Forum Tunisien de Discussions Libres et Constructives
AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tunisie: naissance du premier syndicat des journalistes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Max
Maitre du Monde
Maitre du Monde
avatar

Masculin Nombre de messages : 6294
Age : 97
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Tunisie: naissance du premier syndicat des journalistes   14/1/2008, 12:58

Il etait vraiment temps que les choses bougent face a la stagnation de la presse boudourou ...
Par contre les questions qui se posent maintenant sont:
Quel sera le champ d'action de ce nouveau syndicat ?
Quel est le projet de renovation propose ?
Quels sont les appuis (socio-politiques) derriere cette nouvelle action ?

Citation :
Tunisie: naissance du premier syndicat des journalistes

Il y a 19 heures

TUNIS - Revendiqué depuis plus de vingt ans, le premier Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) a vu le jour dimanche à l'occasion du congrès constitutif tenu par la corporation. La nouvelle structure prend la relève de l'Association des journalistes tunisiens (AJT), jugée trop proche du pouvoir et dissoute la veille par quelque 400 congressistes présents sur le millier de journalistes professionnels que compte le pays.

Après plus de quarante ans d'existence, l'AJT, qui n'avait pas d'attributions syndicales, disparaît avec un constat d'échec unanimement admis quant à la promotion de la profession et à l'amélioration de la condition des journalistes. L'un des griefs résidait dans les liens rapprochés que la plupart des comités directeurs entretenaient avec le pouvoir, voire "l'allégeance" que certains lui faisaient.

Près de 40 candidats briguent la direction du nouveau syndicat, dont deux listes "indépendantes" et deux autres proches du pouvoir. Aussi, plusieurs chefs de file entendent-ils rétablir la profession dans sa "dignité". Car "le journaliste tunisien est aujourd'hui humilié", constate l'un d'eux, Abdelhak Tarchouni.

"La situation de la presse en Tunisie est déplorable et ne répond ni à nos aspirations ni à celles du citoyen", déplore un autre candidat indépendant, Néji Boughouri. Dénonçant "la marginalisation" du secteur, Mongi Khadhraoui prône quant à lui "l'indépendance de la profession vis-à-vis aussi bien du pouvoir que des autres acteurs".

Présent à ces assises qui doivent déboucher ce dimanche en fin de soirée sur l'élection d'un bureau exécutif de neuf membres, le président de la Fédération internationale des journalistes (FIJ), Jim Boumelha, a formé l'espoir que le nouveau syndicat "marquera le début d'une ère nouvelle pour le journalisme tunisien".

Un autre syndicat autonome fondé en 2004 par un groupe de journalistes, dont plusieurs opposants au régime, demeure non reconnu par les autorités et n'a pas pu jusqu'ici tenir son congrès.

http://canadianpress.google.com/article/ALeqM5iTVXMJm_PYfgDxKMwMBOJUq6lCjA

_________________
Toute société qui prétend assurer aux hommes la liberté, doit commencer par leur garantir l'existence Léon Blum

La femme est l'égale de l'homme, elle n'a donc pas besoin d'un bout de chiffon pour se cacher

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tunisie: naissance du premier syndicat des journalistes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» probleme avec mon premier dokeo
» Communique 01/2009 "Syndicat d’Amendis-Tanger"
» Harry Roselmack : Premier JT ce soir à 20 heures
» "Pasqua Siciliano "à Hammam-Lif (Tunisie)
» Sarkozy, premier bilan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternatif :: Actualités :: Actualité Nationale-
Sauter vers: