Forum Tunisien de Discussions Libres et Constructives
AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Comment tombe t'on amoureux?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
trainspotting
Homo Habilis
Homo Habilis


Féminin Nombre de messages : 939
Age : 35
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: Comment tombe t'on amoureux?   25/6/2008, 23:52

En fait c'est comme lorsqu'on se fixe un objectif ou un idéal trop sachant parfaitement qu'on ne l'atteindra . Se fixer un idéal en amour c'est avouer implicitement qu'on a peur de tomber amoureux, probablement pour éviter d'être déçu ou encore par peur décevoir par manque de confiance en soit. On rejette avant de voir le regard déçu chez l'autre, on crée des obstacles insurmontables pour l'éviter à tout prix
Et on se fabrique une image "romantique" d'éternel malheureux en amour, alors qu'il s'agît seulement d'accepter de recevoir.

Bon je sais c'est du blabla et je suis trop fatiguée pour relire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clairobscur.bloguez.com
OverDrive
homulus magnus celer


Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Comment tombe t'on amoureux?   26/6/2008, 00:30

TunisianMan a écrit:
il est etonnant qu'on est parti pour analyser le comment du tomber amoureux et qu'on est allé a analyser comment on oubli quelqu'un qu'on a aimé et qui nous aime plus.

moi, j'ai perdu toutes ces anées a attendre l'avenement d'un amour special, un amour qui existerait que dans les livres et l'imaginaire de ceux qui en parle, un amour mythique, qui me ferai pousser des ailes un amour qui me changerait sans meme me rendre compte, un amour qui soit ma raison de vivre ma motivation premiere.

cela m'a rendu aveugle, je ne voyait plus rien parce que ma conviction intime etait que ce que je cherche ne pourrait pas exister a coté de moi, ce n'est pas certainement pas parmi les gens qui m'entourent, j'etait dans les nuages et le voile que j'ai mis devant les yeux faussait mon jugement, meme si elle existait pour moi il etait hors de question qu'elle existe.

cet amour que j'attendais me pôussait a me demander si je suis a sa hauteur si moi meme je ne devrais pas etre excetionnel puisque je ne le suis pas, donc je n'aimais pas et ne me laissai pas etre aimé.

mainteant je me suis rendu compte que ce que je cherche ou ce que j'attends n'existerait probablement pas et qu'il n'est plus raisonnable de perdre du temps, de demeurer dans ce vide sentimental lourd a supporter qui ma causé une tristesse quasi chronique et un melancolie amere.

le probleme est que je suis dans un paradoxe horrible, je sais que je ne dois plus aspirer a cet amour mythique mais je ne pourrais pas non plus me mentir parce que j'ai compromis avec moi meme, elle paiera le prix je me blamerais pour ce compromis et je reagirais avec elle en etant insupportable difficile a vivre, mecontent d'avoir accepté la suffisance, malhereux parce que je suis aussi entrain de perdre du temps avec quelqu'un qu'on aimerait probablement comme tout le monde aime tout le monde en n'etant pas entier, or je suis entier, et je ne connais pas de demi mesure sur ce plan.
ça donne à réfléchir.
Peut être que comparer une personne à un rêve n'est pas très favorable à la personne.
L'état d'éternel malheureux en amour s'auto alimente.
C'est curieux le mélange de tristesse et de résignation parce que d'une certaine façon on se dit que c'est irréalisable ou compliqué à mettre en oeuvre.
On fini par croire à la poisse ou la guigne qu'on se crée soi-même peut être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilia
Homo Addictus
Homo Addictus


Féminin Nombre de messages : 1290
Age : 31
Date d'inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Comment tombe t'on amoureux?   26/6/2008, 04:31

Citation :
moi, j'ai perdu toutes ces anées a attendre
l'avenement d'un amour special, un amour qui existerait que dans les
livres et l'imaginaire de ceux qui en parle, un amour mythique, qui me
ferai pousser des ailes un amour qui me changerait sans meme me rendre
compte, un amour qui soit ma raison de vivre ma motivation premiere.

cela
m'a rendu aveugle, je ne voyait plus rien parce que ma conviction
intime etait que ce que je cherche ne pourrait pas exister a coté de
moi, ce n'est pas certainement pas parmi les gens qui m'entourent,
j'etait dans les nuages et le voile que j'ai mis devant les yeux
faussait mon jugement, meme si elle existait pour moi il etait hors de
question qu'elle existe.

bizarre non ? on passe toute notre vie à chercher le bonheur, pour e découvrir enfin qu'on est passé à côté sans s'en rendre compte , qu'on l'a laissé échappé, par je ne sais quel moyen... ironie du sort !!!

je ne sais pas , j'ai jamais aspiré à une romance idyllique , ou un amour mythique , à un idéal, non, je savais que je n'aurais jamais été à la hauteur..., je n'aime pas la perfection, même dans le cas où je l'aurais trouvé , je sais que la seule pensée que j'aurais eu serait une sorte de :" non , c'est trop beau pour être vrai.." alors je me suis épargnée cette peine...

le hic pour ma part, c'est que je cherchait quelque chose ou plutôt quelqu'un que j'arrivais pas à décrire, à identifier... le comble !!!
à chaque fois, on me pose la question , : qu'est-ce que tu veux ? que cherches tu ? et je répondais : je sais pas , mais je le saurai le moment venu, je le reconnaîtrai...

c'était toujours , un : "non c'était pas ça .." ou alors " oh ! c'est pas ce que j'avais en tête" comme si j'avais le moindre doute sur ce qu'il y avait dans ma tête, en fait si je le savais , mais c'était tellement stupide, tellement "naïf" que j'avais honte de me l'avouer...
en plus quelle prétentieuse je faisais !!! ce n'est jamais le bon... vraiment c'est pathétique !!!

je me souviens, qu'à une certaine époque je suis devenue addicted des romans à l'eau de rose, genre Harlequin et le reste...ma mère (au passage elle aussi elle en était fan ) m'avait dit : oh ! 7atta enti lol !! iybahmouk havoukom !!!
9ans après je me rend compte combien c'était vrai, 9addéch bahmouni !!!, ce n'est pas que je me suis résignée à trouver "un prince charmant" qui correspondrait au profil des héros de mes romans "stupides" , non mais d'une façon ou d'une autre, ça a contribué à rendre la "visibilité" encore plus floue qu'elle ne l'était déjà...

ce qui est drôle dans tout ça, c'est que je suis sensée être quelqu'un de réaliste, de "terre à terre" , je le suis par moments , allant jusqu'à être cynique ...

enfin, je pense que le mieux serait , de bien regarder autour, essayer d'être sur la terre ferme, d'apprécier ce qui se présente et non ce qui pourrait se présenter...autrement on passerai notre vie, à attendre "ce qui pourrait" et en attendant on laisse échapper "ce qui aurait pu être" ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ben radhia
Australopithecus
Australopithecus


Féminin Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: Comment tombe t'on amoureux?   26/6/2008, 09:41

comment ca se ressent !!!! C EST LE FER KI DEVIENT DE L ACIER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TunisianMan
Homo Habilis
Homo Habilis


Masculin Nombre de messages : 467
Age : 48
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Comment tombe t'on amoureux?   26/6/2008, 16:05

OverDrive
Citation :
C'est
curieux le mélange de tristesse et de résignation parce que d'une
certaine façon on se dit que c'est irréalisable ou compliqué à mettre
en oeuvre.
On fini par croire à la poisse ou la guigne qu'on se crée soi-même peut être.

oui mon ami tu as raison, c'est exactement cela, mais j'ai decidé de sortir de ce reve tout en me disant que que quand l'on decide d'abandonner ce dont on a poursuivi avec acharnement durant toute notre vie et qui se refusait a toi il fini par advenir.
tu vois je perd jamais espoir Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kahéna
Homo Addictus
Homo Addictus


Féminin Nombre de messages : 1914
Age : 99
Localisation : Behind you
Emploi : legal
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Comment tombe t'on amoureux?   26/6/2008, 20:57

nawarra a écrit:
Citation :
moi, j'ai perdu toutes ces anées a attendre
l'avenement d'un amour special, un amour qui existerait que dans les
livres et l'imaginaire de ceux qui en parle, un amour mythique, qui me
ferai pousser des ailes un amour qui me changerait sans meme me rendre
compte, un amour qui soit ma raison de vivre ma motivation premiere.

cela
m'a rendu aveugle, je ne voyait plus rien parce que ma conviction
intime etait que ce que je cherche ne pourrait pas exister a coté de
moi, ce n'est pas certainement pas parmi les gens qui m'entourent,
j'etait dans les nuages et le voile que j'ai mis devant les yeux
faussait mon jugement, meme si elle existait pour moi il etait hors de
question qu'elle existe.

bizarre non ? on passe toute notre vie à chercher le bonheur, pour e découvrir enfin qu'on est passé à côté sans s'en rendre compte , qu'on l'a laissé échappé, par je ne sais quel moyen... ironie du sort !!!

je ne sais pas , j'ai jamais aspiré à une romance idyllique , ou un amour mythique , à un idéal, non, je savais que je n'aurais jamais été à la hauteur..., je n'aime pas la perfection, même dans le cas où je l'aurais trouvé , je sais que la seule pensée que j'aurais eu serait une sorte de :" non , c'est trop beau pour être vrai.." alors je me suis épargnée cette peine...

le hic pour ma part, c'est que je cherchait quelque chose ou plutôt quelqu'un que j'arrivais pas à décrire, à identifier... le comble !!!
à chaque fois, on me pose la question , : qu'est-ce que tu veux ? que cherches tu ? et je répondais : je sais pas , mais je le saurai le moment venu, je le reconnaîtrai...

c'était toujours , un : "non c'était pas ça .." ou alors " oh ! c'est pas ce que j'avais en tête" comme si j'avais le moindre doute sur ce qu'il y avait dans ma tête, en fait si je le savais , mais c'était tellement stupide, tellement "naïf" que j'avais honte de me l'avouer...
en plus quelle prétentieuse je faisais !!! ce n'est jamais le bon... vraiment c'est pathétique !!!

je me souviens, qu'à une certaine époque je suis devenue addicted des romans à l'eau de rose, genre Harlequin et le reste...ma mère (au passage elle aussi elle en était fan ) m'avait dit : oh ! 7atta enti lol !! iybahmouk havoukom !!!
9ans après je me rend compte combien c'était vrai, 9addéch bahmouni !!!, ce n'est pas que je me suis résignée à trouver "un prince charmant" qui correspondrait au profil des héros de mes romans "stupides" , non mais d'une façon ou d'une autre, ça a contribué à rendre la "visibilité" encore plus floue qu'elle ne l'était déjà...

ce qui est drôle dans tout ça, c'est que je suis sensée être quelqu'un de réaliste, de "terre à terre" , je le suis par moments , allant jusqu'à être cynique ...

enfin, je pense que le mieux serait , de bien regarder autour, essayer d'être sur la terre ferme, d'apprécier ce qui se présente et non ce qui pourrait se présenter...autrement on passerai notre vie, à attendre "ce qui pourrait" et en attendant on laisse échapper "ce qui aurait pu être" ...

Je crois qu'au contraire il faut s'accrocher à ses reves et ne pas se contenter d'un amour qui ne va pas te satisfaire pleinement. Si tu ne t'es pas arreté aux personnes que tu as rencontrées c'est parce qu'au fond de toi tu sentais que quelque chose n'allait pas coller.C'est vrai que souvent on se dit quand on vit une expérience intense que c'est trop beau pour etre vrai, et c'est vraiment dommage de penser comme ça, alors qu'il faudrait prendre les choses comme de la chance et en profiter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
trainspotting
Homo Habilis
Homo Habilis


Féminin Nombre de messages : 939
Age : 35
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: Comment tombe t'on amoureux?   26/6/2008, 22:07

nawarra a écrit:


bizarre non ? on passe toute notre vie à chercher le bonheur, pour e découvrir enfin qu'on est passé à côté sans s'en rendre compte , qu'on l'a laissé échappé, par je ne sais quel moyen... ironie du sort !!!

je ne sais pas , j'ai jamais aspiré à une romance idyllique , ou un amour mythique , à un idéal, non, je savais que je n'aurais jamais été à la hauteur..., je n'aime pas la perfection, même dans le cas où je l'aurais trouvé , je sais que la seule pensée que j'aurais eu serait une sorte de :" non , c'est trop beau pour être vrai.." alors je me suis épargnée cette peine...

le hic pour ma part, c'est que je cherchait quelque chose ou plutôt quelqu'un que j'arrivais pas à décrire, à identifier... le comble !!!
à chaque fois, on me pose la question , : qu'est-ce que tu veux ? que cherches tu ? et je répondais : je sais pas , mais je le saurai le moment venu, je le reconnaîtrai...

c'était toujours , un : "non c'était pas ça .." ou alors " oh ! c'est pas ce que j'avais en tête" comme si j'avais le moindre doute sur ce qu'il y avait dans ma tête, en fait si je le savais , mais c'était tellement stupide, tellement "naïf" que j'avais honte de me l'avouer...
en plus quelle prétentieuse je faisais !!! ce n'est jamais le bon... vraiment c'est pathétique !!!

je me souviens, qu'à une certaine époque je suis devenue addicted des romans à l'eau de rose, genre Harlequin et le reste...ma mère (au passage elle aussi elle en était fan ) m'avait dit : oh ! 7atta enti lol !! iybahmouk havoukom !!!
9ans après je me rend compte combien c'était vrai, 9addéch bahmouni !!!, ce n'est pas que je me suis résignée à trouver "un prince charmant" qui correspondrait au profil des héros de mes romans "stupides" , non mais d'une façon ou d'une autre, ça a contribué à rendre la "visibilité" encore plus floue qu'elle ne l'était déjà...

ce qui est drôle dans tout ça, c'est que je suis sensée être quelqu'un de réaliste, de "terre à terre" , je le suis par moments , allant jusqu'à être cynique ...

enfin, je pense que le mieux serait , de bien regarder autour, essayer d'être sur la terre ferme, d'apprécier ce qui se présente et non ce qui pourrait se présenter...autrement on passerai notre vie, à attendre "ce qui pourrait" et en attendant on laisse échapper "ce qui aurait pu être" ...

est ce que tu serais pas tombé amoureuse de l'idée de l'amour . enfin l'idée romancée celle qui dit qu'il y a quelqu'un fait pour vous quelque part dans ce monde et que vous le reconnaitrez quand vous passerez devant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clairobscur.bloguez.com
lilia
Homo Addictus
Homo Addictus


Féminin Nombre de messages : 1290
Age : 31
Date d'inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Comment tombe t'on amoureux?   27/6/2008, 03:58

Kahéna a écrit:
Je crois qu'au contraire il
faut s'accrocher à ses reves et ne pas se contenter d'un amour qui ne
va pas te satisfaire pleinement. Si tu ne t'es pas arreté aux personnes
que tu as rencontrées c'est parce qu'au fond de toi tu sentais que
quelque chose n'allait pas coller.

c'est ce que j'arrête pas de répéter...de me répéter...mais à la longue, les doutes commencent à nous assaillir et on se dit il doit y avoir quelque chose qui cloche quelque part chez moi..., on se dit que c'est une façon de voir les choses bien "illogique" ...

trainspotting a écrit:
est ce que tu serais pas tombé amoureuse de
l'idée de l'amour . enfin l'idée romancée celle qui dit qu'il y a
quelqu'un fait pour vous quelque part dans ce monde et que vous le
reconnaitrez quand vous passerez devant.

Smile je déclare coupable !!!

enfin pas au point de croire que je vais le reconnaître en passant devant chmeta
mais...oui j'y crois... je crois à cette "idée" , je crois que chacun a sa moitié qui le cherche , son "âme-sœur" , et c'est soit on est assez chanceux et on finit par la reconnaître, soit on passe à côté et on vit avec...
et même si parfois je ne cesse d'essayer de me convaincre de la "futilité" de la chose, je persiste dans cette "vision" , car j'aime à le penser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krishna's Child
Homo Addictus
Homo Addictus


Masculin Nombre de messages : 1540
Age : 52
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Comment tombe t'on amoureux?   27/6/2008, 16:31

Kahéna a écrit:
Je crois qu'au contraire il faut s'accrocher à ses reves et ne pas se contenter d'un amour qui ne va pas te satisfaire pleinement.
Et quand tu t'accroches, des annees, des annees, et que ca ne mene qu'a une longue serie de souffrances?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kahéna
Homo Addictus
Homo Addictus


Féminin Nombre de messages : 1914
Age : 99
Localisation : Behind you
Emploi : legal
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Comment tombe t'on amoureux?   27/6/2008, 20:56

Krishna's Child a écrit:
Kahéna a écrit:
Je crois qu'au contraire il faut s'accrocher à ses reves et ne pas se contenter d'un amour qui ne va pas te satisfaire pleinement.
Et quand tu t'accroches, des annees, des annees, et que ca ne mene qu'a une longue serie de souffrances?


Je crois que dans ce cas il faut se préserver de l'autre , le chasser de sa vie et etre totalement égoiste ,pourquoi souffrir sans que ça ne mene à quelque chose de positif?

Comme le dit Onfray en se basant sur Epicure, il ne faut pas céder à un plaisir s'il doit finir plus tard par une sucession de déplaisirs, il vaut mieux y renoncer dès le départ.
Et donc là ne pas s'accrocher des années ou meme des heures à un amour qui ne t'es pas entierement satisfaisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krishna's Child
Homo Addictus
Homo Addictus


Masculin Nombre de messages : 1540
Age : 52
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Comment tombe t'on amoureux?   28/6/2008, 00:28

Bien sur, sage conseil, difficile a suivre mais tout à fait logique.

Mais je n'aime pas citer Onfray, qui se la joue jouisseur sans coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krishna's Child
Homo Addictus
Homo Addictus


Masculin Nombre de messages : 1540
Age : 52
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Comment tombe t'on amoureux?   29/6/2008, 20:05

En conclusion, c'est beau l'idéalisme, mais en réalité il vaut mieux sauver sa peau... et tu te contredis:
Kahéna a écrit:
Je crois qu'au contraire il faut s'accrocher à ses reves et ne pas se contenter d'un amour qui ne va pas te satisfaire pleinement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kahéna
Homo Addictus
Homo Addictus


Féminin Nombre de messages : 1914
Age : 99
Localisation : Behind you
Emploi : legal
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Comment tombe t'on amoureux?   29/6/2008, 22:46

Oui je suis d'accord pour Onfray aussi, en plus il répete les memes idées tt le temps, personne ne peut détenir la vérité et on ne peut pas vraiment disserter sur l'amour, chaque histoire est particuliere.

Hum disons que je m'accroche à des reves si je suis certaine que l'autre personne éprouve le meme amour que moi meme ou si je sens qu'il y a une chance que ça marche. Et si l'un ou l'autre plus tard ne ressent plus cet amour fort, il faut qu'on s'en aille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment tombe t'on amoureux?   Aujourd'hui à 09:54

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment tombe t'on amoureux?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Tête qui tombe dans siège-auto
» [Motricité libre] Comment gérer bébé qui se met debout ?
» Comment faire une croix pour indiquer le décès
» Comment insérer une image d'après Servimg.com ?
» comment faire boire de l'eau ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternatif :: Société :: Couples et Sexualité-
Sauter vers: