Forum Tunisien de Discussions Libres et Constructives
AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un sujet "lourd": l'avenir de la Tunisie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ghoul
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 2552
Age : 43
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Un sujet "lourd": l'avenir de la Tunisie   3/7/2007, 12:10

Je ne sais pas si c'est une angoisse personnelle* ou une interrogation collective, mais je me pose beaucoup de questions sur l'avenir du pays (d'aucun diraient, à juste titre), alors mis à part le côté politique, comment voyez-vous l'avenir de la Tunisie à échéance de 10 ou 15 ans??

En termes de stratégie il y a une analyse qui s'appelle l'analyse "Opportunités-Menaces", c'est à dire tout simplement identifier les opportunités/menaces qui se présentent/pèsent sur nous, si on l'applique à la Tunisie qu'est-ce qu'on peut dégager comme conclusions à votre avis???


* parce que si ça se présente mal, faudra penser à préparer les bagages Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Homulus Supranus
Homulus Supranus
avatar

Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Un sujet "lourd": l'avenir de la Tunisie   3/7/2007, 12:15

Ghoul a écrit:
Je ne sais pas si c'est une angoisse personnelle* ou une interrogation collective, mais je me pose beaucoup de questions sur l'avenir du pays (d'aucun diraient, à juste titre), alors mis à part le côté politique, comment voyez-vous l'avenir de la Tunisie à échéance de 10 ou 15 ans??

En termes de stratégie il y a une analyse qui s'appelle l'analyse "Opportunités-Menaces", c'est à dire tout simplement identifier les opportunités/menaces qui se présentent/pèsent sur nous, si on l'applique à la Tunisie qu'est-ce qu'on peut dégager comme conclusions à votre avis???


* parce que si ça se présente mal, faudra penser à préparer les bagages Laughing

A propos de bagages .... il y a de plus en plus de personnes qui ont un compte a l'etranger, et des qu'ils ont la possibilite d'y transferer de l'argent il le font directement !!! Il yen a plein qui prevoient les menaces.


Moi je pense qu'il y a un risque qu'on vive un scenario Argentin ou a un moment donne il n'y a plus de liquidites et tout est confisque !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alternatif.freediscussions.net
Hyperion
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Féminin Nombre de messages : 3432
Age : 39
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Un sujet "lourd": l'avenir de la Tunisie   3/7/2007, 12:22

Malheureusement, je suis complètement déconnectée de la réalité en Tunisie, je me doute que ça va mal mais qu'est ce qui vous fait penser que ça risque de peter?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghoul
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 2552
Age : 43
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Un sujet "lourd": l'avenir de la Tunisie   3/7/2007, 12:25

toi tu vas droit au but Laughing

Le problème que tu évoque n'est pas anodin, aujourd'hui même un homme d'affaire de moyen calibre veut cacher quelques devises à l'étranger "3ala ma yati". Cela est dû à une conjoncture politico-économique incertaine mais surtout à un manque de confiance des acteurs économique dans l'avenir du pays.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghoul
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 2552
Age : 43
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Un sujet "lourd": l'avenir de la Tunisie   3/7/2007, 13:15

supracrevette a écrit:
Malheureusement, je suis complètement déconnectée de la réalité en Tunisie, je me doute que ça va mal mais qu'est ce qui vous fait penser que ça risque de peter?

Péter je ne penses pas... en fait je ne penses pas que ça va si mal que ça et je suis intimement convaincu qu'en Tunisie il ne peut rien arriver de vraiment "grave" néanmoins notre pays va au devant d'une transition importante inéluctable, tant économique que politique. A priori on a toute les chances de la réussir si on sait gérer les menaces internes et externes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max
Maitre du Monde
Maitre du Monde
avatar

Masculin Nombre de messages : 6294
Age : 97
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Un sujet "lourd": l'avenir de la Tunisie   3/7/2007, 13:28

Ghoul a écrit:
supracrevette a écrit:
Malheureusement, je suis complètement déconnectée de la réalité en Tunisie, je me doute que ça va mal mais qu'est ce qui vous fait penser que ça risque de peter?

Péter je ne penses pas... en fait je ne penses pas que ça va si mal que ça et je suis intimement convaincu qu'en Tunisie il ne peut rien arriver de vraiment "grave" néanmoins notre pays va au devant d'une transition importante inéluctable, tant économique que politique. A priori on a toute les chances de la réussir si on sait gérer les menaces internes et externes.

En fait l'economie tient pour l'instant !! mais ca tient du miracle car pesonne ne sait comment elle tient !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OverDrive
homulus magnus celer
avatar

Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Un sujet "lourd": l'avenir de la Tunisie   3/7/2007, 13:34

Je pense qu'il faut augmenter le pouvoir de "revendication".
On souffre de la tendance qu'ont les gens de se coucher quand on leur adresse les leçons de morales et le ton accusateur.
L'image qu'on a de notre relative liberté, dans les séries TV, dans les chansons reste souvent négatives.
nesma3 "5ali badalni" et nesma3 "5ayna ma3adech ensafik", je me dis que les chansons des années 30 étaient plus souples, plus futée que celles de notre époque.

On a besoin de prouver un modèle. On a besoin que le modèle moderne prouve sa pertinence. Il faut que les histoires de couples "libres" aboutissent à des expériences humainement valorisables, c'est aussi simple que cela. Il faut que des personnes incarnent et revendiquent.
On souffre en ce moment du "vivons heureux, vivons cachés".

On laisse l'impression que les islamistes ou les traditionalistes se marient et fondent des familles et les gens "open mind" se retrouvent dans des bourbiers pas possibles, se foutent de la gueule du monde et puis c'est le modèle traditionnel "archaïque" qui en sortirait gagnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shad' Ow
Homo Addictus
Homo Addictus
avatar

Féminin Nombre de messages : 1658
Age : 33
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Un sujet "lourd": l'avenir de la Tunisie   3/7/2007, 13:40

Malheureusement je ne m'y connais pas en conjectures économiques et autres manoeuvres politiques..

mais ce qui me chagrine en Tunisie, c'est le gouffre qui se creuse de jour en jour entre deux extrêmes sociaux, entre intégristes qui veulent faire revenir le peuple à coups de bâtons à une frigidité mentale ancestrale, et ceux qui se targuent d'une totale "ouverture d'esprit" qui se traduit par ses pires aspects (contredire juste pour le plaisir de le faire).

j'ai peur qu'un jour les "modérés" dont je fais partie ne soient les premiers à tomber dans le gouffre.

j'ai peur aussi que les intégristes prennent un jour le dessus (ce qui est probable si ça continue dans cette lancée, vu le "background" culturel sur lequel ils s'appuient, et le manque d'"appuis" culturels de "l'autre rive" entre autres)..
j'en ai peur parce que viendra le jour où l'on m'obligera à me plier à des croyances et des applications de croyances desquelles je ne suis pas convaincue...

déjà qu'il y a eu cette histoire de satanisme qui a eu des répercussions énormissimes, le bruit court qu'il y a des "rafles" (je ne sais pas le poids qu'on devrait donner à cette rumeur, mais vu les diverses réactions... certains y ont bien cru à ces sottises).. j'ai l'impression qu'on n'a même plus le droit d'écouter ce qu'on veut (dernièrement j'ai assisté à un concert de rock de groupes mafrekh, et il y avait de la sécurité à te passer toute envie de profiter de la musique)

sincèrement j'ai du mal à voir comment tout cela finira, peut-être parce que je manque d'éléments à mon échelle (allah ghaleb, je suis anti-actualités_juste_pour_faire_up-to-date, anti-discussions a9wa men jormi, etc..), et mes bagages, j'aurai aimé les boucler septembre prochain, mais bon ..

une "solution" je dirai à ce problème, serait entre autres le changement du système éducatif...
ça peut paraître débile mais des fois notre système éducatif y est pour beaucoup, dans cet état d'"abrutissement" ..
on donne la préférence aux études scientifiques mais on ne privilégie pas l'esprit d'analyse et de synthèse.. [système machine: entrée: données, éléments de commande: formules et théorèmes, sortie: résultat ... on leur change un seul paramètre et la machine se bloque]
on dénigre les études littéraires (et par la même occasion l'importance de la communication locale ou internationale, et l'ouverture d'esprit et la culture qui passent essentiellement par la littérature) et on méprise l'esprit de créativité et d'imagination.. etc..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bettewettes.canalblog.com
Max
Maitre du Monde
Maitre du Monde
avatar

Masculin Nombre de messages : 6294
Age : 97
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Un sujet "lourd": l'avenir de la Tunisie   3/7/2007, 14:44

Il est clair que la racine du mal vient de l'education et du systeme educatif !!

Le systeme actuel favorise la mediocrite, le gel de la pensee et le reussir par n'importe quel moyen. Le pire c'est que la gangrene se propage de l'interieur ... la quilite des prof est de pire en pire, je connais personellement de nouveaux profs de francais au lycee qui ne font pas la difference entre un et une. d'autres qui apres une maitrise d'informatique ne savent pas copier un fichier... En plus les moyens qualitaifs (et pas quantitatifs) sont en nette regression ... Par exemples les etudiants d'anglais qui ne vont plus en stage dans les pays anglophones.

Comme l'as dit Lil, les filieres litteraires sont devenues des filieres de rabattement (de dernier choix) ou on y met tout ceux qui n'ont pas etes admis dans les autres filieres.

On se retrouve donc dans un cercle vicieux ou des profs mediocres enseignent des eleves encore plus mediocres ... le systeme s'auto-alimente lui meme et le niveau ne fait qu'empirer !


Dernière édition par le 3/7/2007, 14:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghoul
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 2552
Age : 43
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Un sujet "lourd": l'avenir de la Tunisie   3/7/2007, 14:49

Beta-Testeur1 a écrit:


En fait l'economie tient pour l'instant !! mais ca tient du miracle car pesonne ne sait comment elle tient !!

Pas trop d'accord. L'économie tunisienne peut paraitre fragile mais elle suffisament diversifiée pour tenir le choc des mauvaises conjonctures passagères de tel ou tel secteur d'activité. Mais à mon avis a le prinicipal problème est qu'elle ne s'améliore pas structurellement : on continue à trainer les mêmes défaillances depuis des années, quand ça n'empire pas sur certains points.


Citation :


Je pense qu'il faut augmenter le pouvoir de "revendication".
On souffre de la tendance qu'ont les gens de se coucher quand on leur adresse les leçons de morales et le ton accusateur.

Je suis d'accord. Je crois que c'est un problème culturel très profond : il faut déjà qu'on ait une réflexion intellectuelle locale pour donner naissance à des revendictions propres aptes à nous faire prendre les risques nécessaires pour les faires aboutir.

Bref, il y aura beaucoup de conditions à cette "révolution", mais elle se fera bien un jour c'est inéluctable.


Citation :
une "solution" je dirai à ce problème, serait entre autres le changement du système éducatif...
ça peut paraître débile mais des fois notre système éducatif y est pour beaucoup, dans cet état d'"abrutissement" ..
on donne la préférence aux études scientifiques mais on ne privilégie pas l'esprit d'analyse et de synthèse.. [système machine: entrée: données, éléments de commande: formules et théorèmes, sortie: résultat ... on leur change un seul paramètre et la machine se bloque]
on dénigre les études littéraires (et par la même occasion l'importance de la communication locale ou internationale, et l'ouverture d'esprit et la culture qui passent essentiellement par la littérature) et on méprise l'esprit de créativité et d'imagination.. etc..

Je ne crois pas que ce soit un problème d'études littéraires ou scientifique mais un état d'esprit quasi inexistant chez nous : la valorisation de la créativité et de l'imagination n'est pas l'apanage des seuls littéraires mais est également primordiale chez les scientifiques. Si la créativité et l'imagination n'existaient pas en science, il n'y aurait pas de découvertes, d'inventions, de défis techniques et technologique et la science et la technologies n'avanceront pas. Les scientifiques tunisiens souffrent de la même que les littéraires : pas de prise de risque, pas de renouvellement, pas d'imagination... bref rien qui puisse fournir une valeur ajoutée par rapport au reste du monde.

Finalement je crois effectivement que c'est notre plus gros problème. Il rejoint ce qu'a dit overdrive au sujet des revendications.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shad' Ow
Homo Addictus
Homo Addictus
avatar

Féminin Nombre de messages : 1658
Age : 33
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Un sujet "lourd": l'avenir de la Tunisie   3/7/2007, 15:08

Ghoul a écrit:


Je ne crois pas que ce soit un problème d'études littéraires ou scientifique mais un état d'esprit quasi inexistant chez nous : la valorisation de la créativité et de l'imagination n'est pas l'apanage des seuls littéraires mais est également primordiale chez les scientifiques. Si la créativité et l'imagination n'existaient pas en science, il n'y aurait pas de découvertes, d'inventions, de défis techniques et technologique et la science et la technologies n'avanceront pas. Les scientifiques tunisiens souffrent de la même que les littéraires : pas de prise de risque, pas de renouvellement, pas d'imagination... bref rien qui puisse fournir une valeur ajoutée par rapport au reste du monde.

Finalement je crois effectivement que c'est notre plus gros problème. Il rejoint ce qu'a dit overdrive au sujet des revendications.

c'est un peu ce que je voulais dire, en fait Beta-Testeur a mieux développé ma pensée.

le problème n'est pas vraiment dans les études scientifiques ou littéraires, mais la façon plutôt de les enseigner, en faisant primer entre autres la producitivité au détriment de la créativité. la créativité et le sens de communication sont aussi indispensables pour les filières scientifiques, bien entendu, mais c'est ce qu'on ne veut pas comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bettewettes.canalblog.com
Zoubeïr
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Masculin Nombre de messages : 191
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Un sujet "lourd": l'avenir de la Tunisie   3/7/2007, 19:19

ah les amis moi je lis les journaux tunisiens chaque jour, etant installé au cameroun, et on comparant avec la region je me dis que le pays est d'un dynamisme qui frole l'insolence.

ne soyez pas etonné.

je suis dans un pays la ou meme quand tu as toutes les autorisations exigé on va te trouver un documents qui manque, non serieux, tu ne dois pas passer comme ça san srien laisser, les il n y a rien pour nous monsieur? est devenu mon pain quotidien, l'angoisse des surprises, chaque fois que j'ai de la marchandise qui s'embarque a l'exportation chaque coup de fil de mon transitaire je sens mon coeur s'arreter parce que je sais qu'il ya de l'argent a debourser.

bref

ce n'est pas un satisfecit que je fais a la tunisie c'est que je comprends que la proximité avec l'europe vous pousse a etre conscient de revendications que par aileurs l'on ne connait pas ou dont l'on ne se sent pas concerné.

La Tunisie ic est deja consideré comme un pays developpé, quand je commence a comparer ils me disent mais monsieur vous nous comparez avec un pays developpé, bien que l'on communique trop peut etre pour eviter que les camerounais viennent utiliser la Tunisie pour emigrer clandestinement, les gens savent que c'est un pays de blanc et un pays de blanc c'est un pays developpé.

il y a peut etre un decalage entre l'ideal que fait le tunisien de son pays a cause de sa grande civilisation et la grandeur qu'il a connu, et la realité.

quand a la question de ghoul sur les perspectives du pays je croit qu'on devrait mettre en discussion le rapport sur la Tunisie en 2030 pour voir si les objectifs sont realistes ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max
Maitre du Monde
Maitre du Monde
avatar

Masculin Nombre de messages : 6294
Age : 97
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Un sujet "lourd": l'avenir de la Tunisie   3/7/2007, 19:28

Zoubeïr a écrit:
ah les amis moi je lis les journaux tunisiens chaque jour, etant installé au cameroun, et on comparant avec la region je me dis que le pays est d'un dynamisme qui frole l'insolence.

ne soyez pas etonné.

je suis dans un pays la ou meme quand tu as toutes les autorisations exigé on va te trouver un documents qui manque, non serieux, tu ne dois pas passer comme ça san srien laisser, les il n y a rien pour nous monsieur? est devenu mon pain quotidien, l'angoisse des surprises, chaque fois que j'ai de la marchandise qui s'embarque a l'exportation chaque coup de fil de mon transitaire je sens mon coeur s'arreter parce que je sais qu'il ya de l'argent a debourser.

bref

ce n'est pas un satisfecit que je fais a la tunisie c'est que je comprends que la proximité avec l'europe vous pousse a etre conscient de revendications que par aileurs l'on ne connait pas ou dont l'on ne se sent pas concerné.

La Tunisie ic est deja consideré comme un pays developpé, quand je commence a comparer ils me disent mais monsieur vous nous comparez avec un pays developpé, bien que l'on communique trop peut etre pour eviter que les camerounais viennent utiliser la Tunisie pour emigrer clandestinement, les gens savent que c'est un pays de blanc et un pays de blanc c'est un pays developpé.

il y a peut etre un decalage entre l'ideal que fait le tunisien de son pays a cause de sa grande civilisation et la grandeur qu'il a connu, et la realité.

quand a la question de ghoul sur les perspectives du pays je croit qu'on devrait mettre en discussion le rapport sur la Tunisie en 2030 pour voir si les objectifs sont realistes ou non.


Il y a deux facons de voir les choses .....
Voir qu'il y a des pays avec des situations assez merdique et nous installer sur nos loriers en disant ... non ceux qui sont derriere nous mezzelou b3ad..
Ou bien voir devant .... comparer avec des pays ou ca marche mieux (voir mille fois mieux) et se dire il faut qu'on essaye d'en arriver la et de s'ameliorer !!

Tu prend le port de Tunis ... si tu le compares a un des ports de la cote d'ivoire (par exemple) tu vas dire le port de Tunis est super bien organise ...

Si tu le compare au port du Havre ou au port de Hambourg tu vas voir que le port de tunis est un bordel sans nom !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoubeïr
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Masculin Nombre de messages : 191
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Un sujet "lourd": l'avenir de la Tunisie   3/7/2007, 19:56

comme je l'ai dis et pour centrer la discussion, on ne peut pas dire qu'on est bien ou pas bien sans comparaisons, c'est inevitable.

la touche pessimiste de Ghoul n'est pas justifiable et il le sait.

j'ai bien dit aussi que ce n'etait pas un satisfecit, quoique la ou je suis je considere que vous etes dans un paradis, peut etre le mal du pays me pousse a exagerer quand je dis paradis.

brefs ni le port d'abidjan est mauvais ni celui de Tunis, parce que le port d'Abidjan est geré par bolloré ainsi que le port de Douala.

j'ai parlé de conscience de grandeur, et puisque l'Etat via son centre d'etudes strategiques a elaboré une etude qui s'appelle "la tunisie à l'horizon de 2030" et puisque c'est les decideurs politiques qui ont imaginé et conçu cet horizon et puisque nos decideurs ont toujous fait ce qu'ils ont dit sauf UNE EXCEPTION et elle est volontaire ou des exceptions non volontaires, alors pour repondre a la question de ghoul j'ai proposé de discuter le realisme de cette etude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoubeïr
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Masculin Nombre de messages : 191
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Un sujet "lourd": l'avenir de la Tunisie   3/7/2007, 19:59

quand j'ai parlé d'exception volontaire je voulais evidemment parler d'ouverture politique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghoul
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 2552
Age : 43
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Un sujet "lourd": l'avenir de la Tunisie   4/7/2007, 09:34

Zoubeïr a écrit:


la touche pessimiste de Ghoul n'est pas justifiable et il le sait.


Ma touche de perssime était surtout une touche d'humour, comme tu l'as compris, n'empêche que je suis parfois inquiet pour le temps que nous perdons car ce pays a beaucoup de potentialité et il ne lui manquerait pas grand chose à se développer réellement pourvu que les états d'esprits et les institutions évoluent.

Citation :

j'ai parlé de conscience de grandeur, et puisque l'Etat via son centre d'etudes strategiques a elaboré une etude qui s'appelle "la tunisie à l'horizon de 2030" et puisque c'est les decideurs politiques qui ont imaginé et conçu cet horizon et puisque nos decideurs ont toujous fait ce qu'ils ont dit sauf UNE EXCEPTION et elle est volontaire ou des exceptions non volontaires, alors pour repondre a la question de ghoul j'ai proposé de discuter le realisme de cette etude.

C'est vrai que le débat autour de cette rentre plus spécifiquement dans le cadre de ma question; J'y reviendrais!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phidias
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 5257
Localisation : ... dans le désert
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Un sujet "lourd": l'avenir de la Tunisie   10/7/2007, 20:57

Ghoul a écrit:
supracrevette a écrit:
Malheureusement, je suis complètement déconnectée de la réalité en Tunisie, je me doute que ça va mal mais qu'est ce qui vous fait penser que ça risque de peter?

Péter je ne penses pas... en fait je ne penses pas que ça va si mal que ça et je suis intimement convaincu qu'en Tunisie il ne peut rien arriver de vraiment "grave" néanmoins notre pays va au devant d'une transition importante inéluctable, tant économique que politique. A priori on a toute les chances de la réussir si on sait gérer les menaces internes et externes.

Beaucoup d'indicateurs économiques et sociaux sont favorables à la Tunisie. Et compte tenue de ses ressources et de sa dimension, ce pays est considéré comme en réussite actuellement (en contraste avec l'Algérie qui elle est très en dessous de son potentiel).

Selon Attali, les deux secteurs d'avenir pour l'Economie mondiale dans les 50 prochaines années sont l'Assurance / Sécurité et le Loisir / Tourisme. Etant présente dans le domaine touristique, la Tunisie a des atouts à entretenir et développer. A condition de ne pas se faire déposséder de ce secteur par les capitaux étrangers (occidentaux et golfe) et de ne pas transformer non plus le pays en une suite d'Hotels et plages à disposition de nantis en villégiatures d'été

_________________
Vivre et laisser Vivre !
=> http://blog-alternatif.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghoul
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 2552
Age : 43
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Un sujet "lourd": l'avenir de la Tunisie   11/7/2007, 09:13

Phidias a écrit:

Etant présente dans le domaine touristique, la Tunisie a des atouts à entretenir et développer. A condition de ne pas se faire déposséder de ce secteur par les capitaux étrangers (occidentaux et golfe) et de ne pas transformer non plus le pays en une suite d'Hotels et plages à disposition de nantis en villégiatures d'été

Oui je suis d'accord. La Tunisie souffre déjà de la faible diversification de son tourisme basé principalement sur le balnéaire. Et si on veut développer d'autres crénaux, l'Etat doit continuer à être présent pour stimuler l'investissement ailleurs que dans les hotels en bord de mer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maylatou
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Féminin Nombre de messages : 331
Age : 30
Localisation : iiGeormèèn Land
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Un sujet "lourd": l'avenir de la Tunisie   11/7/2007, 12:25

je pense qu'un grand problème tunisien, est, après ce que vous avez cité, le manque de prise d'initiative, je ne vais pas me perdre dans les comparaisons ici en Europe/la-bas en Tunisie .. mais chose que je trouve très chocante, c'est sorte "d'inertie" .. manque d'initiative dans tout .. un employer qui rencontre une situation insolite, rare est celui qui prendra l'initiative de faire une tentative d'approche, essayer de réparer, ou de profiter de la situation .. le temps de réaction est aussi treeeeees lent ..
parfois j'ai l'impression que tout fonctionne au ralenti, comme-ci on avait notre propre montre nous les Tunisiens ..
La situation économique du pays, est dans cet état à cause de plusieurs facteurs:

- systeme scolaire laissez moi dire catastrophique, ou l'élève n'apprend pas la base de toute vie d'adulte: l'esprit critique et l'impossibilité de la prise d'initiative dans le choix de ces études superieurs. j'illustre toujours cette situation, par un couloir avec toujours des sorties "expulsions", expulsions du cercle d'amis, quand on émet l'idée qu'on voudrait faire des études plutôt "litteraire", expulsion du cercle familiale surtout, expulsion du systeme étatique lorsqu'on suit pas la masse, les élèves Tunisiens, forment une sorte de troupeau .. dans ce couloir, qui se poussent pour avoir les meilleurs places, certains tombent, et sont marginalisés par tout le monde, même cette chere famille.
- le gouffre dont vous avez parlé, qu'est cette faille grandissante entre les néo-integristes et les trooop libres, le Tunisien a souvent pour tendance de s'attacher au superficiel au paraître, "el 9chour", même dans les années 70/80 plusieurs ont intégré l'extreme gauche (par exemple), parce que voilà il y a pas dieu donc on peut fourniquer á tout va (et j'en connais des tas d'histoires), des jeunes filles y adhérer parce qu'on "pouvait" en étant marxiste ou autre faire l'amour et fumer. également aujourd'hui pour les jeunes filles qui se voilent du jour au lendemain et à qui demain on vient demander la main. alors que yali mzayén min barra chna7wélik min dé5il.
le Tunisien fait beaucoup de choses sans grande conviction car on "a appris" à faire même ce qu'on aime pas et se taire. et la est un GRAND problème

- politique économique du pays, qui favorise ou exploite trop certaines "zones/villes", en laissant pour compte ou en ne tentant pas de profiter d'autres zones.
- le Tunisien a toujours peur du nouveau, les idées innovatrices, prennent trop de temps pour mûrir, or nous sommes dans une époque où la rapidité joue un très grand rôle dans tout.
- Nous oublions un grand secteur prometteur actuellement, le secteur "environement", ici en Allemagne c'est le secteur où il y aura les plus grands débouchés les années à venir, ils manquent déjà partout d'ingénieurs de téchniciens et autres.
- cette séance unique, catastrophique pour tous les secteurs, ou le pays entre en lithurgie, cette année pour 3 mois, vu le ramadan.

etc. etc. etc.
argh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bittersweetmay.wordpress.com
Ghoul
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 2552
Age : 43
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Un sujet "lourd": l'avenir de la Tunisie   11/7/2007, 13:05

j'ai retrouvé un article au sujet de la vision qu'a le gouvernement du pays en 2030. C'est pas assez précis et c'est exclusivement axé sur l'économie mais on y apprend qu'on prévoit que la Tunisie pourrait rejoindre le niveau de développement de l'Europe du Sud dès 2032.

Citation :
Passer à la vitesse supérieure
TUNISIE - 25 mars 2007 - par ABDELAZIZ BARROUHI

La planification doit permettre d’atteindre le niveau de développement du Vieux Continent. Mais pas avant 2032.

C’est désormais devenu un rituel. Tous les cinq ans, le chef du gouvernement et les bailleurs de fonds se réunissent autour d’une même table afin de définir les grandes orientations du Plan de développement économique et social de la Tunisie. En juin prochain, de hauts responsables des institutions financières internationales et régionales telles que la Banque mondiale (BM), la Banque européenne d’investissement (BEI), la Banque africaine de développement (BAD), le Fonds arabe de développement économique et social (Fades) et des représentants de gouvernements de plusieurs pays rencontreront le Premier ministre Mohamed Ghannouchi pour prendre connaissance des projets inscrits dans le XIe Plan de développement (2007-2011).

À l’issue de la rencontre, les institutions feront part de leurs intentions. Il y a cinq ans, le montant total des aides accordées au Xe Plan était allé au-delà des espérances. Il y a fort à parier qu’il en sera de même cette année : les projets développés dans le pays jouissent d’une solide réputation auprès des institutions financières étrangères.

Quel est le secret de cette réussite ? Dès 1961, la Tunisie adopte la planification comme stratégie économique et sociale. Considérée comme un « effort de discipline », cette démarche permet à l’État de se concentrer sur des priorités et des orientations précises. Les projets sont préparés longtemps à l’avance afin que les bailleurs de fonds puissent annoncer le montant de leurs financements parfois plusieurs années avant leur réalisation. Une politique qui semble avoir porté ses fruits : le taux de croissance annuel de l’économie tunisienne avoisine, depuis dix ans, les 5 %.

Élaborés dans le cadre des « Orientations décennales », les plans puisent leurs sources dans la vision prospective développée, entre autres, par l’Institut tunisien des études stratégiques (Ites). Ce think-tank présidentiel, créé en 1993, assure un rôle de veille stratégique sur la compétitivité de l’économie (croissance, investissements, etc.), l’emploi, la cohésion sociale, l’énergie, l’eau, l’environnement.

Actuellement présidé par Sadok Chaabane, universitaire qui a notamment dirigé les ministères de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique, et de la Justice, l’Ites a remis, le 1er février, deux rapports au président Zine el-Abidine Ben Ali. L’un porte sur le développement du Sahara, et l’autre traite de la géostratégie de l’énergie dans la région euro-africaine. De son côté, le chef de l’État a commandé à l’institut des études portant sur les grands projets structurants à l’horizon 2030, sur les potentialités de l’espace maritime du pays, et sur l’économie numérique. « Le président a toujours souhaité créer une boîte à idées pour le futur, note Sadok Chaabane. Les résultats de nos travaux lui sont exclusivement destinés, et c’est lui qui décide ce qu’il veut en faire ».

En 2005, l’Ites a réalisé une première étude stratégique, intitulée « Tunisie 2030 : convergence », qui a servi de point de référence pour le XIe Plan ainsi que pour les orientations décennales (2007-2016). Si l’étude n’a jamais été rendue publique, Sadok Chaabane consent toutefois à lever un coin du voile : « Les scénarios que nous avons envisagés nous laissent penser que la Tunisie pourrait rattraper, en termes d’économie et d’éducation, le niveau moyen de développement des pays d’Europe du Sud d’ici à 2032. En 2006, l’indice de rattrapage, qui calcule le chemin parcouru par la Tunisie pour parvenir au niveau européen, était de 30 %. En 2016, nous aurons atteint les 60 %, et en 2032 ce sera 100 %. »

À une condition toutefois : d’ici là, le taux de croissance annuel devra se situer entre 6 % et 7 %. Selon Nouri Jouini, ministre du Développement et de la Coopération internationale, le pari n’est pas impossible : « Le taux de croissance annuel pourrait atteindre 6,1 % en moyenne pour le XIe Plan, et 6,5 % pour le suivant. Mais il faut consolider les secteurs actuels de croissance : l’agriculture, le tourisme et le textile. Ensuite, nous devons développer de nouveaux secteurs. » Dans un premier temps, il s’agit donc d’investir dans l’énergie, la mécanique, l’électronique, les télécommunications et les technologies de l’information et de la communication (TIC). Puis dans les services tels que le conseil, la finance, la santé ou l’éducation. « Construire l’économie du savoir » est le slogan en vogue dans le pays, en référence à la valeur ajoutée intellectuelle des activités qu’il développe. En 1995, elles représentaient 12 % du total. Ce taux est actuellement de 21 %, et l’objectif est de le porter à 35 % en 2016. L’économie tunisienne ne doit pas pour autant négliger sa dimension internationale. Les exportations contribuent à hauteur de 45 % au produit intérieur brut (PIB). À la veille de la suppression des barrières douanières, prévue en 2008 dans le cadre de la zone de libre-échange avec l’UE, le pays affiche de bons résultats. La Tunisie a modernisé son industrie, son agriculture et ses services. Et les programmes de formation se sont orientés vers les besoins de la nouvelle économie. À terme, les produits tunisiens, dont 80 % sont destinés à l’export, doivent pouvoir répondre aux normes des marchés extérieurs.

http://www.jeuneafrique.com/jeune_afrique/article_jeune_afrique.asp?art_cle=LIN25037passeerueir0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shad' Ow
Homo Addictus
Homo Addictus
avatar

Féminin Nombre de messages : 1658
Age : 33
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Un sujet "lourd": l'avenir de la Tunisie   11/7/2007, 13:24

maylatou a écrit:


- Nous oublions un grand secteur prometteur actuellement, le secteur "environement", ici en Allemagne c'est le secteur où il y aura les plus grands débouchés les années à venir, ils manquent déjà partout d'ingénieurs de téchniciens et autres.
- cette séance unique, catastrophique pour tous les secteurs, ou le pays entre en lithurgie, cette année pour 3 mois, vu le ramadan.

etc. etc. etc.
argh

il y a de plus en plus de filières dans le domaine de l'environnement en enseignement supérieur.. et bien que mezzelna on n'a pas atteint une conscience environnementale satisfaisante et susceptible de nous sortir des merdiers (excusez le mot) causés par des situations catastrophiques telles que celles de Sfax ou Gabes, mais il y a évolution (bon quand est-ce qu'on va se rendre compte que le déversement des eaux usées dans la mer près des plages ouvertes à la baignade comme c'est le cas à Hammam Sousse ou meme chez moi à Slimene, c'est ~#{[{#[{#[ argh ... chai pas perdu )

pour ce qui est de la séance unique may, que pourrait-on proposer trah, pour remédier à ça? le tunisien n'est absolument pas productif dans les heures de grosses chaleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bettewettes.canalblog.com
maylatou
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Féminin Nombre de messages : 331
Age : 30
Localisation : iiGeormèèn Land
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Un sujet "lourd": l'avenir de la Tunisie   11/7/2007, 13:29

ShadOow a écrit:
maylatou a écrit:


- Nous oublions un grand secteur prometteur actuellement, le secteur "environement", ici en Allemagne c'est le secteur où il y aura les plus grands débouchés les années à venir, ils manquent déjà partout d'ingénieurs de téchniciens et autres.
- cette séance unique, catastrophique pour tous les secteurs, ou le pays entre en lithurgie, cette année pour 3 mois, vu le ramadan.

etc. etc. etc.
argh

il y a de plus en plus de filières dans le domaine de l'environnement en enseignement supérieur.. et bien que mezzelna on n'a pas atteint une conscience environnementale satisfaisante et susceptible de nous sortir des merdiers (excusez le mot) causés par des situations catastrophiques telles que celles de Sfax ou Gabes, mais il y a évolution (bon quand est-ce qu'on va se rendre compte que le déversement des eaux usées dans la mer près des plages ouvertes à la baignade comme c'est le cas à Hammam Sousse ou meme chez moi à Slimene, c'est ~#{[{#[{#[ argh ... chai pas perdu )

pour ce qui est de la séance unique may, que pourrait-on proposer trah, pour remédier à ça? le tunisien n'est absolument pas productif dans les heures de grosses chaleurs...

oui pour les filières qui concerne l'environnement, je me demande bien ou est ce qu'ils vont les embauchers ces étudiants ensuite, parce que comme tu dis la conscience des dégats n#est po encore assez présente chez nous.

pour la séance unique, il ne l'est pas? il le deviendra .. il faut des conditions de travail biensur adequates (climatiseur), mais meme les espagnols ne l'était pas avant, mais maintenant ils sont bien obligés de s'acclimater s'ils ne veulent pas rester derriere dans la course économique de l'union europeene ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bittersweetmay.wordpress.com
Exupérence
Homo Genius
Homo Genius
avatar

Féminin Nombre de messages : 2119
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Un sujet "lourd": l'avenir de la Tunisie   11/7/2007, 13:49

vous êtes drôles, vous parlez d'environnements et vous proposez comme solution la clim ... en plus, mêmes les entreprises équipées de clim pratiquent la séance unique, je crois d'ailleurs que ce problème est surtout psychologique. en fait, ce qui devrait être appliqué, c'est une séance unique relative. on choisis un seuil de température, si celui-ci est atteint alors la séance unique est appliquée
bon, sinon je plussois le reste may
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lounge.ulik.fr/Exuperence
Ghoul
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 2552
Age : 43
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Un sujet "lourd": l'avenir de la Tunisie   11/7/2007, 13:58

Ah la séance unique....

J'en ai gros sur la patate de la séance unique je lance un sondage :

http://alternatif.freediscussions.net/Menu-Principal-c1/Discussions-Generales-f1/-p1049.htm#1049
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max
Maitre du Monde
Maitre du Monde
avatar

Masculin Nombre de messages : 6294
Age : 97
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Un sujet "lourd": l'avenir de la Tunisie   11/7/2007, 14:26

ShadOow a écrit:
maylatou a écrit:


- Nous oublions un grand secteur prometteur actuellement, le secteur "environement", ici en Allemagne c'est le secteur où il y aura les plus grands débouchés les années à venir, ils manquent déjà partout d'ingénieurs de téchniciens et autres.
- cette séance unique, catastrophique pour tous les secteurs, ou le pays entre en lithurgie, cette année pour 3 mois, vu le ramadan.

etc. etc. etc.
argh

il y a de plus en plus de filières dans le domaine de l'environnement en enseignement supérieur.. et bien que mezzelna on n'a pas atteint une conscience environnementale satisfaisante et susceptible de nous sortir des merdiers (excusez le mot) causés par des situations catastrophiques telles que celles de Sfax ou Gabes, mais il y a évolution (bon quand est-ce qu'on va se rendre compte que le déversement des eaux usées dans la mer près des plages ouvertes à la baignade comme c'est le cas à Hammam Sousse ou meme chez moi à Slimene, c'est ~#{[{#[{#[ argh ... chai pas perdu )

L'annee derniere ils devaient lancer une deuxieme pormo d'un DESS environnement a la FST ..... les candidats ont tous depose leur dossiers ... et a la derniere minute, la Faculte annonce que par faute de financement la DESS est annule.

ce cas resume bien la situation .... Parole Parole Parole ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un sujet "lourd": l'avenir de la Tunisie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un sujet "lourd": l'avenir de la Tunisie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'Essor de la gendarmerie "alarmé" de l'avenir des gendarmes
» Au sujet de la "journée de la jupe" organisée dans l'académie de Nantes.
» "Anthropo de la globalisation" et "Ethnicité"
» l'immigration "choisie", un exemple espagnol
» Idées déco pour chambre " chalet "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternatif :: Société :: Points de Vue-
Sauter vers: