Forum Tunisien de Discussions Libres et Constructives
AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le couple et le matérialisme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
OverDrive
homulus magnus celer


Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Le couple et le matérialisme.   16/7/2008, 13:42

Vaste sujet me direz vous, vaste mais pas pour tous.
Certains se suffisent de :" Le matérialisme c'est mal et il faut promouvoir les ... et sauvegarder la ...". Donc une bonne dose de morale bon marché, le bien, le mal et le diable. Des fois pour rajouter de la merde à la crasse un bon brin de fatalisme: "c'est le signe des temps" ( clin d'oeil apocalyptique ), la sagesse infuse du "peuple" qui est devenu synonyme de bande d'ignares sans goût ou consistance ou étendue existentielle.

Bref, je garde ce qui reste de ma salive..

On nous rabâche les oreilles par: les couples à l'occidentale c'est l'intérêt d'abord, le matériel qui prime et l'absence d'investissement véritable à cause de la "dissolution morale", les "moeurs douteuses".

On fustige les jeunes générations en leur reprochant les maux et la peste, on dit d'eux qu'ils sont perdus derrière les sirènes de "l'effronterie à l'occidentale".

Bon il y'a un déficit d'esprit critique, ce n'est un scoop pour personne.

Je me dis souvent que "la honte" qu'on colle aux nouvelles générations n'est souvent résultante que de leur attachement aux vrais valeurs de la société, pas les discours compassés.

J'explique le matérialisme des couples par le manque d'investissement dans les relations. On peut baiser à gauche et à droite mais c'est perçu dans le contexte d'une parenthèse pour "prendre du bon temps". L'emphase est mise sur le caractère provisoire et clandestin. Donc "on profite" de sa jeunesse et on passe probablement par peur, par besoin de mentir, se mentir et manipuler à côté d'une relation vraie et propre.
La suite logique pour une personne qui ne sait pas s'investir est qu'elle aborde ensuite le couple dans une perspective d'avantages et atouts.

La société qui permet "le rêve" et l'expérimentation donne plus de liberté aux gens de s'investir ailleurs que dans l'exclusivement matériel.

La vie est un grand tissus d'interdépendances et on ne peut pas être audacieux et entreprenant dans un domaine et complètement conventionnel dans les autres.

Ma question:

Ce lien entre société et modèles de couples est il évident pour vous?

sans tomber dans d'autres simplismes, Qu'elle est la part d'universel et la part de spécifique à nos sociétés?

ps-Je parle de modèles prédominants ou visibles ce qui n'exclue pas d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kouta
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 464
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: Le couple et le matérialisme.   16/7/2008, 13:45

ka3ba lé hihi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OverDrive
homulus magnus celer


Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Le couple et le matérialisme.   16/7/2008, 14:14

Kouta a écrit:
ka3ba lé hihi
fachaltni mennak lellah khobziste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kouta
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 464
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: Le couple et le matérialisme.   16/7/2008, 14:16

sérieux, j'ai rien compris à ce que t'as écrit ! wah_chnouwa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
trainspotting
Homo Habilis
Homo Habilis


Féminin Nombre de messages : 939
Age : 35
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: Le couple et le matérialisme.   16/7/2008, 15:38

En fait Over y'a un contre-exemple à ton hypothèse : "le matérialisme venant comme une conséquence du manque d'investissement dans les relations d'où la vision du mariage comme une somme d'avantages atouts ",
le mariage traditionnel est une somme d'avantage atout et pourtant il suppose une grande dose d'investissement (surtout de la part de la femme ) pour s'adapter à une personne qu'on ne connait pas en fin de compte

Au sein même du moral du politiquement correct il y a une bonne dose de matériel (tiens ça me rappelle une discussion avec un croyant qui disait que dieu ne pouvait lacher sa possession le monde et les êtres humains sans contrepartie la prière , le commercial et le spirituel font bon ménage)

Même si on veut s'échapper de ce matériel (car cela donne l'impression de toucher à l'éternel : vielle obsession de l'homme) il faut peut être arrrêter de se battre contre , il est bon parfois de laisser chaque chose prendre sa part naturellement suivant les désirs et la personnalité de chacun

Une société permettant le rêve et l'expériementation peut donner plus d'indépendance vis à vis du matériel mais elle n'est pas l'antidote du matérialisme , au sein même du rêve le matérialisme s'insère : écouter son ipod et rêver, aller faire du trecking grâce à mastercard

Part d'universel et de spécifique: bon on ne peut donner des pourcentages exacts , je pense que l'universel est la conséquence un peu développée de nos vieux instincts animaux et que le spécifique est le reste => très simpliste tout ça Razz

Enfin je sais pas si j'ai bien compris ton point de vue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clairobscur.bloguez.com
OverDrive
homulus magnus celer


Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Le couple et le matérialisme.   16/7/2008, 16:35

trainspotting a écrit:
En fait Over y'a un contre-exemple à ton hypothèse : "le matérialisme venant comme une conséquence du manque d'investissement dans les relations d'où la vision du mariage comme une somme d'avantages atouts ",
le mariage traditionnel est une somme d'avantage atout et pourtant il suppose une grande dose d'investissement (surtout de la part de la femme ) pour s'adapter à une personne qu'on ne connait pas en fin de compte

Au sein même du moral du politiquement correct il y a une bonne dose de matériel (tiens ça me rappelle une discussion avec un croyant qui disait que dieu ne pouvait lacher sa possession le monde et les êtres humains sans contrepartie la prière , le commercial et le spirituel font bon ménage)

Même si on veut s'échapper de ce matériel (car cela donne l'impression de toucher à l'éternel : vielle obsession de l'homme) il faut peut être arrrêter de se battre contre , il est bon parfois de laisser chaque chose prendre sa part naturellement suivant les désirs et la personnalité de chacun

Une société permettant le rêve et l'expériementation peut donner plus d'indépendance vis à vis du matériel mais elle n'est pas l'antidote du matérialisme , au sein même du rêve le matérialisme s'insère : écouter son ipod et rêver, aller faire du trecking grâce à mastercard

Part d'universel et de spécifique: bon on ne peut donner des pourcentages exacts , je pense que l'universel est la conséquence un peu développée de nos vieux instincts animaux et que le spécifique est le reste => très simpliste tout ça Razz

Enfin je sais pas si j'ai bien compris ton point de vue
Mon hypothèse se base sur un constat: On me dit que les européennes sont généralement moins conditionnées par le statut et les moyens matériels dans leur choix de partenaire.
Peut être le constat est valable dans le contexte qu'elle se lie à un non européen et que si s'en était un les critères d'usages reviennent comme pour le tunisien qui ne s'intéresse généralement pas au passé sexuel d'une partenaire occidentale et change complètement d'optique s'il a une tunisienne en face.


En fait, plus clairement mon hypothèse est que structurellement notre société pousse actuellement vers le matérialisme, c'est à dire, à part les variations d'un individu à un autre grosso-modo, statistiquement c'est le modèle prédominant donc je peux dire qu'il est induit par la configuration sociale actuelle. Comment?
A travers les discours et les modèles qui inscrivent l'expérience du couple (du fait d'être en couple) dans ce sens. On regarde nos expériences généralement à travers la grille de lecture véhiculée dans la société par le billet de la culture "ambiante".

J'espère que Kouta a accroché What a Face


pour répondre à trainspotting.
J'aurais du préciser "investissement personnel", si personnel il y' à au delà du rôle attribué socialement du père, de la mère, le marie etc.

Le rapport d'équivalence existe "investissement personnel" inversement proportionnel "à prépondérance du matériel ou formel".

Je n'ai rien contre le matériel. En fait le matériel n'a rien à se reprocher mais la chose risquée est qu'il nous dépasse et dépasse dans ce sens les gardes fous de notre conscience et notre morale. On dit qu'il parle à nos "bas instinct". Donc il faut un certain effort pour ne pas se dissoudre dans le matériel et devenir totalement déterminé à notre insu, une marionnette.
Quand je dit matériel je veut dire tout ce qui nous détermine ou fait appel à autre chose que notre jugement ou notre subjectivité, Comme les normes sociales, les conventions, les statuts et grades etc. Je ne limite pas le matériel à la capacité d'acheter ce qu'on désire.

Je ne me bat pas contre le matériel non plus mais j'essaye de tirer sur les ficelles de temps en temps pour diminuer l'illusion d'être libre ou chercher où se trouve réellement ma liberté.

Le commerce et la religion. Peut être c'est le moyen d'influencer les consciences assoupies auxquelles il faut la carotte et le bâton. Le langage du commerce pourrait peut être ainsi infuser un peu de sens morale et apprendre le discernement.

Tu regarde trop de pub. Tu devrais en faire ton métier chmeta
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
trainspotting
Homo Habilis
Homo Habilis


Féminin Nombre de messages : 939
Age : 35
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: Le couple et le matérialisme.   17/7/2008, 03:00

OverDrive a écrit:

pour répondre à trainspotting.
J'aurais du préciser "investissement personnel", si personnel il y' à au delà du rôle attribué socialement du père, de la mère, le marie etc.

Le rapport d'équivalence existe "investissement personnel" inversement proportionnel "à prépondérance du matériel ou formel".
simplifie!

OverDrive a écrit:

Je n'ai rien contre le matériel. En fait le matériel n'a rien à se reprocher mais la chose risquée est qu'il nous dépasse et dépasse dans ce sens les gardes fous de notre conscience et notre morale. On dit qu'il parle à nos "bas instinct". Donc il faut un certain effort pour ne pas se dissoudre dans le matériel et devenir totalement déterminé à notre insu, une marionnette.
Quand je dit matériel je veut dire tout ce qui nous détermine ou fait
appel à autre chose que notre jugement ou notre subjectivité, Comme les
normes sociales, les conventions, les statuts et grades etc. Je ne
limite pas le matériel à la capacité d'acheter ce qu'on désire.

je pense que mon exemple du couple traditionnel vs le couple multi-partenaire "moderne" reste valable, le manque d'investissement émotionnel moral a peut être rendu les couples plus attachés à l'avantage à être un couple ( le rêve de l'orgasme perpétuel ?) , mais les couples tunisiens sont aussi investis moralement ils y croient , mais pas de la bonne façon ils ont apporté avec eux un bagage de conventions , d'attachements , trop d'attachements peut être qui ne sont basés plus sur une image crée sur l'envie d'y croire que sur une réalité, et au final on s'aperçoit que tout cela n'est qu'un bas calcul avantage/ coût


Citation :
Le commerce et la religion. Peut être c'est le moyen d'influencer les consciences assoupies auxquelles il faut la carotte et le bâton. Le langage du commerce pourrait peut être ainsi infuser un peu de sens morale et apprendre le discernement.
c'est aussi l'application d'une logique humaine sur un quelque chose de totalement spirituel (enfin qui devrait l'être) c'est une logique que peut utiliser un homme politique pour se faire élire ( ça n'en est pas très loin d'ailleurs)

Citation :
Tu regarde trop de pub. Tu devrais en faire ton métier
hihi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clairobscur.bloguez.com
OverDrive
homulus magnus celer


Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Le couple et le matérialisme.   17/7/2008, 09:56

trainspotting a écrit:
OverDrive a écrit:

pour répondre à trainspotting.
J'aurais du préciser "investissement personnel", si personnel il y' à au delà du rôle attribué socialement du père, de la mère, le marie etc.

Le rapport d'équivalence existe "investissement personnel" inversement proportionnel "à prépondérance du matériel ou formel".
simplifie!
Le personnel dans le sens individuel, on dit "touche personnelle", l'empreinte. Le personnel dans le couple est ce qui dépasse les rôles prévus socialement pour impliquer les individus plus intiment. C'est ce qui devrait faire ( théoriquement) que le partenaire n'est pas interchangeable avec un autre ou une autre.

"l'équivalence" c'est pour dire que la prépondérance du matériel implique le manque d'investissement personnel et le manque d'investissement personnel implique prépondérance du matériel.
trainspotting a écrit:

OverDrive a écrit:

Je n'ai rien contre le matériel. En fait le matériel n'a rien à se reprocher mais la chose risquée est qu'il nous dépasse et dépasse dans ce sens les gardes fous de notre conscience et notre morale. On dit qu'il parle à nos "bas instinct". Donc il faut un certain effort pour ne pas se dissoudre dans le matériel et devenir totalement déterminé à notre insu, une marionnette.
Quand je dit matériel je veut dire tout ce qui nous détermine ou fait
appel à autre chose que notre jugement ou notre subjectivité, Comme les
normes sociales, les conventions, les statuts et grades etc. Je ne
limite pas le matériel à la capacité d'acheter ce qu'on désire.

je pense que mon exemple du couple traditionnel vs le couple multi-partenaire "moderne" reste valable, le manque d'investissement émotionnel moral a peut être rendu les couples plus attachés à l'avantage à être un couple ( le rêve de l'orgasme perpétuel ?) , mais les couples tunisiens sont aussi investis moralement ils y croient , mais pas de la bonne façon ils ont apporté avec eux un bagage de conventions , d'attachements , trop d'attachements peut être qui ne sont basés plus sur une image crée sur l'envie d'y croire que sur une réalité, et au final on s'aperçoit que tout cela n'est qu'un bas calcul avantage/ coût
Reste à définir la bonne façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
trainspotting
Homo Habilis
Homo Habilis


Féminin Nombre de messages : 939
Age : 35
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: Le couple et le matérialisme.   19/7/2008, 02:38

Je n'aurai pas du parler de" bonne façon" c'est déjà porter un jugement de valeur sur leur façon de vivre: on peut trouver son bonheur dans le matérialisme (reste à savoir si c'est un réel bonheur ou une façon de se consoler) , je me souviens ques copines de fac évoquaient avec délectation une phrase que je détestais "el 7obb bil 3ichra" qui en fait d'amour est un calcul simple des avantages à rester en couple qu'on maquille en amour , et pourtant parmi ces couples on trouvait aussi bien des heureux que des malheureux.
Etre heureux n'obéit pas à une recette précise.

L'autre façon consiterait justement à savoir faire abstractation du lot de conventions, de règles , et d'être soit, mais est-on jamais tout à fait nous mêmes? en dehors de toute convention? Etre dans la marge n'obéit-il pas aussi à des conventions?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clairobscur.bloguez.com
OverDrive
homulus magnus celer


Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Le couple et le matérialisme.   19/7/2008, 13:23

trainspotting a écrit:
Je n'aurai pas du parler de" bonne façon" c'est déjà porter un jugement de valeur sur leur façon de vivre: on peut trouver son bonheur dans le matérialisme (reste à savoir si c'est un réel bonheur ou une façon de se consoler) , je me souviens ques copines de fac évoquaient avec délectation une phrase que je détestais "el 7obb bil 3ichra" qui en fait d'amour est un calcul simple des avantages à rester en couple qu'on maquille en amour , et pourtant parmi ces couples on trouvait aussi bien des heureux que des malheureux.
Etre heureux n'obéit pas à une recette précise.

L'autre façon consiterait justement à savoir faire abstractation du lot de conventions, de règles , et d'être soit, mais est-on jamais tout à fait nous mêmes? en dehors de toute convention? Etre dans la marge n'obéit-il pas aussi à des conventions?
Bon moi je ne disqualifiait pas "el 3echra" parce que je pensais que c'est un bon argument pour la monogamie. Pas pour dire el 3echra d'abord puis vient l'amour mais pour dire el 3echra c'est équivalent au "vécu" qui fait qu'on est supposé mieux se connaitre et avoir bâti quelque chose ensemble qu'on ne trouverait pas ailleurs avec le premier venu.

Très lucide ta réflexion sur "la marge peut aussi obéir à des conventions". En fait la société propose des modèles pour se conformer et par opposition des modèles pour être à la marge. Elle s'adapte bien aux modèles consacrés mais elle a du mal avec la vraie subversion qui représente un réel parasite et demande nécessairement un certain degré de conscience à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kouta
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 464
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: Le couple et le matérialisme.   20/7/2008, 23:47

Humm,

En fait, si j'ai bien compris, il s'agit de bien distinguer les facteurs endogènes émanant du patrimoine du couple à l'égard meme de toutes les interactions qu'il pourrait avoir tout au long du processus d'intégration de cette nouvelle entité qu'est l'union des deux partenaire, tout en essayant de démarquer une distance émotionelle relativement étroite si l'on regarde d'un point de vue essentiellement spirituelle, mais qui serait paradoxalement ambigue dès que l'on s'interessent aux pulsions matérielles et la mécanique qu'elles engendrent dans l'épanouissement du couple.

Apres tout, nul n'est censé ignorer que ce n'est que lorsqu'elle est non dégénérée qu'une forme quadratique est définie comme étant positive et que les meilleures citronade de Tunis se vendent dans une petite ruelle derière le "passage", surtout accompagné b'ka3ka bou mitine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OverDrive
homulus magnus celer


Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Le couple et le matérialisme.   21/7/2008, 01:11

Ena 7obbi we3tidéli ka3ba frechk ou kess rouzata. 3andou hrissa 7louwa zeda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jijigabanna
Australopithecus
Australopithecus


Féminin Nombre de messages : 58
Age : 40
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Le couple et le matérialisme.   21/7/2008, 15:20

Vous critiquez la situation lamentable du couple tunisien esclave du conformisme social, mais il n'y a pas qu'à ce niveau là que ça bloque en fait, tous les aspects de la vie de chaque tunisien sont marqués par cette ambivalence: conformisme (synonyme de valeurs anciennes et religion)/libéralisme (synonyme d'occidentalisme et modernisme). On ne pourra jamais s'en défaire ça fait partie de notre culture et ce n'est qu'une résultante de notre histoire... Personnellement, j'ai fini par l'accepter et vivre avec et je me demande comment je vais pouvoir l'expliquer à mes enfants qui auront eux-mêmes une double culture mais qui devront se plier au conformisme pour mieux s'intégrer... A moins qu'ils ne choisissent de se rebeller et de vivre leur vie et donc leurs amours comme ils l'entendent et d'en assumer les conséquences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shad' Ow
Homo Addictus
Homo Addictus


Féminin Nombre de messages : 1658
Age : 32
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Le couple et le matérialisme.   25/7/2008, 02:29

OverDrive a écrit:


Je me dis souvent que "la honte" qu'on colle aux nouvelles générations n'est souvent résultante que de leur attachement aux vrais valeurs de la société, pas les discours compassés.

si je te suis bien (hypothèse à faible coefficient de probabilité), tu veux dire qu'en fait, c'est parce que notre société mise sur le matérialisme que ça s'insinue dans les relations de couple, et non à cause des dissolutions des moeurs?..

Citation :

J'explique le matérialisme des couples par le manque d'investissement dans les relations. On peut baiser à gauche et à droite mais c'est perçu dans le contexte d'une parenthèse pour "prendre du bon temps". L'emphase est mise sur le caractère provisoire et clandestin. Donc "on profite" de sa jeunesse et on passe probablement par peur, par besoin de mentir, se mentir et manipuler à côté d'une relation vraie et propre.
qu'entends-tu par relation vraie et propre? (et surtout propre pas_d'humeur ) ..
je ne crois pas que le "matérialisme" des couples est dû à ça..
même pour une relation "longue durée", "sérieuse" dans un autre langage, beaucoup de personnes font du facteur matériel leur priorité (les filles qui cherchent un mec âgé qui a déjà sa voiture, sa maison et sa situation, les hommes qui cherchent une fille "rentable", qui apporte un second salaire, une bonne situation sociale, etc..)

je préférais ma "première interprétation" de ce que disais auparavant.




Citation :


Ma question:

Ce lien entre société et modèles de couples est il évident pour vous?

Je crois le voir, en tous cas. la seule différence est qu'avant, on parlait de "couples" que pour les gens mariés. du coup ça légitime plus ou moins au regard de la société tunisienne, la recherche du côté matériel. 9allek eddenya s3iba wlidi wou mata3rach wa9teh etdour 3lik fumeur .. on raisonne souvent avec une logique d'"occasions".. "el feyda fel hnè" n'est qu'une phrase qu'on jette dans l'air, pour se donner "bonne conscience", tout comme on dit "nchallah far7tek" avec un sourire jaune.

On veut soi-disant assurer l'avenir de sa progéniture, lui éviter "ettmarmid", et c'est cette même progéniture qui avance avec le même raisonnement quand elle a reçu les clés de son propre choix.

C'est peut-être aussi par souci d'éviter les conflits intrinsèques dans le couple par la suite. on se persuade que le confort matériel peut ôter bien des sujets de dispute. ce n'est pas faux. j'assiste une amie à moi pour le moment pour son mariage, et elle se chamaille régulièrement avec son futur à cause de problèmes financiers. il faut dire qu'ils commencent leur vie tous seuls avec deux salaires moyens et ce n'est pas évident. mais ce sont de minuscules disputes dans un océan d'entente à envier.

[HS.. pas pu me retenir]
dans le cas des couples mariés: on ne pourrait pas envisager les problèmes financiers comme autant d'épreuves extérieures pour le couple (tout comme le conformisme, les autres qui veulent fourrer leur nez dans leurs affaires privées), à combattre ensemble afin de consolider la relation?
pour les relations éphémères: mouais bon, un mec avec une grosse voiture mais un ptit engin ou un mec avec un ptit ticket de métro et un gros machin? ange ...
je dis qu'il faut tout expérimenter dans la vie, si on veut vraiment en profiter... même la "misère", les escapades à deux balles, les balades à pied à deux balles sur le trottoir crasseux, ça vaut le coup..
mais bon, question de point de vue fumeur
[/HS... disoulaje]

Citation :
sans tomber dans d'autres simplismes, Qu'elle est la part d'universel et la part de spécifique à nos sociétés?

je vais essayer de pas être simpliste... ça va pas être simple! hihi

la part d'universel, eh bien, yahkiw 3la rajol el 3ousour el 7ajareyya.. (l'homme préhistorique).. et sa part animale..
l'homme cherche la femme la plus sollicitée (esprit de compétition, modèle qu'on peut transposer à une femme financièrement indépendante..)
la femme cherche par instinct l'homme le plus fort pour pouvoir assurer la bouffe et la protection pour elle et ses enfants (ça n'a quasiment pas changé depuis hihi .. à part l'intermède de la période Romantique et tout ce qui s'ensuit... mais ce n'était que du blabla.. hihi )


J'espère avoir positivement contribué à la qualité de ce sujet fumeur


9ordialement tchin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bettewettes.canalblog.com
OverDrive
homulus magnus celer


Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Le couple et le matérialisme.   25/7/2008, 02:43

Demain je répondrai si je le fait maintenant kouta risque de finir par me comprendre chmeta
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shad' Ow
Homo Addictus
Homo Addictus


Féminin Nombre de messages : 1658
Age : 32
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Le couple et le matérialisme.   25/7/2008, 03:02

aaargh... un HS... modération!!!

chmeta Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bettewettes.canalblog.com
OverDrive
homulus magnus celer


Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Le couple et le matérialisme.   26/7/2008, 18:33

Shad' Ow a écrit:
OverDrive a écrit:


Je me dis souvent que "la honte" qu'on colle aux nouvelles générations n'est souvent résultante que de leur attachement aux vrais valeurs de la société, pas les discours compassés.

si je te suis bien (hypothèse à faible coefficient de probabilité), tu veux dire qu'en fait, c'est parce que notre société mise sur le matérialisme que ça s'insinue dans les relations de couple, et non à cause des dissolutions des moeurs?..
La phrase que tu cite veut dire simplement est que les vrais valeurs sont véhiculées par les comportements et les exemples même si les discours moralisant voudrait dire et inculquer d'autres valeurs, exemple caricatural, le parent qui dit à son enfant qu'il ne faut pas mentir mais que l'enfant observe mentir. Donc au delà des manuels scolaire la société véhicule des valeurs malgré elle et renforce des tendances qu'elle peut décrier dans le discours et récompenser implicitement.
Mon idée est que la société inhibe les autres voies d'investissements renforçant ainsi le matérialisme.
Shad' Ow a écrit:
Citation :

J'explique le matérialisme des couples par le manque d'investissement dans les relations. On peut baiser à gauche et à droite mais c'est perçu dans le contexte d'une parenthèse pour "prendre du bon temps". L'emphase est mise sur le caractère provisoire et clandestin. Donc "on profite" de sa jeunesse et on passe probablement par peur, par besoin de mentir, se mentir et manipuler à côté d'une relation vraie et propre.
qu'entends-tu par relation vraie et propre? (et surtout propre pas_d'humeur ) ..
je ne crois pas que le "matérialisme" des couples est dû à ça..
même pour une relation "longue durée", "sérieuse" dans un autre langage, beaucoup de personnes font du facteur matériel leur priorité (les filles qui cherchent un mec âgé qui a déjà sa voiture, sa maison et sa situation, les hommes qui cherchent une fille "rentable", qui apporte un second salaire, une bonne situation sociale, etc..)

je préférais ma "première interprétation" de ce que disais auparavant.
Une relation vraie et propre est une relation qui dépasse le cadre fonctionnel ou usuel, utilitiare, rôle social comme le veulent les convenance: élever les enfants, faire le ménage et ses obligations maritales chmeta . Donc c'est un idéal en quelque sorte par lequel on aspire à sortir de façon consistante de cet ordinaire.


Shad' Ow a écrit:

Citation :


Ma question:

Ce lien entre société et modèles de couples est il évident pour vous?

Je crois le voir, en tous cas. la seule différence est qu'avant, on parlait de "couples" que pour les gens mariés. du coup ça légitime plus ou moins au regard de la société tunisienne, la recherche du côté matériel. 9allek eddenya s3iba wlidi wou mata3rach wa9teh etdour 3lik fumeur .. on raisonne souvent avec une logique d'"occasions".. "el feyda fel hnè" n'est qu'une phrase qu'on jette dans l'air, pour se donner "bonne conscience", tout comme on dit "nchallah far7tek" avec un sourire jaune.

On veut soi-disant assurer l'avenir de sa progéniture, lui éviter "ettmarmid", et c'est cette même progéniture qui avance avec le même raisonnement quand elle a reçu les clés de son propre choix.

C'est peut-être aussi par souci d'éviter les conflits intrinsèques dans le couple par la suite. on se persuade que le confort matériel peut ôter bien des sujets de dispute. ce n'est pas faux. j'assiste une amie à moi pour le moment pour son mariage, et elle se chamaille régulièrement avec son futur à cause de problèmes financiers. il faut dire qu'ils commencent leur vie tous seuls avec deux salaires moyens et ce n'est pas évident. mais ce sont de minuscules disputes dans un océan d'entente à envier.

[HS.. pas pu me retenir]
dans le cas des couples mariés: on ne pourrait pas envisager les problèmes financiers comme autant d'épreuves extérieures pour le couple (tout comme le conformisme, les autres qui veulent fourrer leur nez dans leurs affaires privées), à combattre ensemble afin de consolider la relation?
pour les relations éphémères: mouais bon, un mec avec une grosse voiture mais un ptit engin ou un mec avec un ptit ticket de métro et un gros machin? ange ...
je dis qu'il faut tout expérimenter dans la vie, si on veut vraiment en profiter... même la "misère", les escapades à deux balles, les balades à pied à deux balles sur le trottoir crasseux, ça vaut le coup..
mais bon, question de point de vue fumeur
[/HS... disoulaje]
On peut par peur de ne mourir de faim manger du pain et rien d'autre. On ne mourra pas de faim mais la palette de gout qu'on apprécia sera limité. Pareil pour celui qui cherche quelqu'un d'inférieur pour le dominer ou un bon parti exclusivement question finance. On ne meurt pas de faim mais le prix est qu'on aura le strict minimum ailleurs. C'est vrai la peur de mourir de faim est plus impressionnante que l'avantage de gouter des mets délicieux mais la faim est tellement improbable qu'on apprécie mal la réalité en ne voyant qu'elle. On passe à côté d'autres choses de valeur en étant obnubilés par le spectre de la faim. Ce qui est prévisible est souvent satisfaisant à un point mais les opportunités pullules aux marges du connu et prévisible pour qui ose.


Shad' Ow a écrit:

Citation :
sans tomber dans d'autres simplismes, Qu'elle est la part d'universel et la part de spécifique à nos sociétés?

je vais essayer de pas être simpliste... ça va pas être simple! hihi

la part d'universel, eh bien, yahkiw 3la rajol el 3ousour el 7ajareyya.. (l'homme préhistorique).. et sa part animale..
l'homme cherche la femme la plus sollicitée (esprit de compétition, modèle qu'on peut transposer à une femme financièrement indépendante..)
la femme cherche par instinct l'homme le plus fort pour pouvoir assurer la bouffe et la protection pour elle et ses enfants (ça n'a quasiment pas changé depuis hihi .. à part l'intermède de la période Romantique et tout ce qui s'ensuit... mais ce n'était que du blabla.. hihi )


J'espère avoir positivement contribué à la qualité de ce sujet fumeur


9ordialement tchin

C'est réducteur. L'homme même si tu lui satisfait ses besoins physiologiques il trouve toujours le moyen d'être malheureux ou de se créer des soucis de toute pièce Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jijigabanna
Australopithecus
Australopithecus


Féminin Nombre de messages : 58
Age : 40
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Le couple et le matérialisme.   30/7/2008, 15:46

Personne ne peut occulter l'aspect matérialiste, soit financier, de sa
vie de couple. Le confort est une composante indissociable du bonheur
en ménage tout comme le sont l'amour, l'attention et l'indulgence. la
société ne prône pas la cupidité. c'est juste que nos parents et nos
ainés, qui ont compris que "vivre d'amour et d'eau fraiche" n'est qu'un
mythe, veulent nous éviter de revivre leurs expériences ratées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OverDrive
homulus magnus celer


Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Le couple et le matérialisme.   30/7/2008, 23:05

jijigabanna a écrit:
Personne ne peut occulter l'aspect matérialiste, soit financier, de sa
vie de couple. Le confort est une composante indissociable du bonheur
en ménage tout comme le sont l'amour, l'attention et l'indulgence. la
société ne prône pas la cupidité. c'est juste que nos parents et nos
ainés, qui ont compris que "vivre d'amour et d'eau fraiche" n'est qu'un
mythe, veulent nous éviter de revivre leurs expériences ratées.
Le couple qui n'est pas exclusivement bâti sur les considérations matérielles est "plus de confort". On est plus confortable quand on choisi sa compagnie et qu'on se sent libre. Si le prix pour le confort matériel est un inconfort ailleurs c'est une mauvaise affaire. C'est vrai que l'aisance matérielle est visible et tangible pour beaucoup de personnes. On est poussé à prendre en considération ces aspects car ainsi le couple part sous de "bons auspices". On a la recette du bonheur, moins de soucis matériels, plus de liberté. On n'est pas obligés de prendre le transport en commun et subir parce qu'on peut se permettre une voiture individuelle. On peut choisir son voisinage etc.

Les valeurs visibles et tangibles ne sont pas à ignorer mais si on part avec des concessions sur des aspects aussi importants pour le confort (dans tous ses aspects). On risque d'avoir le plan: Quelqu'un t'offre une porshe à condition de circuler avec un gars qui pue des pieds dedans. ça gâche ton plaisir même si t'es assez fort pour conduire avec une main et pincer ton nez avec une autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le couple et le matérialisme.   Aujourd'hui à 17:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Le couple et le matérialisme.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean-Pierre vous explique la vie en couple
» PG - Le couple pseudo/mot de passe n'existe pas
» matériaux bio
» Le matériel nécessaire
» Région de St-Martin-du-Manoir - Origine du couple ODIEVRE-GAULTIER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternatif :: Société :: Couples et Sexualité-
Sauter vers: