/2010, 11:37

Citation :

Lancé en Espagne par un Américain, ce réseau social applique les recettes de Facebook en les détournant. Et ça marche !



/**/
.obs09-article-boutils li.obs09-facebook { background-image: none; padding-left:8px; }
.obs09-article-boutils li.obs09-facebook a { text-decoration: none; color:#000; }
.obs09-article-boutils li.obs09-facebook a:hover { text-decoration: none; }
/**/






Bermudas treillis, tongs kaki, cheveux ras, Zaryn Dentzel traverse une série de bureaux ouverts où travaillent des dizaines de programmateurs, avant de s'enfermer dans son vaste bureau vitré. Magnéto à la main, il enregistre ses dernières réflexions. Malgré ses airs de grand adolescent, le fondateur de Tuenti a un paquet d'idées. Et plutôt bonnes, si l'on en juge par le succès du réseau social espagnol que ce Californien de 27 ans a créé avec quatre amis en 2006.
A l'époque, Zaryn travaille sur un réseau social politique américain, essembly.com. Mais l'expérience n'est pas concluante. Pour quoi ne pas tenter sa chance en Espagne ? A 15 ans, lors d'un échange scolaire, il y avait noué de solides amitiés. Félix Ruiz, Joaquín Ayuso et Adeyemi Ajao sont partants. Le programmateur américain Kenny Bentley aussi. A eux cinq, ils lancent un réseau social par invitation baptisé Tuenti, qui signifie « Tu entidad » (Ton entité) et récoltent 500 000 euros. «L'enthousiasme de ces jeunes nous a séduits », se rappelle Rodolfo Carpintier, président de l'incubateur d'entreprises DAD, qui a participé au premier financement. Les cinq copains écument alors les campus, invitent les plus jolies filles dans leur réseau, organisent des soirées. « Tuenti, c'est le principe des discothèques appliqué à internet. Ils ont laissé se former une queue devant la porte pour donner envie aux gens d'entrer... », résume le business angel, spécialiste des réseaux sociaux, Jose Antonio del Moral. En fait, les jeunes ne font alors qu'appliquer la recette de Facebook, créé en 2004, ouvert au grand public américain en 2006, mais qui n'a lancé sa version espagnole qu'en 2008.

Aujourd'hui, Tuenti emploie 140 personnes de 15 nationalités dans de spacieux bureaux en plein coeur de Madrid, non loin du Musée du Prado. Leader indiscutable chez les 1424 ans, ce réseau local se targue en Espagne d'une fréquentation à faire pâlir d'envie Facebook. Ses 8,3 millions de membres se connectent en moyenne huit heures chaque mois, trois fois plus que les 13,6 millions d'utilisateurs uniques du géant américain.

Et surtout ils génèrent un trafic de 6,7 milliards de pages vues, contre moins de 4 milliards pour Facebook, selon l'entreprise de mesure d'audience ComScore. «Avec 2 millions de membres connectés chaque soir, Tuenti rivalise avec la télévision pour le prime time », conclut la directrice générale, Koro Castellano. A 47 ans, l'ancienne directrice des médias en ligne du groupe Unidad Editorial, éditeur du quotidien « El Mundo », a rejoint l'an dernier l'entreprise où la moyenne d'âge oscille autour de 26 ans. Elle est la dernière pièce d'une série d'embauches stratégiques : un directeur commercial « volé » à Facebook, un responsable des applications mobiles venu d'AOL, un directeur technique de Google...

De quoi gérer les utilisateurs hyperactifs de Tuenti, de vrais « accros », dont la majorité sont lycéens ou étudiants. « On fonctionne sur invitation. Chaque membre n'en dispose que de dix. Il les réserve donc à des contacts qui lui importent vraiment», souligne Koro Castellano. Ici on ne « collectionne » pas les «amis». «En moyenne, les utilisateurs ont une quarantaine de contacts, principalement dans leur région. » Ce côté « local » est la force du réseau, qui a ouvert en début d'année des pages en basque, catalan et galicien.

Reste à faire du chiffre... Après avoir consolidé sa position sur le marché, Tuenti a introduit la publicité il y a un an et demi. Avec 'ambition de jouer différemment : « Les campagnes sont segmentées par sexe, âge, lieu de résidence. Et nous incitons les annonceurs à trouver des formules de marketing différentes : promotions, concours et jeux en ligne... Coca-Cola a félicité chaque membre pour la Coupe du Monde. Telepizza envoie ses annonces à la mi-temps des matchs de foot. Sony a ouvert cinquante pages d'artistes offrant des vidéos. Plus surprenant encore : les Mossos de Escuadra, la police catalane, recrutent sur le réseau. Et la Conférence épiscopale y a lancé sa campagne anti-avortement, en jouant sur le nom même du site préféré des moins de 20 ans : «Es un tú en ti» (« C'est un tien en toi »)...

Pour le moment, le réseau social reste très discret sur ses résultats. Selon le site d'information économique Cotizalia, Tuenti aurait engrangé entre 18 et 20 millions d'euros de capitaux depuis sa naissance, et multiplié par 10 ses résultats 'an dernier, avec un chiffre d'affaires de 6 millions d'euros, il serait « sur le chemin de la rentabilité ». Une bonne cible pour Facebook ?


Tuenti n'est pas indexé sur les moteurs de recherche. Impossible de savoir qui est membre, si l'on ne l'est pas soi-même. Ni de retrouver les photos de soirées et la liste de ses amis sur le Net. «Nous n'avons pas construit un discours sur le respect de la vie privée il y a un mois, mais il y a trois ans, souligne le directeur de communication, Icaró Moyano. Ce que l'Union européenne cherche aujourd'hui à imposer aux réseaux sociaux, nous l'appliquons depuis le début. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max
Maitre du Monde
Maitre du Monde
avatar

Masculin Nombre de messages : 6294
Age : 97
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Tuenti plus fort que Facebook?   7/9/2010, 13:05

jamais entendu parler de ce site !!

qq'un l'a essaye ici ?

_________________
Toute société qui prétend assurer aux hommes la liberté, doit commencer par leur garantir l'existence Léon Blum

La femme est l'égale de l'homme, elle n'a donc pas besoin d'un bout de chiffon pour se cacher

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kahéna
Homo Addictus
Homo Addictus
avatar

Féminin Nombre de messages : 1914
Age : 100
Localisation : Behind you
Emploi : legal
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Tuenti plus fort que Facebook?   7/9/2010, 13:20

Tout est en espagnol, il faut avoir reçu une invit apparemment!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tuenti plus fort que Facebook?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tuenti plus fort que Facebook?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le réflexe d'éjection fort
» REF, Réflexe d'Ejection Fort
» Notre groupe Facebook rear facing
» Facebook
» ADRESSE SUR FACEBOOK."MOUNADIL ELECTRICIEN"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternatif :: Actualités :: La Tribune-
Sauter vers: