Forum Tunisien de Discussions Libres et Constructives
AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La propagande Islamiste commence à Dar Assabah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
PM
Homo Habilis
Homo Habilis


Féminin Nombre de messages : 298
Date d'inscription : 15/06/2009

MessageSujet: Re: La propagande Islamiste commence à Dar Assabah   13/7/2009, 17:17

magon a écrit:
Citation :
Disons que les effets de sa politique desastreuse ne s'est fait sentir qu'apres son depart!

Ceci dit, Bourguiba a laisse faire et il avait tous les pouvoirs...

Ben celui a fait péricliter l'université tunisienne c'est pas Mzali, il avait ses défauts celui là mais l'université était de bon niveau à son époque et même après lui (diplôme universitaires tunisiens reconnus sans passage de concours dans la plupart des pays francophones, etc...). Par contre, le tournant c'est après avec Mohamed Charfi vers début et mi 90 et ses soit disantes réformes, aussi contestables les unes que les autres, depuis on nivelle vers le bas et ça c'est une réalité palpable et visible aujourd'hui .

Le seul tord de Feu M. Charfi a été de poursuivre un ideal dans un environnement pourri... Il a le merite de l'avoir tenter... Les gens et les structures n'ont pas suivi. L'humaniste Charfi a, a mon avis, faillit a sa mission lors des emeutes du campus! Quant a Mzali il a facilite la panarabisation (j'entends pas uniquement l'arabisation mais un veritable souci politique et loin d'etre seulement a but identitaire comme le suggerent certains dans ce topic) de l'education et l'introduction dans la structure educative republicaine d'un mal redoutable nommé islamisme... Ce n'est pas etonnant que les deboires de le republique ont commencé avec lui!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soufiene
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: La propagande Islamiste commence à Dar Assabah   13/7/2009, 17:24

Citation :

Exactement,on peut dire ce qu'on veut le niveau de l'éducation était correct avec lui.
Je ne comprend pas ce qu'ils veulent personnellement,enlever totalement l'arabe de l'enseignement ?
Nous priver de notre identité,adopter le français comme langue officielle ?

Je ne crois pas que le pourrissement de notre ensignement est une simple retombee de l'epoque Mzali. Je dirai plutot que c'est une retombe des reformes des annees 90.

Certains l'en veulent a Mzali pour des raisons purement politique. En effet Mzali avait de proximite avec les Khwenjia, et des mauvaises relations avec la Gauche, et la bourgeoisie Tuniseoise, culturellement gauchiste-occidentalisee.

Le probleme aujourd'hui, et que l'enseignement des langues est pourri, les jeunes generations, ne maitrisent ni l'Arabe ni le Francais. Avant, l'ensignement des langues etait mieux.

De toutes facons, les diplomes d'avant, etaient mieux instruits que les diplomes d'aujourd'hui, qui ressemblent a des pseudo-ignars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soufiene
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: La propagande Islamiste commence à Dar Assabah   13/7/2009, 17:29

Citation :

Le seul tord de Feu M. Charfi a été de poursuivre un ideal dans un environnement pourri.

Je crois que le seul tort de Mohamed Charfi, est qu'il a pris les choses trop a la legere. Peut-etre qu'il avait un ideal, mais il avait aussi une mauvaise lecture de la realite, et une mauvaise etude du besoin de l'ecole, et du systeme educatif d'une facon generale.

Il ne sagit pas de concretiser un ideal, il sagit plutot de savoir ce qu'on fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PM
Homo Habilis
Homo Habilis


Féminin Nombre de messages : 298
Date d'inscription : 15/06/2009

MessageSujet: Re: La propagande Islamiste commence à Dar Assabah   13/7/2009, 17:34

Soufiene a écrit:
Citation :

Exactement,on peut dire ce qu'on veut le niveau de l'éducation était correct avec lui.
Je ne comprend pas ce qu'ils veulent personnellement,enlever totalement l'arabe de l'enseignement ?
Nous priver de notre identité,adopter le français comme langue officielle ?

Je ne crois pas que le pourrissement de notre ensignement est une simple retombee de l'epoque Mzali. Je dirai plutot que c'est une retombe des reformes des annees 90.

Certains l'en veulent a Mzali pour des raisons purement politique. En effet Mzali avait de proximite avec les Khwenjia, et des mauvaises relations avec la Gauche, et la bourgeoisie Tuniseoise, culturellement gauchiste-occidentalisee.

Le probleme aujourd'hui, et que l'enseignement des langues est pourri, les jeunes generations, ne maitrisent ni l'Arabe ni le Francais. Avant, l'ensignement des langues etait mieux.

De toutes facons, les diplomes d'avant, etaient mieux instruits que les diplomes d'aujourd'hui, qui ressemblent a des pseudo-ignars.

cqfd et personnellement je suis convaincu que si Mzali avait ete honnete et sincere il aurait militer pour une arabisation saine, sensée et pensée de l'introduction de l'arabe et sa conslidation dans l'education au lieu de sympathiser avec la racaille islamiste a des fins purement politique qui lui ont valut les lourdes consequences de ses actes insalubres...
Charfi etait quant a lui un idealiste qui a su reajuster le tire de l'epoue Mzali mais quand on voit ceux qui lui ont succédé (a part son ami defunt lui aussi*) on comprend pourquoi cela a été de courte durée (sa reforme ne peut etre comprise que par des gens de sa qualité... Est ce que les babouins comprennent... Non ils miment... Donc ce que tu dis est juste affraid )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soufiene
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: La propagande Islamiste commence à Dar Assabah   13/7/2009, 17:42

Citation :
cqfd et personnellement je suis convaincu que si Mzali avait ete honnete et sincere il aurait militer pour une arabisation saine

La il sagit d'une affaire politique. Mzali cherchait a plaire a tout le monde, alors il s'est retrouve OUT!!!

Citation :
part son ami defunt lui aussi*

Qui?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donnie
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 528
Date d'inscription : 08/07/2009

MessageSujet: Re: La propagande Islamiste commence à Dar Assabah   13/7/2009, 17:56

J'aurais une question innocente,en quoi est ce que le système éducatif est tellement pourri ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montassar
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 28/05/2009

MessageSujet: Re: La propagande Islamiste commence à Dar Assabah   13/7/2009, 19:10

Donnie a écrit:
J'aurais une question innocente,en quoi est ce que le système éducatif est tellement pourri ?
parceque avant on construisait des navettes spatiales et on parlait 7 langues etrangeres nos eleves etaient tellement bien instruits qu'il se sont debarassé d'une maladie chronique qui s'appelle culte de la personnalité et el bhama politique etc....
Les gauchistes et les barbus n'apprendront jamais que des changements d'en haut ne marcherons jamais bien que personnelement je considere pas le mouvement islamiste comme mouvement reformateur.Quant a el charfi bien que j'aime ses idees je deteste sa politique.Il a malheureusement fait ses preuve en matiere "bon gouvernance". Quand la gauche laique sera une gauche issue du peuple et quand elle arretera de faire des pactes avec les diables de l'elite et oubliera l'idee de pouvoir separer les tunisiens de leurs histoire et leurs environnement geographique on pourrait esperer un changements.Le ghennouchou des barbus qui voulait nous importer la revolution islamique en tunisie sera definitivement classé sans interet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
magon
Australopithecus
Australopithecus


Masculin Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: La propagande Islamiste commence à Dar Assabah   13/7/2009, 20:58

Citation :
parceque avant on construisait des navettes spatiales et on parlait 7 langues etrangeres nos eleves etaient tellement bien instruits qu'il se sont debarassé d'une maladie chronique qui s'appelle culte de la personnalité et el bhama politique etc....
Les gauchistes et les barbus n'apprendront jamais que des changements d'en haut ne marcherons jamais bien que personnelement je considere pas le mouvement islamiste comme mouvement reformateur.Quant a el charfi bien que j'aime ses idees je deteste sa politique.Il a malheureusement fait ses preuve en matiere "bon gouvernance". Quand la gauche laique sera une gauche issue du peuple et quand elle arretera de faire des pactes avec les diables de l'elite et oubliera l'idee de pouvoir separer les tunisiens de leurs histoire et leurs environnement geographique on pourrait esperer un changements.Le ghennouchou des barbus qui voulait nous importer la revolution islamique en tunisie sera definitivement classé sans interet

On construisait pas des navettes spatiales mais on parlais au moins 3 langues (arabe, francais, et anglais) et on maitrisait au moins parfaitement deux d'entre elles si ce n'est les trois, aujourd'hui on n'en maitrise aucune.
Les élèves et les étudiants de l'époque avaient une plus grande conscience politique, une lecture plus critique des évènements et vis à vis de sa société que la génération bling bling d'aujourd'hui, dont le seul souci est de consommer à profusion les clips rotona, d'être IN et de vivre aux basquets de leurs parents, pas de valeurs à défendre pour une bonne partie de cette jeunesse, pas de patriotisme non plus, un individualisme qui prime.

Pour ce qui est des gauchos, exemple type, Mohamed Charfi, il retourne leur veste à la première occasion, renient leurs principes pour un poste ou un portefeuille ministériel (les cas de ce type sont légions). D'ailleurs la plupart des gauchos années 60 et 70 sont aujourd'hui aux commandes (ministres, PDG, directeurs, etc...). Charfi pour y revenir en changeant tous les manuels d'éducation et les programmes universitaire à idéologiser l'éducation, la vidant de tous les éléments d'identité et de ses repères, résultat, on a une génération de jeunes désœuvrée, n'ayant aucun sens de patriotisme (si ce n'est pour le foot). Bref de 89 à 94, tout ce qu'il a fait c'est joué le rôle d'un "commissaire politique" dans le domaine de l'éducation et à l'université, en faisant du politique et non de l'éducation. On a eu un niveau à la baisse et une génération bling bling abreuvée avec Rotana ou encore avec les chaines wahabites takfiristes. Sa bonne gouvernance était tout simplement merdique !!!!

Pour ce qui est des islamistes, les gannouchis ou ses partisans qui ont prôné ou prônent la violence comme moyen de lutte politique, ils n'auront jamais leur place ici en Tunisie, les modérés peut être, ce sont des politiciens comme les autres, et comme le PJD au Maroc, le jour ou les électeurs tunisiens (comme leur homologues marocains) se rendront compte qu'ils sont comme les autres, des micmakeurs, en quête de pouvoir, ils s'en détourneront.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montassar
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 28/05/2009

MessageSujet: Re: La propagande Islamiste commence à Dar Assabah   13/7/2009, 22:57

magon a écrit:
Citation :
parceque avant on construisait des navettes spatiales et on parlait 7 langues etrangeres nos eleves etaient tellement bien instruits qu'il se sont debarassé d'une maladie chronique qui s'appelle culte de la personnalité et el bhama politique etc....
Les gauchistes et les barbus n'apprendront jamais que des changements d'en haut ne marcherons jamais bien que personnelement je considere pas le mouvement islamiste comme mouvement reformateur.Quant a el charfi bien que j'aime ses idees je deteste sa politique.Il a malheureusement fait ses preuve en matiere "bon gouvernance". Quand la gauche laique sera une gauche issue du peuple et quand elle arretera de faire des pactes avec les diables de l'elite et oubliera l'idee de pouvoir separer les tunisiens de leurs histoire et leurs environnement geographique on pourrait esperer un changements.Le ghennouchou des barbus qui voulait nous importer la revolution islamique en tunisie sera definitivement classé sans interet

On construisait pas des navettes spatiales on parlais 3 langues (arabe, francais, et anglais) et on maitrisait au moins parfaitement deux d'entre elles si ce n'est les trois, aujourd'hui on en maitrise aucune.
Les élèves et les étudiants de l'époque avaient une plus grande politique, une lecture plus critique que la génération bling bling d'aujourd'hui, dont le seul souci est de consommer à profusion les clips rotona, d'être in et de vivre aux basquets de leurs parents, pas de valeurs à défendre pour une bonne partie de cette jeunesse, pas de patriotisme non plus, un individualisme qui prime.

Pour ce qui est des gauchos, exemple type, Mohamed Charfi, il retourne leur veste à la première occasion, renient leurs principes pour un poste ou un portefeuille ministériel (les cas de ce type sont légions). D'ailleurs la plupart des gauchos années 60 et 70 sont aujourd'hui aux commandes (ministres, PDG, directeurs, etc...). Charfi pour y revenir en changeant tous les manuels d'éducation et les programmes universitaire à idéologiser l'éducation, la vidant de tous les éléments d'identité et de ses repères, résultat, on a une génération de jeunes désœuvrée, n'ayant aucun sens de patriotisme (si ce n'est pour le foot). Bref de 89 à 94, tout ce qu'il a fait c'est joué le rôle d'un "commissaire politique" dans le domaine de l'éducation et à l'université, en faisant du politique et non de l'éducation on a eu un niveau à la baisse et une génération bling bling abreuvée avec Rotana ou encore avec les chaines wahabites takfiristes. Sa bonne gouvernance était tout simplement merdique !!!!

Pour ce qui est des islamistes, les gannouchis ou ses partisans qui ont prôné ou prônent la violence comme moyen de lutte politique, ils n'auront jamais leur place ici en Tunisie, les modérés peut être, ce sont des politiciens comme les autres, et comme le PJD au Maroc, le jour ou les électeurs (comme leur homologues marocains) se rendront compte qu'ils sont comme les autres des micmakeurs en quête de pouvoir, ils s'en détourneront.
salut magon
"Et pourtant elle tourne"
Les problemes de la jeunesse tunisienne (culture fast food etc) ne sont pa specefique.Ces problemes ne concernent pa seulement cette tranche d'age c'est une evolution general de la societé.Le mode socio-economique d'un monde monopolaire a accelerer ces changements tout est devenu plus rapide la vie la musique la bouffe l'economie les moyens et le flux d'information enfin tout.Il ne faut pa parler comme un vieu magon la jeunesse en tunisie et ailleur n'a fait que suivre un rythme de vie imposé.Les enormes defis de cette jeunesse ne peuvent pa etre comparer avec celle des annee 50 a l epoque ou on est ministre apres avoir passé son bac.
l'histoire des langues etrangere ne tient non plus avant on commencait a apprendre l'anglais a partir de la quatrieme secondaire alors qu'aujourdhui c'est des l'ecole primaire j'ai vu les programmes scolaire il y a plein de truc franchement beaucoup plus interessante que "el meddeb wel 3ssa".Dans un system educatif la reussite est liée a une relation horizental entre l'eleve et maitre.Pourquoi le gout saliha serait mieux que rotana.Pourquoi on doit encadrer nos eleve et leurs apprendre les moeurs et l'etique de l'art alors que ce sont deux notion presque contradictoire.Cette relation verticale et autoritaire de l'enseignant est la premiere preparation a la dictature les produits de l'ancien system educatif sont la des enseignants des science nat qui ne peuvent pa composer une phrase en francais contrairement a une idee tres repandu on parlait pa le francais mieu avant.Sauf peut etre les bacheliers lettre qui ne font que ca ou presque,pareil il y avait aussi un bac lettre arabe. Sinon le bac-math science etait une catastrophe si on parle des langue.
Quant a l'engagement politique des fumeurs de petard heppy on voit aussi les consequences l'islamisme a été ré-introduit dans l'université le pouvoir a tiré profit de la situation et a eliminer des ennemies par des ennemies la discussion autour de l'identité national est devenu le theme de la discussion politique on a rapidement oublié la liberté et la democratie.La societe est divisé entre modernité et origines arabo-musilmane tout cela a cause de cette ancienne jeunesse engagé et "non vulnerable" qui n'a pas pu imaginer un modele social qui garantit un fonctionnement correcte de l'etat et qui a la responsabilité de ce que nous vivons aujourd'hui.
Tu sais magon le seul repere a prendre dans un systeme eductif c'est l'eleve lui meme ce n'est ni notre histoire ni nos valeurs patriotisme au contraire il faut pouvoir les mettre en doute on peut croire ce qu'on veut de Mohamed el charfi mais il etait un vrai homme d'etat le changement de la veste peut etre tolerer dans la mesure ou il a gardé ses convictions et a essayé de les appliquer dans le domaine educatif "apres tout" c'est le sens de l'homme politique si on voit par exemple le programme de l'education religieuse qu'il a introduit on remarque une volonté de rendre l'eleve capable d'avoir une vision critique de l'islam en fait elcharfi a cru a la possibilité d'une reforme de la societé par la reforme de la religion de la societé pour sortir de la contradiction entre islam et modernité ou islam et laicité.Mais la ou on peut vraiment pa tolerer elcharfi c'est le flicage de l'université etc....
C'est souvent la faute des gauchiste ils ne savent pa faire des alliances comme on le voit clairement avec le PDP cela peut finir mal j'aime pa voire le scenario iranien se produire devant mes yeux en Tunisie ou des tetes vides prennent le pouvoir apres avoir utilisé l'ascenceur gauchiste et la lutte droit hommiste.
Le probleme dans ta comparaison avec le cas marocain(PJD) c'est que
-Le systeme marocain est un systeme non laique ou le rois se nomme Emir el mou2minin donc c'est loin d'etre un exemple
-le royaume a imposer un system ou on disribue des chaises sans jamais menacer la monarchie donc il y a toujours une institution qui garde l'unité et l'integrité du royaume c'est la corruption politique
-Le terrorisme a touché quand meme le maroc d'une maniere meme plus grave que la Tunisie
-Nous on tunisie on a des acquis que le maroc n'a pas pu avoir et il faut absolument defendre ces acquis.Ghennouchou se montre hostile a ces reformes
s'il arrive a faire de la tunisie un etat religieux ces reformes seront automatiquement rejeter par les nouvelles institution parceque non conforme a la charia.meme dans le cadre d'une republique islamique ou le droit de vote et garanti et pratiqué.C'est comme si tu essaie de faire voter une lois anti democratie en france.c'est tout simplement contre les principes de l'etat theocratique basé sur la charia.Donc ces changements seront irreversible alors moi je suis contre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PM
Homo Habilis
Homo Habilis


Féminin Nombre de messages : 298
Date d'inscription : 15/06/2009

MessageSujet: Re: La propagande Islamiste commence à Dar Assabah   13/7/2009, 23:44

magon a écrit:
Citation :
parceque avant on construisait des navettes spatiales et on parlait 7 langues etrangeres nos eleves etaient tellement bien instruits qu'il se sont debarassé d'une maladie chronique qui s'appelle culte de la personnalité et el bhama politique etc....
Les gauchistes et les barbus n'apprendront jamais que des changements d'en haut ne marcherons jamais bien que personnelement je considere pas le mouvement islamiste comme mouvement reformateur.Quant a el charfi bien que j'aime ses idees je deteste sa politique.Il a malheureusement fait ses preuve en matiere "bon gouvernance". Quand la gauche laique sera une gauche issue du peuple et quand elle arretera de faire des pactes avec les diables de l'elite et oubliera l'idee de pouvoir separer les tunisiens de leurs histoire et leurs environnement geographique on pourrait esperer un changements.Le ghennouchou des barbus qui voulait nous importer la revolution islamique en tunisie sera definitivement classé sans interet

On construisait pas des navettes spatiales mais on parlais au moins 3 langues (arabe, francais, et anglais) et on maitrisait au moins parfaitement deux d'entre elles si ce n'est les trois, aujourd'hui on n'en maitrise aucune.
Les élèves et les étudiants de l'époque avaient une plus grande conscience politique, une lecture plus critique des évènements et vis à vis de sa société que la génération bling bling d'aujourd'hui, dont le seul souci est de consommer à profusion les clips rotona, d'être IN et de vivre aux basquets de leurs parents, pas de valeurs à défendre pour une bonne partie de cette jeunesse, pas de patriotisme non plus, un individualisme qui prime.

Pour ce qui est des gauchos, exemple type, Mohamed Charfi, il retourne leur veste à la première occasion, renient leurs principes pour un poste ou un portefeuille ministériel (les cas de ce type sont légions). D'ailleurs la plupart des gauchos années 60 et 70 sont aujourd'hui aux commandes (ministres, PDG, directeurs, etc...). Charfi pour y revenir en changeant tous les manuels d'éducation et les programmes universitaire à idéologiser l'éducation, la vidant de tous les éléments d'identité et de ses repères, résultat, on a une génération de jeunes désœuvrée, n'ayant aucun sens de patriotisme (si ce n'est pour le foot). Bref de 89 à 94, tout ce qu'il a fait c'est joué le rôle d'un "commissaire politique" dans le domaine de l'éducation et à l'université, en faisant du politique et non de l'éducation. On a eu un niveau à la baisse et une génération bling bling abreuvée avec Rotana ou encore avec les chaines wahabites takfiristes. Sa bonne gouvernance était tout simplement merdique !!!!

Pour ce qui est des islamistes, les gannouchis ou ses partisans qui ont prôné ou prônent la violence comme moyen de lutte politique, ils n'auront jamais leur place ici en Tunisie, les modérés peut être, ce sont des politiciens comme les autres, et comme le PJD au Maroc, le jour ou les électeurs tunisiens (comme leur homologues marocains) se rendront compte qu'ils sont comme les autres, des micmakeurs, en quête de pouvoir, ils s'en détourneront.

Ey alors c'est qui les bons a qui on doit accorder un certain credit ? le RCD?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
magon
Australopithecus
Australopithecus


Masculin Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: La propagande Islamiste commence à Dar Assabah   14/7/2009, 14:25

Salut Montassar,

Désolé de n’avoir pas répondu plus tôt je m’y reprends,

Citation :
salut magon
"Et pourtant elle tourne"
Les problemes de la jeunesse tunisienne (culture fast food etc) ne sont pa specefique.Ces problemes ne concernent pa seulement cette tranche d'age c'est une evolution general de la societé.Le mode socio-economique d'un monde monopolaire a accelerer ces changements tout est devenu plus rapide la vie la musique la bouffe l'economie les moyens et le flux d'information enfin tout.Il ne faut pa parler comme un vieu magon la jeunesse en tunisie et ailleur n'a fait que suivre un rythme de vie imposé.Les enormes defis de cette jeunesse ne peuvent pa etre comparer avec celle des annee 50 a l epoque ou on est ministre apres avoir passé son bac.

Oui, je suis d’accord en partie avec ton analyse, c’est presque toute la société avec ses différentes franges qui s’inscrit dans une dynamique de société consumériste, jeunes ou moins jeunes d’ailleurs. La n’est pas le problème, le problème c’est que nos jeunes (pas tous heureusement mais une bonne partie), n’ont pas d’idéaux à défendre, ne veulent refaire le monde et ne s’inscrivent pas dans une démarcher pour œuvrer à changer leur société, c’est ça la différence entre cette génération et celle qui précédé. Celle-ci s’inscrit pleinement dans une démarche matérialiste, individualiste, bling bling de m’as-tu vu ?

Les jeunes d’aujourd’hui (est ce leur faute ?) ne s’intéresse vraiment plus à leur pays, d’ailleurs ils n’ont hâte que le quitter le plus souvent par tous les moyens (légaux ou illégaux). Les jeunes d’aujourd’hui (je parle des tunisiens), cela est différent sous d’autres cieux avec des jeunes plus revendicatifs, qui veulent changer les choses dans leur société ou pays.

N’empêche je te concède que les défis de cette jeunesse surtout en termes d’emploi n’a rien à voir avec celle de 50 jusqu’à années 90. Aujourd’hui ils sont surdiplômés (pour le niveau c’est une autre affaire) mais ne trouvent pas pour autant d’emploi. La précarisation, la paupérisation de la jeunesse (emploi instables, salaires bas) n’a jamais atteint ces degrés en Tunisie. Mais le pire c’est qu’en Tunisie l’ascenseur social ne fonctionne plus.

Ca veut dire que si dans les années 70 un étudiant brillant mais pauvre venant du village le plus reculé de la Tunisie pouvait devenir premier ministre ou haut responsable par ses compétences, aujourd’hui c’est impossible. Maintenant il faut être fils de tel ou tel, connaitre tel ou tel pour avoir un emploi intéressant ou accéder aux postes à responsabilité, le népotisme et le clientélisme malheureusement ont tué le seul truc démocratique qu’il y avait encore dans ce pays (soit l’ascension sociale pour tous) .

Citation :
L'histoire des langues etrangere ne tient non plus avant on commencait a apprendre l'anglais a partir de la quatrieme secondaire alors qu'aujourdhui c'est des l'ecole primaire j'ai vu les programmes scolaire il y a plein de truc franchement beaucoup plus interessante que "el meddeb wel 3ssa".Dans un system educatif la reussite est liée a une relation horizental entre l'eleve et maitre.Pourquoi le gout saliha serait mieux que rotana.Pourquoi on doit encadrer nos eleve et leurs apprendre les moeurs et l'etique de l'art alors que ce sont deux notion presque contradictoire.Cette relation verticale et autoritaire de l'enseignant est la premiere preparation a la dictature les produits de l'ancien system educatif sont la des enseignants des science nat qui ne peuvent pa composer une phrase en francais contrairement a une idee tres repandu on parlait pa le francais mieu avant.Sauf peut etre les bacheliers lettre qui ne font que ca ou presque,pareil il y avait aussi un bac lettre arabe. Sinon le bac-math science etait une catastrophe si on parle des langue.

Oui maintenant on apprend l’anglais plus tôt, oui maintenant on a plus de moyens, certes l’ancien système éducatif était plus autoritaire, parfois les châtiments corporels, type coups de règles avaient cours. N’empêche cet ancien système vieux jeu, autoritaire te sortait des générations ayant globalement un bon niveau, opérationnel sur le marché de l’emploi, qui trouvaient aisément leur place, ici ou à l’étranger. Là mon ami, à l’heure actuelle avec le nouveau système tu me permettras d’en douter !!!

Le problème n’est pas dans le nouveau système ou l’ancien, le nouveau est bon aussi, les livres sont intéressant, il y a certaines innovations pédagogiques, le problème est dans les valeurs et la gestion éducative en Tunisie. Avant on avait des professeurs passionnés qui avait en tête de former un Etat tunisien, de former des générations et des générations, aujourd’hui on a des profs qui ne pensent qu’à leurs cours particuliers payés qui donnent le minimum à leurs étudiants et qui ont plus une mentalité de fonctionnaires que d’enseignants.

Exemple plus concret, je vais parler de ma tante qui enseigne depuis 35 ans au niveau du primaire, une femme compétente dans son domaine, qui a formé des générations et des générations (d’ailleurs reconnaissantes), qui n’a jamais fait de cours particuliers payants (les fois ou elle le faisait c’était gratuit). Cette dame par exemple qui a une certaine conscience professionnelle a voulu à plusieurs reprises faire redoubler des jeunes élèves de sa classe incapable d’écrire leur propre nom. Réaction de la hiérarchie, le directeur, on les fait passer, car il y a des consignes ministérielles pour le passage automatique de certaines classes même si les élèves sont nuls à chier et qu’ils seront davantage embrouillés dans une classe supérieur.

Bref cette tante en tenant tête sur cette question, s’est fait menacé de conseil de discipline, les inspections se sont multipliés (heureusement comme elle était compétente y avait rien à redire) mais bon ça c’est la pratique. On a des profs matérialistes, motivés par l’argent et non l’enseignement, et un système éducatif qui pour des raisons politiques préfère favoriser le misérabilisme à l’excellence et la compétence avec tout ce qui s’en suit pour le niveau.

Citation :
Quant a l'engagement politique des fumeurs de petard heppy on voit aussi les conséquences l'islamisme a été ré-introduit dans l'université le pouvoir a tiré profit de la situation et a éliminer des ennemies par des ennemies la discussion autour de l'identité national est devenu le thème de la discussion politique on a rapidement oublié la liberté et la démocratie.La société est divisé entre modernité et origines arabo-musilmane tout cela a cause de cette ancienne jeunesse engagé et "non vulnerable" qui n'a pas pu imaginer un modele social qui garantit un fonctionnement correcte de l'etat et qui a la responsabilité de ce que nous vivons aujourd'hui.

Le pouvoir en Tunisie a toujours été opportuniste, si dans les années 80 il a utilisé dans les campus les islamistes contre les gauchos, dans les années 90 ce fut le contraire. A l’heure actuelle, l’Etat laisse faire l’islamisation par le bas de la société car il sait qu’il n’y peut rien, il a tenté au début d’y résister mais ca n’a pas marché (je rappelle le fameux discours du présidents d’il y a trois ans sur le libass etahifi). Le pouvoir en Tunisie est pragmatique, que les tunisiens croient en Krishna ou en Allah, il s’en fout, tout ce qu’il veut c’est se maintenir, tant la revendication n’est pas politique pas de pb.

La question de l’identité est par contre et la je suis tout à fait d’accord crucial, les tunisiens surtout les jeunes parmi eux se recherchent, ils n’ont pas d’éléments d’identité « tunisiens » qu’ils pourraient suivre. En Tunisie, et surtout après l’épuration idéologiques des livres scolaires par M. Charfi, c’est soit la modernité à la française soit rien, nos élèves ont quoi comme unique modèle l’Europe et la France en particulier. Ces pays ont beaucoup de valeurs humaines très intéressantes mais culturellement elles nous sont éloignés, pourquoi avoir effacé les éléments constitutifs de notre identité arabo-musulmane, pourquoi de toute l’histoire de la Tunisie on ne retient que Carthage ou Hannibal, que se soit à la télé, dans les discours, ou les livres scolaires !!!

L’identité plurielle de ce pays et pas seulement celle occidentale reste à retravailler, l’identité arabo-musulmane et berbère de ce pays doit être réaffirmé, si on ne veut pas que nos jeunes prenent pour unique modèle celui des wahabites.

Ben l’ancienne génération, celle qui était aux commandes était toute composée de laics convaincus, de gauchissant s, dont le modèle était mao, Tito ou Enver Khodja. Ils se sont essayé à l’économie, ce fut une catastrophe (collectivisation de ben salah), ils ont par contre appliqué toutes leurs idées dans l’éducation (certaines étaient bonnes c’est vrai d’autres notamment pour l’identité des catastrophes). Ils assument la responsabilité aujourd’hui sur la question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
magon
Australopithecus
Australopithecus


Masculin Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: La propagande Islamiste commence à Dar Assabah   14/7/2009, 14:26

La suite !!!

Citation :
Tu sais magon le seul repere a prendre dans un systeme eductif c'est l'eleve lui meme ce n'est ni notre histoire ni nos valeurs patriotisme au contraire il faut pouvoir les mettre en doute on peut croire ce qu'on veut de Mohamed el charfi mais il etait un vrai homme d'etat le changement de la veste peut etre tolerer dans la mesure ou il a gardé ses convictions et a essayé de les appliquer dans le domaine educatif "apres tout" c'est le sens de l'homme politique si on voit par exemple le programme de l'education religieuse qu'il a introduit on remarque une volonté de rendre l'eleve capable d'avoir une vision critique de l'islam en fait elcharfi a cru a la possibilité d'une reforme de la societé par la reforme de la religion de la societé pour sortir de la contradiction entre islam et modernité ou islam et laicité.Mais la ou on peut vraiment pa tolerer elcharfi c'est le flicage de l'université etc...

L’élève tu sais il devient ce qu’on lui apprend, cette génération n’est pas plus bête que la précédente mais c’est le système et l’environnement qui est plus mauvais !!! L’élève d’aujourd’hui n’a ni le niveau ni les valeurs ça aussi c’est un constat. Charfi est un opportuniste, sérieux les gens de gauche en Tunisie renient très rapidement leurs convictions dès qu’on leur donne un poste ou une fonction ou ils peuvent exercer leur pouvoir .

D’ailleurs touts les chefs historiques de la gauche tunisienne (sauf peut être hamma el hammami et certains comme Georges Adda) ont été recyclé par le pouvoir, les bsaies et co ont tous retourner leurs vestes et sont membres aujourd’hui du RCD ou proches de ce dernier .Moi les gens qui tiennent pas leur parole, qui se détournent de leurs idéaux à la première occasion, je leur ferais jamais confiance. C’est pour cela que cette gauche caviar, embourgeoisé et élitiste, hypocrite à ses heures n’a jamais perçé auprès des masses depuis les années 60 à nos jours.

Charfi c’est un « commissaire politique » il a fliquer les universités et il a tellement épuré les livres (toutes matières confondues) et particulièrement les cours d’éducation religieuse qu’il aurait mieux valu l’enlever ce cours. Moi quand je parle avec certains qui étaient étudiants au secondaire sous son règne ils n’ont de souvenirs du prof d’éducation islamique que celui d’un prof qui venait une fois sur trois en classe empestant l’alcool (parfois ivre peut être pour avoir la paix il faut dire que les années 90 à 94 c’était chaud) et dont le « trabrib » était légendaire. Bref des profs d’éducation religieuse qui blasphémaient à chaque fois qu’ils interpellaient un élève, portaient en dérision les textes sacrés et n’avait aucune neutralité dans leur approche, ça m’a été rapporté plus d’une fois, merci à qui, à Charfi !!! Ben à cause de gens qui ont mal fait leur boulot, on a des gens qui vont s’abreuver auprès des saoud soit disant plus « vrais » et plus « purs ».


Citation :
C'est souvent la faute des gauchiste ils ne savent pa faire des alliances comme on le voit clairement avec le PDP cela peut finir mal j'aime pa voire le scenario iranien se produire devant mes yeux en Tunisie ou des tetes vides prennent le pouvoir apres avoir utilisé l'ascenceur gauchiste et la lutte droit hommiste.
Le probleme dans ta comparaison avec le cas marocain(PJD) c'est que
-Le systeme marocain est un systeme non laique ou le rois se nomme Emir el mou2minin donc c'est loin d'etre un exemple
-le royaume a imposer un system ou on disribue des chaises sans jamais menacer la monarchie donc il y a toujours une institution qui garde l'unité et l'integrité du royaume c'est la corruption politique
-Le terrorisme a touché quand meme le maroc d'une maniere meme plus grave que la Tunisie
-Nous on tunisie on a des acquis que le maroc n'a pas pu avoir et il faut absolument defendre ces acquis.Ghennouchou se montre hostile a ces reformes
s'il arrive a faire de la tunisie un etat religieux ces reformes seront automatiquement rejeter par les nouvelles institution parceque non conforme a la charia.meme dans le cadre d'une republique islamique ou le droit de vote et garanti et pratiqué.C'est comme si tu essaie de faire voter une lois anti democratie en france.c'est tout simplement contre les principes de l'etat theocratique basé sur la charia.Donc ces changements seront irreversible alors moi je suis contre .

Pour le PDP, je ne sais pas trop si on doit le classer comme un parti de gauche, moi je dirais au centre droit son fondateur (Chebbi) était un ancien panarabe, il a des idées de gauche mais moi perso je le classerais dans la mouvance nationaliste arabe. Ce parti s’inscrit dans une opposition frontale avec le pouvoir, il s’est rapproché des islamistes mais bon avec ses qualités et ses défauts, jusqu’à présent avec ses qualités et ses défauts, ce parti n’a pas retourné ou renier ses principes. On verra si dans le futur ce parti est aussi un « retourneur de veste » comme les autres ou pas.

Pour ce qui est des islamistes, c’est un courant non négligeable en Tunisie, tant qu’il ne prône pas la violence, accepte le jeu démocratique, la non théologisation de l’Etat (un peu sur le modèle turc) et le respect des institutions alors oui pourquoi pas on pourra leur faire un place (pour ça il faudrait déjà qu’on aie une démocratie ce qui loin d’être encore le cas). Pour les éléments prônant la violence, la dictature théologique, c’est simple ils seront traités comme el quaida et co, comme des terroristes, avec lesquels aucun dialogue n’est possible.
Pour ce qui est du scénario iranien, il peut pas marché en Tunisie, on a pas les mêmes conditions et les mêmes disparités sociales, les tunisiens sont ouverts dans leur majorité et prônent un juste milieu.

Pour ce qui est du Maroc, le roi « emir des croyants » donc un Etat non laïc, le président de la république tunisienne qui fait la prière tous les 27 du ramadan serait il laïc dans sa démarche, qui prononce « au nom de dieu le clément le miséricordieux » à chaque début de discours, qui donne des prix pour les meilleurs études islamiques ou psalmodie du coran mais pas pour les études chrétiennes ou juifs (minoritaires en Tunisie) serait-il laïc ???? (c’est tout un débat comme l’article 1 de notre constitution)

Nous aussi on a système de distribution de chaises au parlement ou à la chaise des conseillers et en Tunisie aussi on ne conteste pas trop les décisions et politique du premier homme de l’Etat.
La seule différence entre le Maroc et la Tunisie, c’est qu’au Maroc on peut critiquer l’action du gouvernement, emmerder un ministre et l’obliger à démissionner quand il a une mauvaise politique, choses qui sont impossibles en Tunisie. Les partis politique au Maroc ont un liberté d’expression et de marge de manœuvre à des années lumières de celles vécue en Tunisie. Mais surtout l’alternance sur le pouvoir PJD/USFP/Istitqlal, etc… existe, en Tunisie non !!!!
Le terrorisme touche autant le Maroc que la Tunisie (Ghriba, slimane, tourisme autrichiens enlevés, arrestations régulières), la différence entre les deux pays se retrouve dans la stratification sociale et le niveau de pauvreté entre les deux pays. La marginalisation et la précarisation de larges couches sociales au Maroc fait le lit de l’obscurantisme, des idées rétrogrades et des terroristes chez nos frères maghrébins plus qu’il ne l’est en Tunisie. Autre chose, le Maroc et la presse communique pleinement sur les affaires de terrorisme, les affaires sont suivies par la presse, la Tunisie ne le fait pas !!!!!

Pour ce qui est de Ghannouchi (l’islamiste) c’est un homme du passé et il le restera. Ce gars ne fera jamais rien dans ce pays, je doute même qu’il y rentre un jour de son vivant !!! Pour ce qui est de la gouvernance avec la Chariaa, de l’instauration d’une république islamique, ca marchera pas, même les gens pratiquants dans ce pays ne veulent pas d’un Etat théocratique, par contre renforcer le culte et la tolérance envers ceux qui le pratique (port du voile, travail de ces dernières dans les établissements publiques, dépénalisation du phénomène) pourraient être des revendications légitimes. Replacer l’identité arabo-islamique et berbère au centre du débat pourrait être aussi être réclamer.
Le choix de l’ouverture de la Tunisie économiquement (avec l’UE, l’OMC), culturellement (tourisme) et socialement (ouverture, tolérance, pluralité) ne seront pas remis en cause. On a notre propre modèle tunisien, nos références à nous (et pas d’importation), à nous de les mettre en place !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyperion
Homo Pacificus
Homo Pacificus


Féminin Nombre de messages : 3432
Age : 39
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: La propagande Islamiste commence à Dar Assabah   14/7/2009, 14:55

magon a écrit:
Citation :
parceque avant on construisait des navettes spatiales et on parlait 7 langues etrangeres nos eleves etaient tellement bien instruits qu'il se sont debarassé d'une maladie chronique qui s'appelle culte de la personnalité et el bhama politique etc....
Les gauchistes et les barbus n'apprendront jamais que des changements d'en haut ne marcherons jamais bien que personnelement je considere pas le mouvement islamiste comme mouvement reformateur.Quant a el charfi bien que j'aime ses idees je deteste sa politique.Il a malheureusement fait ses preuve en matiere "bon gouvernance". Quand la gauche laique sera une gauche issue du peuple et quand elle arretera de faire des pactes avec les diables de l'elite et oubliera l'idee de pouvoir separer les tunisiens de leurs histoire et leurs environnement geographique on pourrait esperer un changements.Le ghennouchou des barbus qui voulait nous importer la revolution islamique en tunisie sera definitivement classé sans interet

On construisait pas des navettes spatiales mais on parlais au moins 3 langues (arabe, francais, et anglais) et on maitrisait au moins parfaitement deux d'entre elles si ce n'est les trois, aujourd'hui on n'en maitrise aucune.
Les élèves et les étudiants de l'époque avaient une plus grande conscience politique, une lecture plus critique des évènements et vis à vis de sa société que la génération bling bling d'aujourd'hui, dont le seul souci est de consommer à profusion les clips rotona, d'être IN et de vivre aux basquets de leurs parents, pas de valeurs à défendre pour une bonne partie de cette jeunesse, pas de patriotisme non plus, un individualisme qui prime.

Pour ce qui est des gauchos, exemple type, Mohamed Charfi, il retourne leur veste à la première occasion, renient leurs principes pour un poste ou un portefeuille ministériel (les cas de ce type sont légions). D'ailleurs la plupart des gauchos années 60 et 70 sont aujourd'hui aux commandes (ministres, PDG, directeurs, etc...). Charfi pour y revenir en changeant tous les manuels d'éducation et les programmes universitaire à idéologiser l'éducation, la vidant de tous les éléments d'identité et de ses repères, résultat, on a une génération de jeunes désœuvrée, n'ayant aucun sens de patriotisme (si ce n'est pour le foot). Bref de 89 à 94, tout ce qu'il a fait c'est joué le rôle d'un "commissaire politique" dans le domaine de l'éducation et à l'université, en faisant du politique et non de l'éducation. On a eu un niveau à la baisse et une génération bling bling abreuvée avec Rotana ou encore avec les chaines wahabites takfiristes. Sa bonne gouvernance était tout simplement merdique !!!!

Pour ce qui est des islamistes, les gannouchis ou ses partisans qui ont prôné ou prônent la violence comme moyen de lutte politique, ils n'auront jamais leur place ici en Tunisie, les modérés peut être, ce sont des politiciens comme les autres, et comme le PJD au Maroc, le jour ou les électeurs tunisiens (comme leur homologues marocains) se rendront compte qu'ils sont comme les autres, des micmakeurs, en quête de pouvoir, ils s'en détourneront.

Alors là je t'arrête tout de suite, voilà ce qu'a changé Charfi :
- Les stéréotypes du genre le père va au travail et la mère est femme au foyer, la société tunisienne change, les deux parents travaillent donc il n'y a pas de raison de dévaloriser la femme.
- Il a fait en sorte que ce qu'on enseigne en éducation islamique soit en accord avec les lois. Ce qu'on apprend à l'école ne doit pas être en opposition avec ce qu'on nous demande de respecter
- Pour l'enseignement des sciences, ils ne voulaient pas de gens qui apprennent par coeur et qui récitent leurs cours, il voulait former des jeunes capable de réflechir et de s'adapter à une situation nouvelle.
- Il a modernisé les cours de sciences naturelles en introduisant la théorie de l'évolution.

C'est ça qui a fait perdre aux jeunes tunisiens leurs valeurs ?

_________________
cul qui gratte doigt qui pue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
magon
Australopithecus
Australopithecus


Masculin Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: La propagande Islamiste commence à Dar Assabah   14/7/2009, 15:09

Citation :
Alors là je t'arrête tout de suite, voilà ce qu'a changé Charfi :
- Les stéréotypes du genre le père va au travail et la mère est femme au foyer, la société tunisienne change, les deux parents travaillent donc il n'y a pas de raison de dévaloriser la femme.
- Il a fait en sorte que ce qu'on enseigne en éducation islamique soit en accord avec les lois. Ce qu'on apprend à l'école ne doit pas être en opposition avec ce qu'on nous demande de respecter
- Pour l'enseignement des sciences, ils ne voulaient pas de gens qui apprennent par coeur et qui récitent leurs cours, il voulait former des jeunes capable de réflechir et de s'adapter à une situation nouvelle.
- Il a modernisé les cours de sciences naturelles en introduisant la théorie de l'évolution.

C'est ça qui a fait perdre aux jeunes tunisiens leurs valeurs ?

En politisant et en idéologisant l'éducation on voit les excellents résultats, le brillantissime de nos étudiants, les réflexions de nos élèves (hors modèle texto et sms) qui ressortent. oui bravo que de grandes réformes, quel super niveau atteint !!!!

S'il s'était atteler a faire son boulot de ministre de l'éducation et de l'enseignement supérieur à réhausser le niveau des études et des étudiants au lieu de mettre toute son énergie à flicailler l'université et à faire l'inquisition des esprits et des programmes, on en serait pas là. Avec des jeunes en bonne partie qui n'ont rien ni dans la tête ni dans le coeur. A la limite avant nos universités par le passé on formait pour celles en lettres des gauchissants, pour les sciences c'est autre chose mais ils avaient un idéal, la plupart ont œuvré pour faire des choses par amour pour ce pays (toute considération idéologique à part), là c'est le néant, le vide, Merci à qui ? à Charfi bien sûr !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krishna's Child
Homo Addictus
Homo Addictus


Masculin Nombre de messages : 1540
Age : 52
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: La propagande Islamiste commence à Dar Assabah   14/7/2009, 16:02

En ce qui concerne Mohamed Charfi je ne vais pas parler de ses resultats en tant que ministre, en tout cas il a essaye de retirer de l'enseignement religieux ce qu'il avait de plus nocif.

Mais en tout cas on ne peut pas dire qu'il a retourne sa veste, d'ailleurs il n'a jamais pris sa carte du parti, cas unique pour un ministre et il n'a jamais ete "integre" dans le systeme, car le systeme a des interets mais pas de principes. Et lui en avait. D'ailleurs il n'est pas reste longtemps et maintenant il est completement dehors (a ma conaissance)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
magon
Australopithecus
Australopithecus


Masculin Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: La propagande Islamiste commence à Dar Assabah   14/7/2009, 16:34

Citation :
En ce qui concerne Mohamed Charfi je ne vais pas parler de ses resultats en tant que ministre

Parle pas de l'essentiel bien sûr, car lui en tant que personne je m'en fous, je critique sa fonction de ministre et les résultats obtenus à ce poste.

Citation :
en tout cas il a essaye de retirer de l'enseignement religieux ce qu'il avait de plus nocif.

brabbi depuis 1956 à nos jours, sous bourguiba ou ben ali, on a eu un gouvernement d'islamistes ? a-t-on eu des ministres de l'éducation ou de l'enseignement supérieur islamistes pour que soit disant on purge les programmes ? Brabbi si vous avez des noms, ce serait bien de les connaitre, moi perso, j'en connais pas, mais j'attends toujours pour voir.

Charfi est connu pour être l'un des chefs de file des laics en Tunisie, tout ce qu'il a fait c'est vouloir imposer son idéologie et ses vues dans les programmes d'éducation tunisiens, c'est un idéologue "un commissaire politique" à la soviétique et nullement un homme d'éducation !!!

Pour ce qui est des principes oui c'est tout vu, il se déclare dans l'opposition, opposant, mais dès qu'on lui offre le poste de ministre, il accepte, en plus il fait le flic, c'est avec lui qu'on a vu les postes de police (el amn el jami3i), s'installer dans les universités, principes d'inquisiteurs oui !!!!!
Citation :

D'ailleurs il n'est pas reste longtemps
c'est vrai pour un ministre soit disant opposant, 5 ans (89-94), c'est court, ti zah hatta les ministres RCD ne restent pas (hormis le premier ministre) aussi longtemps dans un poste ministériel, oui oui je vois parfaitement Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soufiene
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: La propagande Islamiste commence à Dar Assabah   14/7/2009, 16:46

Certains pretendent des choses mais sans opposer des arguments. Ils laissent croire que l'ecole d'avant Charfi etait bourree d'integrisme. Et comme ci l'ecole Tunisienne etait une Madrassa Pakistanaise avant Charfi.

Soyons objectifs, supposons que dans le contenu de l'enseignement religieux il y'avait des conneries. Fallait-il faire toutes ces reformes a non-sens pour s'en debarrasser?

On change tout un systeme juste a cause des lecons de Tarbia Islamia qui occuppaient une heure par semaine dans l'emploi du temps?? Et on les a remplace par quoi? Un vide?!!

Charfi a mene une reforme, donc il a fallu qu'il reste 5 ans, ce n'est pas ca le probleme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyperion
Homo Pacificus
Homo Pacificus


Féminin Nombre de messages : 3432
Age : 39
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: La propagande Islamiste commence à Dar Assabah   14/7/2009, 16:54

magon a écrit:
Citation :
Alors là je t'arrête tout de suite, voilà ce qu'a changé Charfi :
- Les stéréotypes du genre le père va au travail et la mère est femme au foyer, la société tunisienne change, les deux parents travaillent donc il n'y a pas de raison de dévaloriser la femme.
- Il a fait en sorte que ce qu'on enseigne en éducation islamique soit en accord avec les lois. Ce qu'on apprend à l'école ne doit pas être en opposition avec ce qu'on nous demande de respecter
- Pour l'enseignement des sciences, ils ne voulaient pas de gens qui apprennent par coeur et qui récitent leurs cours, il voulait former des jeunes capable de réflechir et de s'adapter à une situation nouvelle.
- Il a modernisé les cours de sciences naturelles en introduisant la théorie de l'évolution.

C'est ça qui a fait perdre aux jeunes tunisiens leurs valeurs ?

En politisant et en idéologisant l'éducation on voit les excellents résultats, le brillantissime de nos étudiants, les réflexions de nos élèves (hors modèle texto et sms) qui ressortent. oui bravo que de grandes réformes, quel super niveau atteint !!!!

S'il s'était atteler a faire son boulot de ministre de l'éducation et de l'enseignement supérieur à réhausser le niveau des études et des étudiants au lieu de mettre toute son énergie à flicailler l'université et à faire l'inquisition des esprits et des programmes, on en serait pas là. Avec des jeunes en bonne partie qui n'ont rien ni dans la tête ni dans le coeur. A la limite avant nos universités par le passé on formait pour celles en lettres des gauchissants, pour les sciences c'est autre chose mais ils avaient un idéal, la plupart ont œuvré pour faire des choses par amour pour ce pays (toute considération idéologique à part), là c'est le néant, le vide, Merci à qui ? à Charfi bien sûr !!!!

Oui c'est ça, tous les malheurs de la Tunisie, les élèves incultes, les accidents de la routes, le chomage, l'éjaculation précoce....tout est de la faute de Charfi...

Je suppose qu'il n'y a pas eu que lui comme ministre de l'éducation, pourquoi est ce que ce serait son unique responsabilité le niveau médiocre des élèves d'aujourd'hui ?

Mais el 7amdou lillah maintenant que dans le salon du livre il n'y a que des livres sur l'islam on va retrouver nos valeurs et notre identité et là on va construire des navettes spatiales.

_________________
cul qui gratte doigt qui pue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soufiene
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: La propagande Islamiste commence à Dar Assabah   14/7/2009, 17:00

Citation :

En politisant et en idéologisant l'éducation on voit les excellents résultats

Bien dit, avant il y'avait moins de considerations politiques et ideologique dans l'enseignement.

Certe, on parlait trop de Bourguiba, mais au moins, les jeunes ont appris beaucoup de choses sur les gens, et les mouvements, qui ont faconne la Tunisie moderne.

Combien de jeunes connaissent Bourguiba aujourd'hui? Tahar Haddad? Abou El Kacem Echebbi? Th3albi??

On a trop eloigne l'histoire du mouvement nationaliste. Parce que Charfi et les gauchistes qui ont reforme le programme, n'aimaient pas Bourguiba et les nationalistes Tunisien. C'etait une espece de vengeance pour les partisans de la gauche perspectiviste, qui ont ete persecute par Bourguiba.

A son tour, Ben Ali voulait nous faire croire qu'une nouvelle Tunisie vient de naitre

Aujourd'hui, nos jeunes prennent Ben Laden, Saddam Hussein, Zar9aoui, Le cheikh Saoudien je ne sais pas qui, ..., machin, ... , comme references et symboles.

Demerdez-vous avec eux!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
magon
Australopithecus
Australopithecus


Masculin Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: La propagande Islamiste commence à Dar Assabah   14/7/2009, 17:51

Citation :
Oui c'est ça, tous les malheurs de la Tunisie, les élèves incultes, les accidents de la routes, le chomage, l'éjaculation précoce....tout est de la faute de Charfi...

Les malheurs de la Tunisie sont partagés pour ce qui est du volet de l'Education, aucun ministre de l'éducation et il y en avait qui étaient nuls n'aura fait autant de mal à ce système que Charfi !!! Ca c'est connu, c'est lui qui a politisé et idéologisé l'éducation à mort !!!

Pour ce qui est des accidents de la route, le chômage, l'éjaculation précoce (tu as l'imagination fertile toi pour penser à ça !!! Laughing ) c'est vraiment hors propos, on parle d'Education et d'un ministre de l'éducation et de l'enseignement supérieur (il cumulait en plus les deux portefeuilles). bref recentrons le débat et me fait pas dire ce que je n'ai pas dit !!!!

Citation :

Je suppose qu'il n'y a pas eu que lui comme ministre de l'éducation, pourquoi est ce que ce serait son unique responsabilité le niveau médiocre des élèves d'aujourd'hui ?

Non, bien sûr qu'il y a pas eu que lui, tous nos ministres n'étaient pas des lumières, mais lui il traité sécuritairement le dossier de l'éducation et de l'enseignement sup (flicaille, centaines de policiers dans les enceintes universitaires), il a idéologisé et politisé l'éducation (soit disant lecture critique de l'islam, mis à l'écart de toute référence nationaliste ou arabo-musulmane), remplaçant le tout par du vide !!!

Ce gars a fait pendant 5 ans la pire de toutes les réformes en matière d'éducation, je ne pense pas personnellement qu'on s'en relèvera !!!

Citation :
Mais el 7amdou lillah maintenant que dans le salon du livre il n'y a que des livres sur l'islam on va retrouver nos valeurs et notre identité et là on va construire des navettes spatiales.

Question t'es parti au dernier salon du livre ? je suppose que non, ben la plupart des livres islamistes ont été empêché d'entrer dès la douane, tous les éditeurs exposants étrangers sont obligés d'envoyer une liste des livres qu'ils voudront exposés avec un exemplaire, le tout passe par une commission qui filtre et expurge ce qui lui plait ou ne lui plait pas surtout islamiste. Le système est en place depuis deux ans au moins.

D'habitude le salon du livre au Kram est occupé sur le hall A, B et C. Cette année seuls les hall A et B ont été ouvert le C fermé pas assez d'exposant, la plupart des éditeurs (surtout égyptiens, libanais et syriens) ont choisi de ne pas exposer car la plupart de leurs livres jugées "islamistes" sont refusés. Ca s'est pour ce qui est de la foire du livre.

Même si perso je me dis que chacun est libre de lire ce qu'il veut sauf tout ce qui prône la violence ou la haine raciale !!!!

Citation :
on va retrouver nos valeurs et notre identité et là on va construire des navettes spatiales


Ben là au moins on a une foire moitié livre arabe moitié livre français chacun s'y retrouve dans son et ses identités et ses valeurs. Pour rappel à ceux qui l'auraient oublié la Tunisie est plurielle.

Pour ce qui est des navettes spatiales, j'ai une bonne nouvelle à t'annoncer ; on a commencé Laughing et même depuis 2006 avec le GITAS (Groupement des Industries Tunisiennes des aéronautiques et spatiales) avec un pôle en construction à el Fajaa (http://www.gitas.org/)et en collaboration avec des groupes Latécoère, Zodiac et Sogema.

Pour le moment on se contentera d'avions et de composants d'avions, même si certaines entreprises tunisiennes collaborent déjà dans le projet de fusée ariane. Pour la fusée ça viendra un jour !!! satisfaite !!!


Dernière édition par magon le 14/7/2009, 18:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montassar
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 28/05/2009

MessageSujet: Re: La propagande Islamiste commence à Dar Assabah   14/7/2009, 17:54

magon
il ne faut non plus pa diaboliser nos jeunes
il ne faut pa oublier le contexte historique les generation des annes 60 s'il etait plus revendicatifs ou engagé pour le pays c'est parcequ'il y avait aussi un etat a construire en quelque sorte c'est l'effet etat glorieux qui vient de sortir au monde Dans les annees c'est l'influence de la rivalité URSS/US qui a pas seulement influencer les choix de l'etat qui basculait entre les deux mais a aussi animer le debat entre les jeune les seuls a pouvoir lire et ecrire a l'epoque sans parler de l'apres guerre et les conflits entre les arabes et les sionistes en fait on parlait rarement de la politique interieur du pays on se concentrait surtout sur la politique exterieur bourguibiste.Il faut aussi avouer que cette periode est crucial pour l'evolution de l'etat tunisien.

Aujourd'hui qu'est ce qu'on a ?
Des occidentaux contre des maquisards il ne s'agit plus d'un debat d'une philosophie contre une autre mais une agression contre une autre entre ces deux extremes le jeune tunisien se trouve perdu il veut sa liberté mais constate que cette liberté est une marque etrangere qui l'agresse. Il ne peut pa penser a un sujet sans etre obligé a heurter la societé,les racines etc....
Il laisse tomber il a peur de se liberer ou de radicaliser
Moi je suis pour la liberation de l'etre humain pour qu'il s'approche d'un model ou il sera independant de l'esclavagisme.Ce qu'on appelle dans un contexte religieux s'approcher du createur.Or je constate que la comprehension general de l'islam dans notre societé est un obstacle.Un obstacle qui borne notre facon de penser et qui provoque un mecontentement de la personne.C'est ce qu'on appelle en Tunisie un probleme d'identité.
Est il si important que je suis né par hasard en Tunisie ?
non par contre c'est si important de comprendre comment les coutumes la religion la langue a pu faconné ma personnalité pour cette raison j'ai besoin de pouvoir comprendre (donc je doit etre libre de chaque reference) comment je suis devenu ce que je suis.
Donc le systeme educatif doit etre neutre et surtout en ce qu concerne
la religion puisque normalement un etat democratique est un etat fondé sur le choix d'un citoyen.Meme si el charfi a presenté la religion dans les manuel scolaire comme une association caritative il a quand meme introduit des termes comme al Ijtihad,ma9assed al charia, les grands reformateurs de l'islam etc il a presenté des notions de l'islam qui sont normalement meconnu pour le grand public influencé par l'islam orthodox sunnite et c'est la ou je respecte cet homme.Apres les comportement des enseignants ou le flicage de l'université je suis d'accord avec toi ...
Je ne vois pa l'islam comme un probleme je le vois meme comme la clef de la solution mais avant de parler d'une solution il faut qu'on arrete d'imposer l'islam dans les familles a partir de l'age de 12 ans il faut que ca devient un choix et que l'etat aide les citoyens ou les futur citoyen d'imaginer un choix parmi d'autre par le moyen de l'education national neutre objectif et laique.
Pour l'appartenance arabe ou berbere on a meme pa besion de discuter c'est une evidence on sera jamais des francais
Quant a la discussion autour de l'article n 1 la meilleur explication c'est celle de l'actuel ministre de la justice "La Tunisie n'est pas un état islamique, La religion d'etat est l'islam" Donc l'islam a surtout un aspect culturel(ou identitaire si tu veux) dans la republique tunisienne ce qui donne la possibilité d'interdire les partis politique a la base d'une religion.L'islamisme c'est quoi ? c'est la societé construite sur les fondements de la religion ou l'islam est la source de la legislation.Et la il y a un sacrer probleme celui connu par tout les juristes qui s'appelle le "Flexible Law" en fait l'islam peut etre interpreté de plusieurs facons
mais le droit doit etre precis. que faire ? une institution central qui determine une interpretation unique et obligatoire de la religion ce qui mene necessairement a la Tyrannie sous une forme ou une autre.La comparaison avec erdogan est une faute parceque lui meme a declaré que son parti est laic il ne faut pa confondre quelqu'un qui croit aux valeurs de l'islam avec un islamiste.Il faut aussi lire les declaration des islamistes tunisien soit disant moderer pour comprendre que la seule chose qu'ils veulent c'est l'etat theologique.
Le PDP suit exactement le meme scenario iranien il disent que ce n'est pa le temps d'ouvrir des discussion autour de l'islamisme et que la priorité c'est la democratie comme l'ont fait les gauchistes iraniens avec le grand barbus.
Le PDP est en fait un parti socialiste selon les declaration de nejib echebbi
Quant au gauchiste qui changent les vestes tout les gauchistes que tu as nommés sont impliquer sauf un qui est George Edda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soufiene
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: La propagande Islamiste commence à Dar Assabah   14/7/2009, 18:29

Citation :
Je ne vois pa l'islam comme un probleme je le
vois meme comme la clef de la solution mais avant de parler d'une
solution il faut qu'on arrete d'imposer l'islam dans les familles a
partir de l'age de 12 ans il faut que ca devient un choix et que l'etat
aide les citoyens ou les futur citoyen d'imaginer un choix parmi
d'autre par le moyen de l'education national neutre objectif et laique.

Franchement je ne comprends rien la!

On n'impose rien dans les familles. Lorsqu'on evolu dans une famille musulmane, et un environnement musulman, on devient musulman naturellement. On pourra changer apres.

Par exemple, dans la tradition, l'Islam commence avec la circoncision (Thour), alors d'apres toi, on ne doit pas circonscrir son enfant a 4 ans. On doit attendre a ce qu'il devient majeur de 18 ans, on le laissera choisir sa religion, et apres on le coupe s'il choisit l'Islam.

Le Jour de l'Aid, on n'achete pas des jouets a son enfant, il doit choisir sa religion dabord. Peut etre qu'il preferera le Boudhisme, et les fetes Boudhistes?

On ne peut pas enseigner toutes les religions a l'ecole, ca deviendra trop vague. Deja on a du mal a enseigner 3 langues.

Et l'etat ne peut pas demander au parents de ne pas parler religion a leurs enfants. Et ne pas les influencer avec un tel culte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montassar
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 28/05/2009

MessageSujet: Re: La propagande Islamiste commence à Dar Assabah   14/7/2009, 19:14

Soufiene a écrit:
Citation :
Je ne vois pa l'islam comme un probleme je le
vois meme comme la clef de la solution mais avant de parler d'une
solution il faut qu'on arrete d'imposer l'islam dans les familles a
partir de l'age de 12 ans il faut que ca devient un choix et que l'etat
aide les citoyens ou les futur citoyen d'imaginer un choix parmi
d'autre par le moyen de l'education national neutre objectif et laique.

Franchement je ne comprends rien la!

On n'impose rien dans les familles. Lorsqu'on evolu dans une famille musulmane, et un environnement musulman, on devient musulman naturellement. On pourra changer apres.

Par exemple, dans la tradition, l'Islam commence avec la circoncision (Thour), alors d'apres toi, on ne doit pas circonscrir son enfant a 4 ans. On doit attendre a ce qu'il devient majeur de 18 ans, on le laissera choisir sa religion, et apres on le coupe s'il choisit l'Islam.

Le Jour de l'Aid, on n'achete pas des jouets a son enfant, il doit choisir sa religion dabord. Peut etre qu'il preferera le Boudhisme, et les fetes Boudhistes?

On ne peut pas enseigner toutes les religions a l'ecole, ca deviendra trop vague. Deja on a du mal a enseigner 3 langues.

Et l'etat ne peut pas demander au parents de ne pas parler religion a leurs enfants. Et ne pas les influencer avec un tel culte.
Les athees en France ne fetent ils pa Noel?
Je parle de la religion et non de la tradition
Certe on peut pa enseigner toutes les religions mais l'eleve devrait avoir un minimum de connaissance concernant les croyances des autres.Au lieux d'apprendre betement des passages du coran qu'on oubliera la semaine prochaine ca sera peut etre mieux de comprendre les quetions de la croyance l'histoire de l'islam comparer les theologies etc d'une maniere plus ou moin scientifique et apprendre a l'eleve d'argumenter,d'analyser les textes et d'etudier les differentes courants de penser.La philosophie islamique l'islam politique etc etc toute en representant les differents tendance y compris l'islam orthodox.
c'est la meilleur protection contre l'integrisme
c' est seulement possible a partir d'un certain age(15-18 ans) ce genre d'education religieuse.est ce que toi tu te rappelle de ce que disait el meddeb certainement pa c'est une perte de temps l'education religieuse a l'age de 6ans
Les parents font ce qu'ils veulent chez eux mais de preference ils devront pa faconner l'enfant a leur guise l'etat n'a rien a foutre avec cette histoire
L'etat etant laic ne se melera pa avec les croyances des autre il est neutre
Au passage et en parlant de notre culture et tradition on a aussi d'autre religions en Tunisieet il serait peut etre convenable de connaitre leurs religions et leur histoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soufiene
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: La propagande Islamiste commence à Dar Assabah   14/7/2009, 19:30

Citation :


Certe on peut pa enseigner toutes les religions
mais l'eleve devrait avoir un minimum de connaissance concernant les
croyances des autres.Au lieux d'apprendre betement des passages du
coran qu'on oubliera la semaine prochaine ca sera peut etre mieux de
comprendre les quetions de la croyance l'histoire de l'islam comparer
les theologies etc d'une maniere plus ou moin scientifique et apprendre
a l'eleve d'argumenter,d'analyser les textes et d'etudier les
differentes courants de penser.La philosophie islamique l'islam
politique etc etc toute en representant les differents tendance y
compris l'islam orthodox.


La tu parles du programme de la faculte de la chariaa.

Au lycee on fait une heure de religion par semaine, et on s'adresse a des jeunes, qui ne peuvent pas assimiler et comprendre ce que tu proposes.

Je prefere qu'on enseigne correctement notre Islam tolerant pendant cette heure, au lieu de pourrir la cervelle d'un gamin de 15 ans avec des histoires vagues, et produire un touche a tout, bon a rien, qui pourra etre influence par n'importe qui et n'importe quoi apres.

Et on parle des autres religions dans le programme scolaire, mais sans inviter les eleves a les suivre bien entendu. Bon, dans tous les pays on donne de l'avantage pour sa culture et sa religion. On ne fait aucune exception, et on n'a pas besoin de faire l'exception.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montassar
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 28/05/2009

MessageSujet: Re: La propagande Islamiste commence à Dar Assabah   14/7/2009, 19:52

Citation :


Je prefere qu'on enseigne correctement notre Islam tolerant pendant cette heure
la on retourne a la case depart qui determinera l'islam tolerant?
L'etat ?
Citation :
Et on parle des autres religions dans le programme scolaire, mais sans inviter les eleves a les suivre bien entendu.
il faut faire attention parceque la c'est presque la discrimination tout les citoyens doivent etre egau l'etat garantit les memes privileges pour tout le monde sauf pour des considerations de l'interet publique et ce n'est pa le cas ici

Bref vous voulez une democratie ? tres simple ca commence par une laicité
c'est pourtant facile a admettre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La propagande Islamiste commence à Dar Assabah   

Revenir en haut Aller en bas
 
La propagande Islamiste commence à Dar Assabah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» La propagande
» Guérison défendue !
» La Nesspresso des bébés
» Quizz aviation.
» Attentats du 11 mars 2004 à Madrid

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternatif :: Actualités :: Actualité Nationale-
Sauter vers: