Forum Tunisien de Discussions Libres et Constructives
AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Croyance chez les Scientifiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Phidias
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 5257
Localisation : ... dans le désert
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: La Croyance chez les Scientifiques   15/2/2008, 13:43

C'est juste, nous devons éviter les généralisations et raccourcis réducteurs.

Toutefois, le danger avec certains scientifiques, c'est l'excès de spécialisation. Etre expert dans un domaine permet une approche très pointue et compétente dans ce domaine. Mais souvent il manque une approche pluri-disciplinaire nécessaire pour bien appréhender les phénomènes. Notament avec l'humain qui répond souvent à des comportements apriori irrationnels. Pour illustrer, je suis souvent géné que des revues scientifiques fassent leurs accroches avec des titres du genre : "on a trouvé le gène de la foi"; ce qui veut réduire les croyances à de simples phénomènes génétiques. Et quid du contexte social et culturel, de l'Education et des relations-interpersonnelles.

Les méthodes scientifiques apportent la rigueur. S'y tenir exclusivement apporte la rigidité.

Et pour reprendre une formule célèbre : "Sciences sans conscience n'est que ruine de l'âme", l'humain a besoin de sa dimension "hors normes". Sans quoi l'être se sent bancal, mutilé, incomplet, inachevé. Et cette dimension se trouve pour certains dans la Religion et les Croyances, pour d'autres dans la créativité artistique ou les activités physiques.

_________________
Vivre et laisser Vivre !
=> http://blog-alternatif.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyperion
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Féminin Nombre de messages : 3432
Age : 39
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: La Croyance chez les Scientifiques   15/2/2008, 23:14

Je n'aime pas généraliser mais en ce qui me concerne, le fait d'avoir fait une formation scientifique m'empeche de croire en quelque chose de non rationelle, depuis longtemps j'ai arrété de croire aux religions, à l'astrologie, à tous ce qui est spirituel, les histoires d'énergie positives et négatives...
Personnellement je n'ai pas besoin de croyances pour expliquer les phénomènes inexplicables comme la mort, la création de l'univers...en quelque sorte je m'en fous un peu, si on me donne une explication logique tant mieux mais si on commence à me sortir des histoires tirées par les cheveux j'en ai pas besoin.
On peut dire que les sciences c'est une croyance aussi, mais il y a une différence. En science, quand on fait pas mal d'observations, quand on a un raisonnement logique on peut faire des prédictions et voir si ça marche ou pas, et grace à cette validation, une théorie a plus de chance d'être crédible mais elle est toujours soumise au doute. Ce n'est pas le cas de la religion ni de l'astrologie, où même si les prédictions ne se réalisent pas on s'en fout et on continue d'y croire.

_________________
cul qui gratte doigt qui pue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taïga
Australopithecus
Australopithecus
avatar

Féminin Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: La Croyance chez les Scientifiques   15/2/2008, 23:40

supracrevette a écrit:
Je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous, un scientifique ne cherche pas de réponses indiscutables. Tout peut etre remis en question en sciences ! chaque théorie aussi solide soit elle peut etre détruite si on trouve qu'elle contient des incohérences. Donc un bon scientifique n'est pas rigide comme vous le décrivez mais teste constamment ses théories.

Je n'aime pas ces préjugés qui disent un scientifiques est plus rigide d'esprit donc il y a plus de croyants chez les scientifiques, on peut aussi dire les littéraires manquent de rigueur scientifique et donc peuvent accepter des principes non rationnels et donc sont plus croyants que les scientifiques.

C'est des raccourcis réducteurs qui dénotent de la prétention et un sentiment de supériorité injustifié dans les deux cas, on peut très bien se rendre compte que les religions sont une pure invention humaine par une approche scientifique ou sociale, de la même façon qu'on peut devenir très croyant par une approche scientifique ou sociale.

Attention Supra... de la même façon que les scientifiques ne sont pas tous rigides, les 'scientifiques' des sciences humaines ne sont pas tous 'relativisateurs'. Je ne dis pas ça et ne le pense pas. On parle d'une tengante, d'une tendance liée à la structure mentale que les domaines d'études forgent, mais ce n'est pas une règle en soi, et notre façon de penser est influencée par une multitude de choses autre que notre domaine d'études - comme nos expériences de vie et notre culture comme le dit Raël.

J'allais d'ailleurs dire hier, mais ça m'a échappé, que bon nombre de 'révolutionnaires' à travers le temps sont issus de filières scientifiques.

Ce n'est pas une loi infaillible dont je parle mais bien d'une observation. Je suis moi-même à la base issue d'une fillière scientifique avant d'avoir bifurqué sur les sciences humaines... donc on repassera pour le sentiment de supériorité et la prétention. Je crois d'ailleurs avoir lu aussi que XXL a fait des études de génie... donc je ne crois pas que ça a sa place.

Sinon, je ne suis pas d'accord sur le fait que ce soit strictement culturel non plus. Il existe bel et bien des exemples occidentaux où des personnes d'un très haut niveau d'éducation se sont enrôlées dans des croyances douteuses. Il n'y a qu'à penser aux phénomènes des sectes en Occident. Les suicides collectifs organisés au sein de l'Ordre du Temple solaire ont eu lieu en Occident, avec des Occidentaux, et pas n'importe lesquels. On y retrouvait des médecins, des ingénieurs, etc. Des gens avec un haut niveau d'éducation. Il y a aussi beaucoup d'extrémistes religieux de droite aux États-Unis qui sont des diplômés universitaires. Les Témoins de Jehova et les courants évangelistes et baptistes recrutent aussi de plus en plus de personnes en Occident. Il y a plus ou moins d'extrémisme catholique par exemple, simplement parce que dans la majorité des pays occidentaux, les gens ont déserté les églises. Mais la nécessité de croire à quelque chose persiste.

Encore une fois... je n'irais pas jusqu'à faire la simplification : filière scientifique = extrémisme religieux. Je ne crois pas non plus que les scientifiques sont plus croyants que les non scientifiques. C'est tout à fait faux. Mais au niveau de la structure mentale, je persiste à dire qu'il y a une différence et je persiste également à dire qu'il y a une certaine rigidité dans la façon de penser de beaucoup de scientifiques - sans toutefois dire qu'il n'y en pas du tout du côté des non scientifiques, qui aident à avoir des opinions plus tranchées. Les scientifiques dans leur domaine de pointe sont très nuancées... mais n'empêche, peu importe la multitude de théories, on recherche surtout au final A + B = C et cette règle s'applique parfois dans d'autres sphères de la vie. Que cette règle devienne ensuite C + D = E n'a pas vraiment d'importance, c'est la recherche de la formule qui est en cause et la structure de pensées qui s'articule autour. Aussi paradoxal que celà puisse paraître, la religion est aussi un A + B = C. Mais ça, c'est mon opinion et je ne crois pas qu'elle soit issue de préjugés puisque comme dit ci-haut, j'ai moi-même fait du scientifique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taïga
Australopithecus
Australopithecus
avatar

Féminin Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: La Croyance chez les Scientifiques   15/2/2008, 23:52

supracrevette a écrit:
Je n'aime pas généraliser mais en ce qui me concerne, le fait d'avoir fait une formation scientifique m'empeche de croire en quelque chose de non rationelle, depuis longtemps j'ai arrété de croire aux religions, à l'astrologie, à tous ce qui est spirituel, les histoires d'énergie positives et négatives...
Personnellement je n'ai pas besoin de croyances pour expliquer les phénomènes inexplicables comme la mort, la création de l'univers...en quelque sorte je m'en fous un peu, si on me donne une explication logique tant mieux mais si on commence à me sortir des histoires tirées par les cheveux j'en ai pas besoin.
On peut dire que les sciences c'est une croyance aussi, mais il y a une différence. En science, quand on fait pas mal d'observations, quand on a un raisonnement logique on peut faire des prédictions et voir si ça marche ou pas, et grace à cette validation, une théorie a plus de chance d'être crédible mais elle est toujours soumise au doute. Ce n'est pas le cas de la religion ni de l'astrologie, où même si les prédictions ne se réalisent pas on s'en fout et on continue d'y croire.

Tu appliques le modèle scientifique d'une certaine façon à d'autres aspects de la vie. Je comprends ton point de vue et moi aussi ça me semble totalement illogique qu'un scientifique croit excessivement à la religion. À la base, je dirais même comme toi : un scientifique social a plus de chance de croire à toutes sortes des trucs pcq pas utilisation de la méthode scientifique de façon systématique.

C'est difficile d'expliquer ce que je tente d'expliquer parce qu'à priori ça semble totalement illogique. Pourtant, Descartes qui est un des philosophes à l'origine de la méthode scientifique est un fervent croyant... C'est clair que c'est pas relié uniquement à sa filière... ce n'est sûrement pas non plus seulement sa structure mentale...

Je me pose enfin la question... peut-être est-ce l'absence de certitudes - et donc la recherche de celles-ci - au final dans la science qui pousse à en chercher ailleurs... Je ne sais pas plus que vous, je réfléchis à voix haute là.

Je suis plutôt d'accord aussi avec Phidias sur le fait que trop de rigueur amène de la rigidité...

Il n'y a pas de fausses ou bonnes réponses à cette question de toute façon... qui est aussi apparemment un peu émotive parce qu'elle fait référence à nos backgrounds respectifs... mais hormis ça... c'est quand même intéressant de se poser la question : qu'est-ce qui fait qu'un physicien ou un ingénieur ou un médecin puisse intégrer une secte ou devenir un barbu? Alors qu'à priori en suivant le raisonnement scientfique... ce serait simplement parmi les premiers à réfuter tout ce qui est 'irrationnel'.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OverDrive
homulus magnus celer
avatar

Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: La Croyance chez les Scientifiques   16/2/2008, 01:21

supracrevette a écrit:
Je n'aime pas généraliser mais en ce qui me concerne, le fait d'avoir fait une formation scientifique m'empeche de croire en quelque chose de non rationelle, depuis longtemps j'ai arrété de croire aux religions, à l'astrologie, à tous ce qui est spirituel, les histoires d'énergie positives et négatives...
Personnellement je n'ai pas besoin de croyances pour expliquer les phénomènes inexplicables comme la mort, la création de l'univers...en quelque sorte je m'en fous un peu, si on me donne une explication logique tant mieux mais si on commence à me sortir des histoires tirées par les cheveux j'en ai pas besoin.
On peut dire que les sciences c'est une croyance aussi, mais il y a une différence. En science, quand on fait pas mal d'observations, quand on a un raisonnement logique on peut faire des prédictions et voir si ça marche ou pas, et grace à cette validation, une théorie a plus de chance d'être crédible mais elle est toujours soumise au doute. Ce n'est pas le cas de la religion ni de l'astrologie, où même si les prédictions ne se réalisent pas on s'en fout et on continue d'y croire.
En science on remarque qu'il y'a plein de faits "contre intuitifs"
J'ai dans ma propre expérience un événement que je resort chaque fois que je m'emporte dans mes raisonnements "logiques".
En première année de physique je croyais que l'eau était compressible parce que c'est "logique" il s'avère que dans les conditions "normales" elle ne l'est pas ou très peu, donc simple chaque fois je me recadre pour ne pas trop me figer l'esprit.

Est ce que c'est "logique" que le temps "s'arrête" quand on s'approche de la vitesse de la lumière?
Est ce que c'est "logique" que le temps et l'espace sont liés en quelques sorte?
Est ce que c'est "logique" que la lumière est onde et particule en même temps?

La physique par exemple nous apprend que des théories "non logiques" (pour dire contre intuitives) décrivent des faits concrèts qu'on constate par l'expérience.
Il faut garder la porte entre-ouverte pour des vérités contre-intuitives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyperion
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Féminin Nombre de messages : 3432
Age : 39
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: La Croyance chez les Scientifiques   16/2/2008, 12:33

OverDrive a écrit:
supracrevette a écrit:
Je n'aime pas généraliser mais en ce qui me concerne, le fait d'avoir fait une formation scientifique m'empeche de croire en quelque chose de non rationelle, depuis longtemps j'ai arrété de croire aux religions, à l'astrologie, à tous ce qui est spirituel, les histoires d'énergie positives et négatives...
Personnellement je n'ai pas besoin de croyances pour expliquer les phénomènes inexplicables comme la mort, la création de l'univers...en quelque sorte je m'en fous un peu, si on me donne une explication logique tant mieux mais si on commence à me sortir des histoires tirées par les cheveux j'en ai pas besoin.
On peut dire que les sciences c'est une croyance aussi, mais il y a une différence. En science, quand on fait pas mal d'observations, quand on a un raisonnement logique on peut faire des prédictions et voir si ça marche ou pas, et grace à cette validation, une théorie a plus de chance d'être crédible mais elle est toujours soumise au doute. Ce n'est pas le cas de la religion ni de l'astrologie, où même si les prédictions ne se réalisent pas on s'en fout et on continue d'y croire.
En science on remarque qu'il y'a plein de faits "contre intuitifs"
J'ai dans ma propre expérience un événement que je resort chaque fois que je m'emporte dans mes raisonnements "logiques".
En première année de physique je croyais que l'eau était compressible parce que c'est "logique" il s'avère que dans les conditions "normales" elle ne l'est pas ou très peu, donc simple chaque fois je me recadre pour ne pas trop me figer l'esprit.

Est ce que c'est "logique" que le temps "s'arrête" quand on s'approche de la vitesse de la lumière?
Est ce que c'est "logique" que le temps et l'espace sont liés en quelques sorte?
Est ce que c'est "logique" que la lumière est onde et particule en même temps?

La physique par exemple nous apprend que des théories "non logiques" (pour dire contre intuitives) décrivent des faits concrèts qu'on constate par l'expérience.
Il faut garder la porte entre-ouverte pour des vérités contre-intuitives.

Moi je parle de mécanique et de physique classique, de ce qui s'applique à notre vie de tout les jours. La physique relativiste ou quantique sont valables dans des conditions extremes que nous n'avons jamais vécu et donc qui ne risquent pas de nous paraitre logique.
Ceci dit même si ça ne parait pas intuitif (pour un non spécialiste), ça reste logique, par exemple le laser est une application de la physique quantique, donc même si ce n'est absolument pas intuitif, les scientifique le maitrise, ont fait des operations chirurgicale d'une extreme precision avec, on lit les cd et les dvd avec et j'en passe.

Pour revenir au sujet de départ, je pense que de toutes manière il n'y a pas une seule cause pour croire ou ne pas croire.

- L'éducation de départ, certains ont une éducation religieuse et ils la gardent toute leur vie, d'autres se rebellent et ne suivent pas le modèle parental. Certains ont une éducation laique et ils y tiennent, d'autres vont chercher à s'opposer à leur éducation et chercher la spiritualité dont ils ont manqué.

- Il y a les accidents de la vie, certains deviennent croyant après la perte d'un être cher, d'autres cessent de croire après la perte d'un être cher.

- Les études, qu'elles soient de sciences dures ou de sciences humaines peuvent mener soit à plus de croyance ou moins de croyances (et peuvent également ne pas changer du tout la croyance d'origine si elle est très forte chez l'individu)

- Certains deviennent croyants parce qu'ils ont rencontré une personne qui leur a donné envie de le devenir.

- Certains deviennent croyants quand ils vont à l'étranger et qu'ils ont le mal du pays et qu'ils se cherchent une identité.

Et les exemples sont très nombreux

_________________
cul qui gratte doigt qui pue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyperion
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Féminin Nombre de messages : 3432
Age : 39
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: La Croyance chez les Scientifiques   16/2/2008, 12:43

Quand j'étais en thèse, il y avait dans l'équipe un post doc jordanien extremmement brillant, il avait des publications dans les revues de physiques les plus prestigieuses, il était d'une rigueur infaillible, c'était vraiment une pointure dans le domaine.
Un jour j'ai appris qu'il était contre la théorie de l'évolution et qu'il pensait que tout les êtrs vivants ont été créé en même temps. Quand on lui a demandé comment ça se fait qu'il y ait des fossiles qui datent d'époques différentes et qui vont dans le sens d'une évolution, il a tout simplement dit que c'était des faux.
Dans ce cas précis, c'est sa culture d'origine qui a fait que même s'il était un très bon scientifique extremement rigoureux il va douter de l'intégrité des scientifiques qui travaillent sur l'évolution et il ne va pas douter du coran. Pour lui c'est un fait, le coran représente la parole divine donc tout ce qu'y est dit est vrai et tout ce qui contredit le coran est faux aussi crédible scientifiquement soit il.

Je connais un autre cas, un ingénieur très brillant (et très croyant) qui a fait une très grande école à Paris, et qui s'interesse beaucoup à la théorie de l'évolution, il a lu des livres très intéressants sur le sujet. Donc il croit à la théorie de l'évolution, c'est lui qui m'a donné des exemples concrets qui le prouve et pourtant il est resté très croyant même si c'était en contradiction avec les religion.
Pour s'en sortir, il dit qu'il y a des vérité inutiles et des non vérités utiles. Comme par exemple l'affirmation un chat est un chat, c'est une vérité mais elle ne sert à rien, par contre la théorie de l'évolution ce n'est pas forcément une vérité mais elle est utile parce qu'elle permet de comprendre beaucoup de choses sur terre.

Dans les deux cas, c'est le passé très religieux qui fait qu'ils n'arrivent pas à renoncer à la religion même s'ils ont tous les outils pour comprendre qu'il y a des failles.

_________________
cul qui gratte doigt qui pue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OverDrive
homulus magnus celer
avatar

Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: La Croyance chez les Scientifiques   16/2/2008, 13:51

supracrevette a écrit:
Moi je parle de mécanique et de physique classique, de ce qui s'applique à notre vie de tout les jours. La physique relativiste ou quantique sont valables dans des conditions extremes que nous n'avons jamais vécu et donc qui ne risquent pas de nous paraitre logique.
lol! 9assa 3arbi fel raisonnement.

Moi je parle de disposition d'esprit. Il faut garder un esprit critique avec l'affirmation "soyons logiques!".
Si on évolue dans une représentation de l'univers qui se tient, il faut pouvoir s'affranchir de cette représentation ou "logique" quand elle est contredite par les faits. S'il ne y'avait pas de gens pour faire des hypothèses "illogiques" on n'aurait pas la théorie de la relativité dont la physique classique n'est autre qu'une approximation.
Il y'a l'épistémologie qui est de la philo et qui s'occupe des fondements ultimes des sciences. On part toujours d'axiomes et hypothèses il faut toujours garder ça à l'esprit et l'épistémologie questionne ces présuppositions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tchen'tchina
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Féminin Nombre de messages : 648
Age : 42
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: La Croyance chez les Scientifiques   16/2/2008, 14:43

Over ! qu'est-ce que tu parles bien bouquet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HannibalBarca
Rei Militaris Genius
Rei Militaris Genius
avatar

Masculin Nombre de messages : 460
Age : 35
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: La Croyance chez les Scientifiques   16/2/2008, 15:44

ça fait 15 mn que je suis le fil de la discussion, et jusqu'à présent je ne trouve
pas une seule idée plausible, ce sont toutes des suppositions et encore très
subjectives. excusez moi, mais je trouve qu'il s'agit là d'un réquisitoire.. je sais
pas mais j'ai comme l'impression de voir un groupe de personnes qui renient la
possibilité qu'il y ait des personnes croyantes, pratiquantes , répliées dans un
bastion et pensant qu'elles sont le dernier rempart de la civilisation

à vrai dire je n'aime pas trop le tournant moralisateur, que prennent les
discussions ces derniers temps, on assiste à une flagellation automatique et
intrinsèque à tout ce qui relate à la religion, pire, quand on dit que les croyants
croient détenir la vérité, là je remarque le meme discours tenant d'une toute
autre vérité absolue qui est aux antipodes de la vérité critiquée

je pense aussi que ce qui se fait dans ce sujet, ce n'est qu'une sorte d'auto
"rassurance" entre un groupe de personnes qui se partagent les meme idées
pratiquement, pas tous, mais la majorité..une sorte de martelage chronique

sans qu'il y ait pour autant d'avis alternatifs,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bellyassine
Homo Addictus
Homo Addictus
avatar

Masculin Nombre de messages : 1005
Age : 97
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: La Croyance chez les Scientifiques   16/2/2008, 15:56

HannibalBarca a écrit:
ça fait 15 mn que je suis le fil de la discussion, et jusqu'à présent je ne trouve
pas une seule idée plausible, ce sont toutes des suppositions et encore très
subjectives
. excusez moi, mais je trouve qu'il s'agit là d'un réquisitoire.. je sais
pas mais j'ai comme l'impression de voir un groupe de personnes qui renient la
possibilité qu'il y ait des personnes croyantes, pratiquantes , répliées dans un
bastion et pensant qu'elles sont le dernier rempart de la civilisation

bah,c normal ya hannibal!!!
sur c sujets personne ne peut detenir la verité!!!
on croit ts en des trucs qui peuvent etres vrais pour certains et fausses pour d autres surtt sur c types de discussions!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyperion
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Féminin Nombre de messages : 3432
Age : 39
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: La Croyance chez les Scientifiques   16/2/2008, 16:22

HannibalBarca a écrit:
ça fait 15 mn que je suis le fil de la discussion, et jusqu'à présent je ne trouve
pas une seule idée plausible, ce sont toutes des suppositions et encore très
subjectives. excusez moi, mais je trouve qu'il s'agit là d'un réquisitoire.. je sais
pas mais j'ai comme l'impression de voir un groupe de personnes qui renient la
possibilité qu'il y ait des personnes croyantes, pratiquantes , répliées dans un
bastion et pensant qu'elles sont le dernier rempart de la civilisation

à vrai dire je n'aime pas trop le tournant moralisateur, que prennent les
discussions ces derniers temps, on assiste à une flagellation automatique et
intrinsèque à tout ce qui relate à la religion, pire, quand on dit que les croyants
croient détenir la vérité, là je remarque le meme discours tenant d'une toute
autre vérité absolue qui est aux antipodes de la vérité critiquée

je pense aussi que ce qui se fait dans ce sujet, ce n'est qu'une sorte d'auto
"rassurance" entre un groupe de personnes qui se partagent les meme idées
pratiquement, pas tous, mais la majorité..une sorte de martelage chronique

sans qu'il y ait pour autant d'avis alternatifs,

Ben donne le tien Smile ça fera un avis alternatif et ça enrichira le débat vu que tu n'es pas d'accord avec le reste.

_________________
cul qui gratte doigt qui pue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Get27
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Masculin Nombre de messages : 323
Age : 40
Localisation : Entouré de ... glaçons !
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: La Croyance chez les Scientifiques   17/2/2008, 15:46

Et on a fait de l'eau toute chose vivante


Pour moi c'est une traduction trés modeste (et sans les virgules) d'un verset du coran qui de plus, est écrit en arabe.
Pourtant, une exploration sémantique trés primaire autour de cette traduction, rend compte de l'étendue de l'idée.
Est-ce que l'eau fait vivre toutes les choses, ou est-ce qu'elle est à l'origine même de toutes les choses vivantes ?
La question est déjà résolue, dans beaucoup d'environnements parlant l'arabe.
Il se pourrait même qu'une simple analyse languistique, puisse départager les débats Smile
Il faut dire que la communauté qui lit le Coran, est assez étendue, dans ce genre d'environnements.
Il y'a des idées, des bonnes et des mauvaises ...
Seulement c'est un travail qui reste toujours inscrit dans une même théorie, construite autour d'axiomes, fixes.
C'est un raisonnement monotone. Il n'y a pas assez de recul.
Je ne critique pas du tout un tel travail, je constate qu'il ne fait pas encore l'unanimité, alors pourquoi ne pas avoir du recul, pour mieux sauter ?
Beaucoup de monde a déjà touché aux axiomes : les chiites par exemple, et tout le monde sait qu'ils le vent en poupe en ce moment Smile
Je ne dis pas qu'il faut changer d'école ... mais juste la manière d'enseigner les choses.
Je pense Ijtihad, plutôt que Jihad. L'esprit domine le corps.
Et s'il faut aller de l'avant, l'esprit emmène toujours plus loin.
Seulement la paix est une question vitale.
Dans le monde scientifique : même si on cherche la vie sous d'autres formes et depuis déjà trés longtemps, on en est quand même encore à chercher la signature de l'eau, dans des spectres de lumière Smile
C'est peut-être ce fantasme inavoué de vouloir s'identifier à un ET, plutôt qu'à un alien Smile
Quand on regarde ce que l'homme a fait de son eau sur terre, du moins, jusqu'à nos jours ... on se rend vite compte de sa petitesse, dans l'univers : la raison de sa solitude peut-être ? Smile
Certains disent qu'il est peut-être un peu tôt pour en juger (les astronomes), d'autres disent que le Golf Stream n'attendra pas Smile
Bref, on le dit depuis la nuit du temps, si le Coran est un miracle, c'est parce que personne ne pourra jamais écrire un livre, qui égalerai sa réthorique.
Je veux bien le croire, fort de ma modeste expérience de traduction Smile
Je suis heureux de constater que cette notion d'eau et de vie puisse être accessible à l'esprit humain et même à son propre corps, qui d'autre pourrait en parler le mieux, alors ? Smile
Je dirais que l'eau est déjà quelque part un miracle qui fait l'unanimité de l'esprit et du corps, qu'est-ce que la vie, si ce n'est pas une telle connexion ?
PS : quelqu'un sait, s'il y'a quelque chose qui ressemble à ça dans les autres textes : bible, évangiles ... ?
Eux ils parlent plutôt de vin non ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anis-mekki.netfirms.com/index.htm
H.L
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Masculin Nombre de messages : 124
Date d'inscription : 08/07/2007

MessageSujet: Re: La Croyance chez les Scientifiques   17/2/2008, 15:58

Pourquoi l'eau serait elle un miracle?

C'est seulement un composé chimique parmi d'autres dans le tableau atomique..
Parceque les creatures vivant sur terre en ont besoin pour vivre?
N'est il pas plus sain de penser que "justement" parceque ce composé se trouve en abondance , que les éspéces qui en ont besoin pour vivre ont proliféré et se sont diversifiées...

PS:il y a bien des micro-organismes qui fonctionnent au souffre....(vivant en tres grande profondeur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Get27
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Masculin Nombre de messages : 323
Age : 40
Localisation : Entouré de ... glaçons !
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: La Croyance chez les Scientifiques   17/2/2008, 20:22

HighLander a écrit:
Pourquoi l'eau serait elle un miracle?

C'est seulement un composé chimique parmi d'autres dans le tableau atomique..
Parceque les creatures vivant sur terre en ont besoin pour vivre?
N'est il pas plus sain de penser que "justement" parceque ce composé se trouve en abondance , que les éspéces qui en ont besoin pour vivre ont proliféré et se sont diversifiées...

PS:il y a bien des micro-organismes qui fonctionnent au souffre....(vivant en tres grande profondeur)

En astronomie on est presque convaincu que la création des particules du tableau périodique n'est pas une conséquence évidente du big bang. Il a fallut imaginer et comprendre les procédés qui ont permis de passer d'un rien trés dense à tout ce qu'on peut voir de nos jours, dans toute sa complexité atomique.
L'exemple de l'eau n'est certainement pas le plus compliqué, il faut ensuite relier ce raisonnement à celui de la vie grâce à l'eau et croire au miracle (aucun sens religieux dans ce mot).

Quant à la diversité des espèces : il est possible de l'imaginer dans un contexte où nous sommes trés bas dans l'échelle de l'évolution aquatique ... il se pourrait que des civilisations nous dépassent de quelques centaines de millions d'années ... il y'a aussi le facteur distances universelles ... tout laisse à penser que nous ne valons pas encore le coup d'être découvert Smile

PS : C'est ce que je disais un peu plus haut dans mon dernier message, on cherche d'autres formes de vie, mais on n'y crois pas trop : ce qu'on voit sur terre n'est pas assez intelligent ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anis-mekki.netfirms.com/index.htm
Ghoul
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 2552
Age : 43
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: La Croyance chez les Scientifiques   18/2/2008, 02:00

A la porte de mon lycée, quelqu'un avait écrit en graffiti au feutre indélébile la phrase de Rabelais "Science sans conscience n'est que ruine de l'âme". J'ai souvent médité cette phrase et je penses qu'elle s'applique au cas que vous citez : le problème n'est pas le niveau scientifique, mais la conscience intellectuelle du monde qui nous entoure.

J'espère que ce graffiti y est encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
trainspotting
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Féminin Nombre de messages : 939
Age : 36
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: La Croyance chez les Scientifiques   18/2/2008, 22:39

@Ghoul je doute fort que celui qui a écrit cette maxime l'entend dans le même sens que nous. Aujourd'hui on utilise cette maxime pour prévenir la science de trop se pencher sur les questions qui vont à l'encontre de l'existence de dieu ou des soit disant vérités religieuses. La conscience du monde qui nous entour c'est bien , mais accompagnée d'une sérieuse dose de lucidité et de détachement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clairobscur.bloguez.com
Phidias
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 5257
Localisation : ... dans le désert
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: La Croyance chez les Scientifiques   18/2/2008, 22:50

cette maxime s'applique à ceux qui pratiqueraient une sciences en simple technocrates avec comme règle : puisque je peux le faire je le fais
en opposition à ceux qui s'interrogent en se disant : je peux le faire, certes, mais est-ce que je dois le faire

une bonne illustration est le clonage des êtres humains

techniquement c'est réalisable
mais éthiquement, puis-je le faire ?

et là intervient les valeurs, les croyances, les morales, etc

_________________
Vivre et laisser Vivre !
=> http://blog-alternatif.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
trainspotting
Homo Habilis
Homo Habilis
avatar

Féminin Nombre de messages : 939
Age : 36
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: La Croyance chez les Scientifiques   18/2/2008, 23:08

c'est bien là que réside le problème ou s'arrête l'éthique pure et où commence l'éthique biaisée par les croyances. Par exemple on peut s'arrêter de faire des recherches sur l'évolution ou sur les cellules souches sous prétexte que ça ne correspond à certaines valeurs.
Lorsque ce raisonnement vient de Monsieur tout le monde on s'en fout, mais lorsqu'il émane d'éminents scientifiques on retombe en plein moyen âge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clairobscur.bloguez.com
Phidias
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 5257
Localisation : ... dans le désert
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: La Croyance chez les Scientifiques   18/2/2008, 23:32

trainspotting a écrit:
c'est bien là que réside le problème ou s'arrête l'éthique pure et où commence l'éthique biaisée par les croyances. Par exemple on peut s'arrêter de faire des recherches sur l'évolution ou sur les cellules souches sous prétexte que ça ne correspond à certaines valeurs.
Lorsque ce raisonnement vient de Monsieur tout le monde on s'en fout, mais lorsqu'il émane d'éminents scientifiques on retombe en plein moyen âge

quand il y a Dieu, il y a croyance, il n'y a plus éthique
l'éthique, la vraie, c'est une affaire d'Homme

_________________
Vivre et laisser Vivre !
=> http://blog-alternatif.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghoul
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 2552
Age : 43
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: La Croyance chez les Scientifiques   19/2/2008, 13:22

trainspotting a écrit:
@Ghoul je doute fort que celui qui a écrit cette maxime l'entend dans le même sens que nous. Aujourd'hui on utilise cette maxime pour prévenir la science de trop se pencher sur les questions qui vont à l'encontre de l'existence de dieu ou des soit disant vérités religieuses. La conscience du monde qui nous entour c'est bien , mais accompagnée d'une sérieuse dose de lucidité et de détachement


j'avais déjà compris ce sens là... mais je penses aussi qu'elle peut s'appliquer à la situation dont on parles. La conscience ne s'entend pas que dans le sens de l'éthique, elle est aussi la perception du monde qui nous entoure. Et beaucoup de musulmans sont prisonniers de leur bulle identitaire, et ça devient plus visible et aberrant chez des scientifiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phidias
Homo Pacificus
Homo Pacificus
avatar

Masculin Nombre de messages : 5257
Localisation : ... dans le désert
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: La Croyance chez les Scientifiques   19/2/2008, 13:35

Ghoul a écrit:
Et beaucoup de musulmans sont prisonniers de leur bulle identitaire, et ça devient plus visible et aberrant chez des scientifiques.

repli identitaire oui
et c'est aussi lié au besoin d'appartenance
nous retrouvons ce phénomènes un peu partout
les sectes reposent aussi la-dessus
les supporters, les fans, etc

il y a l'individu et sa dimension intellectuelle, rationnelle
et il y a sa dimension émotionnelle

_________________
Vivre et laisser Vivre !
=> http://blog-alternatif.blogspot.com/


Dernière édition par le 19/2/2008, 14:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Croyance chez les Scientifiques   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Croyance chez les Scientifiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Orthophoniste chez un jeune enfant
» Visite chez l'ophtalmologiste
» Petit passage chez Séphora : Craquage MUFE & UD
» En ce moment chez leclerc: Le trio Cam
» De la folie chez MAC Edouard Herriot à Lyon !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternatif :: Société :: Points de Vue-
Sauter vers: