Forum Tunisien de Discussions Libres et Constructives
AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le réalisateur égyptien Youssef Chahine est mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phidias
Homo Pacificus
Homo Pacificus


Masculin Nombre de messages : 5257
Localisation : ... dans le désert
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Le réalisateur égyptien Youssef Chahine est mort   27/7/2008, 16:20

Photobucket

Citation :
Le réalisateur égyptien Youssef Chahine est mort
LEMONDE.FR avec AFP | 27.07.08 | 11h59 • Mis à jour le 27.07.08 | 12h08
AFP/PASCAL GUYOT

Youssef Chahine, mort dimanche 27 juillet à 82 ans, n'a cessé de poser un regard critique sur la société égyptienne.

Il était le plus célèbre des cinéastes égyptiens. Youssef Chahine est mort dimanche 27 juillet au Caire, a confirmé le réalisateur Khaled Youssef, un de ses disciples, quelques minutes après que la télévision égyptienne avait annoncé le décès. Le cinéaste est mort à 82 ans des suites d'une hémorragie cérébrable qui l'avait plongé dans le coma en juin. Il avait été hospitalisé pendant près d'un mois à l'hôpital américain de Neuilly, à l'ouest de Paris, avant de retourner dans la capitale égyptienne la semaine dernière.

Né le 25 janvier 1926 à Alexandrie, Youssef Chahine a laissé une oeuvre à la fois intimiste et politiquement engagée. Il était notamment opposé au régime de l'actuel président égyptien, Hosni Moubarak, ainsi qu'aux islamistes. "Le destin", film réalisé en 1997 et inspiré de la vie du philosophe arabe Averroès, avait notamment déclenché la colère et la censure des intégristes égyptiens.

Youssef Chahine, qui, à 21 ans, a étudié le cinéma à Pasadena, en Californie, voulait être acteur. "Mais il s'est aperçu qu'il bégayait un peu et n'était pas si beau, alors il s'est dit : je vais jouer à travers d'autres", a raconté Omar Charif, acteur découvert par le réalisateur égyptien.

LE DERNIER GÉANT DU CINÉMA ÉGYPTIEN

Dans plus d'une quarantaine de films, Youssef Chahine n'a cessé de prendre son pays comme toile de fond. Toute la société égyptienne est passée sous son regard aiguisé : la pauvreté, le monde ouvrier, les luttes d'indépendance. Engagé, le cinéaste a également réalisé une trilogie autobiographique remarquée, véritable roman filmé de sa jeunesse : "Alexandrie, pourquoi?" (1978), "La mémoire" (1982), "Alexandrie encore et toujours" (1989).

Figure de proue du cinéma égyptien, Youssef Chahine était davantage reconnu à l'étranger que dans son propre pays. Il avait notamment reçu le prix du cinquantième festival de Cannes en 1997 pour saluer l'ensemble de son oeuvre. Son dernier film, "Le Chaos" (2007), critique du régime autocratique égyptien, n'avait pas rencontré un grand succès. Avec la mort de Youssef Chahine, l'Egypte a perdu le dernier géant de son cinéma autrefois fleurissant

La filmographie de Youssef Chahine
Citation :

1950 : Papa Amine (Father Amine)
1951 : Le fils du Nil (Son of the Nile)
1953 : La Dame du train (Lady one the Train)
1953 : Femmes sans hommes (Women Without Men)
1954 : Ciel d'enfer (The Blazing Sky)
1954 : Le Démon du désert (Desert Devil)
1956 : Les Eaux noires (Dark Waters)
1957 : Adieu mon amour (Farewell my Love)
1957 : C'est toi mon amour (My One and Only Love)
1958 : Gare centrale (Cairo: Central Station)
1958 : Djamila l'Algérienne (Jamila, the Algerian)
1959 : A toi pour toujours (Forever Yours)
1960 : Entre tes mains (In Your Hands)
1961 : L'Appel des amants (A Lover's Call)
1961 : Un homme dans ma vie (A Man in my Life)
1963 : Saladin (Saladin the Victorious)
1964 : L'Aube d'un jour nouveau (Dawn of a New Day)
1965 : Le Vendeur de bagues (The Ring Seller)
1968 : Ces gens du Nil/Un jour sur le Nil (Those People of the Nile)
1969 : La Terre (The Earth)
1970 : Le Choix (The Choice)
1971 : Sables d'Or (Golden Sands)
1972 : Le Moineau (The Sparrow)
1976 : Le Retour de l'Enfant prodigue (The Return of the Prodigal Son)
1978 : Alexandrie, pourquoi? (Alexandria... Why?)
1982 : La Mémoire (An Egyptian Story)
1985 : Adieu Bonaparte
1986 : Le Sixième Jour (The Sixth Day)
1990 : Alexandrie encore et toujours (Alexandria Again and Forever)
1994 : L'Emigré (The Emigrant)
1997 : Le Destin (Destiny)
1999 : L'Autre (The Other)
2001 : Silence...on tourne (We're Rolling)
2002 : 11'09'01 September 11 (film collectif)
2004 : Alexandrie ... New York (Alexandria ... New York)
2007 : Le Chaos (Chaos)
2007 : Chacun son cinéma (To Each His Cinema), (film collectif)

_________________
Vivre et laisser Vivre !
=> http://blog-alternatif.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phidias
Homo Pacificus
Homo Pacificus


Masculin Nombre de messages : 5257
Localisation : ... dans le désert
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Le réalisateur égyptien Youssef Chahine est mort   28/7/2008, 00:11

Les multiples visages de Youssef Chahine :
Citation :

LEMONDE.FR | 27.07.08 | 17h05 • Mis à jour le 27.07.08 | 20h33

Adulé à l'étranger plus que dans son pays, Youssef Chahine s'était essayé à tous les genres cinématographiques, de la fresque historique à la comédie musicale. Le réalisateur egyptien, mort, dimanche 27 juillet au Caire, a reçu en 1997 le prix du cinquantième anniversaire du festival de Cannes pour l'ensemble de son oeuvre.

Son dernier film, Le Chaos, sorti en 2007, critique de l'Egypte autocratique, se déroule dans le quartier populaire de Choubra au Caire. Hatem, un policier véreux, incarne la dérive d'un pays miné par la corruption à tous les échelons. Il règne d'une main de maître sur le quartier. Seule Nour, une jeune femme qu'il convoite, ose lui tenir tête.



En 2002, Chahine participe à un film collectif sur le 11-Septembre 2001, 11'09"01. Très critique envers la politique américaine, il expliquera : "J'ai appris mon métier en Amérique, j'y ai eu mes premières amours. Mais je me sens trahi par la politique étrangère de celle qui fut ma meilleure amie, ma maîtresse".



Silence on tourne, comédie dramatique sortie en 2001, raconte la riche cantatrice Malak, tombée sous le charme d'un jeune arriviste. Dans ce film, Chahine laisse une place importante à la musique, pilier du cinéma egyptien.



En 1998, L'Autre, film éminement politique, dénonce le nouvel ordre mondial et la mondialisation débridée à travers l'histoire d'amour d'une journaliste et d'un jeune homme issu de l'élite.



Dans Le Destin, en salle en 1997, l'un des ses film majeurs, Chahine s'appuie sur l'œuvre du philosophe arabe Averroës pour dénoncer l'intolérance et le fanatisme religieux.



L'un des premiers films de Chahine, Gare centrale (1958), est comme plusieurs de ses œuvres de l'époque, une fresque sociale sur l'Egypte des années 50 et 60.

_________________
Vivre et laisser Vivre !
=> http://blog-alternatif.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'aigle
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 378
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Le réalisateur égyptien Youssef Chahine est mort   28/7/2008, 07:32

À noter que dans le film Gare centrale ( le dernier de la série de séquences proposée par Phidias) c'est lui même qui joue le rôle central.

Chahine est l'un des grands intellectuels patriotes et progressites d'une Égypte de plus en plus méconnaissable qui part, peu après le penseur Abdel-Wahab Al-messiri disparu il ya deux semaines.

Je vous suggère la lecture du dossier (en arabe) du quotidien libanais Al-Akhbar sur la disparition de ce grand homme:

http://www.al-akhbar.com/ar/taxonomy/term/15610%2C15810
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyperion
Homo Pacificus
Homo Pacificus


Féminin Nombre de messages : 3432
Age : 38
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Le réalisateur égyptien Youssef Chahine est mort   28/7/2008, 11:28

Sad c'est triste

_________________
cul qui gratte doigt qui pue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le réalisateur égyptien Youssef Chahine est mort   Aujourd'hui à 19:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Le réalisateur égyptien Youssef Chahine est mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Discours de Mr Erradi Youssef
» Potage égyptien
» CANNES 2011 – Une palme d’or pour Bertolucci
» Que pensez vous
» Attentat de la rue Copernic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternatif :: Culturiosités :: Cinéma, Spectacles & Médias-
Sauter vers: