Forum Tunisien de Discussions Libres et Constructives
AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La vertue de l'indignation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
OverDrive
homulus magnus celer
avatar

Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: La vertue de l'indignation   21/1/2009, 15:31

Citation :
« La vertu de l'indignation » La face du silence

Ces trois dernières semaines, les manifestations en faveur des Palestiniens se sont multipliées et ont pris diverses formes. Partout, Les Tunisiens discutaient de l'agression israélienne contre Gaza, les marches de soutien, pour la plupart autorisées, se sont multipliées (il y en a même qui ont eu lieu après le cessez-le-feu), les émissions télévisées ont presque toutes abordé le sujet

ne parlons bien évidemment pas des journaux qui ont suivi l'événement au détail près et ont exprimé unanimement leur condamnation des massacres perpétrés contre une population de civils innocents ; les associations et organisations nationales, les partis politiques ont participé de différentes manières à ce mouvement de solidarité aux résonances nationalistes et humanitaires. Tout le peuple tunisien, en fait ; y a pris part, ne serait-ce que par les prières à la maison ou dans les mosquées.

Quelques spéculateurs politiques se sont évertuées néanmoins à distribuer les satisfécits et les blâmes à l'occasion de ce triste événement : ils complimentent tel ou tel groupe, tel ou tel mouvement pour sa participation effective aux manifestations et adressent reproches et accusations à tous les autres qui n'ont pas donné signe de vie ou bien ont exprimé timidement leur appui à la cause arabe ! Sur la sellette, il y avait aussi des individus apparemment « sous surveillance rapprochée » de la part de ces objecteurs de consciences qui n'échappèrent pas aux procès d'intention dressés par leur tribunal !

Pour prendre la défense de ceux qui ont observé le silence pendant cette vague bruyante de soutien à la population de Gaza, nous dirions que si les manifestations de solidarité en faveur d'une cause juste sont un signe de bonne santé morale et la preuve que la conscience humaine est toujours éveillée quand il s'agit de se soulever contre la barbarie et l'arbitraire, l'expression de cette « vertu d'indignation » ne se traduit pas forcément par les voies physiques adoptées par la majorité.

L'important ce n'est pas d'inscrire dans son Curriculum vitae tant de marches de soutien, tant de pétitions signées, tant de slogans scandés, tant de drapeaux américains et israéliens brûlés ou déchirés. Parce que l'inflation de gestes symboliques semblables risque de conduire inexorablement à leur « déflation », à leur dévaluation en quelque sorte !

« Vertu d'indignation » cette belle expression que nous empruntons à Vercors, auteur de l'inoubliable nouvelle « Le Silence de la mer », devrait nous renvoyer tous à l'essentiel dans la lutte contre l'injustice et le règne de la loi de la jungle : ne pas se laisser impressionner par la puissance des tyrans, empêcher sa conscience du devoir humain et des valeurs nobles de s'assoupir ou de s'anéantir, c'est ce qu'il importe de sauvegarder comme réflexe d'homme au sens plein du terme. A notre humble avis, perdre ce réflexe c'est perdre sa « qualité d'homme » ! Encore une formule de Vercors qui a écrit son plus célèbre récit pour dire que le silence est parfois une forme de résistance aux forces du Mal. A une question du journaliste Giles Plazy qui lui demandait pourquoi il avait choisi comme titre à sa nouvelle Le Silence de la mer ? Vercors répondit en ces termes éminemment poétiques : « C'est une image qui m'a toujours suivi : la mer, « toit tranquille » come l'appelle Valéry, si calme et silencieuse, n'en dissimule pas moins la mêlée des bêtes dans les profondeurs, qui s'entredéchirent, s'entredévorent. Ainsi, sous le silence de la jeune fille et de son oncle, se trouve toute l'ardeur des sentiments cachés, toute la violence d'un combat spirituel. »

Les silencieux n'ont donc pas toujours tort, et ceux qui crient à tue-tête ne sont pas nécessairement plus militants que les autres. Quelquefois c'est plutôt l'inverse qui est vrai ! Certains paroliers et certains chanteurs s'en donnent à cœur joie dans les circonstances semblables à celle qui prévaut en ce moment : ils vous écrivent et vous chantent les poèmes les plus incendiaires en deux minutes et se transforment le jour même (ou alors on les transforme) en héros de la guerre contre l'impérialisme international et contre tout ce que vous voulez ! Et chacun de rappeler ses œuvres révolutionnaires antérieures. Plusieurs soi-disant artistes émergent d'ailleurs dans ce genre d'occasions profitant, certes, de la bienveillante complicité de soi- disant animateurs qui muent au cours de leur vie autant de fois que leurs intérêts sordides l'exigent !

Le combat contre l'injustice, la tyrannie, la barbarie est un combat de tous les jours et, plus il est discret et humble, mieux c'est pour les causes qu'il défend. Ce n'est pas pour condamner les manifestations de rue ni les défoulements tumultueux des masses, ni pour justifier les dérobades des couards, mais pour nuancer seulement les jugements prononcés contre ceux qui ont préféré prendre du recul par rapport aux récents événements tragiques de Gaza. La passion c'est bien mais quand elle est réfléchie c'est mieux !
Badreddine BEN HENDA
source: http://www.letemps.com.tn/pop_article.php?ID_art=24485
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El_Manchou
Homo Genius
Homo Genius
avatar

Masculin Nombre de messages : 4411
Localisation : Damous el Hajja
Emploi : Chasser le 5wenji et la voilée
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: La vertue de l'indignation   21/1/2009, 15:36

tant que çà permet à la populasse de se défouler sans toucher à la smala Trappani et aux magouilles des tripolitains...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rap125.com
OverDrive
homulus magnus celer
avatar

Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: La vertue de l'indignation   21/1/2009, 15:48

C'est plus problématique que ça. On soutient "la résistance". Il ne reste que les drapeaux du hamas. Tous les partis politiques, certains plus que d'autres sont à un pousse de dire qu'ils soutiennent le hamas vu qu'il est en ce moment leader de cette vague de "résistance".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sof
Homulus Administratus
Homulus Administratus
avatar

Masculin Nombre de messages : 2314
Age : 36
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: La vertue de l'indignation   21/1/2009, 15:57

Pourquoi les guillemets pour "résistance" ? Que Hamas soit un parti aux idées islamistes detestables et rétrogrades ne lui enlève pas le statu de mouvement de résistance surtout dans ce qui vient de se passer.
A cause d'Israel, Hamas est consacré en tant que leader de la dite résistance. Les premières victimes collatérales de cette sale guerre israélienne sont Abbas et el Fatah et c'est bien malheureux.

Ceci étant dit, je suis totalement d'accord avec l'auteur de l'article.

_________________
الحجاب لا بدّ يزول، باش يزول، و يِلزمو يزول
بورڨيبة [size=17]13/08/1960
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OverDrive
homulus magnus celer
avatar

Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: La vertue de l'indignation   21/1/2009, 16:46

Quand le projet politique est: à court, moyen, long terme, la destruction d'Israël, permet moi de me désolidariser avec cette "résistance".
Je pense plutôt que le hamas est entrain de torpiller toute résolution proche, même si imparfaite, du conflit. On ajourne la résolution à quand "les armés d'allah anéantiront Israël". La paix n'en parlons même pas.
On dit le peuple palestinien a choisi la résistance en choisissant le hamas, soit. Je pense que politiquement les islamistes ne sont pas capables de délivrer ce qu'ils promettent, on me dira que c'est mon avis, soit.
Je vois que l'idéologie islamiste dessert la cause palestinienne. Le plus grave est que militairement Israël n'a pour le moment rien à craindre. Au mieux (pour ne pas dire au pire), ils parviennent à renverser le pouvoir dans certains pays arabes avec la montée irrésistible des islamistes et la pseudo élite intellectuelle et politique qui se couche devant les vociférations des islamistes.
Le problème avec le hamas et tous les régimes islamistes est qu'une fois au pouvoir il ne y'a plus moyens qu'ils en partent car "c'est la volonté de dieu" et la volonté du peuple se couche elle aussi devant la supposée volonté de la "oumma".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sof
Homulus Administratus
Homulus Administratus
avatar

Masculin Nombre de messages : 2314
Age : 36
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: La vertue de l'indignation   21/1/2009, 17:33

Je vois que nous sommes d'accord sur beaucoup de points :
1- L'islamisation du conflit dessert la cause palestinienne, entièrement d'accord.
2- L'islamisme n'est en rien une solution, entièrement d'accord.

Mais pour ce qui est de la paix, c'est de la responsabilité d'Israel avant tout de la faire. C'est Israel (la partie forte du conflit) et lui seul qui peut faire la paix .. s'il le veut. La réaction palestinienne, l'islamisation du conflit, la radicalisation des esprits, la haine, la naissance même du Hamas.. ne sont que la conséquence du refus d'Israel de faire cette paix et ce refus ne date pas d'hier.

_________________
الحجاب لا بدّ يزول، باش يزول، و يِلزمو يزول
بورڨيبة [size=17]13/08/1960
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OverDrive
homulus magnus celer
avatar

Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: La vertue de l'indignation   21/1/2009, 17:58

La corruption du fath et l'islamisme du hamas sont nos problèmes, le problème des arabes. Le schéma est récurrent et présent partout où s'étend la culture et les mentalités arabes. La Palestine n'est pas une exception. Dans les pays arabes. La seule opposition islamiste persiste et se développe. On a le choix entre l'islamisme et des régimes rétrogrades qui se réclament de la modernité. La logique du takfir, non patriotisme, 3amala, 5iyana etc.

C'est vrai que Israël donne l'impression, probablement justifiée, de manoeuvrer et créer des situations de fait. La société israélienne est hétérogène ce qui expliquerait en partie les louvoiement qu'on observe.

Ce qui nous concerne nous, donc il nous revient à nous de résoudre est la précarité flagrante de toutes les constructions de la modernité qu'on a voulu greffer et fonder. On constate que même des supposés progressistes portent en eux la logique de hamas. Il faut s'expliquer l'affinité flagrante avec les thèmes et les thèses du hamas.

Notre nahdha, renouveau qui a débuté au 19 siècle retombe sur ses fondements et on sent qu'on est traversés par des courants sous-terrains qui nous emportent. Le non pensé, ce qui va de soit ou ce qu'on a refusé de voir en face nous anime comme des pantins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sof
Homulus Administratus
Homulus Administratus
avatar

Masculin Nombre de messages : 2314
Age : 36
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: La vertue de l'indignation   21/1/2009, 18:22

Le cas palestinien est quand même un cas très particulier : la Palestine n'est même pas un État.
Sinon je suis d'accord sur tous les problèmes que tu évoques et qui gangrènent les pays arabes, mais il ne faut pas non plus mélanger les sujets.
Sur le sujet de la paix entre Israel et les palestiniens, les Arabes portent une responsabilité lourde d'avoir provoqué le fasco de 67, mais il me semble qu'aujourd'hui la part de responsabilité israélienne est la plus importante dans l'affaire. trop de mauvaise foi use et n'engendre que la haine.

_________________
الحجاب لا بدّ يزول، باش يزول، و يِلزمو يزول
بورڨيبة [size=17]13/08/1960
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilia
Homo Addictus
Homo Addictus
avatar

Féminin Nombre de messages : 1290
Age : 32
Date d'inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: La vertue de l'indignation   22/1/2009, 00:42

il me semble que vous vous êtes un peu éloignés du sujet initial, ce n'est pas que vos échanges ne sont pas intéressants... c'est que à chaque fois que j'entends parler de "la manière dont la paix s'établira" un fou rire me prend, enfin ...

donc moi personnellement je ne vais parler ni du Hamas ni du Fath, j'ai bien trop mal à la tête ! ceci étant dit, j'ai trouvé l'article assez intéressant sans pour autant partager l'avis de l'auteur , il parle de la face du silence, et je suis de ceux qui aiment le silence parfois beaucoup trop même ! et j'ai toujours pensé que c'est une réaction non moins "vertueuse" que celle de l'indignation. oui le silence qui tue dit-on, surtout concernant les événements pareils, car comme il l'a si bien dit , ces causes sont un combat de tous les jours, et je trouve assez hypocrite (le mot n'est peut-être pas approprié, mais c'est faute d'avoir trouvé un synonyme moins "fort") de se vouer à cette cause le temps que le massacre soit au su de tous, et une fois il ne l'est plus, on passe à autre chose, oui on passe à autre chose, et notre indignation se trouve du coup bien refroidie alors qu'en réalité, les choses ne sont pas au mieux, les innocents meurent encore et toujours, et les enfants meurent encore et toujours !
c'est pourquoi je fais partie de ceux qui gardent le silence, mais là...là... c'était pas pareil ! quel silence aurait été capable de durer 24 jours, s'il aurait pu, il aurait été un silence bien lâche, non le temps n'était plus à cette vertu là ! mais à celle de l'indignation, il fallait le crier haut et fort !

avant le cessez le feu, sur la chaîne al jazira, l'une de ces fois où on donnait à certains rescapés de ce massacre, la parole, une femme avait crié, elle avait crié et elle avait condamné tous les états arabes, et combien elle avait raison !!! il y a de quoi les condamner !!!
donc même s'il ne s'agissait que d'une vague, même si on allait passer à autre chose, il fallait s'indigner, tout le monde devait s'indigner, le silence n'avait point de place en cette circonstance ...

"La passion c'est bien mais quand elle est réfléchie c'est mieux !"

ohhh mais ouiii , certainement! "réfléchie" !!! allez dire ça aux parents des enfants carbonisés, j'aimerais bien voir leur réactions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sof
Homulus Administratus
Homulus Administratus
avatar

Masculin Nombre de messages : 2314
Age : 36
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: La vertue de l'indignation   22/1/2009, 15:45

Citation :
donc même s'il ne s'agissait que d'une vague,
même si on allait passer à autre chose, il fallait s'indigner, tout le
monde devait s'indigner
, le silence n'avait point de place en cette
circonstance ...

"La passion c'est bien mais quand elle est réfléchie c'est mieux !"

ohhh
mais ouiii , certainement! "réfléchie" !!! allez dire ça aux parents
des enfants carbonisés, j'aimerais bien voir leur réactions...

L'article ne parle pas du silence des parents des victimes. Eux ils ne pourront que crier leur peine.
L'article parle du droit de ne pas s'indigner ostensiblement et Overdrive attire l'attention sur l'indignation qui amène à la solidarité avec Hamas. On est presque traité de traitre si on ose affirmer que Hamas est pourri par exemple.

_________________
الحجاب لا بدّ يزول، باش يزول، و يِلزمو يزول
بورڨيبة [size=17]13/08/1960
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilia
Homo Addictus
Homo Addictus
avatar

Féminin Nombre de messages : 1290
Age : 32
Date d'inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: La vertue de l'indignation   22/1/2009, 23:34

sof a écrit:
Citation :
donc même s'il ne s'agissait que d'une vague,
même si on allait passer à autre chose, il fallait s'indigner, tout le
monde devait s'indigner
, le silence n'avait point de place en cette
circonstance ...

"La passion c'est bien mais quand elle est réfléchie c'est mieux !"

ohhh
mais ouiii , certainement! "réfléchie" !!! allez dire ça aux parents
des enfants carbonisés, j'aimerais bien voir leur réactions...

L'article ne parle pas du silence des parents des victimes. Eux ils ne pourront que crier leur peine.
cela je l'avais très bien compris! moi aussi je ne parle pas d'eux !
sof a écrit:

L'article parle du droit de ne pas s'indigner ostensiblement et Overdrive attire l'attention sur l'indignation qui amène à la solidarité avec Hamas. On est presque traité de traitre si on ose affirmer que Hamas est pourri par exemple.

parce que passer le temps à dire que c'est la faute au Hamas, alors qu'un génocide était entrain de se produire était une meilleure idée !! il fallait que tout le monde soit dans le même camp même si dans ce même camp il y avait le Hamas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OverDrive
homulus magnus celer
avatar

Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: La vertue de l'indignation   23/1/2009, 10:31

C'est la faute du hamas. C'est eux qui ont choisi la lutte armée. La première Intifada était par des gens sans armes autres que les pierres, ce qui a fait gagner tout le monde à leur cause.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sof
Homulus Administratus
Homulus Administratus
avatar

Masculin Nombre de messages : 2314
Age : 36
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: La vertue de l'indignation   23/1/2009, 12:33

Tu fais des racourcis Overdrive.
Quel type de lutte tu veux qu'ils choisissent ? les pierres alors qu'Israel bafouait le droit, se foutait des traités (Oslo) et autres résolutions ?
Il faut aussi être un peu logique, c'est Israel par sa mauvaise foi continue qui envenime la situation depuis très longtemps et c'est lui aussi dans le cas de cette dernière guerre et contrairement à ce qui se dit dans certains media, qui a rompu la trêve le 4 novembre 2008 en osant une incursion en territoire de Gaza tuant cinq personnes.

J'ai de plus en plus de mal à imaginer des palestiniens "raisonnables" face à l'arrongance israelienne.
Maintenant quel est la stratégie d'Israel ? Veut il vraiment la paix et la sécurité ? Une chose est sure : s'il continue à toujours provoquer afin d'amener continuellement les palestiniens "à la faute", il ne pourra jamais atteindre son but (annoncé) à savoir la sécurité de ses ressortissants.

_________________
الحجاب لا بدّ يزول، باش يزول، و يِلزمو يزول
بورڨيبة [size=17]13/08/1960
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OverDrive
homulus magnus celer
avatar

Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: La vertue de l'indignation   23/1/2009, 18:19

C'est les extrémistes des deux camps qui ont continué de saper les fondements de toute résolution. On a tué Rabin et le hamas continuait ses attentats suicide dans les stations de bus. Depuis le début, le hamas disait que le processus de paix ne menait nul part. Ils continuent encore à saper tout ceux qui ont un autre choix que le leur.
En une phrase, les extrémistes des deux côtés s'appellent et ils sont là pour réduire le processus de paix à un cadavre inerte et dévorer ses chaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sof
Homulus Administratus
Homulus Administratus
avatar

Masculin Nombre de messages : 2314
Age : 36
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: La vertue de l'indignation   23/1/2009, 18:39

Deux différences cependant entre les "deux camps" :
- Israel est fort et dispose d'un Etat, d'une armée, et d'une démocratie qui devrait lui permettre de faire le choix de la paix. C'est à ce camp fort de vouloir la paix et non au faible qui lui est plus facilement enclin au radicalisme devant l'injustice et la répression qu'il subit depuis des générations.
- Si dans le camps palestinien un interlocuteur pour la paix existe (ou existait à un certain moment), il n'y en a eu aucun dans la classe politique israelienne, au moins parmi tout ceux qui ont pris le pouvoir. un Yossi Beilin par exemple n'a aucune chance de prendre un jour le pouvoir. Rabin, lui même qui était loin d'être une colombe, s'est fait assassiné le jour où il a commencé à tendre la main à l'autre camp. Ses successeurs ? ils se sont tous surpassé dans la mauvaise foi et la provocation, de Shimon Perez à Olmert en passant par Netanyahu, Barak. Ne parlons même pas de Sharon.

_________________
الحجاب لا بدّ يزول، باش يزول، و يِلزمو يزول
بورڨيبة [size=17]13/08/1960
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phidias
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 5257
Localisation : ... dans le désert
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: La vertue de l'indignation   23/1/2009, 19:52

sof a écrit:
Deux différences cependant entre les "deux camps" :
- Israel est fort et dispose d'un Etat, d'une armée, et d'une démocratie qui devrait lui permettre de faire le choix de la paix. C'est à ce camp fort de vouloir la paix et non au faible qui lui est plus facilement enclin au radicalisme devant l'injustice et la répression qu'il subit depuis des générations.
- Si dans le camps palestinien un interlocuteur pour la paix existe (ou existait à un certain moment), il n'y en a eu aucun dans la classe politique israelienne, au moins parmi tout ceux qui ont pris le pouvoir. un Yossi Beilin par exemple n'a aucune chance de prendre un jour le pouvoir. Rabin, lui même qui était loin d'être une colombe, s'est fait assassiné le jour où il a commencé à tendre la main à l'autre camp. Ses successeurs ? ils se sont tous surpassé dans la mauvaise foi et la provocation, de Shimon Perez à Olmert en passant par Netanyahu, Barak. Ne parlons même pas de Sharon.

je rejoins le point de vue de Sof quand il énonce que c'est au plus fort, Israël en l'occurrence, de faire les premiers gestes de paix, et d'inverser la dynamique ou la spirale, même si tout n'est pas blanc et ni même constructif dans le camp d'en face comme Overdrive nous l'explique.

hélas les derniers événements à Gaza ont renforcés les positions les moins favorables à construire la paix du côté d'Israël :
Citation :
AFP - L'opposition de droite en Israël dirigée par Benjamin
Netanyahu s'apprête à récolter les fruits de l'offensive israélienne à
Gaza lors des élections législatives en creusant son écart sur ses
rivaux dans les sondages à moins de trois semaines du scrutin.


Bien que l'opération dévastatrice contre le Hamas soit considérée comme
un succès en Israël, sur un plan militaire strict, le parti au pouvoir,
le Kadima (centre droit) dirigé par la ministre des Affaires étrangères
Tzipi Livni parait en perte de vitesse.

L'opposition de droite qui avait applaudi au lancement de l'offensive
sur le thème: "on vous l'avait bien dit", accuse le pouvoir de s'être
arrêté à mi-chemin et d'avoir frustré l'armée de sa victoire en
stoppant l'opération avant d'avoir abattu le pouvoir du Hamas.

Ces arguments qui semblent porter auprès de l'opinion, sont avancés par
le Likoud de M. Netanyahu et par le principal parti d'extrême droite
Israël Beitenou, à qui les sondages prédisent une percée au scrutin du
10 février.

M. Netanyahu demeure le grand favori pour former le prochain
gouvernement, que se soit à la tête d'un cabinet d'union nationale
-l'option qu'il préfère- ou en s'appuyant sur l'extrême droite.

Dans ce contexte, l'ancien Premier ministre cultive une image de
dirigeant au-dessus de la mêlée, et se permet même d'accorder un
satisfecit au numéro un travailliste Ehud Barak, pour la manière dont
cet ancien chef d'état-major a dirigé l'offensive à Gaza.

M. Netanyahu, ancien ministre des Finances, promet aux électeurs des
baisses substantielles d'impôts pour faire face à la crise économique
mondiale qui commence à affecter Israël.

Il maintient le flou sur le processus de paix, se déclarant en faveur
d'une large autonomie pour les Palestiniens, mais excluant la création
d'un Etat palestinien disposant des attributs réels de la souveraineté.


Il assure qu'Israël "ne fera plus de concession dans l'avenir sans réciprocité de la part des Palestiniens".

Il affirme que sur cette base il n'aura aucun problème avec la nouvelle
administration américaine du président Barack Obama, bien que ce
dernier se soit engagé à oeuvrer "avec pugnacité" en faveur du
processus de paix.

Ses rivaux, comme le chef du groupe parlementaire du Kadima Yoël
Hasson, affirment en revanche qu'un gouvernement dirigé par M.
Netanyahu sera otage de l'extrême droite et finira par se heurter aux
Etats-Unis qui réclament la création d'un Etat palestinien indépendant
et le gel de la colonisation.

Le Likoud, qui dispose actuellement de 12 sièges sur 120, obtiendrait
de 28 à 29 sièges, selon des sondages publiés vendredi dans les
quotidiens Maariv et Yediot Aharonot.

Grâce à l'appui des partis religieux et la montée en flèche d'Israël
Beitenou, le bloc de droite disposerait d'une courte majorité de 62 à
63 députés sur 120.

Israël Beitenou, créé par des originaires d'ex-URSS et dirigé par le
député Avigdor Lieberman, partisan déclaré de la manière forte, est
crédité d'une quinzaine de sièges contre 11 dans la présente
législature.

Kadima est crédité de 25 sièges contre 29. Les travaillistes
(centre-gauche) obtiendraient environ 16 mandats contre 19 actuellement.

Les médias ont d'ores et déjà intronisé M. Netanyahu Premier ministre.
"Vers un gouvernement Netanyahu-Lieberman" titrait ainsi le Maariv
alors que le Yediot affirmait qu'Israël "serre les rangs à droite".

Pour la polémique du sujet de départ, connaissant bien Le Silence de la mer (le livre) et le Vercors (qui a donné son nom à l'auteur résistant), l'attitude de Résistance mis en avant a pour vertu de ne pas alimenter des surenchères et escalades de violences, et de préserver un peu de dignité humaine, du moins autant que possible. C'est un enseignement majeur laissé par l'héroïne du livre.

Est-ce qu'à travers cette polémique, nous suggérons que l'indignation de certains relève du conformisme ? (d'appartenance et de bonne conscience) Voir, est-ce que
certaines indignations sont des projections par rapport à sa propre
situation ? Et le palestinien n'est alors qu'un faire-valoir catharsique des arabes.


Mais surtout, plus que l'utilité (les victimes ont besoins de se sentir écoutés et soutenues, ce qui légitimise l'expression de révolte), c'est la sincérité de l'indignation qui est en cause ? Non pas l'émotivité, qui elle peut très bien être authentique, le conflit étant suffisamment brutal et tragique. Mais la profondeur de l'indignation. Je m'indigne avec force et exubérance, et ensuite ? Qu'est-ce que je fais quand mon cri primal a été lancé ? Est-ce que je demande bien des comptes à TOUS les béligérants en cause ? Est-ce que je remets bien en questions toutes les attitudes, tactiques et stratégies qui ont conduit au carnage de ces dernières semaines ? La révolte doit être contre les responsables des 2 camps (Over a argumenté sur les pratiques et mentalités du côté Arabe) mais aussi contre les populations. Elles sont dans l'engrenage. Souvent pour subir, mais aussi pour agir. Le conflit du Moyen Orient n'est pas fatalement une succession d'agressions et de réactions sans fin.

Par ailleurs j'aimerais comprendre un phénomène dérangeant. Les arabes possèdent l'arme suprême face à Israël : la Démographie. Le temps joue mathématiquement pour eux. Le projet 1948 d'Israël est une utopie qui a vécue. Tous les juifs du monde entier ne viendront pas s'installer sur cette "terre promise". Les rues (et Sentiers) de New York et Paris sont beaucoup plus attractives. La colonisation d'Israël ne peut tenir longtemps. Même si les perfusions financières venues de tout le globe sont redoutables et lui donne d'incroyables ressources pour un aussi petit pays. Alors expliquez moi pourquoi cette force arabe se traduit si souvent en tragédie ! Pourquoi la culture de la non violence, de la diplomatie, de l'union, n'existe pas ou presque ??? C'est la loose pour l'éternité ou quoi ?

_________________
Vivre et laisser Vivre !
=> http://blog-alternatif.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vertue de l'indignation   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vertue de l'indignation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» indignation.
» les bienfaits des pommes de terre
» les vertus de la capucine
» Les vertus de la canelle
» Les vertus des fruits

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternatif :: Société :: Points de Vue-
Sauter vers: