Forum Tunisien de Discussions Libres et Constructives
AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Est ce qu'on tombe amoureux toujours de la même façon?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
OverDrive
homulus magnus celer


Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Est ce qu'on tombe amoureux toujours de la même façon?   26/6/2008, 01:05

La question qu'on se pose: Est ce que expérience aidant on aime "mieux", différament?
Est ce que la passion se développe ou s'estampe?
Est ce qu'on tire plus de la relation ou elle devient moins centrale dans notre vie?
Est ce vrai que la première fois, le premier amour est unique ou plutôt des expériences nous dévoilent tout le temps des choses insoupçonnées?
A quel point on peut être surpris de la tournure qu'apporte un amour à la vie.

A part les dégâts de l'âge, est ce qu'on arrive avec l'expérience au "mieux" ou juste au différent?

Y'a t'il un cumul ou chaque relation est une découverte à elle même?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
trainspotting
Homo Habilis
Homo Habilis


Féminin Nombre de messages : 939
Age : 35
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: Est ce qu'on tombe amoureux toujours de la même façon?   26/6/2008, 01:32

Je pense que ça varie trop d'un individu à un autre pour qu'on puisse théoriser dessus. Pourquoi ne dis pas ce que tu en penses pour commencer le débat?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clairobscur.bloguez.com
Holy Trousers
Homo Pacificus
Homo Pacificus


Masculin Nombre de messages : 2545
Age : 29
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: Est ce qu'on tombe amoureux toujours de la même façon?   26/6/2008, 01:39

Moi je suis tombe amoureux pour la premiere fois a l'age de 15 ans.
C'etait un desastre et depuis je me suis immunise ... bounce

_________________
Les habitants de la terre se divisent en deux,
Ceux qui ont un cerveau mais pas de religion,
Et ceux qui ont une religion mais pas de cerveau
Al-Maarri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bellyassine
Homo Addictus
Homo Addictus


Masculin Nombre de messages : 1005
Age : 96
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Est ce qu'on tombe amoureux toujours de la même façon?   26/6/2008, 02:30

Holy Trousers a écrit:
Moi je suis tombe amoureux pour la premiere fois a l'age de 15 ans.
C'etait un desastre et depuis je me suis immunise ... bounce

dsl pour le HS,mais c pas frustrant de t'etre,et surtt de te sentir immunisé?? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
trainspotting
Homo Habilis
Homo Habilis


Féminin Nombre de messages : 939
Age : 35
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: Est ce qu'on tombe amoureux toujours de la même façon?   26/6/2008, 02:37

Holy Trousers a écrit:
Moi je suis tombe amoureux pour la premiere fois a l'age de 15 ans.
C'etait un desastre et depuis je me suis immunise ... bounce

on dit toujours ça remz et la première est généralement un désastre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clairobscur.bloguez.com
Holy Trousers
Homo Pacificus
Homo Pacificus


Masculin Nombre de messages : 2545
Age : 29
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: Est ce qu'on tombe amoureux toujours de la même façon?   26/6/2008, 03:08

bellyassine a écrit:
Holy Trousers a écrit:
Moi je suis tombe amoureux pour la premiere fois a l'age de 15 ans.
C'etait un desastre et depuis je me suis immunise ... bounce

dsl pour le HS,mais c pas frustrant de t'etre,et surtt de te sentir immunisé?? scratch
Lol oui c'est frustrant d'etre moi peut etre... ou zid 3ala hammi inti 9alli frustrant emm
@trainspotting : je l'espere moi aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OverDrive
homulus magnus celer


Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Est ce qu'on tombe amoureux toujours de la même façon?   26/6/2008, 03:18

trainspotting a écrit:
Je pense que ça varie trop d'un individu à un autre pour qu'on puisse théoriser dessus. Pourquoi ne dis pas ce que tu en penses pour commencer le débat?
moi qui fait l'effort de poster un sujet... emm
Tu veux la version vraie ou celle romancée? Rolling Eyes
Bon j'ai aimé ma copine à l'école. Un mélange d'attraction, d'envie et de compétition elle était tout le temps première de la classe et moi dans les 3 premiers. Je l'aimais menb3id leb3id, plus tard je l'ai revu en 3ième secondaire (ancien régime) toujours rien avoué et puis je ne voulais pas voir qu'elle m'appréciait car je ne croyais pas pouvoir plaire et puis pour faire quoi? c'était compliqué comme perspective. Puis les filles que j'avais autour au secondaire étaient soit sottes soit elle ne me plaisaient pas. L'adolescence qui exaspère l'aspect "mal dans sa peau" et tout. J'ai été attiré par une je l'ai aimé de loin celle là aussi. J'étais aussi à cheval sur les principes et je ne me permettais aucune "incohérence", bref...

Je crois que c'est nous qui changeons, le caractère garde des constantes tout de même. Je ne sais pas si ce sont des défauts ou des qualités mais certains aspects perdurent.
Je ne sais pas trop quoi faire de ce lien "viscéral". J'imagine que j'aurai toujours besoin de mon espace, je ne me vois pas trop adepte des gestes quotidiens qui envahissent, genre appeler pour dire "des choses au téléphone" ou faire tout à deux etc.
Il ne faut jamais dire jamais mais je n'ai pas connu "d'envahissements" ou d'amours qui font perde la raison. Je n'ai pas l'habitude d'être "subjugué" par quiconque. Peut être la tête l'emporte sur le coeur ou peut être c'est une forme de maturité qui fait qu'on ne cherche pas en dehors de soi ce "bonheur absolu" ou "satisfaction complète".

Je ne vois pas trop de divergences entre aimer son prochain et aimer une femme. L'un coule dans l'autre. J'aime comme j'aime les gens, comme je m'aime et me supporte.

Mon hypothèse est donc que c'est nous qui changeons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
trainspotting
Homo Habilis
Homo Habilis


Féminin Nombre de messages : 939
Age : 35
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: Est ce qu'on tombe amoureux toujours de la même façon?   26/6/2008, 22:54

OverDrive a écrit:
trainspotting a écrit:
Je pense que ça varie trop d'un individu à un autre pour qu'on puisse théoriser dessus. Pourquoi ne dis pas ce que tu en penses pour commencer le débat?
moi qui fait l'effort de poster un sujet... emm
Tu veux la version vraie ou celle romancée? Rolling Eyes
Bon j'ai aimé ma copine à l'école. Un mélange d'attraction, d'envie et de compétition elle était tout le temps première de la classe et moi dans les 3 premiers. Je l'aimais menb3id leb3id, plus tard je l'ai revu en 3ième secondaire (ancien régime) toujours rien avoué et puis je ne voulais pas voir qu'elle m'appréciait car je ne croyais pas pouvoir plaire et puis pour faire quoi? c'était compliqué comme perspective. Puis les filles que j'avais autour au secondaire étaient soit sottes soit elle ne me plaisaient pas. L'adolescence qui exaspère l'aspect "mal dans sa peau" et tout. J'ai été attiré par une je l'ai aimé de loin celle là aussi. J'étais aussi à cheval sur les principes et je ne me permettais aucune "incohérence", bref...

Je crois que c'est nous qui changeons, le caractère garde des constantes tout de même. Je ne sais pas si ce sont des défauts ou des qualités mais certains aspects perdurent.
Je ne sais pas trop quoi faire de ce lien "viscéral". J'imagine que j'aurai toujours besoin de mon espace, je ne me vois pas trop adepte des gestes quotidiens qui envahissent, genre appeler pour dire "des choses au téléphone" ou faire tout à deux etc.
Il ne faut jamais dire jamais mais je n'ai pas connu "d'envahissements" ou d'amours qui font perde la raison. Je n'ai pas l'habitude d'être "subjugué" par quiconque. Peut être la tête l'emporte sur le coeur ou peut être c'est une forme de maturité qui fait qu'on ne cherche pas en dehors de soi ce "bonheur absolu" ou "satisfaction complète".

Je ne vois pas trop de divergences entre aimer son prochain et aimer une femme. L'un coule dans l'autre. J'aime comme j'aime les gens, comme je m'aime et me supporte.

Mon hypothèse est donc que c'est nous qui changeons.

OK mon hypothèse n'est pas très différente que la tienne , sauf que je pense qu'une histoire d'amour est une expérience comme une autre , comme le fait de vivre loin de ses parents, d'avoir tels amis et pas tels autres toutes ces expériences là changent notre façon de réagir.
toutes les fois où je suis tombée amoureuse (en dehors de la première) j'ai trop réfléchi, j'ai trop intellectualisé , analysé les sentiments et les caractères , aucune place à la spontanéité, et donc aucune chance que ça dure bien longtemps , mon cerveau analyse tout seul toutes les éventualités c'est le tue -l'amour par excellence. Tout ça parce que j'étais partagé après ma première histoire entre la déception d'être tombé sur quelqu'un à l'opposé de ce que j'apprécie en temps normal, et l'envie de recommencer.
Mon cerveau , qui est génial , a réduit ça en besoin d'analyser en long en large et en travers la personnalité du candidat avant même qu'il fasse le début de l'ombre d'un mouvement. Razz
donc pour répondre à tes questions: ça dépend hihi

La question qu'on se pose: Est ce que expérience aidant on aime "mieux", différament? => pas forcément tout dépend de l'expérience , on peut aimer pire aussi , par peur, par envie de se protéger par excès d'investissement dans la relation, parce que nos expériences affectent nos réactions avec les prochains

Est ce que la passion se développe ou s'estampe? => ça dépend et là ne me demande pas de quels facteurs je n'en ai aucune idée , je sais seulement qu'on observe les deux

Est ce qu'on tire plus de la relation ou elle devient moins centrale dans notre vie? => Je pense que pour la plupart elle commence par être centrale, après pour certains elle devient plutôt une béquille un refuge un tremplin , et pour d'autres elle reste centrale, enfin je ne suis pas une adepte des relations envahissantes non plus . ma jauge c'est le degré d'intérêt qu'on porte à la compréhension/ connaissance de l'autre, ça me vexerait vraiment que mes copines me comprennent mieux que mon petit ami, compagnon mec ... je sais plus comment appeler cela Razz

Est
ce vrai que la première fois, le premier amour est unique ou plutôt des
expériences nous dévoilent tout le temps des choses insoupçonnées? => je crois que la "fièvre" est la même mais qu'il y a beaucoup de variations dans les sentiments et dans la relation suivant la personne qui l'inspire

A quel point on peut être surpris de la tournure qu'apporte un amour à la vie.=> aucune idée il n'y a pas d'échelle pour mesurer le degré de surprise

A part les dégâts de l'âge, est ce qu'on arrive avec l'expérience au "mieux" ou juste au différent? => au différent je pense , évidemment rares sont ceux en ménage qui se l'avoueront après 30 ans de vie commune , ce serait trop déprimant et décevant pour ceux qui romantisent leur expérience

Y'a t'il un cumul ou chaque relation est une découverte à elle même? ben à peu près comme lorsqu'on découvre Barcelone après avoir vu Rome (ou vice versa) inconsciemment on compare, mais on ne peut pas faire la somme , les plaisirs sont différents et les expériences sont différentes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clairobscur.bloguez.com
OverDrive
homulus magnus celer


Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Est ce qu'on tombe amoureux toujours de la même façon?   27/6/2008, 01:17

J'aurais voulu quelque chose de plus synthétique, les questions sont pour provoquer le questionnement, pas spécialement pour y répondre comme un questionnaire.
Ton cerveau est génial lol!
Citation :
Tout ça parce que j'étais partagé après ma
première histoire entre la déception d'être tombé sur quelqu'un à
l'opposé de ce que j'apprécie en temps normal, et l'envie de
recommencer.
Est ce que tu ne refoule pas ta première expérience que t'arrive pas à cerner, à t'expliquer?
Ne serait ce la pas une première brèche que tu essaye de colmater?
On dit les opposés s'attirent.
Tu ne te sent pas à l'étroit parfois dans le côté intello? Est ce que tes attentes de toi-même ne réduisent pas la palette d'expression de ce qui t'es potentiellement possible?

Bon ces questions c'est pour te faire réfléchir, t'es pas obligée de répondre. Je laisse à ton jugement de voir ce qui est personnel et ce qui pertinent pour le sujet de cette discussion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
trainspotting
Homo Habilis
Homo Habilis


Féminin Nombre de messages : 939
Age : 35
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: Est ce qu'on tombe amoureux toujours de la même façon?   27/6/2008, 02:19

l'intellectualisme à l'excès n'est je pense jamais une cause c'est une conséquence de plusieurs facteurs qui n'ont généralement rien à voir avec l'expérience amoureuse et là ça entre dans ce qui est personnel Razz
Et l'opposition dans les opinions n'est pas un problème quand on sort des langes, c'en est un quand on vieillit (eh oui on est des vieux bouhouhou ) , j'ai l'impression qu'on tolère moins les cons quand on vieillit , ado on voulait s'intégrer et acceuillait le maximum d'amis que nos bras pouvaient accepter (et c'est parmi cette gamme variée de caractères et d'opinions qu'on choisit) , plus vieux on commence à sélectionner parmi ses ami(e)s et ses petits ami(e)s (je parle en général là) et on devient plus draconien , d'autant qu'on voit le nombre de désastres sentimentaux s'accumuler chez les autres. ça incite pas vraiment au sentimentalisme.
Ca incite encore moins à supporter les caractères qu'on déteste en temps normal, et même si cupidon décoche tout son carqois si on décide que le cerveau doit s'en mêler et bien il s'en mêle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clairobscur.bloguez.com
OverDrive
homulus magnus celer


Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Est ce qu'on tombe amoureux toujours de la même façon?   29/6/2008, 01:36

Les autres, avec un score plus élevé dans le test de pureté, vous attendez la retraite pour écrire vos mémoires?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilia
Homo Addictus
Homo Addictus


Féminin Nombre de messages : 1290
Age : 31
Date d'inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Est ce qu'on tombe amoureux toujours de la même façon?   29/6/2008, 01:42

OverDrive a écrit:
Les autres, avec un score plus élevé dans le test de pureté, vous attendez la retraite pour écrire vos mémoires?

chmeta c'est qu'ils sont timideeeeeeeeeeees chmeta
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kouta
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 464
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: Est ce qu'on tombe amoureux toujours de la même façon?   29/6/2008, 02:36

non pas timide

ama pas trop accro à débaler le vécu de leur expérience win jé jé

5atér apres tout, Hal 7kéyét mta3 el 7ob wél karr, tab9a sempiternellement signé par l'expérience de chacun(e)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilia
Homo Addictus
Homo Addictus


Féminin Nombre de messages : 1290
Age : 31
Date d'inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Est ce qu'on tombe amoureux toujours de la même façon?   29/6/2008, 02:43

Kouta a écrit:
non pas timide

ama pas trop accro à débaler le vécu de leur expérience win jé jé

5atér apres tout, Hal 7kéyét mta3 el 7ob wél karr, tab9a sempiternellement signé par l'expérience de chacun(e)

il ne s'agit pas déballer le vécu de leur expériences, ni dévoiler leur " intimité" si tu veux, juste faire part de ce qu'on pense de la chose appelée "amour" " el 7ob wel karr" , tout en se référant à notre propre expérience...

mais chacun sa façon de voir les choses bien entendu Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kouta
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 464
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: Est ce qu'on tombe amoureux toujours de la même façon?   29/6/2008, 02:45

mouai t'as raison

mais bon, Théoriser ces choses a toujous été d'un ennui ...

C'est p'tetre que c'est mon vécu : j'ai fini pas ne plus supporter les femmes (dames et demoiselles) qui théorisent tyrop ces choses, car souvent elles se trompent ... et se cassent la gueule ... wou trassilik énti fil Marj


Fin, j'arrete mes HS et bon débat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilia
Homo Addictus
Homo Addictus


Féminin Nombre de messages : 1290
Age : 31
Date d'inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Est ce qu'on tombe amoureux toujours de la même façon?   29/6/2008, 02:54

Kouta a écrit:
mouai t'as raison

mais bon, Théoriser ces choses a toujous été d'un ennui ...

C'est p'tetre que c'est mon vécu : j'ai fini pas ne plus supporter les femmes (dames et demoiselles) qui théorisent tyrop ces choses, car souvent elles se trompent ... et se cassent la gueule ... wou trassilik énti fil Marj


Fin, j'arrete mes HS et bon débat

j'aime bien tes HS personnellement Smile

théoriser ...hmm... peut-être que ces dames et demoiselles n'ont pas trouvé dans la pratique des réponses qui les satisfassent d'où le recours lel "marj ou takssir el rass", peut-être que tant de choses leur semblent assez "compliquées" qu'elles aient envie de tout analyser et de tout comprendre, peut-être qu'elles n'arrivent pas à se "débarrasser" d'un certain sentiment d'insécurité qui fait qu'elles soient devenues "insupportables" ...

et tant de peut-être...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Holy Trousers
Homo Pacificus
Homo Pacificus


Masculin Nombre de messages : 2545
Age : 29
Date d'inscription : 28/03/2008

MessageSujet: Re: Est ce qu'on tombe amoureux toujours de la même façon?   29/6/2008, 03:02

Je suis tombe amoureux de Kouta bounce

_________________
Les habitants de la terre se divisent en deux,
Ceux qui ont un cerveau mais pas de religion,
Et ceux qui ont une religion mais pas de cerveau
Al-Maarri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OverDrive
homulus magnus celer


Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Est ce qu'on tombe amoureux toujours de la même façon?   29/6/2008, 15:41

Kouta a écrit:
mouai t'as raison

mais bon, Théoriser ces choses a toujous été d'un ennui ...

C'est p'tetre que c'est mon vécu : j'ai fini pas ne plus supporter les femmes (dames et demoiselles) qui théorisent tyrop ces choses, car souvent elles se trompent ... et se cassent la gueule ... wou trassilik énti fil Marj


Fin, j'arrete mes HS et bon débat
T'as raison kouta mais j'appellerai cela "spéculation". L'exemple de celles qui lisent les rubriques "sexo" ou relation dans les magazine féminins. J'avais l'habitude d'y jetter un oeil dans la salle d'attente de ma dentiste. J'avais l'impression qu'on parlait d'un "pet" (animal de compagnie).
Une façon peut être de rassurer les femmes en leur donnant l'impression de "maitriser leur sujet". En tout cas ça ne volait pas trop haut. Je vois dans la même lignée des séries comme "sex in the city" (bien que je n'ai pas trop suivi). On ressent le schémas de la femme qui suit un certain modèle de "l'homme". Elle s'est réalisée dans la carrière et maintenant elle collectionne les amants comme l'homme qui collectionnait les conquêtes pour "avoir du bon temps". Comme si on tirait une certaine satisfaction du "non investissement" dans les relations.

Il y'à un sens de démarcation claire par rapport au modèle 19ième ou la femme faisait le sex (exclusivement) "pour procréer" mais je vois beaucoup dans ces élans une réaction à ce passé plus qu'une liberté accomplie et réalisée...

Bref, il faut aussi garder à l'oeil l'autre extrême, de ceux qui ne veulent pas théoriser pour te sortir après que c'est juste "question d'hormones et phéromones" en taisant toute teneur symbolique à la rencontre homme/ femme.
Donc ce refus de théoriser il faut voir sa signification et dans quelle perspective il se situe.
La réflexion à laquelle j'appelle est dans le cadre du sens qu'on donne à nos expériences humaines, partagées par nos semblables et dans ce sens universelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
velum
Homulus Foetus
Homulus Foetus


Masculin Nombre de messages : 8
Age : 33
Date d'inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Est ce qu'on tombe amoureux toujours de la même façon?   18/12/2008, 22:00

trainspotting a écrit:
OverDrive a écrit:
trainspotting a écrit:
Je pense que ça varie trop d'un individu à un autre pour qu'on puisse théoriser dessus. Pourquoi ne dis pas ce que tu en penses pour commencer le débat?
moi qui fait l'effort de poster un sujet... emm
Tu veux la version vraie ou celle romancée? Rolling Eyes
Bon j'ai aimé ma copine à l'école. Un mélange d'attraction, d'envie et de compétition elle était tout le temps première de la classe et moi dans les 3 premiers. Je l'aimais menb3id leb3id, plus tard je l'ai revu en 3ième secondaire (ancien régime) toujours rien avoué et puis je ne voulais pas voir qu'elle m'appréciait car je ne croyais pas pouvoir plaire et puis pour faire quoi? c'était compliqué comme perspective. Puis les filles que j'avais autour au secondaire étaient soit sottes soit elle ne me plaisaient pas. L'adolescence qui exaspère l'aspect "mal dans sa peau" et tout. J'ai été attiré par une je l'ai aimé de loin celle là aussi. J'étais aussi à cheval sur les principes et je ne me permettais aucune "incohérence", bref...

Je crois que c'est nous qui changeons, le caractère garde des constantes tout de même. Je ne sais pas si ce sont des défauts ou des qualités mais certains aspects perdurent.
Je ne sais pas trop quoi faire de ce lien "viscéral". J'imagine que j'aurai toujours besoin de mon espace, je ne me vois pas trop adepte des gestes quotidiens qui envahissent, genre appeler pour dire "des choses au téléphone" ou faire tout à deux etc.
Il ne faut jamais dire jamais mais je n'ai pas connu "d'envahissements" ou d'amours qui font perde la raison. Je n'ai pas l'habitude d'être "subjugué" par quiconque. Peut être la tête l'emporte sur le coeur ou peut être c'est une forme de maturité qui fait qu'on ne cherche pas en dehors de soi ce "bonheur absolu" ou "satisfaction complète".

Je ne vois pas trop de divergences entre aimer son prochain et aimer une femme. L'un coule dans l'autre. J'aime comme j'aime les gens, comme je m'aime et me supporte.

Mon hypothèse est donc que c'est nous qui changeons.

OK mon hypothèse n'est pas très différente que la tienne , sauf que je pense qu'une histoire d'amour est une expérience comme une autre , comme le fait de vivre loin de ses parents, d'avoir tels amis et pas tels autres toutes ces expériences là changent notre façon de réagir.
toutes les fois où je suis tombée amoureuse (en dehors de la première) j'ai trop réfléchi, j'ai trop intellectualisé , analysé les sentiments et les caractères , aucune place à la spontanéité, et donc aucune chance que ça dure bien longtemps , mon cerveau analyse tout seul toutes les éventualités c'est le tue -l'amour par excellence. Tout ça parce que j'étais partagé après ma première histoire entre la déception d'être tombé sur quelqu'un à l'opposé de ce que j'apprécie en temps normal, et l'envie de recommencer.
Mon cerveau , qui est génial , a réduit ça en besoin d'analyser en long en large et en travers la personnalité du candidat avant même qu'il fasse le début de l'ombre d'un mouvement. Razz
donc pour répondre à tes questions: ça dépend hihi

La question qu'on se pose: Est ce que expérience aidant on aime "mieux", différament? => pas forcément tout dépend de l'expérience , on peut aimer pire aussi , par peur, par envie de se protéger par excès d'investissement dans la relation, parce que nos expériences affectent nos réactions avec les prochains

Est ce que la passion se développe ou s'estampe? => ça dépend et là ne me demande pas de quels facteurs je n'en ai aucune idée , je sais seulement qu'on observe les deux

Est ce qu'on tire plus de la relation ou elle devient moins centrale dans notre vie? => Je pense que pour la plupart elle commence par être centrale, après pour certains elle devient plutôt une béquille un refuge un tremplin , et pour d'autres elle reste centrale, enfin je ne suis pas une adepte des relations envahissantes non plus . ma jauge c'est le degré d'intérêt qu'on porte à la compréhension/ connaissance de l'autre, ça me vexerait vraiment que mes copines me comprennent mieux que mon petit ami, compagnon mec ... je sais plus comment appeler cela Razz

Est
ce vrai que la première fois, le premier amour est unique ou plutôt des
expériences nous dévoilent tout le temps des choses insoupçonnées? => je crois que la "fièvre" est la même mais qu'il y a beaucoup de variations dans les sentiments et dans la relation suivant la personne qui l'inspire

A quel point on peut être surpris de la tournure qu'apporte un amour à la vie.=> aucune idée il n'y a pas d'échelle pour mesurer le degré de surprise

A part les dégâts de l'âge, est ce qu'on arrive avec l'expérience au "mieux" ou juste au différent? => au différent je pense , évidemment rares sont ceux en ménage qui se l'avoueront après 30 ans de vie commune , ce serait trop déprimant et décevant pour ceux qui romantisent leur expérience

Y'a t'il un cumul ou chaque relation est une découverte à elle même? ben à peu près comme lorsqu'on découvre Barcelone après avoir vu Rome (ou vice versa) inconsciemment on compare, mais on ne peut pas faire la somme , les plaisirs sont différents et les expériences sont différentes
merci t'es forte j'ai trouver ce que je cherche dans tes reponses tu ma remit la conscience dans la tete
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Est ce qu'on tombe amoureux toujours de la même façon?   Aujourd'hui à 05:22

Revenir en haut Aller en bas
 
Est ce qu'on tombe amoureux toujours de la même façon?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Roch Voisine - Comme j'ai toujours envie d'aimer
» Saint Mandrier , c'est toujours aussi joli.....
» La tombe de Zénobe Gramme
» elle tombe sur la tête!
» Dort toujours à gauche!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternatif :: Société :: Couples et Sexualité-
Sauter vers: