Forum Tunisien de Discussions Libres et Constructives
AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le suicide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Hyperion
Homo Pacificus
Homo Pacificus


Féminin Nombre de messages : 3432
Age : 39
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Le suicide   16/3/2008, 20:21

C'est pas le suicide en lui même qui me dérange, mais son impacte sur les autres.
Si une nana n'a pas de famille pas d'amis et qu'elle se suicide j'en ai rien à foutre si ça la soulage tant mieux pour elle.

Je pense que personne ne pourra me convaincre qu'une femme qui décide de soulager ses souffrances et d'abandonner sa gamine de 7 ans n'est pas lache et égoiste.

On passe tous par des moments durs, mais il y a moyen de s'en sortir, cet été elle a eu un nouveau job, elle a trouvé un appart sympa sur Paris, elle a rencontré un mec après sa séparation avec son mari.

Je pense qu'il y a pire comme situation.

Et même si elle était devenue alcolo et agressive ce dont je doute vu qu'elle adorait sa gamine et qu'elle faisait tout pour lui faire plaisir. Il y a des assistantes sociales, la mère aurait pu faire une cure de désintox et retrouver sa gamine, mais un suicide c'est irreversible, c'est le mur. Quelle exemple donner à cette gamine, comment elle pourra se battre dans la vie si sa propre mère ne lui donne pas le bon exemple.

_________________
cul qui gratte doigt qui pue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abu Mornag
Australopithecus
Australopithecus


Masculin Nombre de messages : 59
Age : 71
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Le suicide   16/3/2008, 21:43

Shad' Ow a écrit:
et ne me dis pas qu'il aurait suffi qu'elle remonte la pente. c'est bien facile à décréter.

Il aurait suffis qu'on l'envoi vivre deux semaines dans un des pays les plus défavorisé du monde dans une famille qui souffre de fiévre jaune, ou de n'importe quel autre maladie même un ruhme, une famille qui n'as pas de quoi se payer un bouché de pain, ni une paire de chaussure de sixéme main, vivant dans une piéce de 2 métres ², mais qui avec tout les malheurs qui leur tombes dessus ne suicide pas pour autant donne toujours autant d'amour à leur enfants et leur inculque comme il peuvent certains principes moraux.

Alors oui je pense et je suis convaincu qu'il aurait seulement fallu qu'elle remonte la pente si on peut apeller ca comme ca, c'est facile a dire mais c'est aussi facile a faire quand on ne manque de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kahéna
Homo Addictus
Homo Addictus


Féminin Nombre de messages : 1914
Age : 99
Localisation : Behind you
Emploi : legal
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Le suicide   17/3/2008, 00:18

Oui je suis d'accord avec le fait qu'on ne peut pas juger le suicide d'une personne et qu'en plus on peut peut etre des années plus tard voir qq mois j'en sais rien, se retrouver dans cette meme situation et penser différemnt d'aujourd'hui mais je sais que pour le moment si qq de cher se suicidait autour de moi je lui envoudrais c'est un sentiment que je ne controllerais pas,parce que je juge que c'est horrible d'avoir abandonné les personnes qui vous aimaient,qui comptaient sur vous,et d'avoir caché tout ce qui n'allait pas.

Et aussi Abu Monrnag n'a pas tort je crois que lorsqu'une personne qui était dépressive se retrouve du jour au lendemain par exemple dans un milieu hostile son instinct de survie reviendra parce qu'elle sera préoccupée par d'autres choses vitales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exupérence
Homo Genius
Homo Genius


Féminin Nombre de messages : 2119
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Le suicide   17/3/2008, 00:27

je le répète, cette fille n'a rien dit à propos de son état dans son post, elle a juste parlé de façon superficielle de sa vie, de parties de sa vie qu'elle veut bien montrer aux autres

ensuite, c'est simple de dire qu'il y a des situations pires, mais j'suis désolée, ce n'est pas une raison pour ne pas souffrir soi même

et enfin, je suppose que ceux qui disent que le suicide est un acte lâche machintoussa n'ont rien contre l'euthanasie? est-ce que pour vous quelqu'un qui souffre physiquement a plus le droit de mettre fin à ses jours que quelqu'un qui souffre psychologiquement? hiérarchisez vous les douleurs? la physique est-elle plus importante que la psychique?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lounge.ulik.fr/Exuperence
Kahéna
Homo Addictus
Homo Addictus


Féminin Nombre de messages : 1914
Age : 99
Localisation : Behind you
Emploi : legal
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Le suicide   17/3/2008, 00:42

Je suis pour l'euthanasie évidemment mais c'est totalement différent parce qu'il y a une grande différence entre un suicide et un personne qui sera euthanasiée. On recourt à l'euthanasie car aucune solution médicale n'existe pour alléger et guérir les souffrances alors que pour une personne qui veut se suicider il existe des solutions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exupérence
Homo Genius
Homo Genius


Féminin Nombre de messages : 2119
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Le suicide   17/3/2008, 00:44

lesquels? être maintenu en vie grâce au prozac et cie c'est la même chose qu'être maintenu en vie grâce aux respirateurs artificiels w jmé3ethom :-/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lounge.ulik.fr/Exuperence
Krishna's Child
Homo Addictus
Homo Addictus


Masculin Nombre de messages : 1540
Age : 52
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Le suicide   17/3/2008, 00:44

Facile à dire que c'est mal, qu'elle n'était pas dans une situation si désespérée... On ne peut pas se mettre à la place de quelqu'un qui a une dépression. Une dépression ce n'est pas un coup de blues ni un caprice, c'est une vraie maladie. On n'a plus les mêmes repères que le commun des mortels, se lever de sa chaise peut être un effort insurmontable. J'ai été dépressif pendant un an et je sais ce que c'est, même si ma dépression n'était pas très profonde... et que je ne me suis pas suicidé.

Quand on n'est plus qu'un concentré d'émotions négatives on est incapable de voir les couleurs de la vie, et on peut frôler les plus belles choses sans les remarquer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dìaphanous
Homo Habilis
Homo Habilis


Féminin Nombre de messages : 332
Age : 29
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Le suicide   17/3/2008, 00:48

Le regard extrinsèque vis à vis de cet 'acte' ne peut qu'être aussi biaisé et dur...
Comparer la situation de cette dame à celle d'une famille qui vit dans la misère... Mais je rêve... En plus bref, tu veux dire qu'elle s'est tuée par caprice? (cf poste d'Abu Mornag)
Y a tellement de gens qui ont tout le confort 'matériel' qui leur est nécessaire, voire beaucoup plus, et qui vont quand même mal... C'est pas parce qu'on trouve de quoi se nourrir qu'on est forcément heureux. Ca serait réduire toute la complexité de la psychologie humaine à une putain de bouchée de pain! (je crois vraiment qu'on prend tout ça à la légère)
Et sinon, en ce qui concerne sa fille... C'est vraiment regrettable... Certes, elle a besoin d'elle en tant que mère mais il faut comprendre qu'à un certain stade, rien ne peut retenir quelqu'un qui veut en finir avec sa souffrance, même ses proches... son désir de mettre terme à son propre désarroi est plus fort que l'envie d'être aux côtés des gens qui l'aiment et plus fort encore que son sens du devoir envers eux... Qu'on appelle cela de l'égoïsme ne change rien à la chose... Tout le monde est égoïste à un moment donné de son existence, surtout s'il s'agit de sauver sa peau... Les proches aussi peuvent être très égoïstes. La 'perte' du suicidé ébranle leurs vies et leur fait sentir que c'est une sorte d'abandon et de rejet à leur égard... C'est peut-être une manière crue de parler de leur 'douleur' face à la perte de la personne mais à mon avis, lui en vouloir de s'être suicidée n'est pas très 'équitable'...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exupérence
Homo Genius
Homo Genius


Féminin Nombre de messages : 2119
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Le suicide   17/3/2008, 00:50

c'est beauuuuuuuuuuuuuuuuu!!!!!! bouhouhou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lounge.ulik.fr/Exuperence
Krishna's Child
Homo Addictus
Homo Addictus


Masculin Nombre de messages : 1540
Age : 52
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Le suicide   17/3/2008, 00:50

bien dit diaphanous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shad' Ow
Homo Addictus
Homo Addictus


Féminin Nombre de messages : 1658
Age : 32
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Le suicide   17/3/2008, 01:00

Abu Mornag a écrit:
Shad' Ow a écrit:
et ne me dis pas qu'il aurait suffi qu'elle remonte la pente. c'est bien facile à décréter.

Il aurait suffis qu'on l'envoi vivre deux semaines dans un des pays les plus défavorisé du monde dans une famille qui souffre de fiévre jaune, ou de n'importe quel autre maladie même un ruhme, une famille qui n'as pas de quoi se payer un bouché de pain, ni une paire de chaussure de sixéme main, vivant dans une piéce de 2 métres ², mais qui avec tout les malheurs qui leur tombes dessus ne suicide pas pour autant donne toujours autant d'amour à leur enfants et leur inculque comme il peuvent certains principes moraux.

Alors oui je pense et je suis convaincu qu'il aurait seulement fallu qu'elle remonte la pente si on peut apeller ca comme ca, c'est facile a dire mais c'est aussi facile a faire quand on ne manque de rien.

oui, qu'espérer de plus de la part d'une mentalité tunisienne "khobziste" (désolée), pour qui avoir à manger et où dormir, comment baiser, constitue le but extreme de la vie, le nirvana.

il y a des gens qui passent à des niveaux supérieurs de réflexion (par "supérieurs", je n'entends pas meilleurs, c'est plutot une réflexion "en couches"), vous savez..

si on en a rien à foutre de la vie, on en a rien à foutre, que ce soit dans des conditions de survie ou dans une cage dorée.

et égoïsme pour égoïsme, je trouve que celui qui pousse les proches à reprocher au suicidé son acte encore plus scandaleux que celui qu'on voudrait coller à la peau de ce dernier.

bon, 3eddi bech nanta9 wen9oul wouh, je ne devrai pas intervenir dans les sujets qui me tiennent à coeur.
sur ce Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bettewettes.canalblog.com
Kahéna
Homo Addictus
Homo Addictus


Féminin Nombre de messages : 1914
Age : 99
Localisation : Behind you
Emploi : legal
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Le suicide   17/3/2008, 01:51

Diaphanus a très bien écrit d'ailleurs ça m'a coupé tout argument valable Smile mais j'ai une vision du suicide comme un acte qui veut laisser un message aux autres, surtout lorsqu'une lettre est écrite c'est pour moi une maniere de condamner les autres du mal que le suicidé a ressenti. C'est un message non verbal qui est laissé à des personnes précises pour culpabiliser et forcément ça marchera, les proches vont se sentir abandonnés eux memes,coupables de ne pas avoir perçu les signaux alarmants.

Ensuite qd on a eu des suicides déjà dans une famille on sera plus enclin à le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exupérence
Homo Genius
Homo Genius


Féminin Nombre de messages : 2119
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Le suicide   17/3/2008, 03:04

et si c'était un moyen pour dire: "oui, je pense à vous, mais malgré votre présence, votre soutient, plus rien ne m'attache sur cette terre"?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lounge.ulik.fr/Exuperence
Ghoul
Homo Pacificus
Homo Pacificus


Masculin Nombre de messages : 2552
Age : 43
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Le suicide   17/3/2008, 10:53

Shad' Ow a écrit:


il y a des gens qui passent à des niveaux supérieurs de réflexion (par "supérieurs", je n'entends pas meilleurs, c'est plutot une réflexion "en couches"), vous savez..

si on en a rien à foutre de la vie, on en a rien à foutre, que ce soit dans des conditions de survie ou dans une cage dorée.


passer à un niveau supérieur pour se suicider après... c'est un peu trop!

je suis de l'avis d'abu mornag. je comprends pas trop c'est quoi ce "désarroi", ces "souffrances psychologique", surtout quand on a une famille et un enfant??

ou bien c'est une déprime et il faut la soigner ou alors c'est une faiblesse morale qui ne se montre que quand on a le "loisir" d'y penser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tchen'tchina
Homo Habilis
Homo Habilis


Féminin Nombre de messages : 648
Age : 41
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Le suicide   17/3/2008, 12:02

Je crois que vous n'arrivezpas à comprendre le fait que ça puisse ne pas être lié à des faits matériels : manque de ceci ou de cela.

mais que c'est quelque chose de bcp plus profond et bcp plus diffus que ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghoul
Homo Pacificus
Homo Pacificus


Masculin Nombre de messages : 2552
Age : 43
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Le suicide   17/3/2008, 12:24

tchen'tchina a écrit:
Je crois que vous n'arrivezpas à comprendre le fait que ça puisse ne pas être lié à des faits matériels : manque de ceci ou de cela.

mais que c'est quelque chose de bcp plus profond et bcp plus diffus que ça

On se suicide très rarement voire jamais à cause de la pauvreté ou de la misère, ça on est d'accord, mais qu'est-ce qui peut pousser au suicide si on a une famille, un enfant, des occupations???

Parfois, il vaut mieux avoir des soucis quotidiens basiques, comme le manque d'argent, qui nous poussent à se battre et à espérer s'en sortir, que d'atteindre une situation où on peut plus rien attendre ou vouloir de la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tchen'tchina
Homo Habilis
Homo Habilis


Féminin Nombre de messages : 648
Age : 41
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Le suicide   17/3/2008, 12:33

Ghoul a écrit:
qu'est-ce qui peut pousser au suicide si on a une famille, un enfant, des occupations???

un mal être insoutenable qui prend le dessus sur le bonheur qu'on peut avoir d'aimer ses proches ou d'en être aimé.

je crois qu'il y a un moment où les occupations basiques, quotiidiennes n'arrivent plus à faire illusion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyperion
Homo Pacificus
Homo Pacificus


Féminin Nombre de messages : 3432
Age : 39
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Le suicide   17/3/2008, 12:41

Comme je le disais hier ce n'est pas le suicide qui me dérange mais son impacte sur l'entourage proche.
L'euthanasie c'est pareil, si la personne soufre énormément et qu'elle en parle avec sa famille, leur fasse part de son envie d'en finir ce n'est pas si traumatisant psychologiquement vu qu'ils en sont informés.

Moi ce qui me révolte c'est le sort de la gamine, elle a 7 ans, et elle apprend que sa mère s'est jeté sous un métro, c'est d'une extreme violence, cette image la hantera toute sa vie. Je ne sais pas si pour l'enterrement elle a pu embrasser sa mère une dernière fois si elle était complètement écrabouillée.Pour moi la fille est foutue elle part dans la vie avec un grave traumatisme psychologique.

Elle aurait du réagir, se prendre en charge, voir un psy, quitte à confier sa fille un temps à quelqu'un d'autre (son père, sa grand mère, un centre d'accueil) le temps qu'elle se fasse soigner et qu'elle puisse la reprendre plus tard.

Elle a mis plusisuers années pour pouvoir tomber enceinte, elle n'arretait pas de dire jusqu'à la fin qu'elle adorait sa fille. C'est une responsabilité un gamin c'est pas un jouet qu'on abandonne dès qu'on en a marre de la vie.

Puis l'argument de dire c'est mieux pour la gamine que de voir sa mère depressive c'est juste un prétexte pour ne pas culpabiliser car je suis sure que si on avait demandé son avis à la fille elle aurait préféré avoir sa mère auprès d'elle.

_________________
cul qui gratte doigt qui pue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyperion
Homo Pacificus
Homo Pacificus


Féminin Nombre de messages : 3432
Age : 39
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Le suicide   17/3/2008, 12:46

Shad' Ow a écrit:
Abu Mornag a écrit:
Shad' Ow a écrit:
et ne me dis pas qu'il aurait suffi qu'elle remonte la pente. c'est bien facile à décréter.

Il aurait suffis qu'on l'envoi vivre deux semaines dans un des pays les plus défavorisé du monde dans une famille qui souffre de fiévre jaune, ou de n'importe quel autre maladie même un ruhme, une famille qui n'as pas de quoi se payer un bouché de pain, ni une paire de chaussure de sixéme main, vivant dans une piéce de 2 métres ², mais qui avec tout les malheurs qui leur tombes dessus ne suicide pas pour autant donne toujours autant d'amour à leur enfants et leur inculque comme il peuvent certains principes moraux.

Alors oui je pense et je suis convaincu qu'il aurait seulement fallu qu'elle remonte la pente si on peut apeller ca comme ca, c'est facile a dire mais c'est aussi facile a faire quand on ne manque de rien.

oui, qu'espérer de plus de la part d'une mentalité tunisienne "khobziste" (désolée), pour qui avoir à manger et où dormir, comment baiser, constitue le but extreme de la vie, le nirvana.

il y a des gens qui passent à des niveaux supérieurs de réflexion (par "supérieurs", je n'entends pas meilleurs, c'est plutot une réflexion "en couches"), vous savez..

si on en a rien à foutre de la vie, on en a rien à foutre, que ce soit dans des conditions de survie ou dans une cage dorée.

et égoïsme pour égoïsme, je trouve que celui qui pousse les proches à reprocher au suicidé son acte encore plus scandaleux que celui qu'on voudrait coller à la peau de ce dernier.

bon, 3eddi bech nanta9 wen9oul wouh, je ne devrai pas intervenir dans les sujets qui me tiennent à coeur.
sur ce Arrow

Pourquoi est ce que ça te tient à coeur ?

_________________
cul qui gratte doigt qui pue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
trainspotting
Homo Habilis
Homo Habilis


Féminin Nombre de messages : 939
Age : 35
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: Le suicide   17/3/2008, 13:45

C'est parfois le fait d'avoir un gamin qui mène à la dépression, il y a des femmes qui se suicident à la suite d'un baby blues, d'autres n'arrivent plus à supporter la pression de l'obligation de réussir de bien faire les choses, s'occuper d'un gamin est en soit une pression .
Cette femme a elle même avoué qu'elle ne se sentait pas à la hauteur malgrè tout son amour pour sa fille, et la maladie qui la rongeait pouvait lui faire croire que sa fille serait plus heureuse sans elle.
Dans son dernier paragraphe elle avouait être anorexique, l'anorexie est une maladie mentale très grave , c'est un suicide qui ne dit pas son nom, c'est un appel au secours d'un esprit qui va mal. Comment personne de son entourage ne s'est rendu compte qu'elle allait mal et ne l'a pas poussé à se soigner, c'est la question.
Les dépressifs sont comme les alcooliques et les drogués , rares ceux qui ont la force morale d'aller se faire soigner, parfois il faut que quelqu'un les y encourage , les posse un peu, apparemment ça ne devait pas être son cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clairobscur.bloguez.com
tchen'tchina
Homo Habilis
Homo Habilis


Féminin Nombre de messages : 648
Age : 41
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Le suicide   17/3/2008, 13:51

et puis ce n'est pas un rhume ou une grippe : c'est pas parce que tu te fais soigner/ suivre que tu vas mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyperion
Homo Pacificus
Homo Pacificus


Féminin Nombre de messages : 3432
Age : 39
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Le suicide   17/3/2008, 13:54

tchen'tchina a écrit:
et puis ce n'est pas un rhume ou une grippe : c'est pas parce que tu te fais soigner/ suivre que tu vas mieux.

Il y a des gens qui s'en sortent suite à une thérapie.

_________________
cul qui gratte doigt qui pue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tchen'tchina
Homo Habilis
Homo Habilis


Féminin Nombre de messages : 648
Age : 41
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Le suicide   17/3/2008, 14:00

OUi mais ça peut prendre des années et des années ! avant de trouver le bon thérapeuthe. Le bon dosage d'anti-dépresseurs etc etc etc

je connais des personnes dépressives depuis des années (même qq'1 qui l'est depuis 20 ans). pourtant suivies.
Les médocs permettent de trouver une espèce de statu quo... de rendre le mal etre à peu près tolérable... un espèce de position neutre... mais sans pour autant etre bien. Juste te couper l'énergie d'avoir envie de te foutre en l'air
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phidias
Homo Pacificus
Homo Pacificus


Masculin Nombre de messages : 5257
Localisation : ... dans le désert
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Le suicide   17/3/2008, 14:21

la souffrance, la blessure, vient d'avant
dans sa bio elle indique une hypersensibilité et la séparation de ses parents
visiblement il n'y a pas eu résilience
et tout ce qui s'est passé ensuite était conditionné par cette souffrance originelle, donc des conséquences dont l'aboutissement tragique est le suicide

je rejoins des remarques de Supra sur le fait que Sandrine avait besoin d'être prise en charge pour se soigner, et ne pas considérer que DANS SON CAS, le suicide était la seule solution.

En France (et dans d'autres pays aussi certainement), la souffrance psychologique est encore mal perçue et traitée. Et l'isolement psychologique de Sandrine (et sa souffrance) n'a pas trouvé d'issue malgré son nouveau compagnon, sa fille, son nouvel appart',
car il s'agissait de tenir compte de sa perception à elle, non de la notre

un peu comme un bateau avec une coque fissurée, t'as beau le meubler et y mettre du voilage performant et tout ce que tu veux, si tu répares pas la brèche, tu coules !

_________________
Vivre et laisser Vivre !
=> http://blog-alternatif.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyperion
Homo Pacificus
Homo Pacificus


Féminin Nombre de messages : 3432
Age : 39
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Le suicide   17/3/2008, 14:24

Corrigez moi si je me trompe mais si je comprend bien : si quelqu'un est depressif il n'a qu'à se suicider de toutes manière il est incapable de se prendre en charge, les traitements ne sont pas efficaces et il rend la vie de ses proches infernale

_________________
cul qui gratte doigt qui pue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le suicide   Aujourd'hui à 21:06

Revenir en haut Aller en bas
 
Le suicide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Suicide de la femme de Luc Chatel
» Un Français sur dix a déjà pensé au suicide
» Suicide d'un cheminot sur son lieu de travail
» Suicide à la Garde républicaine
» Un policier se suicide avant sa comparution en conseil de discipline

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternatif :: Société :: Points de Vue-
Sauter vers: