Forum Tunisien de Discussions Libres et Constructives
AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les avocats et la télévision

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
OverDrive
homulus magnus celer
avatar

Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Les avocats et la télévision   17/3/2009, 17:52

Citation :

Les avocats et la télévision
Quand on s’emmêle les pinceaux
• En aucun cas, il ne peut y avoir de conflits de compétences. Les avocats ne jugent pas. Mais la télévision (émanation du 4ème pouvoir), a le devoir d’informer.

Le Conseil de l’Ordre des Avocats est convoqué, pour ce matin, à 9h00 à une réunion extraordinaire pour débattre d’une affaire qui a pris de l’ampleur. Une affaire jusqu’ici inédite. Sa spécificité se présente sur deux volets. D’une part, la relation entre le corps des avocats et les médias et spécifiquement la télévision, et d’autre part, ce sont les avocats, par leur participation à une émission télévisée qui seront en quelque sorte « jugés » par leurs confrères.

C’est l’émission « El Hak Maaq » qui est derrière cette convocation d’urgence de cette réunion.

A rappeler que l’épisode de jeudi dernier a révélé le cas d’une citoyenne prétendant avoir été victime d’une escroquerie de la part d’un avocat qui lui aurait interdit d’encaisser des dommages et intérêts de l’ordre de 190 mille dinars, dont elle a eu droit à travers un jugement.

Indépendamment des tenants et des aboutissants de cette « affaire », le fait qu’elle ait été révélée au grand public et dans une émission bien suivie par les téléspectateurs, n’a pas été apparemment bien apprécié par le Conseil de l’Ordre des Avocats qui a vivement réagi par un communiqué rendu public, vendredi.

Dans ce communiqué, signé : le Bâtonnier Me Béchir Essid, le Conseil de l’Ordre des Avocats considère que ce genre d’émissions et notamment l’épisode du jeudi 12 mars courant, ont entamé la « réputation et l’honneur des avocats... et ont gravement enfreint la loi ». Il a mis également les avocats qui participent à l’animation de ces émissions (en tant que conseillers juridiques, NDLR), en demeure de ne plus y participer et de boycotter ce genre d’émissions », leur rappelant que cette participation constitue « un dépassement de la loi et des traditions de la déontologie de la profession... ». Le communiqué ajoute que la loi régissant la profession d’avocats a confié au Doyen des avocats, et à lui seul, le rôle de représenter les avocats et de parler en leur nom pour toute question se rapportant aux avocats et à l’Avocatie.

Ainsi, on a tous les ingrédients d’un probable bras de fer inter-avocats et entre ce corps et les chaînes de télévision.



Vues de la télévision, ces émissions « accrochent » !

Si on se place du côté de la télévision et en prenant compte de la spécificité du secteur médiatique, en général, on peut comprendre que la diffusion de ce genre de programmes, peut être motivée, naturellement d’ailleurs, par la course à l’audimat et son corollaire de rentrées publicitaires. Le contexte concurrentiel actuel entre Tunisie-7 et Hannibal TV confirme cette tendance. Ces deux chaînes ne sont-elles pas en train de faire une compétition acharnée en diffusant des programmes presque semblables ?

Soit, mais y a-t-il en même temps des limites à cet exercice de télé-réalité ?

La télévision souhaite être utile au téléspectateur en dénonçant les abus, les malversations et autres dépassements source d’injustices. Le citoyen ne fait recours à ces émissions que pour faire entendre sa voix et mettre la pression sur la partie censée être responsable du préjudice qu’il a subi. Mais, sur ce point précis, ce genre de programmes ne se substitueraient-ils pas à la justice, seule habilitée par la loi à rendre justice ?

Une limite de taille qui doit être respectée avec beaucoup de tact, sinon on risque de dépasser la ligne rouge.



N’est pas juge qui veut !

Du côté du Conseil de l’Ordre des Avocats, qui invoque en l’occurrence la nécessité de respecter la loi et notamment celle régissant la profession, plusieurs arguments ont été invoqués pour justifier une telle réaction virulente.

Sans juger de la teneur de ces considérations, on peut comprendre que les avocats sont dans leur droit de se défendre, (eux qui défendent moralement les autres !) pour préserver leurs intérêts. Avec les temps qui courent et surtout l’augmentation du nombre des avocats, ce métier n’est plus de tout repos et n’est plus également en mesure de garantir facilement à l’avocat l’aisance financière d’antan.

Préserver donc la dignité et la réputation de l’avocat devient une tâche de plus en plus importante pour le Conseil de l’Ordre. Et, d’ailleurs, tout un corps, ne saurait supporter la ou les fautes professionnelles de l’un de ses membres.



Des rebondissements en perspective

On voit mal la réunion d’aujourd’hui s’achever sans prendre des décisions dans telle ou telle direction d’autant plus qu’il s’agit d’une réunion extraordinaire.

Les avocats qui ont pris part à ces émissions seront-ils interdits ? Si tel sera le cas, que va-t-il rester de l’émission même si on exclut la partie « avis juridique » des avocats participants ?

Car, personne, dans le secteur de la Justice, ne pouvait jouer ce rôle. Les juges, en tant que troisième pouvoir, sont naturellement dans l’impossibilité juridique de le faire.

Et si le producteur de l’émission poursuit sa diffusion, le Conseil de l’Ordre portera-t-il l’affaire devant la justice pour demander son interdiction ?

Autant de spéculations et de questions inévitables.



Et le plus important avant tout ça, c’est le téléspectateur qui, somme toute, n’est pour rien et ne demande que des programmes passionnants et utiles.

Cela dit il faut faire la part des choses. Curieux que le Bâtonnier n’ait réagi que lorsqu’il s’est agi d’un avocat. Curieux encore qu’il sermonne les « défenseurs de la veuve et de l’orphelin » à l’émission et ne dit rien sur l’avocat en question. Défendre la profession est tout à son honneur, exiger que les avocats ne fassent plus de télé renvoie aux textes.

Aujourd’hui, avocats, médecins et tous les autres métiers sont sollicités par les médias. Certes, dans les émissions de télé-réalité telle « Al Hak Maâk » (dont les droits ont été rachetés auprès de la TF1 et qui est une réplique de « Sans aucun doute », jadis animée par Julien Courbet), les avocats ne sauraient se substituer aux juges, ni en inquisiteurs et encore moins en justiciers. Ils doivent rester dans leur rôle de consultants. C’est ce qu’ils font.

Si l’on arrondit les angles, les attributs du 3ème pouvoir et le Pouvoir juridictionnel resteront souverains et l’apanage des sphères de la Justice.

Médiatiser les faits inhérents à un procès en cours serait pareillement nuisible.

Mais si au nom de l’avocatie, du pouvoir juridictionnel, personne n’accepte d’instrumentaliser la justice, la télé-réalité est parfaitement dans son rôle lorsqu’elle révèle et informe. Car, la télévision informative relève du quatrième pouvoir et elle a obligation, droit et pouvoir d’informer au même titre que les journaux.



Mounir JOMNI
source :http://www.letemps.com.tn/pop_article.php?ID_art=26549

Mon commentaire:
C'est du n'importe quoi on dirait le partie communiste en ex-union soviétique.
L'avocat est avant tout un citoyen et il a le droit de s'exprimer en tant que citoyen. Personne ne confisque son droit à la parole sous le prétexte qu'il le représente. Quand on adhère à une organisation aussi illustre soit elle on ne renonce pas à son libre arbitre en le laissant sur le pas de la porte sauf dans les totalitarismes à la bolchévique.
Si les avocats se sentent offensés ou sentent qu'ils ont subit une diffamation je ne peux rien leur apprendre en disant qu'ils peuvent intenter un procès. La liberté d'expression est la règle et la censure ou l'auto-censure est l'exception.
En français il existe le subjonctif pour rapporter un fait ou bâtir un raisonnement sur des présuppositions à vérifier. L'avocat qui a pris la défense de cette femme selon sa versions des faits à tout le droit de raisonner à partir de là. L'autre avocat mis en cause peut très bien se défendre ou rapporter le tout à une décision de justice.
Je comprends qu'on veuille résoudre les problèmes des avocats entre eux sans sensationnel mais ce corporatisme étriqué que manifeste le barreau est indigne de son rang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilia
Homo Addictus
Homo Addictus
avatar

Féminin Nombre de messages : 1290
Age : 32
Date d'inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Les avocats et la télévision   17/3/2009, 18:08

exactement !

d'ailleurs ces deux paragraphes résume le fond de ma pensée :

Citation :
Cela dit il faut faire la part des choses. Curieux que le Bâtonnier
n’ait réagi que lorsqu’il s’est agi d’un avocat. Curieux encore qu’il
sermonne les « défenseurs de la veuve et de l’orphelin » à l’émission
et ne dit rien sur l’avocat en question. Défendre la profession est
tout à son honneur, exiger que les avocats ne fassent plus de télé
renvoie aux textes.

Aujourd’hui, avocats, médecins et tous les
autres métiers sont sollicités par les médias. Certes, dans les
émissions de télé-réalité telle « Al Hak Maâk » (dont les droits ont
été rachetés auprès de la TF1 et qui est une réplique de « Sans aucun
doute », jadis animée par Julien Courbet), les avocats ne sauraient se
substituer aux juges, ni en inquisiteurs et encore moins en justiciers.
Ils doivent rester dans leur rôle de consultants. C’est ce qu’ils font.

cette réaction est disproportionnée par rapport au problème en lui-même, la mise en demeure des avocats qui ont participé à cette émission ! et puis quoi encore !

après tout ce n'est pas la première fois qu'on entend parler de ce genre d'affaire et ce ne sera certainement pas la dernière, aussi, combien de fois on a eu vent d'un comportement loin d'être exemplaire de la part des personnes qui travaillent dans ce genre de secteur, ce n'est pas pour autant que l'ordre des médecins ou des experts comptable s'est mis en tête de déclarer la guerre !

il y a anguille sous roche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El_Manchou
Homo Genius
Homo Genius
avatar

Masculin Nombre de messages : 4415
Localisation : Damous el Hajja
Emploi : Chasser le 5wenji et la voilée
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: Les avocats et la télévision   17/3/2009, 18:38

les avocats en tunisie sont les plus grands magouilleurs et voleurs et ne veulent surtout pas qu'on dise du mal d'eux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rap125.com
Phidias
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 5257
Localisation : ... dans le désert
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Les avocats et la télévision   17/3/2009, 18:40

El_Manchou a écrit:
les avocats en tunisie sont les plus grands magouilleurs et voleurs et ne veulent surtout pas qu'on dise du mal d'eux !
... pas qu'en Tunisie khatini


chmeta chmeta chmeta

_________________
Vivre et laisser Vivre !
=> http://blog-alternatif.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
balthazar
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Masculin Nombre de messages : 507
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Les avocats et la télévision   20/3/2009, 18:16

El_Manchou a écrit:
les avocats en tunisie sont les plus grands magouilleurs et voleurs et ne veulent surtout pas qu'on dise du mal d'eux !
il y a pas que les avocats khatini
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zeu$
Homulus Foetus
Homulus Foetus
avatar

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 27
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Les avocats et la télévision   20/3/2009, 20:49

Encore une décision ridicule qui vise à réduire à néant le peu de liberté de parole. Pour une fois qu'il y a une émission qui parle d'autres choses que de foot ou de danse du ventre on lui met des battons dans les roues.
Un avocat est effectivement un citoyen comme un autre, et il est de ce fait jugé en tant que telle. Lorsqu'on traite d'un avocat qui a commit un délit, ce n'est pas en tant qu'avocat qu'on le juge mais en tant que citoyen. L'ordre des avocats n'a donc rien à voir avec ca, et il n'est aucunement affecté. Cette décision est tout simplement ridicule.


El_Manchou a écrit:
les avocats en tunisie sont les plus grands magouilleurs et voleurs et ne veulent surtout pas qu'on dise du mal d'eux !


Disons qu'en général, les juristes aiment bien jongler avec les limites de la loi Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OverDrive
homulus magnus celer
avatar

Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Les avocats et la télévision   25/3/2009, 13:09

Je n'ai pas tout suivi mais apparemment ça s'est réglé:


Citation :
La tempête est passée
• Les avocats continueront de faire de la télé ; et pas de conseil de discipline

Hier, le Bâtonnier Me Bechir Essid a eu un long entretien avec Me Amel Karoui et Me Fethi El Mouldi, à propos de la récente crise entre l'avocatie et la télévision.

Cette entrevue fut absolument cordiale, confraternelle et surtout empreinte de franchise.

Le Bâtonnier a réitéré son respect pour les médias (tous organes confondus) et la liberté d'informer, l'un des piliers de l'exercice démocratique.

La raison a fini par prévaloir. Il n'y aura donc pas d'interdiction aux avocats de participer à des émissions télé, radio ou d'écrire dans les journaux. Mais si l'émission porte sur un avocat - comme ce fut le cas à « Al Haq Maâk » - le Bâtonnier, garant de la profession, doit en être informé.

Par ailleurs, Me Fethi El Mouldi a proposé la tenue d'un séminaire au cours duquel la profession établira un code déontologique régissant les rapports des avocats avec les médias et leurs interventions à quelque niveau que ce soit, y compris les consultations sur Internet.

En définitive, le différend est aplani. L'honneur de la profession est préservé ; il n'y aura pas d'interdiction aux avocats de faire de la télé et, bien sûr, il n'y aura pas de conseil de discipline.

Le Bâtonnier aura, en l'occurrence, fait preuve de pragmatisme, et tout en défendant la profession, il voue du respect aux médias.

C'est ainsi que doit fonctionner la société civile.

Raouf KHALSI
source : http://www.letemps.com.tn/pop_article.php?ID_art=26825
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kahéna
Homo Addictus
Homo Addictus
avatar

Féminin Nombre de messages : 1914
Age : 100
Localisation : Behind you
Emploi : legal
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Les avocats et la télévision   31/3/2009, 00:14

Ca n'est pas parce qu'un avocat aura commis une faute lourde ou escroquerie qu'on devra alors bannir tous les avocats des médias ça serait d'ailleurs de même pour toutes les autres professions, on tomberait dans le ridicule, si l'avocat a voulu apparaitre au public il doit assumer alors les conséquences de ses actes, et donc courir le risque d'être accusé injustement aussi si une affaire vient à éclater.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Che_Guevara
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 367
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Les avocats et la télévision   31/3/2009, 14:12

Je crois l'ordre des avocats a réagi selon des calculs politiques, puisque il Hak Ma3ak est produite par Cactus Prod. qui est la propriété des Trappanis, et on sait très bien que l'ordre des avocats a des relations conflictuelles avec le pouvoir et a trouvé une opportunité d'attaquer cette emission dans le but de gener la famille royale et va sa reaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les avocats et la télévision   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les avocats et la télévision
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La chute de feu, une vision très rare
» Médias étrangers, une vision étrange...
» télévision garderie
» LCN. Premiers pas pour la nouvelle télévision normande
» Garderie du matin passée devant la télévision

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternatif :: Actualités :: Actualité Nationale-
Sauter vers: