Forum Tunisien de Discussions Libres et Constructives
AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Microcrédit / Grameen Bank

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phidias
Homo Pacificus
Homo Pacificus


Masculin Nombre de messages : 5257
Localisation : ... dans le désert
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Le Microcrédit / Grameen Bank   8/2/2009, 23:14


Nobel Laureate Muhammad Yunus at the Nobel Peace Prize Award Ceremony at Oslo City Hall, 10 December 2006.

En 1983, le Bangladais Muhammad Yunus, jeune professeur d'économie, crée la Grameen Bank au Bangladesh. Il est considéré comme le père du microcrédit. En 1997, la première campagne internationale du microcrédit est lancée. En 2006, M. Yunus et son organisation reçoivent le Prix Nobel de la paix. La Grameen dispose de près de 1 400 succursales et travaille dans plus de 50 000 villages dans le monde.

Selon les études menées par PlaNet Finance, ONG fondée par Jacques Attali, le secteur du microcrédit, qui permet aux plus démunis d'avoir accès au crédit et de démarrer une activité économique, connaît une croissance annuelle de 30 %. La demande potentielle est évaluée à 263 milliards de dollars (206 milliards d'euros). Près de 70 millions des clients de la microfinance vivent avec moins d'un dollar par jour. La crise économique et son séisme financier causé par des banques accros aux paradis artificiels de leur bulle virtuelle,va renforcer la demande en matière de microcrédit, bouée de sauvetage pour les exclus (selon le Bureau international du travail la crise devrait faire basculer jusqu'à 176 millions de travailleurs dans la pauvreté en 2009). Pour le moment, le phénomène n'est pas quantifiable, mais les acteurs de la microfinance témoignent de l'arrivée à leurs guichets de nouveaux clients, victimes de la crise. Selon de nombreux experts, le microcrédit qui est, lui, relié à l'économie réelle, devrait donc jouer un rôle d'amortisseur pour le chômage.


Citation :
DEMANDE VIGOUREUSE AU NORD

Pour Mme Nowak, qui fut l'une des premières à importer en Europe cette forme de
financement née dans les pays en développement, le recours au microcrédit pourrait concerner le Sud et le Nord. "Beaucoup de salariés se retrouvent à la rue du fait des nombreux plans sociaux, le travail indépendant se développe, nous le constatons en France, dit-elle. Le microcrédit permet aux chômeurs d'obtenir un premier revenu, il constitue, en temps de crise, un puissant levier d'insertion professionnelle et sociale."

La France n'est pas seule à percevoir l'intérêt de la microfinance. Aux Etats-Unis, la secrétaire d'Etat Hillary Clinton compte parmi ses plus fervents soutiens. Et, fait symbolique, le Bangladais Muhammad Yunus, considéré comme le père du microcrédit à travers sa fameuse Grameen Bank, vient d'y implanter ses premières agences.

Sébastien Duquet, directeur général de l'association PlaNet Finance, confirme que le marché va être porté par une demande vigoureuse dans les pays du Nord, notamment en Europe, où, "dans quelques mois, face au chômage, les gens reprendront leur bâton d'entrepreneur". Mais, estime-t-il, "la crise va aussi se traduire par un inévitable resserrement du crédit et une montée des taux de risques pour les institutions de microfinance, confrontées à la hausse des impayés ou au surendettement".

Le séisme actuel porte donc en germe des risques de contraction de l'offre. Les économistes se demandent ainsi dans quelle mesure les besoins supplémentaires pourront être satisfaits. Les grands soutiens financiers du microcrédit - banques, fonds d'investissement, donateurs privés et institutions financières internationales - sont fragilisés par la débâcle financière.

En réponse à ces interrogations, la Banque mondiale a annoncé, jeudi 5 février, la création, en coopération avec l'Allemagne, d'un fonds de 500 millions de dollars (390 millions d'euros) qui vise à soutenir les institutions de microfinance. L'Union
européenne pourrait, elle aussi, renforcer ses dotations à la microfinance en Europe.L'enjeu économique commence, de fait, à être bien perçu par les bailleurs internationaux et la classe politique. En 2007, plus de 100 millions de familles auraient bénéficié d'un microprêt.

Pour Emmanuel de Lutzel, responsable de la microfinance chez BNP Paribas, il ne faut être "ni euphorique, ni catastrophiste : le secteur va continuer son bonhomme de chemin, comme ce fut le cas en 1997 lors de la crise asiatique". "Il y a 150 millions d'emprunteurs dans le monde, dit-il, mais 3 milliards de personnes vivant avec moins de 2 dollars par jour".

Marie-Béatrice Baudet et Anne Michel, avec Marie Delcas à Bogota


http://www.lemonde.fr/planete/article/2009/02/06/a-new-york-le-nobel-de-la-paix-muhammad-yunus-porte-la-bonne-parole-et-ouvre-une-succursale-de-sa-banque_1151683_3244.html#ens_id=1151809

_________________
Vivre et laisser Vivre !
=> http://blog-alternatif.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max
Maitre du Monde
Maitre du Monde


Masculin Nombre de messages : 6294
Age : 97
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Le Microcrédit / Grameen Bank   9/2/2009, 10:40

UNe des mesures essencielles mais qui ne se fera jamais au risque de froisser les grands banquiers c'est de lancer le micro-credit afin de relancer la consommation et la croissance !

_________________
Toute société qui prétend assurer aux hommes la liberté, doit commencer par leur garantir l'existence Léon Blum

La femme est l'égale de l'homme, elle n'a donc pas besoin d'un bout de chiffon pour se cacher

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phidias
Homo Pacificus
Homo Pacificus


Masculin Nombre de messages : 5257
Localisation : ... dans le désert
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Le Microcrédit / Grameen Bank   16/2/2009, 01:24

Igor a écrit:
UNe des mesures essencielles mais qui ne se fera jamais au risque de froisser les grands banquiers c'est de lancer le micro-credit afin de relancer la consommation et la croissance !
Le microcrédit c'est surtout pour favoriser le micro-entreprenariat, donc c'est très bon pour créer des emplois, et par conséquent des richesses, de la croissance. Et à dimension humaine, donc avec un impact social positif. Vu la situation des grandes banques, ça ne devrait pas être incompatibles puisqu'elles lachent des crédits avec parcimonie, et de plus en plus selon la loi du "on ne prête qu'aux riches".

_________________
Vivre et laisser Vivre !
=> http://blog-alternatif.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phidias
Homo Pacificus
Homo Pacificus


Masculin Nombre de messages : 5257
Localisation : ... dans le désert
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Le Microcrédit / Grameen Bank   17/6/2009, 23:25

En France, 6.000 microcrédits personnels accordés en 2008 pour 13,7 M d'euros...
Citation :
Près de 6.000 microcrédits personnels ont été accordés en 2008 en France avec la garantie du Fonds de cohésion sociale (FCS), pour un montant global de 13,7 millions d'euros, indique mercredi l'Observatoire de la microfinance dans son premier rapport annuel.

Créé en 2005, le FCS est géré par la Caisse des dépôts (CDC) et peut garantir jusqu'à 50% du montant d'un microcrédit. Les prêts se font par le biais des établissements de crédit, les premiers acteurs étant la Caisse d'Epargne (37% des prêts), le Crédit Coopératif (groupe Banque Populaire) et le Crédit Mutuel. Pour Michel Camdessus, président de l'Observatoire, le microcrédit "expose beaucoup moins le bénéficiaire aux situations de surendettement" que les crédits classiques. "C'est un des moyens de répondre à la crise financière et sociale que connaît notre pays", a-t-il affirmé lors d'une conférence de presse.

Le microcrédit est un prêt d'un montant modeste (quelques milliers d'euros au plus), assorti d'un échéancier de remboursement et à un taux d'intérêt qui peut être faible, voire nul. L'emprunteur fait généralement l'objet d'un suivi par un accompagnateur social, bénévole ou associatif. Facilité par la garantie du FCS, le microcrédit personnel vient compléter l'offre plus ancienne de microcrédit professionnel, qui existe en France depuis 1988 et a pour objet de financer la création, le rachat ou la consolidation d'une petite entreprise artisanale ou commerciale. Le microcrédit professionnel est principalement alloué via l'Association pour le droit à l'initiative économique (Adie), ainsi que les réseaux France Initiative (plate-forme associative) et France Active (fonds territoriaux).

En 2008, 14.592 microcrédits professionnels ont été accordés avec la garantie du FCS, pour un montant global de 51,2 millions d'euros, selon l'Observatoire.M. Camdessus a rappelé que le taux de défaut des microcrédits personnels est inférieur à 1,5%.
A l'heure où les pays détruisent plusieurs milliers d'emplois par jour, principalement dans les grands groupes et grandes entreprises, le microcrédit apporte concrêtement des solutions économiques et sociales pertinentes.

_________________
Vivre et laisser Vivre !
=> http://blog-alternatif.blogspot.com/


Dernière édition par Phidias le 1/11/2009, 14:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phidias
Homo Pacificus
Homo Pacificus


Masculin Nombre de messages : 5257
Localisation : ... dans le désert
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Le Microcrédit / Grameen Bank   21/6/2009, 14:02

Agriculture : des microcrédits pour deux mille productrices de karité au Ghana
Citation :
LE MONDE | 18.06.09 | 14h11 • Mis à jour le 18.06.09 | 14h11

Jacques Attali, président de PlaNet Finance, ONG internationale centrée sur le soutien au microcrédit, et Léo Apotheker, PDG de SAP, leader mondial des progiciels de gestion, ont annoncé, mercredi 17 juin, un projet commun qui vise à soutenir 2 000 productrices de noix de karité au Ghana, en leur accordant des microcrédits, de l'ordre de 100 à 200 euros. Au nord du pays, 90 % des femmes vivent de la récolte de noix de karité : "Ce n'est donc pas un microcrédit mais un macroprojet", estime M. Attali.

Les 2 000 bénéficiaires devraient se regrouper en coopératives pour avoir plus de poids dans les négociations commerciales. L'opération au Ghana pourrait servir de nouveau modèle pour la distribution de microcrédits. SAP et PlaNet Finance souhaitent en effet développer, à cette occasion, la Mobil Bank : le microcrédit doit aider à l'achat d'un téléphone portable qui va permettre aux cultivatrices de gérer leur microfinancement en direct mais aussi de joindre leurs partenaires locaux, de vérifier les cours et de gérer les commandes, bref de se passer d'intermédiaires. S'il est couronné de succès, ce programme sera étendu à d'autres pays en développement. Caroline Lumet

Article paru dans l'édition du 19.06.09.
Les initiatives se poursuivent et offrent des alternatives aux "entrepreneurs" locaux. Pou le moment ce sont des faibles volumes, et des projets expérimentaux. Mais des dynamiques s'organisent ...

_________________
Vivre et laisser Vivre !
=> http://blog-alternatif.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Microcrédit / Grameen Bank   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Microcrédit / Grameen Bank
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» N°204 Bank Sécurity
» 1er craquage chez M.A.C!
» A Monsieur le Directeur Gén"ral de l'ONE
» Guitar Pro 6 - Changer d'instrument
» N°3023 Security Bank - Tirelire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternatif :: Actualités :: La Tribune-
Sauter vers: