Forum Tunisien de Discussions Libres et Constructives
AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Inglourious Basterds le dernier Tarantino

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Bleach
Homo Mollis


Masculin Nombre de messages : 892
Age : 28
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Inglourious Basterds le dernier Tarantino   26/8/2009, 16:38

supracrevette a écrit:
Moi ce qui m'a fait chier dans le film et qui me fait toujours chier dans les films américains c'est l'idéologie des bons et des méchants, et qu'il n'y a aucun mal à tuer les méchants.
D'un autre côté, les américains et j'imagine pas mal de juifs vont acclamer le film car il casse du nazi mais imaginons la même histoire en remplaçant les nazi par les israéliens et les bastards par des palestiniens ce serait du terrorisme, ce serait l'axe du mal à combattre et plus de la résistance.
Non mais c'est normal ca! Il faut apprendre a regarder au-dela de ca! Un peu de comprehension, faute de repartie, quand meme!
Ces gens la ne font pas tous partie d'un complot arabophobe, quand meme. Il y a des gens qui le croient vraiment, et on va pas leur reprocher ca! C'est au concernes de se justifier et non pas a l'americain de base de verifier si ce qu'on lui dit a la tele ou dans les bouquins est vrai. Imaginez qu'Einstein se serait presente en disant: Voilla, j'ai trouve que E=MC2 demerdez vous pour voir comment j'ai pu obtenir cette equation, ca n'aurait pas marche. De meme s'il a dit ca ensuite s'est mis a chialer sur le trottoir, tout comme on le fait nous arabes, parce que les americains vehicules des etudes contraires. Ce qu'on prend de propagande est plutot une idee acquise qu'on laisse les autres apprendre sans essayer de la refuter avec des agissements contraire. Et pi de toute facon, Tarantino se fout de ca! Si vous ne pouvez pas piger ce point ou si vous cherchez a etre convaincus de vos ideaux ou d'autres dans n'importe quelle oeuvre, alors ne regardez plus Tarantino. . La veracite des faits, et les morales lui il chie carre dessus.
Il a trouve de la matiere dans ce sujet et il s'en est servi.
Bleach a écrit:

Le film est aussi historique que Star Wars en documentaire futuriste, et c'est normal parce que Quentin a raye serieux et les trois premiers degres de son dictionnaire. Beaucoup d'historiens ont gueule haut et fort contre ce film, traitant QT de charlatan et autres termes du meme registre. De toute facon, s'ils n'ont pas pu comprendre que le but de ce film est deux heures et demie de divertissement excentrique et grincant, c'est qu'ils souffrent serieusement de manque de peps. Ceci pour en finir de la question: A quel point serait Inglorious Basterds realiste.

Supracrevette a écrit:

D'un autre côté, les américains et j'imagine pas mal de juifs vont acclamer le film car il casse du nazi mais imaginons la même histoire en remplaçant les nazi par les israéliens et les bastards par des palestiniens ce serait du terrorisme, ce serait l'axe du mal à combattre et plus de la résistance.

D'uh, supra! De meme pour les films qui sortent dans le monde arabe. On a nos conneries que les realisateurs doivent respecter. Notre propagande a nous, dans un sens, qu'on doit circuler.
Je te rappelle que les juifs on passe des decennies entieres a soigner leurs images avant d'etre acceptes.

Supracrevette a écrit:
Moi ce qui m'a fait chier dans le film et qui me fait toujours chier dans les films américains c'est l'idéologie des bons et des méchants, et qu'il n'y a aucun mal à tuer les méchants.

Pas toujours mais c'est juste que les nazis, vampires et zombies sont les trois "formes" humaines qu'on peut tuer sans moderation. Maintenant reprocher ca a un film Tarantino, c'est pas tres intelligent. C'est comme regarder un episode des simpsons et dire apres que c'est chiants le jaune. C'est des choses qui sont comme ca, t'as le droit de ne pas aimer mais faut quand meme comprendre un peu la finalite du truc. Pour la violence Tarantino tout comme la couleur jaune des simpsons, c'est comme ca et pi c'est tout. Mais de la a dire que y a pas de mal a tuer les mechants dans les films americains, faut preciser dans quel sens. Le cinema n'est pas une ecole de morale mais de faits et actions qui servent a une fin, une chute, une punch-scene. Je trouve chiant quand meme que sur un forum culturel, je suis oblige a preciser ca.
Autre fait, et je ne suis pas ravi de le presenter hein, au monde arabe la polarite bon/mechant des humains et bien presentes et dans un film comme Le Message les musulmans se donne a la decapitations des mecreants a joie.

Igor a écrit:
Je ne suis pas contre le fait de prendre des libertes historiques , mais pourquoi les libertes vont elles dans un sens ?

Liberte ne veut pas dire feu vert a tout faire, hein. Y a le probleme de la commerciabilite aussi. Tu ne trouveras jamais un protagoniste pedophile, ou un film proinceste, ou du meme genre. Dans tous les films de tarantino, c'etait toujours la violence gratuite et crue mais sublimement presentee et filmee.

Bon, j'en ai assez de me faire toujours l'avocat du diable, chacun pense ce qu'il veut mais c'est juste qu'il faut quand meme etre moins ferme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyperion
Homo Pacificus
Homo Pacificus


Féminin Nombre de messages : 3432
Age : 39
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Inglourious Basterds le dernier Tarantino   26/8/2009, 20:15

Je suis désolée mais dans les autres films de tarantino n'importe qui pouvait mourir, il n'y avait pas la séparation des bons d'un côté et les méchants de l'autre. Je trouve justement qu'il devient plus conventionnel sur ce coup.

_________________
cul qui gratte doigt qui pue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bleach
Homo Mollis


Masculin Nombre de messages : 892
Age : 28
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Inglourious Basterds le dernier Tarantino   26/8/2009, 21:59

Tarantino conventionnel...
Dans Deathproof et Kill Bill, il y a une separation evidente entre les bons et les mechants, et ceux la ont tous fini par crever.
En tout cas, je crois avoir saisi ton point de vue et je respecte et j'ai presente le mien.
Le seul hic que j'avais, et je me suis bien concentre sur ca au debut c'etait le fait qu'on reprochait a Inglorious Basterds de ne pas etre veridique ou d'etre une propagande pro-juive, et ca, ca m'enerve.
Ca me rappelle une autre discussion que j'ai eu sur ce meme forum avec quelqu'un qui traitait 300 de films anti-iranien alors qu'en fait c'etait une debut qui a ete ecrite bien avant le conflit actuel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belial
Homulus Administratus
Homulus Administratus


Masculin Nombre de messages : 1722
Age : 60
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Inglourious Basterds le dernier Tarantino   26/8/2009, 22:24

Le problème de 300 c'est que, à part les belles images et les effets spéciaux qu'on voit, il n'y a rien. La narration semble tout droit tirée d'un conte pour enfants, et leur caricature à rendre les bons trop "bons" et les méchants trop "méchants" est encore plus ridicule.

_________________
"Plus vous serez fanatiques, plus vous serez éclairés !"

http://belialmv.blogspot.com/

http://www.metal-waves.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.metal-waves.com
Bleach
Homo Mollis


Masculin Nombre de messages : 892
Age : 28
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Inglourious Basterds le dernier Tarantino   26/8/2009, 22:37

C'est une BD, Belial.
Il faut savoir critiquer chaque oeuvre au depens des objectifs qu'elle s'est fixee et non sur un critere global.
Mais meme ca, je ne parlais pas de ca, je parlais de l'acharnement de certains a trouver le mal partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belial
Homulus Administratus
Homulus Administratus


Masculin Nombre de messages : 1722
Age : 60
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Inglourious Basterds le dernier Tarantino   26/8/2009, 23:01

Tout comme plein d'autres films du genre (Sin City par exemple), je me base seulement sur le film, je ne connais pas les oeuvres originales.
Personnellement je m'en fous pas mal que ça soit anti-Iran ou anti-vaches, mais je ne pense pas que le film fait vraiment de ce genre de propagande, je trouve qu'il est bien plus pauvre que de pouvoir insinuer quoique ce soit.
Pour moi 300 n'est qu'une réussite visuelle et rien de plus. Les dialogues du narrateur en particulier m'ont irrité tout au long du film ( du genre "le grand méchant loup noir et méchant ! Il est méchant le grand méchant loup noir ! Ses yeux brillent comme le feu, le grand méchant loup !"), et les dialogues alors là...

Bon c'était juste mon avis de passage sur le film, mais sinon je comprends très bien ce que tu veux dire.

_________________
"Plus vous serez fanatiques, plus vous serez éclairés !"

http://belialmv.blogspot.com/

http://www.metal-waves.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.metal-waves.com
Bleach
Homo Mollis


Masculin Nombre de messages : 892
Age : 28
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Inglourious Basterds le dernier Tarantino   27/8/2009, 01:45

Belial a écrit:

Bon c'était juste mon avis de passage sur le film, mais sinon je comprends très bien ce que tu veux dire.
La classe, et moi je te comprend aussi.

C'est clair qu'on ne va pas en avoir de citations a faire couler avec de l'or. Mais de toute facon, je ne suis pas trop fan du film, et je prefere nettement le deuxieme film fait par le realisateur, The Watcmen, qui est fait pour un public un peu plus exigeant.
Aussi, j'etais deja un tres grand fan de Frank Miller (300, Sin City, The Return of The Dark Knight, Ronin) et j'ai vraiment aime la facon dont le visuel a ete traite. Je trouve meme que niveau photographie, ca bat (meme si c'est de pres) Sin City. Du moins, en ce qui concerne la fidelite a l'oeuvre originale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phidias
Homo Pacificus
Homo Pacificus


Masculin Nombre de messages : 5257
Localisation : ... dans le désert
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Inglourious Basterds le dernier Tarantino   27/8/2009, 19:18

Belial a écrit:
Les avis sont différents sur le net, je dois le voir moi-même pour juger, mais bon je dois attendre encore quelques mois pour trouver une bonne copie.

Phidias a écrit:
Je
recommande d'ailleurs de revoir les Reservoir Dogs et Pulp Fiction (ces
meilleurs films) pour désacraliser définitivement Tarantino. Avec le
recul, et l'accumulation de visionnage d'autres films, ceux de
Tarantino perdent beaucoup de valeur, beaucoup plus que ceux de
Scorsese, pour rester dans la même famille.
C'est clair que Tarantino est très influencé par Scorsese, mais il a su faire son propre "style" à lui. C'est vrai il n'a rien innové, l'histoire de Reservoir Dogs est directement tirée de City on Fire, et le truc chronologique n'est pas vraiment une innovation en soi, mais c'est sa façon d'aborder les choses, d'autant qu'il a bâti sa carrière en écrivant lui-même ses propres films, contrairement à une grande partie des réalisateurs qui choisissent plutôt d'adapter un livre plutôt que d'écrire eux-mêmes (ou même pas eux-mêmes d'ailleurs) les films.
Les dialogues dans Pulp Fiction sont tout simplement phénoménaux. La violence dans ses films est caricaturée d'une très bonne façon, et il sait comment rendre une histoire banale intéressante et accrochante.
... c'est un peu comme l'échange que nous avons eu pour Doyle, d'ailleurs je les mets dans la même catégorie, celles des cinéphiles qui font du cinéma ... Il a certes son style ... mais le sujet, le thème de ses films, est traité de manière tellement segmenté, non universelle et non "humain", que ça en enlève pour moi beaucoup d'intérêt ... Que l'enfant gâté des vidéo store continue à s'amuser dans le grand parc désastr'actions américaines et fassent de l'entertainement comme il sait si bien le faire, ça réjouira les passeurs de bon temps et ricaneurs étoilés, bien, l'univers est vaste et accueille tous ses enfants, mais n'en fera pas pour moi un artiste, encore moins un artiste intéressant ...

Bleach a écrit:
Toutefois, je me sens oblige de lancer un regard noir a Phidias pas_d'humeur .
Pour commencer, je reconnais des qualités à Tarantino : il AIME vraiment ses acteurs, il les respecte, les adore et veut les valoriser, leur faire jouer des personnages hauts en couleurs et fantaisies, des situations d'anthologie, ça se sent et c'est plutôt agréable à voir. Sur la forme j'apprécie. De plus il a un sens percutant de la formule cinématographique, de l'image, de la photographie, et d'une certaine chorégraphie, et c'est ce qui rend souvent captivant ses films. Et ses bandes-sons complètent souvent ce punch visuel. Et jusque là ça rivalise assez bien avec tonton Martin. Toutefois Tarantino évolue dans un registre bien délimité, dans un genre, il filme de la BD cinématographiée, de la série B assumé, certes, mais de la série B quand même. A la différence du curé italien, ça manque d'ambition et de sensibilité, encore que Scorsese ne soit pas vraiment très à l'aise avec ça non plus. Et pour enfoncer le clou, il nous soule avec ce défaut imbuvable à force de couler à flot, il est trop bavard (désolé Bélial mais les dialogues des films de Tarantino sont trop adolescents pour être supportables, fais toi une série avec ceux de Prévert ou Audiard pour mesurer la distance). Au moins Sergio Leone (autre de ses références) avait compris que quelques cadrages et zoom bien appuyés pouvait éviter cette pédenterie vengeresse. Et ses références asiatiques font également dans le bref question salive. Alors pourquoi lui tombe dans cet excès ? C'est là que j'exprime mon principal reproche, qui est sur le fond : Tarantino est un faux-cool et ne cesse de filmer sa crise d'adolescence sur fond de clichés de ce qu'il considère comme "cool". Pourquoi diable veut-il à tout prix plaire à cette âge ingrat ? Derrière chacun de ses films c'est un cri revenchard, les perçements de furoncles de son quotidien crispé, des giclements de décadence sanctifiée ... C'est un peu limité au niveau profondeur d'âme et transcendance, et ça se sent trop dans ses films ... Lui-même plafonne et ne peut guère proposer autre chose à force de s'entêter dans son personnage de "Tarantino". S'il veut devenir un grand cinéaste, sans pour autant renier ou changer de registre, qu'il travaille un peu plus ses archétypes et son discours de fond ! Leone a pris une autre dimension en traitant A Fistful of Dynamite (il était une fois la Révolution, son chef d'oeuvre ?) parce qu'il y a mis de l'humanité et des nuances, fond et forme, sans trop renier son registre et sa palette cinématographique. C'est pour cela que pour moi Tarantino est décevant ...

_________________
Vivre et laisser Vivre !
=> http://blog-alternatif.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bleach
Homo Mollis


Masculin Nombre de messages : 892
Age : 28
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Inglourious Basterds le dernier Tarantino   28/8/2009, 01:46

Ce que t'as dit, Phidias est bien comprehensible. J'ai tout a fait saisi ou tu voulais en venir.

Tu as ecris que QT fait de ses films un moyen pour revivre ses reves de gosse ou d'ado, fort plausible. Mais pour moi chaque realisateur a le droit d'avoir sa propre conception de ce que serait un bon film, POINT.
Ce sontles moyens pour montrer au monde cette conception et non la conception elle meme qui devraient etre jugees.
Je ne cherche jamais a trouver des messages dans une oeuvre qui ne cherche pas specialement a en donner.
Si c'est le but principal, comme est le cas pour des films comme: I Heart Huckabees, Waking Life ou Full Frontal (qui sont de merveilleux films), la je me permet de critiquer et de juger les ideologies que defendent ces oeuvres mais si c'est pour du divertissement, je n'en vois pas l'interet.
Comme j'ai dit a Belial, je crois qu'il vaudrait mieux juger les oeuvres selon les objectifs qu'elles se fixent et pour le compte de Tarantino, ca a ete une bone reussite.

Phidias a écrit:
... il a un sens percutant de la formule cinématographique, de l'image, de la photographie, et d'une certaine chorégraphie, et c'est ce qui rend souvent captivant ses films. Et ses bandes-sons complètent souvent ce punch visuel.

Maintenant les avis divergent, et c'est ce que j'aime du moment que c'est bien explique. Comme tu l'as fait.

Voila!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kahéna
Homo Addictus
Homo Addictus


Féminin Nombre de messages : 1914
Age : 99
Localisation : Behind you
Emploi : legal
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Inglourious Basterds le dernier Tarantino   28/1/2010, 12:02

Après tous les apriori que j'avais, je l'ai au final vu hier, et j'ai beacooup aimé!!!J'ai détourné le regard aux scènes violentes mais il y en avait vraiment très peu par rapport à KillBill. Le scenario est bien ficelé, Tarantino reussit à nous mettre durant tout le film sous tension, on a tout le temps peur que les personnages qui mènent la résistance contre les allemands se fassent tuer et à parfois à cause d'une musique douce, on ne s'attend pas à ce qu'il y ait un massacre.
Brad Pitt y est excellent avec son accent texan, et celui qui joue le role du SS Lander est aussi génial!

7,5/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Inglourious Basterds le dernier Tarantino   Aujourd'hui à 17:08

Revenir en haut Aller en bas
 
Inglourious Basterds le dernier Tarantino
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» TARANTINO, Inglorious Basterds et les autres.
» Inglorious Basterds :les guignols de l'info a voir !
» Brigitte Bardot/Quentin Tarantino
» Quizz Beauté "mon premier, mon dernier"
» Gadget dernier cri

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternatif :: Culturiosités :: Cinéma, Spectacles & Médias-
Sauter vers: