Forum Tunisien de Discussions Libres et Constructives
AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sagesse africaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
eaudesource
Homulus Foetus
Homulus Foetus


Masculin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: Sagesse africaine   22/7/2008, 11:35

Vie et Enseignement de Tierno Bokar : Le Sage de Bandiagara

Magnifique livre. dont la lecture m'a vraiment touché comme rarement font les livres. Il est assez depaysant, il nous emmène dans les pays d'Afrique du début du 20éme siècle, plongeant ainsi dans les traditions et les coutumes locales. Mais surtout ce livre nous emmène à la rencontre d'hommes hors du commun, dont la vie est un exemple d'humilité ,de douceur, d'amour, de tolèrence, d'intelligence, de patience, de sagesse...

quelques extraits:
Il raconta à ses élèves sa conversation avec Aya,
la nièce de sa femme, une petite fille de cinq ans, six ans peut-être. Écoutons-le plutôt:

- La petite Aya s'amuse avec une étrange collection d'objets: une poupée de cire qu'elle appelle sa fille,
un petit morceau de bois emmailloté qu'elle nomme son garçon. Elle traite ces objets avec la plus grande sollicitude.
Elle leur prodigue es soins qui n'ont rien à envier à ceux dont une mère entoure sa progéniture. A tout visiteur,
elle présente sa "fille - ou son garçon" et lui demande de les aimer comme elle-même.

« Un jour, la voyant particulièrement absorbée dans un coin de la chambre, je l'appelai.
Elle tendit vers moi sa petite main, paume ouverte et doigts écartés, comme pour me fermer la bouche.

- Qu'y a-t-il, lui dis-je?
- Pas de bruit. Mes enfants dorment.
- Ce ne sont pas tes enfants et ils ne dorment pas.
- Pour toi peut-être, me dit-elle en boudant, mais pour moi, tout bois qu'ils soient, je les aime comme mes enfants.
Je ne voit et n'évalue l'offense que
regrette tout juste de n'avoir pas de mamelles, comme maman, pour les leur faire téter.

« Elle réfléchit un instant, puis ajouta:
- Mais à défaut de mamelles, j'ai ma langue et ma salive. Je vais m'en servir en attendant que mes seins poussent.
« Alors elle saisit sa poupée de cire, l'appliqua contre ses lèvres et dit :
- Suce, je suis ta mère. Je t'aime. Suce, tu me feras plaisir. Suce, suce... et ne pleure pas!
« Mon âme fut profondément troublée, continua Tierno, par ce geste de pur amour.
Je m'écriai alors:
- Amour! C'est là une de tes manifestations qui s'offre à ma vue pour me convaincre de ta puissance.
Qui peut, sinon toi, faire vivre du bois ou de la cire, tout comme une vraie progéniture . "


---
"Dans l'univers
et à tout les niveaux, tout est vibration.
Seules les différences de vitesse de ces vibrations
nous empêchent de percevoir
les réalités que nous appelons invisibles"
Tierno Bokar

-----
PS: Ce livre a été mis en scène au thèatre par Peter Brook en 2004.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sagesse africaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 7 minutes de sagesse africaine...et d'humour
» Les 3 portes de la sagesse.
» La danse africaine ! :)
» ANNULATION du stage de danse africaine
» Mini stage de danse africaine maman+bébé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternatif :: Culturiosités :: Littérature et Créations Littéraires-
Sauter vers: