Forum Tunisien de Discussions Libres et Constructives
AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Introduction On The Extrasolar Planets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Astaghfirullah
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Masculin Nombre de messages : 119
Age : 34
Emploi : l'amour c'est le sentiment d'aimer sans que ca soit réciproque
Date d'inscription : 17/08/2008

MessageSujet: Re: Introduction On The Extrasolar Planets   12/11/2008, 12:44

Merci supracrevette de ta réponse.

Bon alors comme c'est impossible de le uploader.
Et en plus y a pleins pleins d'images.
J'ai donc décider de le mettre sur scribd:
Pour voir le PDF y a qu'a cliquer sur le lien.
http://www.scribd.com/doc/7900019/Introduction-On-The-Extrasolar-Planets?secret_password=pex05tr8nm8foksi051

Pour voir le DOCX y a qu'a cliquer sur ce lien. Malheureusement s'est mal afficher.
http://www.scribd.com/doc/7899944/Introduction-On-The-Extrasolar-Planets?secret_password=206rgymwnc42a2eeeq5s

Voila j'ai décider d'afficher l'article directement.
Introduction On The Extrasolar Planets
Get your own at Scribd or explore others: Science

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kaiskara.com
Hyperion
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Féminin Nombre de messages : 3432
Age : 39
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Introduction On The Extrasolar Planets   12/11/2008, 12:54

Tu as écrit cet article dans quel cadre ? tu fais quoi comme études (ou boulot) ?

_________________
cul qui gratte doigt qui pue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astaghfirullah
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Masculin Nombre de messages : 119
Age : 34
Emploi : l'amour c'est le sentiment d'aimer sans que ca soit réciproque
Date d'inscription : 17/08/2008

MessageSujet: Re: Introduction On The Extrasolar Planets   12/11/2008, 13:02

supracrevette a écrit:
Tu as écrit cet article dans quel cadre ? tu fais quoi comme études (ou boulot) ?

Moi j'étudie encore et toujours l'informatique. Mais, disons dans quelques années je vais
faire Geophysique en attendant que ce fichu diplom soit fini.

L'article vous pouvez le mettre dans le domaine de la science-Extraplanètaire
Biologie+Geologie+Physique+... all combined
Ce n'ai plus de la science fiction, désormais.

-------------------
Il faut dire que c'est mon premier article anglais raté.
-------------------
Voila mes references.
Discovered by M. Mayor and D. Queloz

Peg51b-Orbital Data
Peg51a-Graph

Amateur Informations :
http://www.extrasolar.net/
--------------------
Soleil type G2 V Age : 4,6 Milliards
Peg51 type G2 IV Age : 7,1 Milliards
Unfortunately :
Our solar system will become like the Peg51-solar-system
Jupiter like Peg51b
Other planets will no longer be present.


Dernière édition par Astaghfirullah le 13/11/2008, 00:52, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kaiskara.com
Hyperion
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Féminin Nombre de messages : 3432
Age : 39
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Introduction On The Extrasolar Planets   12/11/2008, 13:15

Astaghfirullah a écrit:
supracrevette a écrit:
Tu as écrit cet article dans quel cadre ? tu fais quoi comme études (ou boulot) ?

Moi j'étudie encore et toujours l'informatique. Mais, disons dans quelques années je vais
faire Geophysique en attendant que ce fichu diplom soit fini.

L'article vous pouvez le mettre dans le domaine de la science-Extraplanètaire
Biologie+Geologie+Physique+... all combined
Ce n'ai plus de la science fiction, désormais.

Je veux dire tu t'es basé sur quels documents pour écrire ton article ? je ne vois aucune référence bibliographique, les figures proviennent d'où ? qui a réalisé ces mesures ?

_________________
cul qui gratte doigt qui pue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OverDrive
homulus magnus celer
avatar

Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 42
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Introduction On The Extrasolar Planets   12/11/2008, 13:39

Merci pour la contribution:
D'abord tu confond une conséquence et une cause. La méthode de détection des exoplanète se base sur les perturbations qu'une planète massive cause à la trajectoire de l'étoile, car le centre de gravité du système formé par (planète + étoile) n'est plus tout à fait confondu avec l'étoile. Tu en conclu que généralement les planètes massives sont plus proche des étoiles or ces planètes sont tout simplement plus observables par la méthode citée, donc si on connaît les conditions de l'observation on ne peut pas généraliser.

Une autre remarque, les forces gravitationnelles entre 2 objets poussent toutes 2 vers le rapprochement le signe (-) ne doit pas être interprété comme 2 forces qui s'opposent. Le détail qui t'échappe est que la force de l'étoile s'applique sur le centre de masse de la planète et la force de la planète s'applique sur le centre de masse de l'étoile.
Ce qui empêche que ses deux corps se rencontrent est la force centrifuge due à la vitesse de rotation de la planète. L'équilibre entre la force centrifuge et l'attraction gravitationnelle donne l'orbite. L'orbite peut être elliptique mais l'angle solide reste constant.
Cela depuis mes souvenirs de prépa Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astaghfirullah
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Masculin Nombre de messages : 119
Age : 34
Emploi : l'amour c'est le sentiment d'aimer sans que ca soit réciproque
Date d'inscription : 17/08/2008

MessageSujet: Re: Introduction On The Extrasolar Planets   13/11/2008, 00:23

OverDrive a écrit:
Merci pour la
contribution:
D'abord tu confond une conséquence et une cause. La méthode de détection des
exoplanète se base sur les perturbations qu'une planète massive cause à la
trajectoire de l'étoile, car le centre de gravité du système formé par (planète
+ étoile) n'est plus tout à fait confondu avec l'étoile. Tu en conclu que
généralement les planètes massives sont plus proche des étoiles or ces planètes
sont tout simplement plus observables par la méthode citée, donc si on connaît les
conditions de l'observation on ne peut pas généraliser.


Tout d’abord ne fessons pas de conclusions rapides, moi je n’insinue rien. C’est les scientifiques.

La méthode de détection (via velocity) se basse seulement sur la perturbation de l’étoile dans ca trajectoire, cette étoile pourrai bien avoir aucune oscillation ce qui impliquerai que aucune planète ne peux être détecté de la où nous sommes et qu’il y aurai aucune planète suffisamment massive pouvant perturber l’étoile.

Dans le graphe que j’ai présenté il y a une oscillation harmonieuse et ceci ne veux dire qu’une chose c’est qu’une planète suffisamment massive et non excentrique se trouve dans son système solaire. Maintenant ci on continue à observer et la ci la courbe est périodique on conclura la durée de l’orbite de cette planète.


Plus la période est courte plus l’orbite de la planète est court.

Dans mon article je n’ai pas voulu présenté la perturbation d’une étoile ayant plusieurs planètes suffisamment massive, laissant cela pour une autre fois.

Permet moi de te poser cette question ?

Ci un système solaire avait une planète de la masse de Jupiter ou se trouverai cette planète, il faudrait prendre en considération que cette planète est seul dans le système solaire.

Citation :

Une autre remarque, les forces gravitationnelles entre 2 objets poussent toutes
2 vers le rapprochement le signe (-) ne doit pas être interprété comme 2 forces
qui s'opposent. Le détail qui t'échappe est que la force de l'étoile s'applique
sur le centre de masse de la planète et la force de la planète s'applique sur
le centre de masse de l'étoile.
Ce qui empêche que ses deux corps se rencontrent est la force centrifuge due à
la vitesse de rotation de la planète. L'équilibre entre la force centrifuge et
l'attraction gravitationnelle donne l'orbite. L'orbite peut être elliptique
mais l'angle solide reste constant.
Cela depuis mes souvenirs de prépa

Bon la je veux préciser que pour moi et pour Einstein, la force Gravitationnel est seulement une courbure de l’espace, je ne me suis pas poser la question que ces forces s’oppose et je n’ai pas cherché à comprendre cela, je n’ai pas cherché à m’approfondir dans les formules car c’est seulement une introduction.

Pour moi la question qui se posais est dans un système comme le notre il y aurai une superposition des forces gravitationnels exerces par 8 planètes entre elles et entre le soleil.

Comment serais alors la superposition de la courbure de l’espace dans ce cas.

La force centrifuge est exercée seulement à la fin de la courbure de l’espace pour chaque planète.

Il faut l’imaginer comme des goutes d’eaux ou les cercles se superposerai et chaque cercle définirai une orbite.

Bon ma question la si on prenait une planète comme Jupiter se trouvant dans un système uni planétaire. Combien de temps suffirai pour que cette planète migre vers le centre.

On sait que le soleil perde de sa masse chaque jour, maintenant si on considère la courbure de l’espace cette planète commencera lentement à migrer vers le centre, pourquoi car la courbure de l’espace s’apaiserai lentement.

Bon pour accélérai le tout j’ai oublié de préciser que si l’étoile est instable, sa durée de vie serait plus courte, l’étoile compensera à perde de sa masse et la planète massive commencera à migrer de son orbite et par ce faite gagner en masse (comment ? collisions entre les autres planètes, plus la planète est proche de l’étoile plus la planète pourrai bien être massive.)

On pourrait même discuter des jours sur la forme de la spirale formé par la migration de la planète, serait elle logarithmique ou celle de Archimède ou même hyperbolique.

=>

Donc ce cas ci la planète Jupiter était seul dans le système solaire elle migrera vers l’étoile et serait pour ainsi dire non massive mais si il y avait d’autres planètes, elle serait plus massive.

C’est ce que je voulais dire en me basant sur le faite que cette étoile perde de ca masse de façon irrégulière, si notre soleil était comme cela la planète Jupiter serait 10fois plus massive et très proche de l’étoile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kaiskara.com
OverDrive
homulus magnus celer
avatar

Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 42
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Introduction On The Extrasolar Planets   13/11/2008, 11:03

Citation :
Permet moi de te poser cette question ?

Ci un système solaire avait une planète de la masse de Jupiter ou se trouverai cette planète, il faudrait prendre en considération que cette planète est seul dans le système solaire.
Les résultats de l'observation ne nous permettent pas de dire qu'elle sera dans une orbite proche de l'étoile. On ne peut pas trancher dans ce sens même si les exoplanètes qu'on a observés sont dans une orbite proche.

La formule de kepler suffit pour expliquer la dynamique des planètes comme la mécanique classique pour les vitesses usuelles. Donc les formulations mathématiques qui expliqueraient l'influence des objets super massifs sur l'espace/temps ne sont pas encore nécessaires pour décrire le phénomène qu'on observe. Il faut penser aussi que ce sont des formulations mathématiques complexes et donc probablement contre-intuitives. Réfléchir en "courbure" n'aide pas nécessairement à garder le contact avec la réalité du phénomène.

La thèse que tu avance est que les planètes massives migrent vers des orbites proches et bouffent les petites planètes qui se trouvent sur leur chemin. On disait que les grosses planètes gazeuses avaient besoin d'être à la périphérie de l'étoile pour se former mais l'observation des exoplanètes a permis d'en observer à des orbites aussi proches que mercure, tu en a conclu qu'elles migrent.
Je dis simplement que la méthode de "radial velocity" ou quelque chose du genre, ne permet d'observer que les planètes massives proches des étoiles. On a d'abord observé la fluctuation dans la trajectoire de l'étoile puis on l'a attribué à la présence de la planète. La planète on ne peut pas l'observer directement par le télescope parce qu'elle est très peu lumineuse par rapport à une étoile et très lointaine . On a juste détecté un indice sur sa présence, l'indice est la fluctuation dont la période correspond au mouvement d'une planète autour de son orbite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astaghfirullah
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Masculin Nombre de messages : 119
Age : 34
Emploi : l'amour c'est le sentiment d'aimer sans que ca soit réciproque
Date d'inscription : 17/08/2008

MessageSujet: Re: Introduction On The Extrasolar Planets   20/11/2008, 23:51

Tout d'abord c'est pas ma thèse, c'est celle des scientifique.

Après voila après une recherche longs, j'ai trouvé pleins de livres sur les sujets on pourra la tous devenir expère en la matière.
Je crois pour répondre à la question il ne faudra plus d'un an, pour que je puisse comprendre tous ces livres.

Voila les liens :

http://www.scribd.com/doc/8217111/PudritzPlanetary-Systems-and-the-Origins-of-Life052187548X?secret_password=1tsozrpcnw7x7xr776m3

d'autres liens arrivent.

je vous conseille de voir les BBC reportages en la matière.
voila trouver tout ce que vous chercher ici via torrent.
mininova.org/
use bittorrent

Besoin d'un livre appeler moi, je suis un expère en la matière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kaiskara.com
OverDrive
homulus magnus celer
avatar

Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 42
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Introduction On The Extrasolar Planets   21/11/2008, 00:27

Astaghfirullah a écrit:
Tout d'abord c'est pas ma thèse, c'est celle des scientifique.

Il ne y'a pas "la thèse des scientifique". Il y'a une source, une référence.
Qui dit que tu rapporte de façon fidèle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astaghfirullah
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Masculin Nombre de messages : 119
Age : 34
Emploi : l'amour c'est le sentiment d'aimer sans que ca soit réciproque
Date d'inscription : 17/08/2008

MessageSujet: Re: Introduction On The Extrasolar Planets   21/11/2008, 01:23

Bon pour attiser ta curiosité devenu excessive je te conseille de lire ce 1er livre.

d'autres livres suivrant, s'y t'on a besoin je te l'enverrai par email, car scribd supprime les livres copyright automatiquement.

Moi je ne peux rien te dire pour l'instant à part que je te donnerai une réponse après avoir rassembler tous mes arguments.

L'article n'était qu'un essai.

La prochaine fois je te ferrai une réference complete et l'article s'intitulera introduction in the radialvelocity method and its application in the exoplanet detection in exoplanet systems
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kaiskara.com
OverDrive
homulus magnus celer
avatar

Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 42
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Introduction On The Extrasolar Planets   21/11/2008, 10:39

J'ai parcouru le livre, très intéressant, très dense et avec une bibliographie comme il se doit à la fin de chaque chapitre, très intéressant. Je vais essayer de le télécharger s'il y'a un moyen avant que scrib le suprime. Je suis, soit dit en passant, tombé sur un livre très intéressant sur l'aikido en explorant scrib.

L'essai n'est pas mal du tout. Il y'a juste que la vulgarisation scientifique ne focalise pas toujours sur la rigueur mais privilégie le caractère évoquatif.

Sujet intéressant car pose la question de la genèse de la terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astaghfirullah
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Masculin Nombre de messages : 119
Age : 34
Emploi : l'amour c'est le sentiment d'aimer sans que ca soit réciproque
Date d'inscription : 17/08/2008

MessageSujet: Re: Introduction On The Extrasolar Planets   21/11/2008, 18:28

OverDrive a écrit:
J'ai parcouru le livre, très intéressant, très dense et avec une bibliographie comme il se doit à la fin de chaque chapitre, très intéressant. Je vais essayer de le télécharger s'il y'a un moyen avant que scrib le suprime. Je suis, soit dit en passant, tombé sur un livre très intéressant sur l'aikido en explorant scrib.

L'essai n'est pas mal du tout. Il y'a juste que la vulgarisation scientifique ne focalise pas toujours sur la rigueur mais privilégie le caractère évoquatif.

Sujet intéressant car pose la question de la genèse de la terre.

Alors, si tu veux je peux t'envoyer les documents par email, t'a qu'a voir.
En plus j'ai pleins pleins d'autres que j'ai téléchargé il y a quelques jours c'est à dire après avoir écrit l'article y a 2 semaines.
Mais malheureusement le livre qui m'interesse Exoplanets detection, formation, ... de jason mason n'y est pas Crying or Very sad, je continue à chercher.

Sinon j'ai un host en ma possession, je peux te mettre tous les documents labas.

Scotland Yard del libro est à ma recherche, je crois rire sarcastique Boxe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kaiskara.com
OverDrive
homulus magnus celer
avatar

Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 42
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Introduction On The Extrasolar Planets   21/11/2008, 18:44

J'ai téléchargé le livre. Je ne pense pas avoir la patience pour le lire en entier. Il me suffit amplement happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyperion
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Féminin Nombre de messages : 3432
Age : 39
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Introduction On The Extrasolar Planets   22/11/2008, 02:09

supracrevette a écrit:
Astaghfirullah a écrit:
supracrevette a écrit:
Tu as écrit cet article dans quel cadre ? tu fais quoi comme études (ou boulot) ?

Moi j'étudie encore et toujours l'informatique. Mais, disons dans quelques années je vais
faire Geophysique en attendant que ce fichu diplom soit fini.

L'article vous pouvez le mettre dans le domaine de la science-Extraplanètaire
Biologie+Geologie+Physique+... all combined
Ce n'ai plus de la science fiction, désormais.

Je veux dire tu t'es basé sur quels documents pour écrire ton article ? je ne vois aucune référence bibliographique, les figures proviennent d'où ? qui a réalisé ces mesures ?

up

tu m'as toujours pas répondu...

_________________
cul qui gratte doigt qui pue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astaghfirullah
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Masculin Nombre de messages : 119
Age : 34
Emploi : l'amour c'est le sentiment d'aimer sans que ca soit réciproque
Date d'inscription : 17/08/2008

MessageSujet: Re: Introduction On The Extrasolar Planets   10/1/2009, 23:48

supracrevette a écrit:
supracrevette a écrit:
Astaghfirullah a écrit:
supracrevette a écrit:
Tu as écrit cet article dans quel cadre ? tu fais quoi comme études (ou boulot) ?

Moi j'étudie encore et toujours l'informatique. Mais, disons dans quelques années je vais
faire Geophysique en attendant que ce fichu diplom soit fini.

L'article vous pouvez le mettre dans le domaine de la science-Extraplanètaire
Biologie+Geologie+Physique+... all combined
Ce n'ai plus de la science fiction, désormais.

Je veux dire tu t'es basé sur quels documents pour écrire ton article ? je ne vois aucune référence bibliographique, les figures proviennent d'où ? qui a réalisé ces mesures ?

up

tu m'as toujours pas répondu...

Alors comme je n'ai pas utiliser de réferences dans le sens propre du mot.
Je ferrai une autre version mais ca sera dans quelques mois, le temps de lire ces livres que j'ai en ma possession.

Je citerai le livre : Extrasolar Planets: Detection and Characterization
of Extrasolar Planets A. Quirrenbach, Protostellar Disks and Planet Formation P. Cassen et bien d'autres encore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kaiskara.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Introduction On The Extrasolar Planets   

Revenir en haut Aller en bas
 
Introduction On The Extrasolar Planets
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» introduction à la psychologie sociale
» An Introduction to Old Norse
» Réintroduction PLV ?
» Tentative de réintroduction des PLV
» introduction fruits à coque, quel age ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternatif :: Sciences et Technologies :: Sciences & Vie-
Sauter vers: