Forum Tunisien de Discussions Libres et Constructives
AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tunisie: un religieux tué et des milliers d'ouvrages brûlés dans un incendie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
El_Manchou
Homo Genius
Homo Genius
avatar

Masculin Nombre de messages : 4415
Localisation : Damous el Hajja
Emploi : Chasser le 5wenji et la voilée
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Tunisie: un religieux tué et des milliers d'ouvrages brûlés dans un incendie   9/1/2010, 12:52

ça me rappelle les gardiens du RCD brûlés vifs par les 5wamjeyyas d'ennahdha à Bab Souika ( d'après Aigle noir, c'est le pouvoir bien évidemment qui était derrière tout ça et pas les agneaus d'ennahdha ).

A mon avis, c'est la même chose qui s'est passée ici :


http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-41345026@7-54,0.html

Citation :
Un missionnaire italien a péri et des milliers d'ouvrages ont brûlé dans un incendie d'origine inconnue à l'Institut des Belles Lettres Arabes (Ibla) dirigé par des Pères-Blancs à Tunis, a-t-on appris vendredi de sources concordantes.

"Le frère Gian Battista Maffi, 55 ans, a trouvé la mort dans l'incendie qui a été provoqué par une explosion dans la bibliothèque de l'Ibla, où le feu a ravagé près de 17.000 titres dont des ouvrages précieux", a indiqué à l'AFP le père Jean Fontaine.

Une source judiciaire officielle a confirmé le décès du missionnaire affecté à la bibliothèque et indiqué qu'une instruction était ouverte pour déterminer les causes de l'incendie.

L'incendie survenu mardi, a été tardivement signalé par la presse, qui déplorait vendredi "un drame" à l'Ibla, salué comme un "haut lieu de la culture de la tolérance et du dialogue des religions", par le quotidien privé Assabah.

Jean Fontaine, 73 ans, n'était en mesure de préciser si l'incident pouvait avoir des origines criminelles. "C'est une catastrophe et une perte tragique pour le savoir et la recherche", a déploré le religieux à la tête de l'institut depuis 45 ans.

Fondé en 1926 par les Pères-Blancs ou missionnaires d'Afrique, l'Ibla renfermait quelque 32.000 titres et manuscrits remontant au 19è, ainsi que des publications spécialisées dans la culture arabo-musulmane et les sciences humaines.

Fréquentée depuis des décennies comme un lieu de recherches littéraires et anthropologiques, sa bibliothèque accueille chaque année un millier de chercheurs, étudiants et lycéens.

Six missionnaires et cinq agents tunisiens travaillent dans les locaux de l'Ibla, situés au coeur de la médina de Tunis et qui devaient être fermés pour leur restauration en juin prochain.

Un service sera célébré samedi dans une église de Tunis à la mémoire du religieux décédé avant son inhumation prévu au cimetière de Carthage (nord Tunis), selon le père Fontaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rap125.com
sof
Homulus Administratus
Homulus Administratus
avatar

Masculin Nombre de messages : 2314
Age : 36
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Tunisie: un religieux tué et des milliers d'ouvrages brûlés dans un incendie   9/1/2010, 19:39

C'est terrible.
Je ne connaissais pas cette institution. en plus du drame que constitue la mort de cet homme, celà constitue un véritable gachis que de perdre un tel trésor.

_________________
الحجاب لا بدّ يزول، باش يزول، و يِلزمو يزول
بورڨيبة [size=17]13/08/1960
[/size]


Dernière édition par sof le 9/1/2010, 22:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Herr Mannelig
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Masculin Nombre de messages : 734
Age : 29
Date d'inscription : 07/07/2008

MessageSujet: Re: Tunisie: un religieux tué et des milliers d'ouvrages brûlés dans un incendie   9/1/2010, 21:58

Terrible perte, c'est effrayant, allah yar7mahom wyar7am ktobbetna!

HS: Manchou, pafois j'ai l'impression que t'es un bug informatique! Tu ne fais que repeter les memes phrases!!!! Change un peu, 7atta 3ajjaw! Ça ferait plaisir a plus qu'un dans ce forum crois moi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El_Manchou
Homo Genius
Homo Genius
avatar

Masculin Nombre de messages : 4415
Localisation : Damous el Hajja
Emploi : Chasser le 5wenji et la voilée
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: Tunisie: un religieux tué et des milliers d'ouvrages brûlés dans un incendie   9/1/2010, 22:39

vous pensez que c'est un accident ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rap125.com
Donnie
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Masculin Nombre de messages : 528
Date d'inscription : 08/07/2009

MessageSujet: Re: Tunisie: un religieux tué et des milliers d'ouvrages brûlés dans un incendie   9/1/2010, 23:45

Je ne pense pas que ce soit une attaque,y'a mieux qu'une bibliothèque contenant des livres islamiques à bruler pour les extrémistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kahéna
Homo Addictus
Homo Addictus
avatar

Féminin Nombre de messages : 1914
Age : 100
Localisation : Behind you
Emploi : legal
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Tunisie: un religieux tué et des milliers d'ouvrages brûlés dans un incendie   10/1/2010, 00:45

:s esperons que ca soit un accident..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antibiotique
Homulus Foetus
Homulus Foetus
avatar

Masculin Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Tunisie: un religieux tué et des milliers d'ouvrages brûlés dans un incendie   11/1/2010, 19:21

Citation :
تونس ـ «الشروق»:
أقيم ظهر أمس قدّاس بكاتدرائية تونس الكائنة بشارع
الحبيب بورقيبة ترحما على روح الأب «ما في» الذي هلك في حادثة حريق معهد
الآداب العربية (إبلا IBLA) واحتراق زهاء 17 ألف كتاب منها كتب نادرة يوم
الثلاثاء الماضي إلى ذلك تُجري احدى الفرق الأمنية بحثا تحقيقيا في
الحادثة لتحديد أسبابها بدقة.
وقد حضر القداس عدد هام من الجامعيين
والمثقفين التونسيين والمشرفين على الكنيسة وعدد من الأباء والقائمين على
معهد الآداب العربية (إبلا IBLA).
(Institut des Belles Lettres Arabes).
ومن
جهة ثانية قالت مصادر عليمة إن التحقيقات مازالت متواصلة لتحديد الأسباب
الحقيقية لحادثة الحريق الذي أتى على عدد هام من الكتب والمخطوطات النادرة
والمهمّة جدّا، وتعرف المكتبة باسم مكتبة الأباء البيض وتصدر مجلة باسم
(إبلا IBLA).
وقد أكد مصدر قضائي تقدم الأبحاث الجارية بشأن ظروف
الحريق الذي جدّ بتاريخ 5 جانفي 2010 بمكتبة معهد الآداب العربية للآباء
البيض «إبلا» بالعاصمة ونتج عنه وفاة أمين المكتبة.
وأظهرت عناصر
التحقيق، التي تم التوصل إليها استنادا إلى المعاينات المجراة بموطن
الحريق وما تلاها من اختبارات فنية، وجود آثار بنزين كانت سببا في اندلاع
الحريق. كما تمّ تلقي تصريحات عدة شهود من موظفي المعهد (من ضمنهم احدى
العاملات) أفادت أن الهالك أحضر صبيحة يوم الواقعة إلى المكتبة وعاء
بلاستيكيا به سائل أصفر، تمّ العثور على بقايا منه مكان الحريق. وأظهر
التحقيق ان الوعاء كان يحتوي على مادة البنزين. كما أثبتت التحاليل
المخبرية وجود أثر لمادة البنزين على بقايا ثيا الهالك.
وأمكن من جهة أخرى تحديد مصدر انطلاق الحريق من المكان الذي عثر فيه على جثة الهالك.
يلاحظ من جهة أخرى، حسب تصريحات بعض الشهود، أنه قد ظهرت على الهالك خلال الفترة الأخيرة علامات اكتئاب.
وكانت
النيابة العمومية بالمحكمة الابتدائية بتونس قد أذنت بفتح تحقيق قضائي
للوقوف على كل ملابسات الحادثة وتفاصيلها لتحديد الأسباب الحقيقية لاحتراق
أكبر المكتبات التونسية والعربية، وعهد ممثل النيابة العمومية بالتحقيقات
إلى احدى الفرق الأمنية المختصة لتقف أيضا على أسباب وفاة الراهب جيان
باتيستا ما في «Gian Battista Maffi» الايطالي، والذي يعمل بالمكتبة منذ
سنة 2007.
وقد أصدرت النيابة العمومية إذنا بنقل جثة الهالك وعرضها على مخابر الطب الشرعي لتحديد ساعة الوفاة وأسبابها الحقيقية بدقة.
وكان
الراهب رامون اتشيفيريا «Ramon Echeverria» النائب العام للحبر في تونس
والمبشرين في إفريقيا، قد أصدر بيانا أعلن فيه عن وفاة الراهب «ما في»
البالغ من العمر 54 عاما وهو أصيل كريمونا بالشمال الايطالي.
وتعتبر
مكتبة الأباء البيض من أكبر وأهم المكتبات العربية، وتضم أكثر من 34 ألف
كتاب جلّها من المخطوطات والكتب النادرة جدا، ويعتمدها جل الباحثين
التونسيين وحتى من دول أخرى.
وتوجد المكتبة بمعهد الآداب العربية
القريب من معقل الزعيم بتونس العاصمة، وهي مؤسسة بحثية علمية تأسست سنة
1926، ويشرف على المكتبة الآباء البيض.
ويعتبر حريق المكتبة وجزء من
المعهد كارثة علمية بأتم معنى الكلمة، وقد تأثر الجامعيون والباحثون
والمثقفون بشكل كبير لهذه الحادثة، التي مازالت التحقيقات جارية لتحديد كل
تفاصيلها وملابساتها.
منجي الخضراوي
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sof
Homulus Administratus
Homulus Administratus
avatar

Masculin Nombre de messages : 2314
Age : 36
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Tunisie: un religieux tué et des milliers d'ouvrages brûlés dans un incendie   11/1/2010, 19:35

ça sent le camouflage
s'il voulait se suicider pourquoi brulerait il la bibliothèque avec lui ? j'y crois pas beaucoup à cette thèse.

_________________
الحجاب لا بدّ يزول، باش يزول، و يِلزمو يزول
بورڨيبة [size=17]13/08/1960
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max
Maitre du Monde
Maitre du Monde
avatar

Masculin Nombre de messages : 6294
Age : 97
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Tunisie: un religieux tué et des milliers d'ouvrages brûlés dans un incendie   11/1/2010, 19:52

en effet ca sent le coup foireux ... ce genre d'article fait penser a un coup monte, ou une tentative maladroite de detourner l'attention !

_________________
Toute société qui prétend assurer aux hommes la liberté, doit commencer par leur garantir l'existence Léon Blum

La femme est l'égale de l'homme, elle n'a donc pas besoin d'un bout de chiffon pour se cacher

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antibiotique
Homulus Foetus
Homulus Foetus
avatar

Masculin Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Tunisie: un religieux tué et des milliers d'ouvrages brûlés dans un incendie   12/1/2010, 19:44

Première réaction?
Même si à première vue,ya pas de relation directe sauf que la bibliothèque est un patrimoine culturel et historique de la ville de Tunis.
تعيين رئيس جديد لبلدية تونس





عين الرئيس زين العابدين بن علي بمقتضى أمر صادر في 11 جانفي2010 السيد محمد الباجي بن مامي عضو مجلس بلدية تونس رئيسا لبلدية تونس.

(وات)
Source: http://www.akhbar.tn/?p=38532
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El_Manchou
Homo Genius
Homo Genius
avatar

Masculin Nombre de messages : 4415
Localisation : Damous el Hajja
Emploi : Chasser le 5wenji et la voilée
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: Tunisie: un religieux tué et des milliers d'ouvrages brûlés dans un incendie   16/1/2010, 13:41

c'est comme l'attentat de jerba, au début ils avaient dit que c'était un accident d'un camion citerne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rap125.com
sof
Homulus Administratus
Homulus Administratus
avatar

Masculin Nombre de messages : 2314
Age : 36
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Tunisie: un religieux tué et des milliers d'ouvrages brûlés dans un incendie   22/1/2010, 14:38

Source : Jeune Afrique

Citation :


La nouvelle s’est d’abord propagée via le réseau internet Facebook,
relayée par les intellectuels habitués du lieu. Le 5 janvier, un
incendie s’est déclaré à 14 h 30 dans la réserve de livres de la
bibliothèque de l’Institut des belles lettres arabes (Ibla), rue
Jamaa-el-Haoua, à la périphérie de la médina de Tunis. Un responsable,
le père Gian Battista Maffi, 55 ans, a péri dans les flammes. Tunis est
prêt à imaginer des intrigues dignes du Nom de la rose, car l’enquête
de police a révélé la présence de traces d’essence. Et a conclu
officiellement que Maffi se serait suicidé. Mais l’on peut s’étonner
d’un tel acte de la part d’un homme d’église, d’autant qu’un hommage
religieux lui a été rendu à la cathédrale de Tunis.
Depuis l’indépendance, en 1956, l’Ibla est devenu le passage obligé
pour les spécialistes du monde arabe. La maison d’études, créée en 1927
par les Pères blancs pour la formation des missionnaires en langue et
en culture arabes, s’est très vite muée en un espace de dialogue
interculturel et religieux. Dès cette période et jusqu’en 1956, elle a
par ailleurs soutenu le mouvement nationaliste.
Oeuvres majeures
Sa bibliothèque conserve 34 000 ouvrages dont toutes les œuvres
majeures de la culture tunisienne et de la littérature arabe classique
ainsi qu’un fonds de cartes anciennes et les collections complètes de
600 revues spécifiques. Elle recense également toute la production
francophone publiée lors de la colonisation. Un capital historique et
socioculturel que la revue Ibla a contribué à faire connaître à partir
de 1937. « Le fonds de l’Ibla, estime Kmar Bendana, chercheuse associée
à l’Institut de recherche du Maghreb contemporain à Tunis, est
inestimable, car les Pères blancs l’ont constitué avec objectivité. »
Ce qui n’a pas toujours été le cas de la Bibliothèque nationale, où les
collections ont répondu à des impératifs plus politiques. L’Ibla assure
également des cours pour les enfants défavorisés. « Au fil du temps,
poursuit Kmar Bendana, l’Ibla est devenu un relais fondamental pour la
connaissance de notre passé. Cet incendie est catastrophique. »
Traduction du Coran en latin
La bibliothèque devait être mise aux normes à partir de
juillet 2010, et la numérisation des documents était en préparation.
« Dix-sept mille ouvrages ont été détruits, précise avec émotion le
père Jean Fontaine, pilier de l’institution depuis quarante-cinq ans.
Mais cela est insignifiant au regard de la perte d’une vie humaine. Le
fonds contemporain a subi des dégâts importants alors que l’ancien a
été préservé car il n’était pas dans ce local, nos fichiers sont
intacts. L’Ibla n’a pas péri, il doit juste se remettre d’un accident. »
Un élan de solidarité s’est exprimé spontanément en Tunisie et
ailleurs. Des chercheurs, comme Chérif Ferjani à Lyon ou Daniela
Cagliari en Italie, s’activent pour reconstituer le fonds et d’autres
pour la restauration. Les ouvrages les plus rares, notamment l’original
de la première traduction du Coran en latin, un dictionnaire universel
de la Bibliothèque orientale ou des écrits d’Ernest Renan, ont été
épargnés. Le dernier numéro de la revue devrait être distribué d’ici
peu. La reconstruction est déjà en marche.

_________________
الحجاب لا بدّ يزول، باش يزول، و يِلزمو يزول
بورڨيبة [size=17]13/08/1960
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexians
Homulus Foetus
Homulus Foetus


Masculin Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 17/07/2008

MessageSujet: Re: Tunisie: un religieux tué et des milliers d'ouvrages brûlés dans un incendie   22/1/2010, 15:44

" Le dernier numéro de la revue devrait être distribué d’ici peu."

Ils éditent une revue ?! ça serait intéressant de se procurer leur dernier numéro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sof
Homulus Administratus
Homulus Administratus
avatar

Masculin Nombre de messages : 2314
Age : 36
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Tunisie: un religieux tué et des milliers d'ouvrages brûlés dans un incendie   23/1/2010, 13:27

Source : Le Temps
Citation :

Le Frère Jean Fontaine s’insurge contre la rumeur


L’Institut des Belles Lettres Arabes (IBLA) a vécu un drame le 5 janvier dernier.
Un incendie, à l’origine inconnue, qui a coûté la vie à un homme : le
Frère Jean Battista, et causé la perte de milliers de livres, mangé par
le feu. Mais aujourd’hui, quand on se déplace au siège de IBLA, et
qu’on voie tous ces jeunes bénévoles, affairés à nettoyer les livres, à les extraire de la cendre, pour en sauver le plus grand nombre, on
comprend que tout n’est pas perdu.


Et c’est aussi le sentiment de Jean Fontaine, qui a voué sa vie à la
culture et à l’amour des livres. Et pour qui IBLA c’est toute une vie.
La sienne propre en somme… Rencontre.


Le Temps : Jean Fontaine, ce n’est pas pour remuer le couteau dans la plaie, mais on aimerait bien savoir ce qui s’est réellement passé le jour du drame à IBLA.

Jean Fontaine :
C’est vrai qu’il y eu tellement de rumeurs qui ont circulé dans les
médias, que ça en devient agaçant. C’est fou ! On en a entendu des
vertes et des pas mûres, et le plus étrange, pour ma part, c’est que
personne n’est venu en parler avec moi, alors que je suis le premier
concerné.


Justement Frère Jean, on aimerait que vous nous en parliez. Qu’est-ce qui s’est passé ce jour là ?

J.F :
J’étais dans le patio, en train de regarder les revues qu’on reçoit ici
à la bibliothèque, quand j’ai entendu le bruit d’une explosion qui
venait d’en dessous. Il était 14h 10. J’ai essayé de voir si je pouvais
descendre par le grand escalier, puis quand je suis entré par la porte
d’en bas, j’ai trouvé le Frère José Maria, qui lui aussi avait entendu
l’explosion. Il a tout de suite pris l’extincteur pour éteindre
l’incendie, et c’est là qu’il a vu des jambes par terre. Il a tenté
d’arroser très vite pour éteindre les flammes mais ce n’était pas
possible. L’incendie était trop violent. J’ai vite appelé les pompiers
qui sont arrivés au bout d’un quart d’heure. Ils ont mis beaucoup de
temps pour y parvenir, et pour trouver le corps. Car dans la panique,
on n’avait pas donné les indications tout à fait justes par rapport à
son emplacement. Le corps de Frère Battista était au fond du magasin et
il a fallu enlever tout cet amas de livres qui étaient tombés pour le
retrouver. Tout était noir et la fumée était tellement épaisse qu’on ne
pouvait presque plus respirer. Les pompiers ont dit que la chaleur
avait atteint les 300°. C’est pour vous dire que ça a été terrible. Le
juge d’instruction est arrivé à son tour avec la police, et ils ont
demandé à ce que je les accompagne. J’ai vu qu’ils ramassaient tous les
indices, et qu’ils les mettaient dans un sac en plastique. Ils
faisaient leur travail en somme. Cette nuit- là d’ailleurs, un
inspecteur et un policier ont passés la nuit chez nous, pour s’assurer
que personne ne touche à quoique ce soit. Et maintenant on attend de
recevoir un rapport officiel de la part du juge d’instruction pour
connaître la vérité. C’est comme ça que se passent les choses.


Est-ce
que vous pensez que quelqu’un pouvait vous vouloir du mal, au point de
vouloir brûler la bibliothèque ? Et si aviez le fin mot de l’histoire,
accepteriez-vous de dévoiler la vérité ?


J’ai
passé ma vie à défendre la vérité. Mais ma conviction c’est que ça ne
peut pas être un crime crapuleux. Du moins je ne peux pas l’admettre.
Et puis on a même parlé d’un gardien tunisien dont on n’avait pas
retrouvé la trace. La circonstance est très douloureuse mais ça
pourrait prêter à rire ; parce qu’on n’a jamais eu de gardien. Ni
tunisien, ni autre. On est quand même assez grand pour nous garder
nous-mêmes ! Le matin même, le Frère Jean Battista comme il avait
réceptionné un nouveau scanner qui allait lui servir à sauver les
livres les plus précieux, avait déjà commencé à organiser son travail
en ce sens. Bref, la routine habituelle. Et puis voilà. On attend comme
vous. La vérité.


Cela veut quand même dire que la porte est toujours ouverte à toutes les suppositions ?

Oui. Et c’est pour ça qu’on attend le rapport officiel final.



Laissons
de côté la tragédie qui a coûté la vie à Frère Jean Battista. Je vois
qu’il y a pas mal de bénévoles qui sont ici pour aider à sauver les
livres. Des jeunes surtout…


Ah
pour ça, je peux vous dire que la mobilisation est quasi générale, et
ça nous met du baume au cœur. Et ceci, dès le premier soir. Une vielle
femme qui habite à côté, nous a passé un fil par sa fenêtre, pour qu’on
ne reste pas dans le noir, les voisins nous ont ramené à manger, parce
qu’on n’avait plus de gaz, ni rien évidemment, et dès le 7 janvier,
c'est-à-dire deux jours après le drame, des gens sont venus
spontanément, nous proposer leur aide. Des jeunes étudiants, une
avocate, des professeurs universitaires…, bref, ça n’a pas arrêté, et
c’est très touchant. Tous les jours à peu près on reçoit une vingtaine
de bénévoles, qui aiment les livres, et leur consacrent le temps qu’ils
peuvent grignoter sur leurs emplois du temps, pour donner un coup de
main, nettoyer la cendre avec un pinceau, sécher les livres mouillés
avec un séchoir, ranger les livres, les étaler au soleil, les suspendre
à une corde à linge avec des pincettes… Sans parler des coups de fil
qu’on reçoit du monde entier. Des bibliothèques prestigieuses nous
proposent leur aide, des spécialistes de la restauration des vieux
livres aussi, que ce soit de France, des Etats- Unis, ou autres. Pour
moi c’est une grande leçon d’amour. Je ne peux pas dire les choses
autrement.


Combien de livres avez-vous perdu dans l’incendie ?

Autour
de 17 000, sur les 34 000 que nous avons à IBLA. On va tenter d’en
récupérer le maximum. Ce qui est solvable. Et d’ailleurs à ce propos,
je tiens à préciser une chose : on a un peu dit un peu partout que les
livres qui avaient brûlé appartenaient au patrimoine tunisien et
palestinien. Ce n’est pas vrai parce que à IBLA, notre classement est
par ordre d’arrivée. En fait ce sont des livres récents (1990-1991)
tous genres confondus qu’on a perdus dans l’incendie. Par les flammes
ou par l’eau. Je ne peux pas me tromper puisque ça fait 21 ans que j’ai
en charge la bibliothèque. Et c’est moi qui suis allé en Palestine
occupée, début 90, pour ramener le plus de livres possibles. Tout ce
qui était publié là-bas, notamment à cette époque. Alors je peux vous
dire qu’il ne s’agit pas des livres palestiniens. Ni des grandes cartes
géographiques qui sont conservés précieusement là-haut. Maintenant,
l’urgence c’est de sauver les autres. Il y a par ailleurs les livres
qui ont brûlé par le dos, qui sont collés les uns aux autres, et qu’on
ne peut pas toucher tout de suite pour ne pas les abîmer. Dans une
seconde étape on va emmener les livres à l’Evêché à la rue d’Alger, où
ils ont une très grande cave bien aménagée, en attendant de faire les
travaux qu’il faut. Mais auparavant, il nous faudra de longs mois de
travail, pour en sauver le maximum. Avec l’aide de tous les bénévoles
que je ne remercierai jamais assez…


Propos recueillis par Samia HARRAR

_________________
الحجاب لا بدّ يزول، باش يزول، و يِلزمو يزول
بورڨيبة [size=17]13/08/1960
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AsTaZ
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Masculin Nombre de messages : 151
Age : 39
Localisation : Ariana
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Tunisie: un religieux tué et des milliers d'ouvrages brûlés dans un incendie   13/5/2010, 23:14

les khwenjaya sont connue pour leur méprise de tout ouvrages autre que le coran ou les livres à tendances Salafistes
un institut qui oeuvre au dialogues des cultures dirigé par des missionaires chrétiens ,ferais gagné une poigné de vierges pour ces illuminés !
d'aprés moi c'est un attentat ,camouflé comme à l'accoutumé par les autorités surtout en cette périodes d'élections législatives dans le pays de la sécurité et la stabilité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El_Manchou
Homo Genius
Homo Genius
avatar

Masculin Nombre de messages : 4415
Localisation : Damous el Hajja
Emploi : Chasser le 5wenji et la voilée
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: Tunisie: un religieux tué et des milliers d'ouvrages brûlés dans un incendie   17/5/2010, 14:06

rappelez-vous el ghriba, ils ont dit au début que c'était un accident d'un camion de gaz qui a explosé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rap125.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tunisie: un religieux tué et des milliers d'ouvrages brûlés dans un incendie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tunisie: un religieux tué et des milliers d'ouvrages brûlés dans un incendie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Pasqua Siciliano "à Hammam-Lif (Tunisie)
» cherche site de jouets livrant en Tunisie
» Tunisie et liberté d'expression
» Le patrimoine religieux du Canton des Pieux. A.Hamel.
» Truc religieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternatif :: Actualités :: Actualité Nationale-
Sauter vers: