Forum Tunisien de Discussions Libres et Constructives
AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La manipulation dans le couple et envers les enfants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
OverDrive
homulus magnus celer


Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: La manipulation dans le couple et envers les enfants   11/11/2008, 11:32

Citation :
Dans un premier temps, on séduit la personne : on lui apporte beaucoup, dans le cadre du couple, on la bombarde d'amour, on lui dit que ça va être merveilleux, bref c'est une première phase de séduction comme du miel pour attirer une abeille. Ça ressemble à une séduction amoureuse, mais une séduction narcissique : le manipulateur se montre très beau, très protecteur, promet des tas de choses pour illusionner la personne. Il apparaît comme un prince charmant si c'est dans le cadre d'un couple et comme un sauveur dans cadre d'une secte.
Ensuite il y a une phase de déstabilisation, petit à petit, par des micro violences, par des procédés verbaux qui ne se voient pas. Il amène ça par des petites remarques, des attitudes de mépris envers sa cible, il lui dit une chose puis son contraire. Il sous-entend des critiques mais il ne les dit pas vraiment, ce qui fait que la personne n'est plus sûre. Ça l'amène à ne plus savoir, elle pense qu'elle est libre, mais petit à petit le manipulateur arrive à la faire penser comme il le veut, il lui impose son mode de fonctionnement. Finalement le manipulé a comme un alien dans la tête qui l'empêche de penser, son gourou pense à sa place. C'est une effraction dans son psychisme.

Puis, il y a un isolement de la personne. On l'éloigne notamment de son entourage en le critiquant, en disant qu'il n'apporte rien. Dans les sectes, bien souvent, on contrôle les communications, on surveille les téléphones. Dans le couple, le manipulateur va tenter de rendre son conjoint dépendant financièrement en prétextant de devoir lui retirer sa carte bleue, par exemple.

En alternant la séduction puis la menace, en disant une chose et son contraire, le manipulé en arrive à une confusion totale ; il est dans un état hypnotique imposé, dans un état second : il est comme observateur de ce qui lui arrive. Il fonctionne comme un zombie. Il pense comme son gourou ou son manipulateur. Il y a un conditionnement. Dans le couple, par exemple, instinctivement, on culpabilise l'autre, on le rend responsable de ce qui ne va pas, on le rabaisse en permanence. Le manipulé finit par ne plus avoir d'esprit critique.

Toutes ces étapes amènent finalement à une phase de dépendance : au fur et à mesure la personne manipulée s'habitue, trouve que c'est normal, elle va avoir besoin de cette relation, qui va devenir une sorte d'addiction.
source: http://www.parent-solo.fr/modules/smartsection/item.php?itemid=10

Intéressant aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Manipulation_mentale

La question qu'on peut se poser: comment récupérer quand son historique prédispose à être manipulateur ou victime?

Un bon repère fiable est que quand l'estime de soi est en baisse on est plus vulnérables.
Il y'a aussi les manipulations mentales au sein des groupes et des sociétés qui fabriquent des boucs-émissaires. Sujet à explorer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyperion
Homo Pacificus
Homo Pacificus


Féminin Nombre de messages : 3432
Age : 39
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: La manipulation dans le couple et envers les enfants   11/11/2008, 13:12

OverDrive a écrit:
Citation :
Dans un premier temps, on séduit la personne : on lui apporte beaucoup, dans le cadre du couple, on la bombarde d'amour, on lui dit que ça va être merveilleux, bref c'est une première phase de séduction comme du miel pour attirer une abeille. Ça ressemble à une séduction amoureuse, mais une séduction narcissique : le manipulateur se montre très beau, très protecteur, promet des tas de choses pour illusionner la personne. Il apparaît comme un prince charmant si c'est dans le cadre d'un couple et comme un sauveur dans cadre d'une secte.
Ensuite il y a une phase de déstabilisation, petit à petit, par des micro violences, par des procédés verbaux qui ne se voient pas. Il amène ça par des petites remarques, des attitudes de mépris envers sa cible, il lui dit une chose puis son contraire. Il sous-entend des critiques mais il ne les dit pas vraiment, ce qui fait que la personne n'est plus sûre. Ça l'amène à ne plus savoir, elle pense qu'elle est libre, mais petit à petit le manipulateur arrive à la faire penser comme il le veut, il lui impose son mode de fonctionnement. Finalement le manipulé a comme un alien dans la tête qui l'empêche de penser, son gourou pense à sa place. C'est une effraction dans son psychisme.

Puis, il y a un isolement de la personne. On l'éloigne notamment de son entourage en le critiquant, en disant qu'il n'apporte rien. Dans les sectes, bien souvent, on contrôle les communications, on surveille les téléphones. Dans le couple, le manipulateur va tenter de rendre son conjoint dépendant financièrement en prétextant de devoir lui retirer sa carte bleue, par exemple.

En alternant la séduction puis la menace, en disant une chose et son contraire, le manipulé en arrive à une confusion totale ; il est dans un état hypnotique imposé, dans un état second : il est comme observateur de ce qui lui arrive. Il fonctionne comme un zombie. Il pense comme son gourou ou son manipulateur. Il y a un conditionnement. Dans le couple, par exemple, instinctivement, on culpabilise l'autre, on le rend responsable de ce qui ne va pas, on le rabaisse en permanence. Le manipulé finit par ne plus avoir d'esprit critique.

Toutes ces étapes amènent finalement à une phase de dépendance : au fur et à mesure la personne manipulée s'habitue, trouve que c'est normal, elle va avoir besoin de cette relation, qui va devenir une sorte d'addiction.
source: http://www.parent-solo.fr/modules/smartsection/item.php?itemid=10

Intéressant aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Manipulation_mentale

La question qu'on peut se poser: comment récupérer quand son historique prédispose à être manipulateur ou victime?

Un bon repère fiable est que quand l'estime de soi est en baisse on est plus vulnérables.
Il y'a aussi les manipulations mentales au sein des groupes et des sociétés qui fabriquent des boucs-émissaires. Sujet à explorer.

Tu veux dire comment éviter d'être manipulateur ou victime si on a été élevé par un un tel couple ?

_________________
cul qui gratte doigt qui pue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OverDrive
homulus magnus celer


Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: La manipulation dans le couple et envers les enfants   11/11/2008, 17:32

Les relations abusives ne se limitent pas à l'éducation des enfants. Je n'essaye pas de caractériser un couple "aberrant" ou manipulateur. En fait le caractère manipulateur s'exprime dans tous les rapports sociaux, particulièrement les rapports personnels. D'autant plus dans les rapports personnels qui affectent plus en bien ou en mal. Le problème est que les gens qui subissent ce genre de comportement finisse par trouver ce comportement la norme et tendent à reproduire ses relations. A la place de la mère abusive, vient le patron abusif mais la qualité des rapports reste. On est plus disposés à culpabiliser, à s'auto-déprécier ce qui "accroche" avec les manipulateurs dans l'environnement.
Les sectes par exemple exploitent les moments de faiblesse, les individus dans un état de précarité émotive pour les recruter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OverDrive
homulus magnus celer


Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: La manipulation dans le couple et envers les enfants   12/11/2008, 11:07

lien intéressant avec "des parades" au manipulateurs, intéressant:
http://www.la-psychologie.com/manipulation.htm

Citation :
Les attitudes qui contrecarrent le manipulateur
- l'esprit critique ;
- l'écoute de ses propres besoins et ressentis ;
- l'analyse d'un malaise et l'identification des causes ;
- la capacité de dire "non" et de s'affirmer ;
- le respect de soi ;
- le sens de la répartie ;
- le maintien de la confiance aux personnes qui ont fait leurs preuves dans le passé ;
- la méfiance à l'égard de ceux qui critiquent d'une façon ou d'une autre vos proches ou qui instiguent contre eux ;
- la recherche d'informations directement auprès des personnes incriminées par les propos du manipulateur ;
- la force de refuser d'assumer les engagements et les responsabilités d'autrui ;
- la colère face à des reproches injustifiés ;
- la persévérance pour obtenir toutes les clarifications jugées nécessaires ;

Les attitudes qui mettent fin à la manipulation
- regarder la réalité en face et chasser la honte de s'être laissé(e) manipuler ;
- agir pour mettre fin au piège ;
- tenir à distance le manipulateur, si possible, ou prendre de la distance vis-à-vis de ses manigances ;
- afficher l'indifférence face à ses tentatives de dévalorisation, culpabilisation ou déstabilisation ;
- travailler à l'affirmation de soi ;
- arrêter de se justifier et utiliser une phrase du type : "si cela me plaît à moi... " ;
- lister mentalement les contre-arguments lorsque les insinuations du manipulateur vous affectent plus que de raison ;
- se souvenir que les vrais amis agissent pour notre bien, au contraire du manipulateur qui dit mais ne fait pas ;
- rire de l'humour mais rejeter l'ironie pernicieuse ;
- distinguer la critique constructive de la critique dévalorisante et, face à la seconde, demander à l'interlocuteur s'il a mieux à proposer ;
- prendre la liberté de refuser un service demandé, surtout si vous vous sentez contraint(e) ; la phrase suivante peut aider : "lorsqu'on pose une question, il faut être capable d'accepter un "oui" comme un "non" sans quoi il faut s'abstenir" ;
- faire respecter ses limites, ses besoins, ses désirs, ... ;
- s'opposer au chantage affectif en disant que : "chacun est libre de penser et de ressentir ce qu'il veut" ;
- répondre brièvement ;
- renoncer à vouloir changer une personnalité manipulatrice (vos arguments ou votre amour n'y pourront rien changer).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
trainspotting
Homo Habilis
Homo Habilis


Féminin Nombre de messages : 939
Age : 35
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: La manipulation dans le couple et envers les enfants   12/11/2008, 11:32

L'ennui c'est que je me reconnais un peu dans le rôle du manipulateur Razz . Disons que je suis l'enfant manipulateur qui pour peu qu'il sente que quelqu'un est en son pouvoir, lui tord le cou ou comme il le fait avec les animaux de compagnie. Et comme je ne m'en rend pas compte , je me flagelle après. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clairobscur.bloguez.com
OverDrive
homulus magnus celer


Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: La manipulation dans le couple et envers les enfants   12/11/2008, 12:16

trainspotting a écrit:
L'ennui c'est que je me reconnais un peu dans le rôle du manipulateur Razz . Disons que je suis l'enfant manipulateur qui pour peu qu'il sente que quelqu'un est en son pouvoir, lui tord le cou ou comme il le fait avec les animaux de compagnie. Et comme je ne m'en rend pas compte , je me flagelle après. Laughing
L'enfant est quelque part manipulateur, lorsqu'il pleure pour avoir le jouet, lorsqu'il essaye par tous les moyens de capter l'attention de ses parents. Ses besoins sont impérieux et on ne peut pas lui demander de relativiser ou de prendre en considération les besoins des autres. Il s'accapare du jouet qu'il veut lorqu'il veut même si ça fait pleurer un autre môme, une scène courante dans les jardins d'enfants.
L'enfant est "innocent" aussi parce que quand il tord le cou aux animaux il ne réalise pas la souffrance que ça engendre. Il n'a pas tout à fait la capacité à l'empathie. C'est comme quand il met la main sur un objet chaud ou il expérimente les effets de la flamme d'une bougie. La surprise est plus grande que la douleur.

Il ne faudrait pas se flageller, c'est une constante, en notre défense il y'à le caractère innocent ( on ne réalise pas encore "le mal" qu'on fait, la souffrance qu'on impose etc) de nos actions. La culpabilisation est une étape pour réaliser mais il ne faut pas focaliser dessus "on est tous là pour apprendre" comme dit mon prof d'aikido et il ajoute "il faut pratiquer dans la joie" chmeta
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babette06
Homo Habilis
Homo Habilis


Féminin Nombre de messages : 234
Age : 51
Localisation : cannes france
Emploi : Algologue en liberal
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: La manipulation dans le couple et envers les enfants   12/11/2008, 21:56

nous sommes tous manipulateurs lorsque nous sommes dans une position d'attente de quelque chose,on essaie de montrer le meilleur de nous meme pour amener l'autre à eprouver de la sympathie
cela devient de la manipulation quand le but est de prendre le controle des situations,de gens etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La manipulation dans le couple et envers les enfants   Aujourd'hui à 09:49

Revenir en haut Aller en bas
 
La manipulation dans le couple et envers les enfants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La parité domestique dans le couple ?
» Faut-il parler de son passé dans le couple ?
» Hélène, Patrick et Jacky dans TPMP (02/02/2012)
» Je ne souhaite pas que la mention "marié" figure dans notre couple.
» Gérer les nuits avec 2 bébés dans la même chambre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternatif :: Société :: Couples et Sexualité-
Sauter vers: