Forum Tunisien de Discussions Libres et Constructives
AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dostoievski : un style épileptique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
chidd-min-ghadi
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 858
Age : 31
Localisation : l'olympe
Date d'inscription : 18/08/2009

MessageSujet: Dostoievski : un style épileptique   15/1/2010, 01:44

je regardais un peu mes anciens mails quend j'ai trouvé un partie d'un exposé que j'ai fait sur Dostoievski pour un oral:

Citation :


...

The world of Dostoievski fidgets takes us between death and insanity, between dream and reality. By reading his books we cross the purgatories of passion, the Hells of vices and all degrees of human suffering.

In spite of his love for the
humanity of mankind he was timid and contained in an almost
unhealthy manner (renfermé de façon presque maladive), he is at the same time burning and glacial, a fanatic of loneliness in what it has of more dangerous in its most dangerous aspects .

His biggest happiness is to
be slave of the potency of infinity.He said:" there is not for the
man feelings more necessary than to have to bend in front of the
infinity".

....


je voulais savoir,pour ceux qui le connaissent ,qu'est ce que vous en pensez de cet auteur? et comment vous interprétez ses écrits? Ce sera l'occasion de le faire découvrir aux autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chidd-min-ghadi
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 858
Age : 31
Localisation : l'olympe
Date d'inscription : 18/08/2009

MessageSujet: Re: Dostoievski : un style épileptique   15/1/2010, 02:42

Citation :
Fedor (Fiodor) Mikhaïlovitch Dostoïevski (en russe : Фёдор Михайлович Достоевский) est un écrivain russe, né à Moscou le 30 octobre du calendrier julien/11 novembre 1821 et mort à Saint-Pétersbourg le 28 janvier du calendrier julien/9 février 1881.
Il est généralement considéré comme l'un des plus grands romanciers
russes, et a influencé de nombreux écrivains et philosophes.





"Si vous voulez étudier un homme, ne faites pas attention à la façon dont il se tait, ou dont il parle, ou il pleure, ou même dont il est ému par les nobles idées. Regardez-le plutôt quand il rit."

"Si Dieu est mort, tout est permis."

"Il n'y a qu'une chose que les hommes préfèrent à la liberté, c'est l'esclavage."

"Ce qui est étonnant, ce n'est pas que Dieu existe en réalité mais que cette idée de Dieu soit venue à l'esprit d'un animal féroce et méchant comme l'homme, tant elle est sainte, touchante, sage, tant elle fait honneur à l'homme."

"Là encore, tu te faisais une trop haute idée des hommes, car ce sont des esclaves, bien qu'ils aient été créés rebelles."

je précise que ce sont des citations tirés des dialogues de ses personnages .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belial
Homulus Administratus
Homulus Administratus


Masculin Nombre de messages : 1722
Age : 60
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Dostoievski : un style épileptique   15/1/2010, 02:50

chidd-min-ghadi a écrit:
"Si vous voulez étudier un homme, ne faites pas attention à la façon dont il se tait, ou dont il parle, ou il pleure, ou même dont il est ému par les nobles idées. Regardez-le plutôt quand il rit."
Je trouve cette idée la plus intéressante. Est-ce qu'il y aurait plus d'explications ? Pourquoi le rire en particulier ?

_________________
"Plus vous serez fanatiques, plus vous serez éclairés !"

http://belialmv.blogspot.com/

http://www.metal-waves.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.metal-waves.com
chidd-min-ghadi
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 858
Age : 31
Localisation : l'olympe
Date d'inscription : 18/08/2009

MessageSujet: Re: Dostoievski : un style épileptique   15/1/2010, 03:59

le rire est un moment d'oublie et de détachement avec soi, peut être que lorsque l'homme s'oublie il devient ce qu'il est vraiment ... et il y'a les traits du visage qui se ramifient à cet instant et qui ,peut être , racontent d'autres histoires de la vie de l'homme qui rit . (à supposer que les traits du visage racontent la vie passé des hommes comme le prétend baudelaire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyperion
Homo Pacificus
Homo Pacificus


Féminin Nombre de messages : 3432
Age : 39
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Dostoievski : un style épileptique   15/1/2010, 22:50

J'ai beaucoup aimé l'idiot (que j'ai lu il y a très longtemps), c'est agréable à lire, il y a des rebondissement inattendus puis il y a une critique de la société à travers ses personnages l'héroïne représentait la Russie entre autre.

_________________
cul qui gratte doigt qui pue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilia
Homo Addictus
Homo Addictus


Féminin Nombre de messages : 1290
Age : 32
Date d'inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Dostoievski : un style épileptique   22/1/2010, 18:10

de Dostoïevski j'avais lu : Crime et Châtiments , et y'avait eu un échange le concernant avec une autre personne sur le mac, en 2007 Smile

lilia a écrit:
C'est que je l'ai terminé il y a deux jours et je suis encore indécise quant
à l'appréciation de ce roman, certes il m'a plu et je l'ai même lu dans
un temps record mais il s'agit d'autre chose, de bien plus , je ne sais pas c'est assez
particulier

l'autre personne a écrit:
béhi ya lilia, ce bouquin j ai grandi en le voyant sur une des
étagères de la biblio de ma mère, j m suis tjs dit, quand tu seras
grande tu te feras un plaisir de le lire!

plus je grandissais et moins il m donnait envie( à côté, dans la
même édition il y avait l'idiot de je ne sais qui et un autre pâté de
balzac!!!!!!!)


el tawa je le regarde de travers!

j peux pas trop t'aider tu vois! mais toi dis moi, pourquoi t'es
allé jusqu'au bout, ça peut te mettre sur la piste pour savoir ce que
ten a pensé!!!

lilia a écrit:
eh bien c'est à peu prés la même chose que toi sauf que ça appartenait à
mon grand pére, chaque fois que l'envie de lire quelque chose me prenait je
le regardais et je me disais ja dois avoir autre chose de plus
intéressant , jusqu'au jour où j'étais pas seulment "fed up" min ghadi
7asilou et j'avais rien "de plus intéressant"...


en plus il y a le titre ça a attisé ma curiosité


enfin je dis que j'ai vraiment pas regretté le fait de l'avoir lu tout
au contraire il m'a beaucoup plu, il y a de tout je t'assure, de la
philosophie, du romantisme , l'intrigue, tout ...

voilà, on est en 2010, je ne l'ai pas relu ce livre (je devrais pourtant), mais je garde dans ma mémoire les faits les plus marquants, les dialogues les plus touchants.. j'ai vraiment aimé ce livre, et il est vrai qu'il a un style bien particulier !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tunisienne
Homulus Foetus
Homulus Foetus


Féminin Nombre de messages : 22
Age : 28
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: Dostoievski : un style épileptique   24/1/2010, 19:23

j ai lu "crime et châtiment" l été dernier
je pense que c est un roman qui remue au profond du lecteur car à travers ses personnages outranciers Dostoïevski nous parle de nos propres travers.
ce livre présente plusieurs moments intenses à l'insu des confrontations entre le personnage principale Raskolnikov et le détective provoquant ainsi chez le lecteur une certaine fièvre l empêchant de lâcher le bouquin.
le livre soulève une interrogation fondamentale à travers le personnage de raskolnikov: la fin justifie elle les moyens?
cependant l œuvre reste avant tout une galerie des personnages parfois atteinte de folie(La duplicité de Raskolnikov est en permanence présente puisqu'il est tiraillé entre le remords incessant, pesant qui le pousse bientôt à une forme de folie intérieure) ,parfois dune pureté aveuglante(dans les sacrifices de Sonia et sa tolérance) tout en restant humaines et vivantes..ces personnages représentent une miniature de la société .
mêlant amour au désespoir , l auteur a pu ainsi créer une histoire d amour assez touchante marquée par le pardon ; ici rien n'est irréversible, l'espoir existe dans le désespoir.
Dostoïevski aborde plusieurs thèmes dont on peut citer l'existence de Dieu, le sens de la vie, la moralité, les préjugés sociaux, la lutte de l'homme pour la survie, la misère, la mort, le suicide, la débauche et enfin l'espoir..c est une œuvre que j ai beaucoup apprécié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dostoievski : un style épileptique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dostoievski : un style épileptique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» même style que bugaboo...
» Cec'style
» Dupes collection style black (guilt by association + le vernis)
» [Style] Punk
» Dynamite Girls SIS style

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternatif :: Culturiosités :: Littérature et Créations Littéraires-
Sauter vers: