Forum Tunisien de Discussions Libres et Constructives
AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bab'Aziz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kaaboura
Homulus Kaaborus
Homulus Kaaborus


Masculin Nombre de messages : 646
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Bab'Aziz   10/4/2008, 17:32

Bab'Aziz, le dernier film de nacer Khemir, tourné en 2005 est enfin sorti le 8 avril sur les écrans tunisiens.
Ceux qui ne connaissent pas les oeuvres de Khemir, seront certianement déboussolé par ce "conte" intemporel, où se chevauchent les souvenirs, les fantasmes et les faits réels des personnages.
Le réalisateur a fait de son décor fétiche (le désert), le lieu des péripéties de ses héros. Profitant de ce cadre tout en jaune, on est facilement emmené du désert iranien à celui tunisien. Le film aussi mêle sans ditinction des dialogues en langue persane à celui d'un arabe dialectal maghrébin et des poèmes en arabe classique.
Personnellement, j'ai aimé le film mais j'ai pas vraiment adoré le débat qui s'en est suivi (dans le cadre du ciné-club de l'Africa)khatini
Qu'en pense HannibalBarca??

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El_Manchou
Homo Genius
Homo Genius


Masculin Nombre de messages : 4407
Localisation : Damous el Hajja
Emploi : Chasser le 5wenji et la voilée
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: Bab'Aziz   10/4/2008, 21:07

Lien supprimé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rap125.com
lilia
Homo Addictus
Homo Addictus


Féminin Nombre de messages : 1290
Age : 31
Date d'inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Bab'Aziz   13/4/2008, 14:42

je ne suis pas sure si "déboussolée" est bien le mot, ce dont je suis sure c'est que tout le long du film j'ai essayé de décrypter les symbôles, de déchiffrer, de comprendre , de suivre ce voyage...
et enfin j'ai renoncé, comme l'a si bien dit l'auteur, on finit par lâcher prise, par se laisser aller et voyager avec les personnages, on finit par vouloir arriver à cette "réunion", pouvoir trouver la quête, notre quête...
effectivement, chacun avait sa propre quête qu'il cherchait, à commencer par le vieux dervich qui cherchait la mort, zaid qui ne voulait autre chose que de retrouver son amour d'une nuit et qui pourtant était assez magique pour qu'il ne renonce pas à le chercher au fin fond du désert, osman qui voulait s'assurait qu'il ne rêvait aps et que son "palais" éatait bien réel, hassan qui cherchait le reponsable de la mort de son frère, ce même frère qui a préféré s'enterrer vivant avec sa bien-aimée, chacun voulait quelque chose et chacun essayait de trouver son chemin à sa manière..."on cherche avec ce qu'on a de plus précieux" avait-on dit...
Nacer khmir à travers ce film, un film beau certainement que ce soit du point de vue fond ou forme, voulait en quelque sorte nous faire un aperçu de sa propre vision du monde arabo-musuman loin de tout ce qui se passe sur la palce internationale , c'est pourquoi on peut dire qu'il s'agit d'un film sans frontières, le cadre espace-temps était très difficile à délimiter,on avait l'impression d'être n'importe où n'importe quand...
il voulait nous faire un aperçu d'un islam tolérant , ouvert à toute sorte de différences, ouvert à toutes "les bonnes volontés" , un islam différent de celui perçu par les médias actuellement...

on doit "voir avec les yeux du coeur" paraît-il...

sinon , ce que j'en pense réellement de ce film, je crois que je suis pas arrivée à me faire une idée bien précise, je sais que c'est autre chose, mais alors là vraiment chose, une chose bien différente de tous les films tunisiens que j'ai vu jusque là, et je me demande si c'est là le point fort ou le point faible du film, c'est que moi en tant que spectatrice qui cherche à regarder un film tunisien je me suis pas trouvé, j'avais pas trouvé cette empreinte tunisienne, voilà j'avais pas l'impression de regarder un fim tunisien, d'ailleurs Nacer khmir lui même a affirmé qu'il ne cherchait pas à complaire au spectateur tunisien, il avait dit :"c'était à faire" oui c'était un besoin , il l'a fait parce qu'il sentait qu'il devait le faire , il voulait le faire et peu importe si ça a plu ou pas à ses chers compatriotes...
il a voulu se démarquer de l'image habituelle qu'on a de la scéne cinématographique tunisenne, certainement , car quand on regarde Bab'aziz, on peut aisément constater qu'il s'agit d'un film loin d'être un "Khochkhach"= "fleur d'oubli" de Mme Jalila Baccar, Junun de Favel JAIBI ou les films de Nouri Bouzid...

Enfin, je pense que c'est un film à voir, à découvrir, à apprécier et surtout il vaut mieux se laisser aller, ce qui n'est pas très difficile avec une musique des plus belles et des images plus belles encore...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bab'Aziz   Aujourd'hui à 19:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Bab'Aziz
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Procès d'Aziz Hamri devant la cour d'assises de Gironde
» On ne peut évoquer honnêtement la guerre d’Algérie sans parler des SAS.
» Décès de MAZOUNI Abdelaziz dit Tounsi
» """Cabinet noir à l'Élysée"""".....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternatif :: Culturiosités :: Cinéma, Spectacles & Médias-
Sauter vers: