Forum Tunisien de Discussions Libres et Constructives
AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arabisation du systeme educatif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
HannibalBarca
Rei Militaris Genius
Rei Militaris Genius


Masculin Nombre de messages : 460
Age : 35
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 11:01

en bref voici les points qui sont à prendre en considération :

1-l'utilité de l'usage de l'arabe en tant que langue du savoir à
l'echelle nationale, et à l'échelle internationale

2-la faisabilité du basculement du français à l'arabe: la traduction
des termes face au volume et à l'abondance des disciplines et la
concision des termes en arabes

3-la faisabilite du recyclage des anciennes générations du français
à l'arabe

4-l'interfaçage, la compatibilité l'interaction et avec le monde extérieur (non arabophone)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnisBH
Homulus Foetus
Homulus Foetus


Masculin Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 11:19

Chers vous tous, je suit passionnément ce débat et je voudrais y contribuer.

Partant de mon expérience personnelle: je suis tunisien, j'ai fais mes études à la mission, puis à la fac tunisienne, et maintenant je travaille en Belgique.

Ce qui me frappe d'abord: c'est comment les français défendent bec et ongles leur langue (à travers les lycées, la francophonie, la traduction quasi-systématique des nouveaux termes) et comment les tunisiens s'en foutent (médias et pubs, panneaux, ordinateur familial, programme en français) de telle sorte qu'entre nous tunisiens on est obligés de se parler en français !

Maintenant tout arabiser ne veut absolument pas dire qu'on va arrêter de puiser dans le savoir scientifique, philosophique, technique mondial ! Au contraire cela risque de créer une dynamique dans les pays arabes eux-même !

Ce n'est pas parcequ'on aime sa langue maternelle et qu'on la pratique que l'on se trouve incapables de comprendre les concepts de France2, France5, Arte ou autre culture. On peut très bien être biligues, triligues et honorer sa langue maternelle !

Quant au problème de l'absence de manuels scientifiques ou références encyclopédiques en arabe:
Il s'agit du problème de l'oeuf et de la poule, il n'y a pas de manuels parcequ'il n'y a pas d'utilisateurs et il n'y a pas d'utilisateurs parcequ'il n'y a pas de manuels!
Il faut briser ce cycle et internet(par ex wikipedia arabe) peuvent très bien y contribuer.
Maintenant il faut qu'il y ai un vrai débat national et une comparaison scientifique avec des pays développés (scandinaves, israel, russie, Chine) pour concevoir une stratégie pour faire revivre la langue Arabe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnisBH
Homulus Foetus
Homulus Foetus


Masculin Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 11:21

addendum: J'ai volontairement précisé que je travaille en Belgique car je constate un débat national et une compétition entre néerlandophones et francophones ici. La question de la langue est ici primordiale et c'est bien ce débat qui n'est pas posé en Tunisie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max
Maitre du Monde
Maitre du Monde


Masculin Nombre de messages : 6294
Age : 97
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 11:25

AnisBH a écrit:
Chers vous tous, je suit passionnément ce débat et je voudrais y contribuer.

Partant de mon expérience personnelle: je suis tunisien, j'ai fais mes études à la mission, puis à la fac tunisienne, et maintenant je travaille en Belgique.


Bonjour Anis et bienvenu parmis nous sahha

Juste une question ?

Si tu n'avais pas fait mission, et si tu avais fait le cursus arabise actuel incluant des cours de terminale melanges entre derja et francais casse ... tu aurais eu le meme parcours ? lors des entretients techniques tu aurais eu la meme aisance ??

_________________
Toute société qui prétend assurer aux hommes la liberté, doit commencer par leur garantir l'existence Léon Blum

La femme est l'égale de l'homme, elle n'a donc pas besoin d'un bout de chiffon pour se cacher

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krishna's Child
Homo Addictus
Homo Addictus


Masculin Nombre de messages : 1540
Age : 52
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 11:33

sof a écrit:
Kaaboura,
la langue arabe n'est pas la langue maternelle et naturelle puisque quand un français dit "je vais à la plage" et que l'académie française dit "je vais à la plage", tu dis "bech nemchi lil chatt" alors que lissan el arab dit "sawfa avhabou ila achatti2"
la langue tunisienne (qui n'en est pas encore une on est d'accord) est essentielle d'origine arabe, exactement comme le français ou l'espagnol sont essentiellement d'origine latine..
Je signe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnisBH
Homulus Foetus
Homulus Foetus


Masculin Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 11:36

Bonjour,
j'ai un copain tunisien qui a fait ce parcours et il travaille actuellement en Belgique comme moi.

Il a eu des lacunes qu'il a vite rattrapé. Maintenant, le but est-il que tous les tunisiens partent travailler à l'étranger ?
D'un autre côté, on peut très bien être bilingue à la sortie de l'université tout en maitrisant sa langue arabe!

Utiliser l'arabe en Tunisie, et le français/l'anglais pour les non-arabophones
Ici on oblige les étudiants européens à l'université à apprendre le néerlandais ! (comme en Allemagne)

Je crois que c'est plutot un complexe d'infériorité qui nous paralyse dans toute cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krishna's Child
Homo Addictus
Homo Addictus


Masculin Nombre de messages : 1540
Age : 52
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 11:38

Salengro a écrit:
Prenons l'exemple de l'algerie ... ils se sont tellement cloitrés dans cette arabisation que leur nouveaux etudiants ont du mal a s'exporter ... pire ils sont obligés de "draguer" les Algeriens vivant en France pour pourvoir les postes tres importants come le droit ou le commerce international ... ou meme l'informatique.
En passant .. c'est grace a l'arabisation que l'algerie a choppé le virus de l'islamisme (mais ca c'est une autre histoire)

Je confirme que l'algerie est une catastrophe en termes de niveau educationnel. Et l'islamisme est tres lie a cette baisse de niveau (deux phenomenes qui s'alimentent respectivement)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnisBH
Homulus Foetus
Homulus Foetus


Masculin Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 11:42

Krishna,

ceci n'a rien à voir avec l'arabisation mais au manque de débat national ainsi qu'au système éducatif qui ne doit pas être performant.
Alors les gens se radicalisent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnisBH
Homulus Foetus
Homulus Foetus


Masculin Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 11:44

Il y a bien une extrême droite même en Suisse pays trilingue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max
Maitre du Monde
Maitre du Monde


Masculin Nombre de messages : 6294
Age : 97
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 11:49

AnisBH a écrit:
Il y a bien une extrême droite même en Suisse pays trilingue !

mais anis on ne peut pas nier que l'islamisme a ete repandu en Algerie avec la reforme de l'arabisation .. c'est un fait historique !! Mais ca ne veut pas dire que l'arabisation est source d'islamisme ... loin de la

Citation :
Bien que Ben Bella n'aie pas été un partisan de l'arabisation à outrance, même s'il s'entourait de conseillers arabisants, il imposa lors de la rentrée scolaire de 1963 l’enseignement de l’arabe dans toutes les écoles primaires, en raison de 10 heures d’arabe (sur 30 heures par semaine), puis en 1964 ce fut l’arabisation totale de la première année du primaire. Comme il manquait d'instituteurs d'arabe classique, les autorités firent venir en catastrophe plus de 1000 instituteurs égyptiens. En réalité, ces instituteurs étaient des «maîtres de religion», non des «professeurs de langue». Quant à l'Égypte, elle était trop heureuse de se débarrasser des ces religieux encombrants du fait de leur appartenance au mouvement des Frères musulmans. Mais l'arabisation improvisée du président Ben Bella ajouta à la catastrophe. L'arabe égyptien des «maîtres de religion» s'avéra problématique, car leur langue rendait la communication difficile avec les élèves algériens, surtout chez les Berbères. Les Frères musulmans sèmeront les germes du fondamentalisme musulman chez des milliers de petits Algériens. Puis l'Institut islamique fut créé à l’Université d’Alger, alors que l’ancienne licence d’arabe était transformée en licence unilingue sur le modèle oriental.

_________________
Toute société qui prétend assurer aux hommes la liberté, doit commencer par leur garantir l'existence Léon Blum

La femme est l'égale de l'homme, elle n'a donc pas besoin d'un bout de chiffon pour se cacher

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghoul
Homo Pacificus
Homo Pacificus


Masculin Nombre de messages : 2552
Age : 43
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 11:54

HannibalBarca a écrit:

2-la faisabilité du basculement du français à l'arabe: la traduction
des termes face au volume et à l'abondance des disciplines et la
concision des termes en arabes



Une précision, si tu permets HannibalBarca. La difficulté ne réside pas tant dans la traduction des termes car des spécialistes comme celui que j'ai cité se sont attelé à la tâche, mais à la traduction des livres, publications, articles et revues scientifiques qui constituent la base d'un enseignement supérieur. Et c'est un travail colossal et continue qui n'est absolument pas en train d'être fait dans le monde arabe, comme l'indique l'exemple qu'a cité kaaboura des articles publiés en arabe en comparaison avec les langues scandinaves.

A moins qu'on demande aux profs d'effectuer la traduction de leurs cours eux mêmes, et qu'on demande aux étudiants de se référer à des sources scientifiques dans une langue différente que celle utilisée en classe même s'il ne la maitrisent pas très bien... bonjour les dégâts!

Citation :

Il s'agit du problème de l'oeuf et de la poule, il n'y a pas de manuels parcequ'il n'y a pas d'utilisateurs et il n'y a pas d'utilisateurs parcequ'il n'y a pas de manuels!
Il faut briser ce cycle et internet(par ex wikipedia arabe) peuvent très bien y contribuer.
Maintenant il faut qu'il y ai un vrai débat national et une comparaison scientifique avec des pays développés (scandinaves, israel, russie, Chine) pour concevoir une stratégie pour faire revivre la langue Arabe.

C'est reparti avec le "il faut que", "y qu'à"... et puis franchement, tu penses vraiment qu'une encyclopédie collaborative sur internet à la fiabilité contestée peut être une source d'un enseignement scientifique officiel??

En plus je ne penses pas qu'il n'y a pas de manuels parce qu'il n'y a pas d'utilisateurs, mais parce qu'il n'y a pas de producteurs, d'auteurs, de traducteurs. Déjà que dans certains pays arabes on pratique cet enseignement en langue arabe dans le supérieur depuis des décennies et cela n'a pas produit une littérature scientifique digne de ce nom.

Il faut se rendre à l'évidence, c'est parce que le monde arabe a complètement raté le train du développement scientifique que sa langue a perdu ce terrain là, et ce n'est pas en imposant la langue seule qu'on va rattraper ce train. Au contraire, le résultat risque d'être inverse puisqu'on va couper les générations futures des évolutions des sciences à cause du simple problème de la non disponibilité des ressources scientifiques dans une langue qu'ils maitrisent.

Ce n'est donc pas un problème de poules et d'oeufs mais un problème de charrue et de boeufs, ou de 7sira et jema3 si vous préférez.

Peut être que si un jour, nous avons une communauté scientifique importante et productive en termes de publication, et que cette communauté par sa propre initiative ou par l'encouragement de l'Etat commence à publier en arabe, à traduire les nouvelles publications et à écrire des livres spécialisés dans leurs domaines, peut être que dans ce cas on peut envisager d'avoir des filières enseignées en arabe pour les génération suivantes. En attendant je ne vois pas l'intérêt d'une telle démarche alors qu'elle ne mène nulle part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnisBH
Homulus Foetus
Homulus Foetus


Masculin Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 11:54

je comprend parfaitement ce fait,
il faudrait en tenir compte dans une application pratique d'une arabisation
mais cela n'est pas un argument pertinent contre l'arabisation.

(Tout comme il ne faudrait pas engager des gens avec casier judiciaire dans les écoles primaires, ou que les profs discriminent racialement, sexuellement, politiquement, religieusement leurs étufiants ! ceci est une évidence!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krishna's Child
Homo Addictus
Homo Addictus


Masculin Nombre de messages : 1540
Age : 52
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 12:00

merci salengro... je cherchais justement des references.

La langue francaise est plus qu'une simple langue de communication, elle est une porte ouverte sur tout un monde d'idees, de debats, de contradictions... une richesse intellectuelle et une source potentielle de "sedititon": Ce n'est pas la litterature arabe (Production excessivement faible qualitativement et quantitativement, a 80% constituee de lives religieux) ou les journaux arabes, que seront transmis la democratie, les debats, la pluralite de la verite... Une des raisons de l'arabisation est sans doute a chercher de ce cote la.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghoul
Homo Pacificus
Homo Pacificus


Masculin Nombre de messages : 2552
Age : 43
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 12:04

AnisBH a écrit:
je comprend parfaitement ce fait,
il faudrait en tenir compte dans une application pratique d'une arabisation
mais cela n'est pas un argument pertinent contre l'arabisation.

(Tout comme il ne faudrait pas engager des gens avec casier judiciaire dans les écoles primaires, ou que les profs discriminent racialement, sexuellement, politiquement, religieusement leurs étufiants ! ceci est une évidence!)

Je comprends pas... tu admets que les conditions nécessaires pour arabiser ne sont pas réunies, néanmoins pour toi ce n'est pas un argument pertinent contre l'arabisation.

C'est comme si on voulait déclarer la guerre aux Etats Unis en disant que l'inégalité des forces et le risque extrêmement probable que ce soit un bérézina ne constituent pas des arguments pertinents contre cette guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnisBH
Homulus Foetus
Homulus Foetus


Masculin Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 12:06

Citation :

Une précision, si tu permets HannibalBarca. La difficulté ne réside pas tant dans la traduction des termes car des spécialistes comme celui que j'ai cité se sont attelé à la tâche, mais à la traduction des livres, publications, articles et revues scientifiques qui constituent la base d'un enseignement supérieur. Et c'est un travail colossal et continue qui n'est absolument pas en train d'être fait dans le monde arabe, comme l'indique l'exemple qu'a cité kaaboura des articles publiés en arabe en comparaison avec les langues scandinaves.

Il faut bien commencer quelque part non ?

Citation :

A moins qu'on demande aux profs d'effectuer la traduction de leurs cours eux mêmes, et qu'on demande aux étudiants de se référer à des sources scientifiques dans une langue différente que celle utilisée en classe même s'il ne la maitrisent pas très bien... bonjour les dégâts!

Je pense qu'on a le temps d'y réfléchir à la façon la plus appropriée

Citation :

C'est reparti avec le "il faut que", "y qu'à"... et puis franchement, tu penses vraiment qu'une encyclopédie collaborative sur internet à la fiabilité contestée peut être une source d'un enseignement scientifique officiel??

Je ne dis pas cela, je dis que wikipedia et les nouvelles technologies sont un exemple sur le principe !
Pas que wikipedia deviendra la source officielle de nos termes scientifiques arabes

Citation :

En plus je ne penses pas qu'il n'y a pas de manuels parce qu'il n'y a pas d'utilisateurs, mais parce qu'il n'y a pas de producteurs, d'auteurs, de traducteurs.

Ceci n'est pas vrai: au Liban, en Libye, en Irak, en Syrie il y a bien des auteurs, le problème est que c'est une minorité ignorée et isolée (regardez sur adabwafan)

Citation :

Il faut se rendre à l'évidence, c'est parce que le monde arabe a complètement raté le train du développement scientifique que sa langue a perdu ce terrain là, et ce n'est pas en imposant la langue seule qu'on va rattraper ce train. Au contraire, le résultat risque d'être inverse puisqu'on va couper les générations futures des évolutions des sciences à cause du simple problème de la non disponibilité des ressources scientifiques dans une langue qu'ils maitrisent.

Mais s'ils sont bilingues, trilingues pourquoi seraient-ils coupés de l'évolution scientifique mondiale ?

Citation :

Peut être que si un jour, nous avons une communauté scientifique importante et productive en termes de publication, et que cette communauté par sa propre initiative ou par l'encouragement de l'Etat commence à publier en arabe, à traduire les nouvelles publications et à écrire des livres spécialisés dans leurs domaines, peut être que dans ce cas on peut envisager d'avoir des filières enseignées en arabe pour les génération suivantes. En attendant je ne vois pas l'intérêt d'une telle démarche alors qu'elle ne mène nulle part.

Pourquoi attendre que l'Etat vienne te dire comment te cultiver, lire, utiliser ta propre langue ?
On est quand même pas des bébés! Il faut voyager, comparer et cotoyer d'autres cultures pour se rendre à l'évidence que la langue arabe est en danger.

Le but d'une telle démarche est de simplement ne pas perdre notre identité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HannibalBarca
Rei Militaris Genius
Rei Militaris Genius


Masculin Nombre de messages : 460
Age : 35
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 12:09

AnisBH a écrit:

Maintenant tout arabiser ne veut absolument pas dire qu'on va arrêter de puiser dans le savoir scientifique, philosophique, technique mondial ! Au contraire cela risque de créer une dynamique dans les pays arabes eux-même !

justement, c'est parceque nous portons la double casquette arabe(pour notre
commnuication journalière) /française(pour notre éducation) qu'on a accès à la
source du savoir.
seulement, le jour où on basculera vers l'arabe totalement (communication + savoir)
là le problème se posera réellement parceque dans ce cas le français ou l'anglais
sera utilisé à des fins communicative et non pas instructives.

je m'explique, quand on bascule vers un systeme educatif totalement arabe (et là
je désigne l'enseignement des sciences exactes)on ne pourra plus (moi ,toi et
l'étudiant lambda )avoir accès à la littérature scientifique anglosaxone ou française
parceque notre jargon sera exclusivement arabe à l'ecole et l'université, et nous
serons dépendants de l'élite (responsable de faire l'interfaçage entre le systeme
éducatif étranger et local, et responsable aussi de l'effort de traduction de la
terminologie).les termes techniques nous seront complètement inintelligibles si on ne
dispose pas d'un dictionnaire... et donc l'accès à la litterature étrangère s'en verra
restreint .. le contraire est vrai si l'on opte pour une langue du savoir "universelle"
toutes les sources du savoir s'en trouveraient accessible à tous!

il est bien clair que l'arabe n'est pas la langue du savoir aujourd'hui et n'est pas
prete à l'etre pour des décennies, voire des siècles. d'ailleur meme si l'effort de
traduction se fait ,il ne servira qu'à l'usage local (j'ai des collegues arabes de l'orient
qui ont reçu une formation en arabe, mnt ils ont fini par l'abandonner, et notre
moyen de communication officiel dans l'entreprise est l'anglais, et parceque nos
clients ne sont pas arabes)

AnisBH a écrit:

Maintenant il faut qu'il y ai un vrai débat national et une comparaison scientifique avec des pays développés (scandinaves, israel, russie, Chine) pour concevoir une stratégie pour faire revivre la langue Arabe.

quand on adopte l'arabe, il faut prétendre être éditeur de savoir, et il faut que
les nations dont tu parles, aient une formation arabophone, (parceque celles là
pour communiquer entre elle et pour collaborer dans leur efforts de recherche
elles utilisent l'anglais), je ne vois pas comment on pourrait ,à l'état actuel, leur
imposer de venir consulter notre littérature arabe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnisBH
Homulus Foetus
Homulus Foetus


Masculin Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 12:10

Citation :

Je comprends pas... tu admets que les conditions
nécessaires pour arabiser ne sont pas réunies, néanmoins pour toi ce
n'est pas un argument pertinent contre l'arabisation.

C'est
comme si on voulait déclarer la guerre aux Etats Unis en disant que
l'inégalité des forces et le risque extrêmement probable que ce soit un
bérézina ne constituent pas des arguments pertinents contre cette
guerre.

Ya Ghoul,
je ne dis pas que les conditions ne sont pas réunies: je dis qu'il ne faut pas tomber dans le même piège !
Par ailleurs il faut se donner les moyens de réussir et pour cela, une réfléxion, un débat national sont nécessaires !

En résumé: il faut se donner les moyen de mettre en place ces conditions favorables aussi bien à l'arabisation qu'au bilinguisme

C'est comme le passage à l'euro: tout a été planifié durant une dizaine d'années !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnisBH
Homulus Foetus
Homulus Foetus


Masculin Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 12:22

Citation :

je m'explique, quand on bascule vers un systeme educatif totalement arabe (et là
je désigne l'enseignement des sciences exactes)on ne pourra plus (moi ,toi et
l'étudiant lambda )avoir accès à la littérature scientifique anglosaxone ou française
parceque notre jargon sera exclusivement arabe à l'ecole et l'université, et nous
serons dépendants de l'élite (responsable de faire l'interfaçage entre le systeme
éducatif étranger et local, et responsable aussi de l'effort de traduction de la
terminologie).l

C'est là que tu te trompes: pourquoi "exclusivement" ??
En scandinavie, en Allemagne, en Israel, au Japon: la majorité des scientifiques publient, enseignent dans leur langue maternelle et en même temps publient en anglais et aussi dans leur langue !

A l'université ce sera nous "l'élite", ce sera à nous à traduire (arabe-anglais et vice-versa) et publier en anglais

Citation :

et donc l'accès à la litterature étrangère s'en verra
restreint .. le contraire est vrai si l'on opte pour une langue du savoir "universelle"
toutes les sources du savoir s'en trouveraient accessible à tous!

Pas du tout ! Actuellement l'enseignement se fait en français et les articles sont en anglais : c'est bien 2 langues différentes qu'on est bien obligé de jongler avec !

Citation :

quand on adopte l'arabe, il faut prétendre être éditeur de savoir, et il faut que
les nations dont tu parles, aient une formation arabophone, (parceque celles là
pour communiquer entre elle et pour collaborer dans leur efforts de recherche
elles utilisent l'anglais), je ne vois pas comment on pourrait ,à l'état actuel, leur
imposer de venir consulter notre littérature arabe
On ne va rien imposer à personne : si les concepts modernes de technique, science, philosophie sont traduits au sein même de notre société cela démocratisera le savoir !
Cela créera une dynamique de création en arabe plus facile (car qui peut encore débattre philosophie dans nos médias par ex ?)

Cette littérature il faudrait d'abord la faire pour nous même et non pas pour le monde !
Il ne faut pas se préoccuper de la transmission du savoir à l'humanité, car il faut d'abord viser à améliorer le système, le niveau intellectuel local !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HannibalBarca
Rei Militaris Genius
Rei Militaris Genius


Masculin Nombre de messages : 460
Age : 35
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 12:40

Citation :
(j'ai des collegues arabes de l'orient
qui ont reçu une formation en arabe, mnt ils ont fini par l'abandonner, et notre
moyen de communication officiel dans l'entreprise est l'anglais, et parceque nos
clients ne sont pas arabes)

tu as ommis de commenter ceci, le cas pratique , la réalité des choses
et l'aboutissement de tout le processus que tu proposes... où en
arrivera t on en fin de processus?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HannibalBarca
Rei Militaris Genius
Rei Militaris Genius


Masculin Nombre de messages : 460
Age : 35
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 12:42

ce que je veux dire c'est qu'on peut également tirer les enseignements
des expériences des pays arabes , en parallèle à la comparaison que
tu proposes avec les scandinaves et autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OverDrive
homulus magnus celer


Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 12:59

L'universel sinon rien.
Je pense que les normes locales sont des leurres et on en tire très peu de satisfactions. Le local doit aspirer à l'universel, se limiter au rayonnement local volontairement est une fuite et un cloisonnement basé sur une identité réclusive et complexée.


Notre problème est qu'on n'aime pas ou assez notre langue ou notre culture fait qu'on ne l'aime pas vraiment. C'est devenu une relique identitaire plus qu'un support vivant et vivifiant de la vie culturelle. Il y'a l'absence de liberté et de débat dans nos sociétés qui peuvent en être la cause. L'arabe ne devrait pas être plus handicapant que le finnois ou le danois.
Le problème est qu'on n'aime pas notre langue déjà pour exprimer notre ressenti ,notre être.
On oppose l'arabe littéraire au dialecte. Il ne faut pas toucher à l'arabe parce que c'est la langue du texte sacré...


Exemple: Nous les informaticiens ou ceux spécialistes dans un domaine particulier, quand est ce qu'il nous vient à l'idée de faire un cours ou un tutoriel en arabe?

Même notre prose intime, nos poèmes on les fait en français car on accède ainsi à un référentiel autre.


La question centrale: Comment rendre l'arabe, comme l'union arabe ou maghrébine, un projet qui entraine du monde, fédérateur et non plus un concours et une surenchère de slogans vides.
Comment être passionné et impliqué réellement dans ce qu'on fait ou ce qu'on projette?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HannibalBarca
Rei Militaris Genius
Rei Militaris Genius


Masculin Nombre de messages : 460
Age : 35
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 13:10

AnisBH a écrit:


C'est là que tu te trompes: pourquoi "exclusivement" ??
En scandinavie, en Allemagne, en Israel, au Japon: la majorité des scientifiques publient, enseignent dans leur langue maternelle et en même temps publient en anglais et aussi dans leur langue !

A l'université ce sera nous "l'élite", ce sera à nous à traduire (arabe-anglais et vice-versa) et publier en anglais


justement , je parle pas de scandinavie, je parle de tunisie et de processus déjà
en marche , et de réalité des choses, et de leur aboutissement
et c'est "exclusif" à l'état actuel, l'alternative que tu mentionne n'existe pas
je te parle de "concret" mon ami!

dans le meilleur des monde tu as raison.

et l'élite don je te parle c'est le corps enseignant, l'étudiant n'est pas en mesure de
publier, il est receveur d'information. et quand je parle d'aller chercher la littérature
je parle de l'étudiant qui cherche le complèment à sa formation.

Citation :


Pas du tout ! Actuellement l'enseignement se fait en français et les articles sont en anglais : c'est bien 2 langues différentes qu'on est bien obligé de jongler avec !

jongler entre français et anglais c'est plus facile que de jongler entre anglais et
arabe, ça peut paraitre simpliste, mais c'est vrai!

Citation :

On ne va rien imposer à personne : si les concepts modernes de technique, science, philosophie sont traduits au sein même de notre société cela démocratisera le savoir !
Cela créera une dynamique de création en arabe plus facile (car qui peut encore débattre philosophie dans nos médias par ex ?)

Cette littérature il faudrait d'abord la faire pour nous même et non pas pour le monde !
Il ne faut pas se préoccuper de la transmission du savoir à l'humanité, car il faut d'abord viser à améliorer le système, le niveau intellectuel local !

j'espère!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnisBH
Homulus Foetus
Homulus Foetus


Masculin Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 13:24

@Overdrive:
démocratiser les concepts universels qu'y a-t-il de mieux ? Avant de pouvoir traduire nos idées vers l'universel, commençons déjà par les produire en local pour les locaux!

@Hannibal
C'est bien parce-que l'état actuel des choses n'est pas satisfaisant (en comparaison avec les pays les plus développés) qu'il faut aspirer à changer les choses

Citation :

et l'élite don je te parle c'est le corps enseignant, l'étudiant n'est pas en mesure de
publier, il est receveur d'information. et quand je parle d'aller chercher la littérature
je parle de l'étudiant qui cherche le complèment à sa formation.
Désolé, mais les étudiants ne sont pas des lycéens (ceci est un concept purement tunisien qui considère les étudiants comme mineurs), c'est à l'age de 20/21/22 ans qu'on est censé produire quelque chose ou du moins commencer

Citation :

jongler entre français et anglais c'est plus facile que de jongler entre anglais et
arabe, ça peut paraitre simpliste, mais c'est vrai!
c'est effectivement simpliste !

Personnellement je n'ai fait attention à ce problème qu'après une longue maturation, et c'est en venant ici en Belgique que je me suis rendu compte qu'étant tunisien je devais donner de l'importance à ma langue maternelle.

Et c'est ainsi qu'en parcourant wikipédia que j'ai découvert
que
Relativité générale = General relativity =النسبية العامة

à titre d'exemple et que cela n'induisait pas plus de difficulté à la compréhension du concept *indépendamment de la langue !*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghoul
Homo Pacificus
Homo Pacificus


Masculin Nombre de messages : 2552
Age : 43
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 13:32

AnisBH a écrit:

Il faut bien commencer quelque part non ?

On a déjà commencé par ce quelque part et le résultat n'est pas glorieux. Ne faut-il pas plutôt se demander pourquoi ça ne marche pas??

Citation :

Je pense qu'on a le temps d'y réfléchir à la façon la plus appropriée

idem, on a réfléchi et on a commencé et apparement c'était pas la façon la plus appropriées. Faut-il persister dans l'erreur?

Citation :

Ceci n'est pas vrai: au Liban, en Libye, en Irak, en Syrie il y a bien des auteurs, le problème est que c'est une minorité ignorée et isolée (regardez sur adabwafan)

je ne parles pas de littérature et d'arts, je parles de sciences. J'espère qu'on se trompe pas de débat, là.

Citation :

Mais s'ils sont bilingues, trilingues pourquoi seraient-ils coupés de l'évolution scientifique mondiale ?

Et comment peuvent-il devenir bilingue et trilingue si on leurs enseigne les sciences en derja comme c'est le cas actuellement, qu'on les incite pas à bien maitriser le français, qu'on commence à leur apprendre l'anglais tard et mal et sans aucun environnement anglophone, avec comme résultat ni maitrise du français ni maitrise de l'anglais??

Le bilinguisme c'est quand on pratique une langue en plus de sa langue maternelle. On peut la pratiquer si on vit à l'étranger ou si on l'utilise comme langue de travail et d'étude, et c'est ce qui a fait que notre génération maitrise un tant soit peu le français. Du moment qu'il n'y a plus cette obligation, il n'y a plus ce bilinguisme sauf pour ceux qui partiraient à l'étranger ou auraient à travailler dans un environnement international. Comme l'exemple que tu as cité, on peut rattraper ses lacunes, mais ne vaut-il pas mieux ne pas en avoir??

Ce que je défend justement c'est un blinguisme, il n'est aucunement question d'exclure l'arabe, mais simplement de tirer les conséquences de l'absence de l'arabe dans le domaine des sciences.

Citation :

Pourquoi attendre que l'Etat vienne te dire comment te cultiver, lire, utiliser ta propre langue ?

C'est quand même l'Etat qui décide d'arabiser l'école, alors oui c'est un choix politique que ce soit dans un sens ou dans l'autre. Et là on peut décider qu'il soit fait de manière pragmatique ou de manière idéologique

Citation :

On est quand même pas des bébés! Il faut voyager, comparer et cotoyer d'autres cultures pour se rendre à l'évidence que la langue arabe est en danger.

Le but d'une telle démarche est de simplement ne pas perdre notre identité.

Il y a beaucoup de confusions dans ce discours. L'arabe en tant que langue parlée avec ses différents dialectes dans différents pays n'est pas en danger, au contraire. Peut être que tu penses à l'arabe classique. Et c'est compliqué de vouloir imposer à l'école une langue qu'on ne parles pas et qu'on ne maitrise que maladroitement. Où est la différence entre imposer à un enseignant de lycée d'enseigner en français ou en arabe classique?? Dans les deux cas il ne s'agit pas d'une langue "naturelle", mais il y a toujours l'avantage qu'en français les profs et les étudiants trouveront des ressources pour cette éducation et pas en arabe, parce que l'éducation n'est pas uniquement le manuel scolaire, la salle de classe et l'examen.

Enfin, je coris qu'l faut arrêter avec cette histoire d'identité. Le fait qu'on parles français ne fait pas de nous des français, on est encore et toujours des tunisiens. Mais quitte à parler une langue, autant la parler bien et donc l'enseigner tôt!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghoul
Homo Pacificus
Homo Pacificus


Masculin Nombre de messages : 2552
Age : 43
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   3/4/2008, 13:44

AnisBH a écrit:
Citation :

Je comprends pas... tu admets que les conditions
nécessaires pour arabiser ne sont pas réunies, néanmoins pour toi ce
n'est pas un argument pertinent contre l'arabisation.

C'est
comme si on voulait déclarer la guerre aux Etats Unis en disant que
l'inégalité des forces et le risque extrêmement probable que ce soit un
bérézina ne constituent pas des arguments pertinents contre cette
guerre.

Ya Ghoul,
je ne dis pas que les conditions ne sont pas réunies: je dis qu'il ne faut pas tomber dans le même piège !
Par ailleurs il faut se donner les moyens de réussir et pour cela, une réfléxion, un débat national sont nécessaires !

En résumé: il faut se donner les moyen de mettre en place ces conditions favorables aussi bien à l'arabisation qu'au bilinguisme

C'est comme le passage à l'euro: tout a été planifié durant une dizaine d'années !

Oui mais mêmes les conditions pour planifier tout ça ne sont pas réunies. J'aurais applaudi des deux mains si c'était le cas, mais les faits sont têtus car on en est loin.

Ce que je veux dire, donc, c'est qu'en l'absence de cette planification globale et générale, faire la réforme uniquement dans les lycées comme si cela allait arranger quoi que ce soit était une erreur et a donné de mauvais résultats.

Je voudrais revenir sur un autre point "aucun pays développé n'enseigne les sciences dans une autre langue que la sienne", même si c'est vrai, rien ne dit qu'on se développe en enseignant les sciences dans sa langue maternelle, ni que tout ceux qui n'enseignent pas dans les langues maternelles ne se développent pas.

Ce que je veux dire c'est que la richesse de la langue est une conséquence et non une cause du développement. Commençons par nous développer que ce soit en en français, en anglais ou même en chinois, et peut être que par la suite on pourra répercuter ce développement sur l'arabe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arabisation du systeme educatif   Aujourd'hui à 18:10

Revenir en haut Aller en bas
 
Arabisation du systeme educatif
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le systeme educatif en Pologne ?
» Rapport irlande système scolaire
» Ont-ils vraiment réformé le système éducatif?
» site le fun pour les 3-5 ans ordinateur educatif
» quel systeme pour sécuriser placard cuisine ikea bas??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternatif :: Société :: Points de Vue-
Sauter vers: