Forum Tunisien de Discussions Libres et Constructives
AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arabisation du systeme educatif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
OverDrive
homulus magnus celer
avatar

Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 42
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 14:16

AnisBH>
Tu m'excusera la réflexion qui fait référence à votre personne mais je remarque que vous avez fait vos études secondaires à la mission alors que moi personnellement je les ai faites dans un lycée publique tunisien entre 87 et 93.
Je sais de quoi je parle quand je dit "référentiel culturel" car on avait des débats en étude de texte en arabe et en français et j'avais un aperçu de la différence. C'est vrai que j'ai eu des profs d'arabes valables mais pour bien d'autres il y'avait la même sauce idéologique genre: "Il faut prendre les sciences et les techniques de l'occident et garder notre culture".
Je pense que ta façon d'envisager l'arabisation découle plus d'une envie d'affirmation identitaire exacerbée par l'éloignement du pays.
Tu peux réfléchir à l'arabisation et comment la mettre en oeuvre mais permet moi de mettre l'accent sur l'aspect "problématique" de la chose, moi qui a baigné dedans. J'ai eu les cours d'histoire de mon pays, les cours d'"éducation religieuse & civile" et subi tous les avantages et les inconvénients du système.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnisBH
Homulus Foetus
Homulus Foetus


Masculin Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 14:24

Ghoul,

je pense qu'il faut distinguer 2 concepts différents: développement et utilisation de la langue arabe.

Face à ces 2 concepts il y a un constat: la population tunisienne si elle n'est pas analphabète, est mal éduquée : elle ne maitrise aucune langue correctement, on est classés derniers dans PISA (évaluation des systèmes éducatifs) et rien ne semble indiquer une évolution vers une amélioration.

Ce que je veux personnellement est plus précisément un développement (intellectuel, technique, scientifique) via la démocratisation du savoir.
Or comment diffuser le savoir de la manière qui toucherait le maximum de tunisiens en considérant l'historique/le cheminement des pays actuellement développés (afin de s'en inspirer)?

On peut très bien laisser tomber l'arabe et adopter l'anglais comme langue nationale: je trouve cela absurde et malgré toutes les ressources littéraires mondiales je ne suis pas sûr que l'on se développera, car refus d'être à nouveau colonisés culturellement, dans ce cas on aura perdu notre langue arabe (qui fait quand même partie de notre identité) tout en copiant un modèle inapproprié.

Si l'on observe bien comment la France, l'Allemagne, le Japon et plus récemment Israel (ceci est plus idéologique chez eux): on remarque que toujours l'éveil intellectuel s'est fait dans la langue maternelle !
en interaction bien sûr avec le monde

L'adoption de la langue maternelle, je pense, est un préalable mais reste insuffisant si l'on est pas ouvert sur le monde (i.e.: avec une traduction active et intense de tout ce qui se fait d'intéressant dans le monde), c'est exactement ce qui se passe actuellement avec l'espagnol, l'italien, le grec, le russe, l'hébreux actuellement.

Donc adopter la langue arabe (classique) dans l'éducation, en traduisant la littérature, en ayant des médias ouverts (dans l'esprit) sur le monde,
en incitant au débat intellectuel local et mondial ne fera que diffuser le savoir universel dans la population par imitation mais aussi par proximité (linguistique).

Je ne dit donc pas que le développement est la conséquence de l'utilisation de la langue arabe mais je pense que les deux concepts s'alimentent l'un l'autre et quitte à pouvoir en maîtriser un, autant commencer à lréfléchir à la meilleure façon de préparer le terrain au développement à proprement parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnisBH
Homulus Foetus
Homulus Foetus


Masculin Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 14:40

@Overdrive
je ne sais pas si c'est idéologique, mais le constat est là: tout le monde traduit, enrichit sa langue, exporte ses idées sauf nous ! (qui sommes condamnés a l'importation)

En toute modestie je me sent un peu le José Bové de tout ce débat :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghoul
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 2552
Age : 43
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 14:43

c'est un dialogue de sourds...


ce qui me dérange le plus c'est que tu t'écartes beaucoup de la réalité du terrain et des contraintes de l'arabisation...

- d'abord en Tunisie il y a peu d'analphabétisme, et notre système n'est pas si mauvais, par preuve qu'il y a eu toujours beaucoup de réussite parmi nos étudiants à l'étranger dans les grandes écoles françaises en particulier, en concurrence avec les autres nationalités. La bonne maitrise du français, jusqu'ici, n'y est pas étrangère à mon avis...

- ensuite, il s'agit pas de changer de langue nationale, ni de langue parlée, ni la langue officielle de l'Etat... on parles des langues d'enseignement des sciences, le domaine le plus universel qui soit et qui doit transcender les cultures de chaque pays...

- est-ce qu'il n'y a que ce moyen pour affirmer sa culture et son identité?? Ne peut-on pas les affirmer par la littérature, les arts, le rayonnement idéologique et culturel, la présence internationale, la richesse architecturale, la gastronomie, les médias et la production audiovisuelle...?? Pourquoi se concentrer sur les sciences et oublier tout ça? Quitte à faire du volontarisme pourquoi ne pas choisir ces domaines plus propices à l'affirmation de l'identité que les sciences?

- j'en reviens à ta présupposition de la traduction intensive, le monde arabe dans sa globalité traduit moins que les grecs qui sont à peine plus nombreux que les tunisiens? Est-ce par manque d'argent, de temps, de curiosité? Je ne sais pas mais en tout cas c'est loin d'être un phénomène isolé qu'on peut balayer d'un revers de main sans s'interroger sur les causes profondes de cette pauvereté intellectuelle, qui elle est la vrai cause de l'abandon de l'arabe classique. Et ce n'est pas l'école qui peut corriger ça, les tentatives faites ici et là dans différents pays arabes en sont témoins

- la vrai question, c'est la liberté intellectuelle que ce soit en sciences ou ailleurs. encore une fois la balle est dans le camps des Etats arabes. Ces mêmes Etats censurent et empêchent la publication des livres et freinent tout ce qui peut s'y rapporter, notre culture que tu défends n'encourage pas à s'élever contre cet état de fait qui nous mène vers plus d'ignorence; peut être faudra-t-il commencer par changer notre culture et notre identité pour avoir quelques chose à défendre par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnisBH
Homulus Foetus
Homulus Foetus


Masculin Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 14:59

Cher Ghoul j'essaierais d'être le plus clair possible:
Citation :

ce qui me dérange le plus c'est que tu t'écartes beaucoup de la réalité du terrain et des contraintes de l'arabisation...

je sais que c'est une contrainte, mais plus on attend, plus le travail à faire devient immense, a-t-on peur de se retrousser les manche ?

Citation :

- d'abord en Tunisie il y a peu
d'analphabétisme, et notre système n'est pas si mauvais, par preuve
qu'il y a eu toujours beaucoup de réussite parmi nos étudiants à
l'étranger dans les grandes écoles françaises en particulier, en
concurrence avec les autres nationalités. La bonne maitrise du
français, jusqu'ici, n'y est pas étrangère à mon avis...
PISA prouve pourtant le contraire, je dirais qu'il est plutot élitiste

Citation :

- ensuite, il s'agit pas de changer de langue
nationale, ni de langue parlée, ni la langue officielle de l'Etat... on
parles des langues d'enseignement des sciences, le domaine le plus
universel qui soit et qui doit transcender les cultures de chaque
pays...
- est-ce qu'il n'y a que ce moyen pour affirmer
sa culture et son identité?? Ne peut-on pas les affirmer par la
littérature, les arts, le rayonnement idéologique et culturel, la
présence internationale, la richesse architecturale, la gastronomie,
les médias et la production audiovisuelle...?? Pourquoi se concentrer
sur les sciences et oublier tout ça? Quitte à faire du volontarisme
pourquoi ne pas choisir ces domaines plus propices à l'affirmation de
l'identité que les sciences?

entièrement d'accord, pourquoi ne pas vouloir comparer alors avec les pays développés ?
Pourquoi isoler les matières scientifiques du reste des activités intellectuelles de l'humanité ?

Je ne dis pas que je veux affirmer mon identité au reste du monde, je dis que je veux la *préserver* ! je dis que je veux diffuser (avant tout) le savoir chez les tunisiens (cela n'empêche pas de diffuser en anglais vers le monde)

Citation :

- j'en reviens à ta présupposition de la
traduction intensive, le monde arabe dans sa globalité traduit moins
que les grecs qui sont à peine plus nombreux que les tunisiens? Est-ce
par manque d'argent, de temps, de curiosité? Je ne sais pas mais en
tout cas c'est loin d'être un phénomène isolé qu'on peut balayer d'un
revers de main sans s'interroger sur les causes profondes de cette
pauvereté intellectuelle, qui elle est la vrai cause de l'abandon de
l'arabe classique. Et ce n'est pas l'école qui peut corriger ça, les
tentatives faites ici et là dans différents pays arabes en sont témoins
c'est justement en ne pas arabisant que l'on ne contribue pas à la résolution de ce problème ! Déjà qu'actuellement on importe directement de la littérature française.

Citation :

µ la vrai question, c'est la liberté
intellectuelle que ce soit en sciences ou ailleurs. encore une fois la
balle est dans le camps des Etats arabes....

Je pense que ce point implique la léthargie de la traduction précedemment citée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krishna's Child
Homo Addictus
Homo Addictus
avatar

Masculin Nombre de messages : 1540
Age : 53
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 15:38

AnisBH a écrit:
@Overdrive
je ne sais pas si c'est idéologique, mais le constat est là: tout le monde traduit, enrichit sa langue, exporte ses idées sauf nous ! (qui sommes condamnés a l'importation)

En toute modestie je me sent un peu le José Bové de tout ce débat :-)

En fait ce serait bien si on importait, car la culture ne vient pas du neant, mais il faut la baser sur quelque chose, et l'importation en peut que nous enrichir... mais en fait on n'importe rien du tout! pas de traductions de titres etrangers, ou si peu! ce qui limite les possibilites de lecture en arabe a des textes anciens, des traites charlatanesques sur l'impuissance ou des repetitions de theories religieuses moyen-ageuses. Mes filles qui n'ont jamais connu que l'ecole tunisienne m'ont encore fait une scene pour que je les inscrive a la mission, et refusent categoriquement de lire ce qu'on leur apporte comme livres an arabe... meme les contes pour enfants, quand ils ne sont pas des traductions, sont d'une qualite litteraire et pedagogique execrables
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OverDrive
homulus magnus celer
avatar

Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 42
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 17:02

Krishna's Child a écrit:
AnisBH a écrit:
@Overdrive
je ne sais pas si c'est idéologique, mais le constat est là: tout le monde traduit, enrichit sa langue, exporte ses idées sauf nous ! (qui sommes condamnés a l'importation)

En toute modestie je me sent un peu le José Bové de tout ce débat :-)

En fait ce serait bien si on importait, car la culture ne vient pas du neant, mais il faut la baser sur quelque chose, et l'importation en peut que nous enrichir... mais en fait on n'importe rien du tout! pas de traductions de titres etrangers, ou si peu! ce qui limite les possibilites de lecture en arabe a des textes anciens, des traites charlatanesques sur l'impuissance ou des repetitions de theories religieuses moyen-ageuses. Mes filles qui n'ont jamais connu que l'ecole tunisienne m'ont encore fait une scene pour que je les inscrive a la mission, et refusent categoriquement de lire ce qu'on leur apporte comme livres an arabe... meme les contes pour enfants, quand ils ne sont pas des traductions, sont d'une qualite litteraire et pedagogique execrables
Je pense qu'on n'est pas condamnés à la copie et l'importation.
Le problème est qu'on fait de mauvais diagnostiques et qu'on prends des décisions basée sur une idéologie de lamentation et de victimisation à outrance.

Viens on discute des libertés et du projet de société.. non il faut d'abord libérer la palestine, le sud liban, l'Iraq etc... et comment tu compte t'y prendre? ... la lutte toujours... Quel lutte? mmm la lutte ...

On a des régimes comme la Syrie qui profitent sans vergogne de cet état de fait. Je viens de regarder le sommet arabe à la télé syrienne, la langue et l'esprit qui émanent du commentaire à la télé ...

J'ai vu le discours du guide libien...et ça m'inspire cette réflexion:
La médiocrité se développe en absence de dialogue, de satyre et de critique. Dans nos pays on souffre d'absence de dialogue, donc la médiocrité on connait et à tous les niveaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
trainspotting
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Féminin Nombre de messages : 939
Age : 36
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 17:46

Aujourd'hui , on fait face à une faillite de notre système éducationnel, des profs pistonnés qui n'ont rien dans le crâne qui apprennent à des enfants qui ont en ont encore moins et qui ont appris que le piston valait mieux que les diplômes avec des méthodes qui rendent plus bêtes qu'intelligents et un programme chargé obsolète et incohérent , une administration qui s'en fout, et des parents qui veulent juste le diplome cartonné et se fichent de savoir de quelle façon il sera obtenu.
D'où une génération future quasi analphabète, qui n'arrive pas à composer une phrase juste ni en arabe, ni en français, ni en anglais (je parle en connaissance de cause avec 2 parents profs, j'ai lu leurs devoirs)

Dans le même moment, les meilleurs éléments de notre génération à nous et les générations précédentes (les heureux rescapés de ce nouveau système) qui sont censés constituer notre salut se sont cassé à l'étranger parce qu'on ne mettait pas en place ce qu'il fallait pour les retenir , et que dans tous les cas leurs postes étaient déjà pourvus par les pistons. (je ne leur donne pas tord de se casser d'ailleurs, je ferai pareil dans ces conditions)

Et devant ce joli tableau on est en train de discuter s'il faut ou non arabiser les matières scientifiques, ça me fait penser à un homme blessé très gravement par un coup de feu qui serait en train de réfléchir sur le temps que prendra cette balle pour se dégrader dans la nature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clairobscur.bloguez.com
Ghoul
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 2552
Age : 43
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 17:52

AnisBH a écrit:


je sais que c'est une contrainte, mais plus on attend, plus le travail à faire devient immense, a-t-on peur de se retrousser les manche ?

ça c'est simpliste!

Ce n'est ni une question de peur ni de volume de travail. Ce n'est certainement pas toi, qui vit à l'étranger, ni moi, ne voyant pas l'intérêt de la question qui vont y contribuer. Il faut vraiment se poser la question : qui se consacrera à cela? dans quelles conditions, avec quels financement et avec quels objectifs précis?

Ce dont tu parles est une question éminemment politique et entreprendre une telle tâche implique du volontarisme, de la prise de risque et un certain sens des priorité qui ne sera pas forcément partagé par tous. Je vais te renvoyer à notre situation politique dans le monde arabe et tu comprendra tout seul combien ton discours est idyllique, coupé de la réalité.


Citation :

PISA prouve pourtant le contraire, je dirais qu'il est plutot élitiste

L'enquete PISA dont tu parles a été réalisé en 2003 sur des élèves de 15 ans, elle concerne exactement la génération "arabisée", c'est peut être justement le résultat de l'arabisation qu'on voit là Wink

Citation :


entièrement d'accord, pourquoi ne pas vouloir comparer alors avec les pays développés ?
Pourquoi isoler les matières scientifiques du reste des activités intellectuelles de l'humanité ?

Je ne dis pas que je veux affirmer mon identité au reste du monde, je dis que je veux la *préserver* ! je dis que je veux diffuser (avant tout) le savoir chez les tunisiens (cela n'empêche pas de diffuser en anglais vers le monde)

Et en quoi l'usage de l'arabe dans les sciences exactes va préserver ton identité? Est-ce qu'un chercheur français qui utilise l'anglais pour ses publications scientifiques parce que c'est la norme dans son domaine devient moins français?

Citation :

Citation :

- j'en reviens à ta présupposition de la
traduction intensive, le monde arabe dans sa globalité traduit moins
que les grecs qui sont à peine plus nombreux que les tunisiens? Est-ce
par manque d'argent, de temps, de curiosité? Je ne sais pas mais en
tout cas c'est loin d'être un phénomène isolé qu'on peut balayer d'un
revers de main sans s'interroger sur les causes profondes de cette
pauvereté intellectuelle, qui elle est la vrai cause de l'abandon de
l'arabe classique. Et ce n'est pas l'école qui peut corriger ça, les
tentatives faites ici et là dans différents pays arabes en sont témoins
c'est justement en ne pas arabisant que l'on ne contribue pas à la résolution de ce problème ! Déjà qu'actuellement on importe directement de la littérature française.

Citation :

µ la vrai question, c'est la liberté
intellectuelle que ce soit en sciences ou ailleurs. encore une fois la
balle est dans le camps des Etats arabes....

Je pense que ce point implique la léthargie de la traduction précedemment citée !

désolé mais là tes réponses sont superficielles, je t'explique que le problème est très profond, inhérent à notre rapport aux sciences et à la production intellectuelle, et toi tu te contentes de dire qu'il faut simplement traduire.

"faut qu'on", "y qu'a"...encore et encore mbawwez
Citation :


En fait ce serait bien si on importait, car la culture ne vient pas du neant, mais il faut la baser sur quelque chose, et l'importation en peut que nous enrichir... mais en fait on n'importe rien du tout! pas de traductions de titres etrangers, ou si peu! ce qui limite les possibilites de lecture en arabe a des textes anciens, des traites charlatanesques sur l'impuissance ou des repetitions de theories religieuses moyen-ageuses. Mes filles qui n'ont jamais connu que l'ecole tunisienne m'ont encore fait une scene pour que je les inscrive a la mission, et refusent categoriquement de lire ce qu'on leur apporte comme livres an arabe... meme les contes pour enfants, quand ils ne sont pas des traductions, sont d'une qualite litteraire et pedagogique execrables

Eh oui, voilà la dure vérité.

Je me rappelles encore quand j'étais lycéen la différence de volume et de qualité entre les rayons arabes et français de la bibliothèque... mais c'est quand j'ai commencé à fréquenté la bibliothèque Charles de Gaulle, probablement la seule institution qui oeuvre concrètement à la diffusion de l'écrit auprès des tunisiens, que j'ai compris combien l'arabe en tant que langue de savoir était finie, out pour de bon!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sof
Homulus Administratus
Homulus Administratus
avatar

Masculin Nombre de messages : 2314
Age : 36
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 18:21

Il y a plusieurs axes qui se rejoignent dans ce sujet,
Pour essayer de les résumer :

1- Enseignons dans notre langue maternelle : Je suis completement d'accord sur le principe avec Anis (mar7bé) et l'Aigle (j'étais sur que ce sujet allait enfin te faire manifester de nouveau sur le forum :D ) mais de quelle langue maternelle parle t on? de l'arabe standard qui n'est pas qu'on le veuille ou non maternel et naturel, ou d'un nouveau standard de l'arabe, plus naturel pour le tunisien ? Dans les deux cas une évolution de la langue est nécessaire et un travail de longue haleine reste à faire.

2- En attendant doit on enseigner en arabe ou en français ?
2-1- Referentiel ideologique et culturel : arabe ou français ?
2-2- langue pratique et langue scientifique, permettant une meilleure interaction avec l'exterieur : arabe ou français ?

_________________
الحجاب لا بدّ يزول، باش يزول، و يِلزمو يزول
بورڨيبة [size=17]13/08/1960
[/size]


Dernière édition par sof le 4/4/2008, 00:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El_Manchou
Homo Genius
Homo Genius
avatar

Masculin Nombre de messages : 4421
Localisation : Damous el Hajja
Emploi : Chasser le 5wenji et la voilée
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 18:22

de toute façon, "l'élite" de ce pays a compris que le système part à la dérive et met ses enfants aux lycées français ( PMF et cailloux ) ou dans les lycées privés avec programme français pour les nouveaux riches.
Quant à la populasse................on s'en fout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rap125.com
bellyassine
Homo Addictus
Homo Addictus
avatar

Masculin Nombre de messages : 1005
Age : 97
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 19:13

dsl de te decevoir el manchou mais maintenant les lycées que tu citent sont de plus en plus melangés et sont de moins en moins "elitistes".D ailleurs,en comparant les etablissement public comme le lycée Menzah6,pere blanc ou lycée menzah 9 et PMF,Cailloux,bah le niveaux n est pas tres loin.

dsl pour le HS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sof
Homulus Administratus
Homulus Administratus
avatar

Masculin Nombre de messages : 2314
Age : 36
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 19:24

Essadkia restera toujours le meilleur Cool

_________________
الحجاب لا بدّ يزول، باش يزول، و يِلزمو يزول
بورڨيبة [size=17]13/08/1960
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyperion
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Féminin Nombre de messages : 3432
Age : 39
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 22:04

En Tunisie, les plus grands professeurs des universités scientifiques, d'ingénieurs, d'économie, de gestion, d'informatique, de commerce...enseignent en français.
Donc pour former de bons profs de lycée ou de faculté (qui doivent faire leur master en arabe et non en français s'ils veulent enseigner en arabe) il aurait fallu d'abord réformer les enseignement en université ce qui n'a pas été fait.

Notre génération qui a fait les sciences en arabe jusqu'en sixème puis qui a fait le secondaire en français a moins souffert que ceux qui ont fait des sciences en arabe jusqu'à la neuvième puis qui ont passé au français en première secondaire (anciennement 4ème secondaire), et eux même souffre moins que ceux qui passeront au bac des sciences en arabes à la fac ou tout est en français.

Un autre problème : On peut se procurer beaucoup plus facilement des livres français ou traduit de l'anglais en français dans n'importe quel domaine ce qui n'est pas le cas pour l'arabe.
comme le dit ghoul, une arabisation de tout l'enseignement secondaire et supérieur dans l'immédiat ne ferait que couper les pont des tunisiens avec le progrès.

Je pense comme ghoul aussi, qu'il faut d'abord rejoindre le train du progrès que ce soit en français, en anglais ou en chinois c'est l'urgence et ensuite on pourra s'affirmer en tant que bons scientifiques arabes.

Dans un premier temps, ça peut être intéressant de traduire le maximum d'ouvrages étrangers en arabe de manière à avoir une base de données exhaustive des connaissances mondiales.

Sinon je n'ai pas de complexe vis à vis du fait qu'on parle français plutôt que l'arabe. Après tout si on parle arabe c'est parce que l'afrique du nord a été envahit par les arabes pendant une longue période il y a fort longtemps et on parle français parce qu'on a été colonisé par les français sur une bonne période il n'y a pas si longtemps. Donc les deux font partie de notre histoire. On pourrait avoir le même débat pour le berbère, pourquoi pas l'enseigner dans les écoles pour ne pas que ça se perde et berbériser tout l'enseignement primaire pour commencer.

Si le problème est de ne pas perdre la langue arabe, il y a d'autres moyens que d'arabiser les filières scientifiques qui nous permettent de communiquer avec la partie du monde la plus développé. On peut rendre l'enseignement de la langue arabe plus attrayante, plus passionnante et il y a de quoi faire avec la littérature arabe. On peut faire une option les sciences arabes, qui serait enseigné en arabe.

Si le problème est de suivre le progrès, arabiser tout le système de l'éducation nationale n'est pas la solution voir même ça nous retardera encore plus.

_________________
cul qui gratte doigt qui pue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exupérence
Homo Genius
Homo Genius
avatar

Féminin Nombre de messages : 2119
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 23:17

bon, je n'ai pas touuut lu (3 pages avec des posts assez développés, c'est un peu beaucoup pour moi ^^" )
je ne comprend la gène de certains d'utiliser notre dialecte, une langue ça se développe, ça se modernise, ça ne s'appelle pas vivante pour rien. le vocabulaire scientifique (que ce soit français ou anglais ou n'importe lequel) n'a pas toujours exister, alors prendre comme argument que le vocabulaire scientifique n'est pas super développé, je trouve ça limite idiot: y a pas de mots? on en invente!
ma langue, c'est le tunisien, et j'ose dire ça: ça n'a rien à voir avec l'arabe! quand je parle en tunisien avec un libanais ou un soudanais, ils ne me comprendraient pas, même chose s'ils utilisent leurs dialectes. ok, notre langue contient une grande part d'arabe, mais pas que! y a du français, de l'italien, du berbère, du turc et j'en passe! il est où le problème d'affirmer que le tunisien est une langue? alors oui, enseigner en tunisien, je trouve que c'est une bonne idée!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lounge.ulik.fr/Exuperence
Hyperion
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Féminin Nombre de messages : 3432
Age : 39
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 23:28

C'est quoi le problème si on continue d'enseigner les matières scientifiques en français comme on l'a fait depuis des décennies ?

_________________
cul qui gratte doigt qui pue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exupérence
Homo Genius
Homo Genius
avatar

Féminin Nombre de messages : 2119
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   4/4/2008, 00:08

c'est une très jolie langue, mais ce n'est pas la nôtre. et tout le monde ne parle pas parfaitement français en tunisie, ça peut être assez handicapant des fois, ce qui n'est pas le cas du tunisien!
et l'un n'empêche pas l'autre, j'aime bien l'idée d'avoir le choix quant à la langue de l'enseignement, en plus, ça permet d'avoir plus d'étudiants étrangers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lounge.ulik.fr/Exuperence
glro
Australopithecus
Australopithecus


Masculin Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   4/4/2008, 00:46

supracrevette a écrit:
... 'il faut d'abord rejoindre le train du progrès que ce soit en français, en anglais ou en chinois c'est l'urgence et ensuite on pourra s'affirmer en tant que bons scientifiques arabes.

... pourquoi pas l'enseigner dans les écoles pour ne pas que ça se perde et berbériser tout l'enseignement primaire pour commencer.


Je suis tout a fait d'accord avec vous en general, mais j'ai l'impression que vous vous contredisez: berberiser l'enseignement apporterait les memes problemes que l'arabiser, non?...

La langue est un outil d'echange, pas un argument politique; les hollandais, par exemple, l'ont bien compris, qui parlent tous anglais couramment; ils savent que personne ne va apprendre le hollandais...

Et les catalans, basque et galiciens sont en train de s'enfermer eux-meme dans leur tour d'ivoire linguistique.

il n'y a pas de complexe a avoir; chaque langue a son interet; mais pour les sciences, aujourd'hui, il vaut mieux parler anglais, voire français, que arabe...

Les choses iront beaucoup mieux quand ont parlera tous au moins une langue en commun...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sof
Homulus Administratus
Homulus Administratus
avatar

Masculin Nombre de messages : 2314
Age : 36
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   4/4/2008, 01:10

supracrevette a écrit:
... pourquoi pas l'enseigner dans les écoles pour ne pas que ça se
perde et berbériser tout l'enseignement primaire pour commencer.

là je crois que ça ne sert strictement à rien vu que le berbère est une langue encore plus morte que l'arabe. Comme l'a rappelé Ghoul il ne s'agit pas de revendications identitaires mais de pragmatisme.

_________________
الحجاب لا بدّ يزول، باش يزول، و يِلزمو يزول
بورڨيبة [size=17]13/08/1960
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BoukhaGold
Homonculus Belli
Homonculus Belli
avatar

Féminin Nombre de messages : 1630
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   4/4/2008, 05:37

bellyassine a écrit:
dsl de te decevoir el manchou mais maintenant les lycées que tu citent sont de plus en plus melangés et sont de moins en moins "elitistes".D ailleurs,en comparant les etablissement public comme le lycée Menzah6,pere blanc ou lycée menzah 9 et PMF,Cailloux,bah le niveaux n est pas tres loin.

dsl pour le HS.

je dirais le contraire Belly

PMF et Cailloux n'etaient pas élitistes jusk'en 1998-1999 car les frais d'inscriptions était les mm pour tous et abordable depuis y'à eu un tarif triplé presk pour les Tunisiens ( et je n'ai jamais pu piger pkoi on fout ses enfants dans un sys autre ke le sien si on a po des circonstances : enfants mixtes , scolarités débutés en dehors de la Tunisie par exemple)
du coup les Tunisiens ki y sont depuis et ki y sont majoritaire sont les gosses de riches finis sachant ke les enfants des diplomates tunisiens ne beneficient plus de l'aide de leur Etat pour intégrer l'enseignement français car y a eu un lycée internationale sous l'égide de l'Education Nationale tunisienne de créer vers 2002 je crois kkchose du genre
et en plus dans le cadre de la dégringolade générale de notre éducation nationale PMF ki était parmis les premiers au classement des lycées français à l'étranger avec celui d'Alger est actuellement dans le bas de l'échelle

autant k'il soit nationalisé si j'ose dire par la Tunisie déjà j'ai jamais pigé comment la police tunisienne fut permise d'entrer sur un territoire français ( bah oui un lycée c comme une chancellerie c une partie du pays selon les règles diplomatiks)
et j'en passe sur le climat ki y règne c po le sujet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bellyassine
Homo Addictus
Homo Addictus
avatar

Masculin Nombre de messages : 1005
Age : 97
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   4/4/2008, 10:26

oui boukha,"economiquement" parlant c de plus en plus selectif,mais du point de vue des mentalités,PMF/cailloux le sont de moins en moins.C vrai que la "privatisation" (car c le cas) de PMF(je sais pas pour cailloux) y est pour quelque chose dans ce phenomene.
Donc dans ce cadre là,le lycée ne recherche plus l excellence et la renomée (vu qu il l a en partie) mais recherche a gagner de l argent d une maniere bete et mechante,c est a dire,qu ils acceptent de moins en moins de francais ou bi nationaux;et prennent en majorité des tunisiens pur et des etrangers (les tunisiens purs etant comptabilisés comme etranger et payent la meme forte somme).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyperion
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Féminin Nombre de messages : 3432
Age : 39
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   4/4/2008, 10:34

Pour la berbérisation des matières scientifiques c'était ironique.

_________________
cul qui gratte doigt qui pue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnisBH
Homulus Foetus
Homulus Foetus


Masculin Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   4/4/2008, 11:16

Personnellement je ne comprend pas ce mépris pour l'arabe ou le berbère !

Cette langue, le berbère, devrait être enseignée dans comme seconde langue dans le système éducatif tunisien (car elle fait quand même partie de notre histoire et de notre culture !)
Il y a 50% des marocains qui parlent berbère et elle est en voie d'extinction dans le sud tunisien.

C'est comme les magnifiques médinas arabes qui tombent en ruine que tout le monde regarde avec mépris en préférant construire des maisons-bunker sans aucun style architectural particulier si ce n'est le mauvais goût.

Je ne vois pas de contradiction entre utiliser sa langue (arabe classique) et être moderne dans sa philosophie, sa science et ses techniques etc...

S'il y a un problème de développement ce n'est certainement pas dû à l'utilisation d'une langue ou une autre, mais à une pédagogie défaillante, au manque de ressources (matérielles et humaines) et de vision stratégique.

to be continued...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyperion
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Féminin Nombre de messages : 3432
Age : 39
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   4/4/2008, 11:30

Tu te trompes je n'ai aucun mépris ni pour le berbère ni pour l'arabe au contraire ça me fait mal au coeur que le berbère est en voie de disparition en Tunisie et que l'arabe est en train de se perdre aussi.

ça c'est un autre débat, comment faire pour que ces deux langues qui sont très importantes pour notre histoire ?

Moi ce qui m'intéresse c'est : est ce que c'est pertinent d'arabiser les matières scientifiques ? est ce que ça ne ferait pas une coupure avec le progrès comme le dit ghoul ?

_________________
cul qui gratte doigt qui pue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sof
Homulus Administratus
Homulus Administratus
avatar

Masculin Nombre de messages : 2314
Age : 36
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   4/4/2008, 11:35

Ce n'est pas du mepris encore une fois. On devrait effectivement enseigner le berbère en option. Et continuer à enseigner l'arabe classique.

Citation :
Personnellement je ne comprend pas ce mépris pour l'arabe ou le berbère !
Et pourquoi ce mépris envers le "parlé tunisien" ? Ne mérite il pas un meilleur statu, un statu de langue vu que c'est une langue qui vit ? (qui vit plus en tout cas que l'arabe ou la chelha)

On peut se poser la question autrement : quand est ce que la langue arabe va évoluer pour s'approcher de ce que parlent les gens tous les jours ? car contrairement à ce que on veut croire, l'enrichissement d'une langue ne vient pas des academies mais essentiellement de la manière avec laquelle les gens parlent et s'expriment ! (et dans les arts, dans le theatre, dans le cinéma ..)

_________________
الحجاب لا بدّ يزول، باش يزول، و يِلزمو يزول
بورڨيبة [size=17]13/08/1960
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arabisation du systeme educatif
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le systeme educatif en Pologne ?
» Rapport irlande système scolaire
» site le fun pour les 3-5 ans ordinateur educatif
» Atelier Educatif Le Coffret Magique a trois Rivieres!
» ressource systeme insuffisante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternatif :: Société :: Points de Vue-
Sauter vers: